Les pneus de votre Cox ou Combi

Que notre VW soit Daily Driver, Vintage ou Old School, la question du remplacement des pneus se pose toujours un jour ou l’autre. Contrairement à bien des idées reçues, nous avons l’embarras du choix pour chausser nos VW et choisir les pneus relève en fait des critères que chacun juge en fonction de ses propres choix…

Ces critères sont les suivants, l’ordre étant fonction des choix de chacun :

  • La sécurité
  • Le respect de l’esprit d’origine
  • Le respect de la réglementation (Contrôle Technique notamment)
  • La disponibilité et le prix

Flashback , Retour sur l’origine :

La plupart des VW type 1 et connexes (type 14, 15, etc…) étaient jusqu’au milieu des années 70 chaussées à l’origine avec des pneus à structure ” diagonale ” et de dimension 5.60 x 15 comme l’attestent les notice d’époque et accessoirement quelques roues de secours encore gonflées à l’air de Wolfsburg ou Osnabrück !

Les pneus ” conventionnels ” ou à structure se caractérisent par une enveloppe de caoutchouc composée de nappes de câbles croisées, formant entre elles un angle de 40 à 45°. Ils n’intègrent aucune spécialisation des fonction flanc et bande de roulement.

Les pneus ” radiaux ” (inventés par Michelin en 1946) séparent les fonctions du flanc du pneu et celles de la bande de roulement. Techniquement, ce pneu voit sa carcasse formée d’arceaux textiles disposés perpendiculairement à la route, la carcasse étant surmontée de la bande roulement composée de plusieurs nappes métalliques.

En simplifiant à l’extrême, le pneu radial, du fait de la souplesse de ses flancs, assure au pneu une surface de contact au sol maximale, notamment en virage. La durée de vie moyenne du pneu et ses performances en virage s’en voient ainsi considérablement augmentés. Par contre, les bruits de roulement sont plus élevés qu’avec un pneu conventionnel à structure diagonale.

diagonal.jpg (23975 octets) radial.jpg (24387 octets)

Les Radiaux :

C’est clair, si l’on met en avant la sécurité, il n’y a guère d’alternative : le plus raisonnable est d’opter pour des pneus radiaux.

La taille la plus proche du 5.60 x 15 d’origine pour les Cox est, en système métrique, le 155 x 15 par sa largeur de bande de roulement, mais le 165 x 15 en est plus proche par sa circonférence, et donc la démultiplication finale.

En 155 x 15, Michelin propose le XAS (env. 250 €). Il s’agit de pneus du domaine ” collection “, reproduction de pneus vendus dans les années 60 et 70 et fabriqués en petite série. Leur prix les cantonne aux amateurs Vintage exigeants. Chez Vredestein, le “Sprint Classic” 155 x 15 s’affiche autour de 70 €, en offrant un bon compromis.

Le Michelin XAS (Asymétrique)

En 165 x 15, Michelin propose le mythique XZX (env. 120 €), monté à l’époque en série sur les DS Citroen et certaines Porsche 356 ou 912. Look rétro, excellentes performances et longévité confèrent à ce pneu une excellente cote auprès des amateurs Vintage qui peuvent rouler avec des pneus alliant performances contemporaines et look d’époque. Quel dommage qu’il ne soit pas disponible en 155 ! Egalement proposé en 165 x 15 par Michelin, on trouve le pneu haute performances XAS (autour de 200 €) destiné aux voitures de sport des années 60-70. Dans la dimension 165 x 15, on trouve également en gamme “collection” le Vredestein “Sprint Classic”, un pneu moderne présentant un “dessin d’époque” pour un tarif de l’ordre de 100 € pièce

Les pneus Michelin XZX Les pneus Firestone F560 Pneus Vredestein Sprint Classic

Goodyear, Firestone, Continental, Falken, Vredestein, Maxxis ou Hankook proposent également des 155 x 15 ou des 165 x 15 à partir de 45-50 € pièce, mais attention on arrive dans des gammes de manufacturiers de second voire de troisième plan. Attention à ne pas prendre des pneus qui se transforment en savonnette sous la pluie avec une Cox ou un Combi dont l’essentiel du poids porte sur l’arrière.

La sculpture du Vredestein

Pour le combi, dont la monte standard est 185 x 14, le choix est globalement plus large, dans des gammes contemporaines sans avoir besoin d’aller chercher ses gommes dans les gammes “collection” des manufacturiers. En 185 x 14 les tarifs s’étirent de 40 à 100 euros par pneu. Encore une fois, ne faite d’économie de bouts de chandelle sur ce poste, les pneus restent des éléments de sécurité parmi les plus importants !

A noter l’existence de pneus “clonés” sur le dessin du XZX Michelin, mais émanant de fabricants sortis de nulle part … ne vous faites pas piéger ! Pour vérifier qu’un pneu annoncé comme étant un Michelin, n’hésitez pas à vérifier su le site Michelin Collection que ce pneu est bien fabriqué dans la dimension proposée !

Oui, mais si on veut monter des tailles différentes de l’origine ?

Dans le monde de la VW, les “tendances” imposent certains impératifs au niveau de la monte de pneus. Les tendances German et French Look, à base de jantes issues du milieu Tuning Watercooled, va imposer des montes en taille basse, où des dizaines de combinaisons sont possibles, dans des diamètres allant jusqu’au 18 pouces.

Le droppage avant nécessite systématiquement des enveloppes réduites à leur plus simple expression et alors que les canons du Old School imposent de gros 185 x 15 en série 80.

