L’entretien des chromes, de l’alu, de l’inox

Pare choc chromé, robri d’aile alu, baguette inox, tant de matières qui embellissent nos autos… Malheureusement, le temps, l’âge, les intempéries ternissent considérablement leurs éclats. Après avoir lustré votre carrosserie, il devenait nécessaire de jouer du chiffon sur les accessoires équipant votre VW adorée […]

A) le chrome d’origine de votre VW

1/ Nettoyage et préparation

En premier lieu, et surtout afin d’éviter d’user du nettoyant à chrome inutilement, nettoyez soigneusement afin de chasser poussières, cailloux collés avec du goudron… Pour la graisse et le goudron, employez un nettoyant ménager pur, voire du White Spirit.

Ensuite du nettoyant à vitre à l’alcool fera très bien l’affaire… Pourquoi du nettoyant à vitres ?? Un nettoyant à base d’eau, mettrai en contact les deux éléments qui forment la rouille (eau + métal ferreux). L’alcool contenu dans le nettoyant à vitres s’évapore en ne laissant aucune trace d’eau sur les parties déjà abîmées. On ne va quand même pas faciliter le travail de la rouille, non ?

Suivant les recommandations lues sur le bidon du nettoyant chrome, effectuez un premier dépôt de liquide puis appliquez le en effectuant des rotations avec le chiffon. Manque de chance, le produit agit bien …mais pas assez ! L’enjoliveur est vraiment très sale. Coté produit, utilisez spécifiquement un produit special chrome, et surtout pas un polisseur d’alu ou de cuivre, beaucoup trop abrasifs.

2/ L’astuce de mon grand-père

Mon grand-père ayant exercé 60 ans le métier de cordonnier, utilisait du ciment (sans sable, ni eau) avec un chiffon pour nettoyer et raviver les boucles sur les chaussures. Avec un petite dose de ciment (exempt des cailloux, sables ou autres cochonneries), mon enjoliveur “cobaye” a subit les assauts répétés du chiffon.

Bravo le résultat est au rendez-vous ! Seul bémol, à un endroit, l’apparition de micros rayures dues à mon acharnement sur une tache qui a été finalement enlevé d’un coup d’ongle !

3/ Nouvel essai

Après avoir essuyé ou soufflé (si vous avez une soufflette à porté de main), re-déposez du produit et astiquez. Empruntez discrètement le coton à démaquiller de madame, mettez les lunettes de soleil, puis lustrez le tout…

En insistant un peu sur les micro rayures, celles-ci se sont nettement atténuées. Avant de finaliser l’enjoliveur, quelques cloques de rouille devaient disparaître.
A l’aide d’un petit tournevis, faites sauter les éclats. Attention de ne pas forcer, sous peine d’endommager le chrome autour si l’outil glisse !! Une fois le plus gros enlevé, prenez un morceau de papier à poncer (300 à 800 selon l’état), chassez les restes de rouille. Enfin grâce à un fixateur de rouille (style Frameto) tamponnez avec un coton tige imbibé de produit, les endroits à traiter. Une petite touche de peinture grise, alu ou imitation chrome sera la bienvenue…pour que le résultat reste saisissant.

B) Les nouveaux éléments chromés disponibles sur le marché :

Les “vieux” chromes de nos VWs sont, malheureusement, et malgré les ans, de bien meilleure qualité que les accessoires proposés de nos jours qui, même s’ils brillent déjà doivent recevoir une protection en prévention des attaques corrosives des intempéries, sel de mer…
Dégraissez le nouveau chrome, et enduisez le de vaseline afin de boucher les petites imperfections du chromage souvent dus à la mauvaise préparation avant le bain de chrome par électrolyse

Ainsi l’eau ne pourra pas accéder jusqu’au métal pour former la rouille.
Enfin, utilisez le nettoyant chrome pour profiter de l’action silicone contenu dedans, comme seconde protection.

C) Alu et inox: même combat…

Plus difficiles à entretenir, ils nécessitent une attention particulière car l’alu s’oxyde rapidement et perd de son éclat s’il reste sans protection. L’avantage est qu’il ne rouille pas!
La procédure de nettoyage reste identique au chrome, si ce n’est qu’il ne retrouvera pas un éclat miroir s’il n’a pas été poli en sortie d’usine. Il existe des produits spécifiques pour le traitement et le polissage de l’aluminium.

Pas de porte en alu : avant / après

Tubulures inox

Conclusion :

M’étant servi d’un enjoliveur bien abîmé, le résultat démontre bien que le chrome n’est pas perdu s’il n’a pas encore cloqué…partout. Donc, pour résumer, qu’ils soient neuf ou anciens, ces revêtements se doivent d’être traité et entretenu régulièrement, alors jouez du chiffon et faites moi briller vos autos ! Mais sans oublier que tous les produits de polissage sont abrasifs et que la couche de chrome varie de 1 à 3 microns d’épaisseur.