Jump to content

Réparation aile Karmann Ghia à l'étain ?


Recommended Posts

Bonjour

Je viens d'acquérir un Karmann Ghia de 65 en très bel état avec quand même une reprise à faire sur l’aile avant gauche : petites cloques et soulèvement localisé comme vous pouvez le voir sur la photo. Visiblement c'est très ancien, ça n'a pas bougé. Il n'y a pas de piquage visible en dessous dans le passage de roue qui est peint de la couleur de la voiture, pas de blackson.

Mais je ne veux pas le laisser comme ça. Est-ce qu'il est envisageable de faire ce type de réparation localisée à l'étain ou est-ce incompatible avec une carrosserie déjà peinte ?

Merci

Manu

Accroc et cloques aile AV G.jpg

Link to comment
Share on other sites

Il faut décaper la peinture et décaper la rouille. 

Si la rouille est perforante il faut découper jusqu'à retrouver une tôle saine et souder un patch. 

Si la rouille n'est pas perforante, il faut s'assurer que la tole est parfaitement décapée et traitée. Ensuite il faut préparer la surface soit à l'étain soit avec un mastic de finition, avant peinture. 

Link to comment
Share on other sites

merci pour vos réponses mais le fond de ma question est de savoir si c'est possible de faire la réfection à l'étain sachant qu'il faut chauffer la pâte à étamer, puis l'étain et que je me demande si la peinture autour ne va pas trop en souffrir.

L'objectif étant de faire une reprise et une retouche de peinture locale pas de reprendre toute la caisse 🤨

Link to comment
Share on other sites

Bjr

En général une cloque résulte d'un décollement dû à l’oxydation du métal support,  mais pas seulement

Il faut regardé dessous pour en être sur

Mais pourquoi à l'étain ? 

Aujourdhui comme hier, l’étamage à plus d'inconvénients que d’avantage ( temps de main d'œuvre, tenue dans le temps, non recouvrable par du mastic moderne et certain apprêt, favorise la rouille... )

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Rusty chrom a dit :

Bjr

En général une cloque résulte d'un décollement dû à l’oxydation du métal support,  mais pas seulement

Il faut regardé dessous pour en être sur

Mais pourquoi à l'étain ? 

Aujourdhui comme hier, l’étamage à plus d'inconvénients que d’avantage ( temps de main d'œuvre, tenue dans le temps, non recouvrable par du mastic moderne et certain apprêt, favorise la rouille... )

Pour rester si possible conforme à l'esprit de la restauration fait en 1999 dans les règles de l'art avec les ajustement à l'étain.

Je viens bien en phase avec vos réponse décollement = support à décaper et traiter selon ce qu'on trouve dessous.

Mais je n'ai pas la réponse à ma question est-ce faisable sur une carrosserie peinte ? Tous les cas d'étamage que je trouve sont fait sur une caisse complètement refaite donc avant après et peinture.

Link to comment
Share on other sites

Difficile d'avoir un avis objectif et précis sur ce défaut avec une simple photo

Pour rester dans ”les règles de l'art”, le recours à un spécialiste local reconnu pour un diagnostic précis et une réparation ad hoc est à mon avis inévitable 

 

La definition de l ’étamage est une opération de traitement de surface qui consiste à appliquer de l'étain sur une pièce métallique 

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Rusty chrom a dit :

L’étamage est une opération de traitement de surface qui consiste à appliquer de l'étain sur une pièce métallique 

Tout comme on appliquerait un mastic.
 

L’étamage nécessitant une certaine montée en température de la tôle pour que l’étain accroche à celle-ci, forcément la peinture environnante et de l’autre côté de la tôle va cloquer. 

Il faudra donc, passer par la case peinture de l’élément (recto/verso). 

Pas d’autre choix. 
 

.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, jouca_1 a dit :

Tout comme on appliquerait un mastic.
 

L’étamage nécessitant une certaine montée en température de la tôle pour que l’étain accroche à celle-ci, forcément la peinture environnante et de l’autre côté de la tôle va cloquer. 

Il faudra donc, passer par la case peinture de l’élément (recto/verso). 

Pas d’autre choix. 
 

.

 

"Il faudra donc, passer par la case peinture de l’élément (recto/verso)", c'est bien mon problème sur le KG l'élément c'est toute la caisse l'aile ne se démonte pas. Je vais interroger un carrossier qui pratique cette technique pour qu'il me dise quelle est la surface à reprendre en peinture autour de la partie étamée.

Merci

Manu

Link to comment
Share on other sites

Je crois que je viens de comprendre ta question. 

Tu veux savoir si la retouche de peinture après avoir réparé à l'étain sera visible ? 

Un excellent peintre pourra certainement faire une retouche indécelable. Mais cette retouche ne vieillira pas au même rythme que le reste de la caisse, et ça finira toujours par se voir. Enfin, c'est mon avis, et selon l'emplacement de la retouche, ça sera plus ou moins visible... ... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, wurd a dit :

Je crois que je viens de comprendre ta question. 

Tu veux savoir si la retouche de peinture après avoir réparé à l'étain sera visible ? 

Un excellent peintre pourra certainement faire une retouche indécelable. Mais cette retouche ne vieillira pas au même rythme que le reste de la caisse, et ça finira toujours par se voir. Enfin, c'est mon avis, et selon l'emplacement de la retouche, ça sera plus ou moins visible... ... 