Dans le premier cas, on se réjouira que Michelin vienne de sortir un 135/70 x 15 initialement prévu pour la Smart.

Dans le cas du Cal Look / OldSchool, les Firestone semblent s’imposer, esprit californien oblige. On réservera les slicks 6-26-15 pour le 400m. et au quotidien on pourra se lacher sur les CV2000, si l’on arrive à en dénicher un jeu. Autre pneu prestigieux, dans cette taille, le Dunlop SP Sport 185 VR 15. Il était monté sur la très britannique Jaguar type E et se trouve sans problème.

A défaut, il faudra se rabattre sur des Michelin X, XAS ou XTRA (toujours en série collection), l’essentiel étant de respecter le look ” taille haute “. Exit donc les séries 60, 65, 50…. la série 70 semblant tout au plus tolérée !

Le Dunlop SP SPort

Le respect de l’esprit Vintage…

Les diagonaux, c’est la monte d’origine, pour les puristes, il n’y a donc pas photo: look et esprit Vintage sont respectés. Il faut bien dire que ces pneus dégagent une atmosphère particulière et donnent une allure inimitable et délicieusement rétro à toute ancienne.

Seul bémol, la conduite avec ces pneus est différente et nécessite une phase d’adaptation. Donc prudence et pied léger s’imposent encore plus qu’avec les radiaux.

Le choix est aussi large qu’en radial, et plusieurs marques proposent des 5.60 x 15 ou 5.60 x 16 (pour les premières Splits), à commencer par Firestone, avec son très répandu 5.60×15 (env 300 €), admirable avec son large flanc blanc et le bord de sa bande de roulement cannelée. C’est le pneu le plus répandu dans la communauté des anciennes VW.

Le Firestone diagonal à Flanc Blanc Le US Royal Diagonal à Flanc Blanc

Il convient également de citer le 5.60×15 US Royal, le 5.90×15 BF Goodrich, le 5.60×15 Dunlop “Gold Seal”, le 5.60×15 Commander et le 5.60×15 Avon qui sont des produits comparables, au look variant assez peu. La plupart de ces pneus sont également disponibles en flanc noir (hé oui, il n’y a pas que les modèles De Luxe, il faut penser aux modèle Standard).

Exclusivement en flanc noir, il existe un pneu économique, le 5.60×15 CAMAC BC110 à mois de 130 €. Bizarrement, Michelin est quasiment absent de ce marché.

Le respect de la réglementation

D’un point de vue purement légal, les seules obligations sont de posséder sur chaque essieu deux pneus de type identique (radial ou diagonal) et de dimension identique.

Dans la pratique, pour d’évidentes questions de sécurité, nous vous conseillons d’opter pour une technologie identique sur les 4 pneus et d’avoir des essieux équipés de pneus strictement identiques. Ca vous évitera également de partir dans de longues et difficiles explications lors du contrôle technique ou d’une vérification par la maréchaussée !

Disponibilité et prix

L’ensemble de pneus radiaux que nous avons cité est disponible dans les réseaux habituels (Centres Auto, Euromaster, Point S, etc…) mais le plus souvent sur commande. Petit détail, il faudra insister si vous désirez vous équiper en Michelin X, XAS, XZX, etc… : ces pneus sont diffusés par le ” Service collection de Michelin ” et sont souvent absents des barèmes de prix public des détaillants…

Pour ce qui concerne les pneus diagonaux, le circuit de distribution n’est pas le même et il faudra s’adresser à quelques revendeurs spécialisés

Radiaux et flancs blancs

En l’état actuel de cette étude, il semble qu’AUCUN pneu radial à flanc blanc n’existe sur le marché, dans les dimensions standard évoquées ici.

Ceux qui veulent donc associer pneus radiaux et flancs blancs sont donc obligés de se tourner vers les flancs blancs rapportés. Si cette solution ” tient la route ” il faut garder à l’esprit qu’invariablement les flancs blancs vont cisailler et creuser le pneu sur la zone de jointure. Cette solution implique donc la monte de pneus neufs (gomme souple) et peut causer des désagréments au contrôle technique, sans parler de la sécurité.

Les pneus hiver

Si vous roulez par toutes saisons, les pneus d’hiver peuvent constituer un choix pragmatique, pour d’évidentes raisons de sécurité. Ces pneus sont plus efficaces que les pneus été sur chaussées mouillées et par temps froid, pas seulement quand il neige. Ces pneus tendent à devenir obligatoires partout en Europe septentrionale et centrale. Il est recommandé de remettre les pneus été quand la température repasse au dessus de 15°C car les pneus hiver perdent leurs bonnes performances au dessus de cette température.  Les pneus hiver sont faciles à reconnaître :  les fabricants ont mis en place un marquage M+S avec un logo constitué d’un flocon dans une petite montagne

Les pneus d’occasion

On trouve de plus en plus des commerçants diffusant des pneus d’occasion. Ayant fait la triste expérience de l’éclatement d’un Michelin X acheté d’occasion par le précédent propriétaire de mon KG, il m’est difficile de conseiller cette solution. Il ne faut pas rêver: les dimensions 155×15 et 165×15 ne sont plus proposés depuis de longues années en première monte et vous allez trouver des pneus de 25 ou 30 ans minimum. Quant à savoir ce qu’ils ont vécu et comment ils ont été stockés… c’est prendre un bien grand risque pour vous et votre VW que de se lancer dans ce genre d’aventure.