La VW SP2

Volkswagen n’a pas fait que produire des voitures et utilitaires pour l’Europe, l’export notamment pour les USA remplissait une bonne partie du carnet de commande de Wolfsburg. Afin de faire face à l’accroissement des commandes, d’autres usines ont fleuri comme au Mexique et au Brésil, entre autres. L’arrêt de la Cox, il y a quelques semaines, nous rappelle le destin Sud-Américain et la carrière des VWs Aircooled sur ce continent. Mais en parallèle des chaînes de montage de nos insectes préférés, d’autres carrosseries VW ont été produites en Amérique du Sud, comme la VW SP2 . Présentation d’un séduisant coupé 100% ” made in Brazil ” […]

Présentation :

 

sp1.jpg

En 1957, Volkswagen sort sa première VW des chaînes de production du Brésil, sous la forme d’un Combi. Suivront la Cox, le type 14 style européen/américain, enfin les types 3 brésiliens accompagnés du Karmann TC (cf. article F4E consacré à ce modèle).

sp%20image2%20t3.JPG tc.jpg

Si le T14 et le TC sont les deux seuls modèles “sportifs” de la gamme, ils ne rivalisent pas face au design de la PUMA produite par un indépendant reprenant la plate forme VW ainsi que sa mécanique

puma.jpg

Soucieux de produire un modèle permettant de combler ce manque VW do Brazil se tourne vers Rudolf LEIDING et sous le coup de crayon de SCHIEMAN, sort une première esquisse s’inspirant de la proue du type 411 avec un arrière de type fastback.
En novembre 70, le projet X est présenté à LEIDING suivi d’un prototype 5 mois plus tard. Aux réactions enthousiasmes du public, VW do Brazil accélère le pas et en juin 72 la première SP voit le jour (comprenez SP pour Sao Paulo).

sp%20image5.JPG

1. Carrosserie

sp%20image6-7.jpg

Pas de grosse évolution esthétique par rapport aux coupés des autres marques mais sa physionomie ne laisse pas indifférente, rappelant bien sûr l’inimitable VW 412 pour l’avant, le profil de la Ford Capri et un arrière mélangeant ses cousines Porsche et l’AMC Pacer avec son grand hayon. Une garde au sol de 15cm, une ligne très basse, son centre de gravité ainsi déplacé vers le bas, lui confère une bonne tenue de route.

sp2.jpg

2. Habitacle

sp%20image8.JPG sp%20image9.JPG

Une fois, ses longues portes ouvertes, vous vous retrouvez face à un volant trois branches alu. Un imposant tableau de bord reçoit le compte tour, le tachymètre, 4 petits manomètres décalés et dirigés vers le conducteur regroupant le température d’huile, l’heure, le niveau d’essence et l’ampèremètre.

sp%20image10.JPG sp%20image10bis.JPG

Derrière deux uniques sièges semi baquet, s’étend une grande plate-forme de chargement facilement accessible par le grand hayon. Vous retrouvez également la trappe d’accès moteur similaire aux types 3/4 variant.

3. Moteur

sp%20image11.JPG

Point de grosses cavaleries, mais deux motorisations sont disponibles : la version VW SP I avec son 1584 cc (65 CV) et la version VW SP2 avec un exotique 1678 cc (75CV). Noter que la deuxième configuration est également sur une base de T1 reprenant le système de refroidissement du T3.

Fiche Technique :

Moteur SP 1 SP 2
Cylindrée 1584 cc & 1678cc
Puissance maximum 65 CV à 4600 tr/minou 75 CV à 5000 tr/min
Couple maximum 12 mkg à3000 tr/min ou 13 mkg à 3400 tr/min
Diamètre des cylindres 85.5 mm ou 88mm
Course 69 mm
Compression 7.2 :1 ou 7.5 :1
Carburateur Solex 32 PDSIT ou Solex 34 PDSIT

4. Trains roulants

sp%20image%2012%20chassis.jpeg

Sur le châssis du T3 est greffé un train avant à rotules monté en freins à disques provenant des Cox ainsi qu’une boite à vitesse à trompette ré-étagée. Les deux parties roulantes sont domptées chacune par une barre stabilisatrice de 12mm de diamètre.

5. Caractéristiques techniques

Ø La boite de vitesses : 4 vitesses synchronisées
1 1 : 3.80
2 1 : 2.06
3 1 : 1.32
4 1 : 0.89

Ø Marche arrière 1 : 3.88
Ø Differentiel : VW SP1 1 :4.125 – VW SP2 1 :3.875

sp3.jpg

Ø Roue 5 1/2 J x 14 Pneus 185 SR 14
Ø Dimension : Longueur : 4121mm
Largeur : 1610mm
Hauteur : 1158mm
Garde au sol : 149mm
Ø Poids : 890Kg
Ø Charge utile : 245Kg

Conclusion

sp%20image14.JPG

Même si les chances de rencontrer cette sportive dans nos rues sont quasi nulles (seule une poignée est recensée en Europe), elle n’en reste pas moins une superbe VW, qui aurait mérité d’être exportée à l’époque en Europe.

sp%20image15.JPG

Seules 10205 unités ont été construites en 1972 et 1976, le marché nord-américain ne s’étant pas ouvert à la SP à cause du problème d’homologation de certaines pièces utilisées mais également du succès de la VW Porsche 914 sur ce marché, il fut décidé de mettre fin à la production bien qu’une étude sur la SP3 fût réalisée avec la motorisation de la Golf. Près de 700 SP ont pu être exportées pour la plupart à titre isolé.

Specials thanks : Ricardo VENDRAMINI www.vwsp2.com.br