Bon on va commencer par gratter et on verra comment faire la retouche de carrosserie 😉

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Manu73 a dit :

Bon on va commencer par gratter et on verra comment faire la retouche de carrosserie 😉

ça me parait mieux dans cet ordre effectivement, en prenant le risque (important) qu'avec une retouche ça ne soit au final pas beaucoup plus esthétique que maintenant...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Manu73 a dit :

"Il faudra donc, passer par la case peinture de l’élément (recto/verso)", c'est bien mon problème sur le KG l'élément c'est toute la caisse l'aile ne se démonte pas.

L'aile ne se démonte pas, mais elle se dissocie de la caisse. Simplement, elle est en effet soudée (et pas boulonnée) à l'étain avec le reste de la carrosserie. Quand on froisse une aile, on ne change pas la coque !

Travailler à l'étain sur une aile de Karmann est effectivement probablement plus simple pour obtenir la forme attendue au niveau des réparations en abrasant/ponçant plutôt qu'en soudant une rustine de tôle qui devra être préalablement formée très précisément.

Après, un raccord noyé de peinture est une technologie courante pour les peintres, ça ne devrait pas poser de problème particulier ...

Pour en savoir plus sur la soudure à l'étain https://www.flat4ever.com/restauration-la-soudure-a-letain/

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Pleviez a dit :

L'aile ne se démonte pas, mais elle se dissocie de la caisse. Simplement, elle est en effet soudée (et pas boulonnée) à l'étain avec le reste de la carrosserie. Quand on froisse une aile, on ne change pas la coque !

Travailler à l'étain sur une aile de Karmann est effectivement probablement plus simple pour obtenir la forme attendue au niveau des réparations en abrasant/ponçant plutôt qu'en soudant une rustine de tôle qui devra être préalablement formée très précisément.

Après, un raccord noyé de peinture est une technologie courante pour les peintres, ça ne devrait pas poser de problème particulier ...

Pour en savoir plus sur la soudure à l'étain https://www.flat4ever.com/restauration-la-soudure-a-letain/

 

 

Merci de l'info, je suis encore novice je n'ai toujours vu que des photos de caisses complète, je n'avais pas réalisé, alors que ça parait évident on n'emboutit pas une caisse d'un bloc ... . Bon je comprends que vouloir être puriste risque de me coûter cher ... dé souder l'aile la déposer, la poncer, l'étamer, la repeindre, la re souder. D'ailleurs comment étai fait à l'origine le raccord avec le reste de la caisse, par étamage aussi ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Bugs Are Us

    Speed Shop

    Ampoules pour Anciennes

    Slide Performance

    Vintage Autohaus

    Feller Service

    Car Concept

    Mecatechnic

    Coxobus en Seine et Marne

    Microprix Pieces VW Cox et Combi

    AG Syncro Boite Vitesse VW et Porsche

    Initial Cox
  • Posts

    • Salut!...justement je me pose actuellement la question d'aérogommer la coque de ma cox! 🤔...est-ce vraiment utile?...si des personnes l'ont fait, quelle aerogomeuse avez-vous utilisé?...je possède un compresseur de chantier mais à priori il faut un sécheur d'air en complément, non?....j'aimerais budgétiser tout ça pour savoir si ça vaut vraiment le coût!....merci d'avance.
    • Bon j’ai reçu le soufflet à 5€ de chez SK… Alors il ressemble pas à celui qu’ils montrent en photo, et que j’avais installé en février, mais plutôt à celui de mecatechnic ou vw classic parts, c’est à dire texture plutôt brillante et les deux renflements plutôt sphériques. La finition du moulage laisse à désirer, mais bon ça doit pas changer grand-chose. Aucun marquage dessus, alors c’est pile ou face! … Donc je vais quand même attendre de recevoir mes durites silicone de la nasa, et voir ce que je peux en tirer. Ensuite, j’aviserai.  
    • Salut les amis, Je vous donne des nouvelles. Pour tenter de sauver les vacances on a fait des sauts de puces en visitant et au lieu de rentrer par les routes italiennes saturées de circulation et offrant des températures caniculaires, on a pris le ferry pour la Corse depuis Livourne et nous rentrons par Toulon. Cela économise plus de 500km et finalement ce n'est guère plus cher que l'essence et les péages (tarifs dernière minute et promo -30% pour séjour de moins de 5 jours en Corse). Ça nous permet de revoir la Corse.... Pour la suite, à voir en fonction des possibilités... Pouvoir arriver à Toulon est déjà une première victoire.    
    • Etabli: face à moi, au mur, les tournevis, clés plates / pipes, et colliers de serrage plastique. Sous l'établi, accessible sans se baisser, les forets, chevilles, vis. J'y mets aussi les coffrets de douilles 1/4 et coffrets d'empreintes spéciales. Plus bas sous l'établi, coffrets dont je me sers moins souvent (repousse piston, compresseur de ressorts, etc.). A ma droite, sur un support, les pinces diverses et un marteau.   A ma gauche, servante légère, coffret à douilles dont je me sers tous les jours et plan de pose. Chandelles sont dessous. A côté, toute l'électricité, poste à souder, accessoires et appareils de mesures.  Plus loin, étagères avec coffrets (perceuse, ponceuse, clés plates à cliquet...), très accessible. Deux servantes, les gros outils à main et la clé à choc, les douilles spéciales en tous genres, les limes, la meuleuse, etc. J'ai aussi une caisse à outils "émotion", des clés de la guerre, allemandes, américaines, etc, je les touche et je me demande qui / quand / où on a bien pu les utiliser... Et puis des armoires "rouges à tiroirs plastiques", aux murs, visserie, rondelles, écrous, etc. Etc, etc.      
    • Ok, on est d’accord ! 😁
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...