Jump to content

"oil catcher or not???


Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous.

Le sujet aura peut-être déjà été évoqué encore qu'il me semble n'avoir rien vu sur les "oil catcher" récents.

Ma question est: -"Est-ce que cela aurait un quelconque intérêt sur nos flat4 stock".

J'avais lu des trucs sur l'aération des moteurs, branchement sur les caches culbuteur etc, mais rien sur ces "oil catcher".

L’installation à l'air simple, à la portée de n'importe qui et la finalité du concept tout aussi simple. Récupérer des vapeurs d'huile produites et les amener vers un "décanteur" via le circuit de reniflard, les stocker, et quand il est temps, vider le bocal.

Si j'analyse le circuit de nos moteur, ces vapeurs sont conduites vers le filtre à air, "traitées" par le zigouigoui en laiton et réintroduites (vidées de leur mayonnaise) dans le circuit admission. Me trompe-je?

Sauf à penser qu'elles ( ces vapeurs) ne servent à rien d'autre et qu'elles sont retraitées dans l'admission pour ainsi éviter une pollution, ont-elles un rôle quant à la lubrification du papillon des gaz ou autre?

Je pose la question.✌️😉✌️.

Merci...

Link to comment
Share on other sites

Trouvé sur wikipedia;

 

Le système de récupération des gaz du carter moteur, ou en anglais Positive Crankcase Ventilation (PCV), est un système permettant d'évacuer les gaz de combustion présents dans le carter moteur.

Principe[modifier | modifier le code]

Les gaz de combustion s'échappent en petites quantités entre les pistons et les cylindres et arrivent dans le carter moteur. Sans système d'évacuation, ces imbrûlés se mélangeraient à l'huile moteur au point d'accélérer l'usure de l'attelage mobile ; de plus, l'augmentation de la pression du carter pourrait endommager les joints participant à l'étanchéité du circuit de lubrification. Le système PCV, souvent matérialisé par une vanne, dénommée « vanne PCV », extrait ces gaz qui sont ensuite acheminés vers l'admission pour y être brûlés.

Sport automobile[modifier | modifier le code]

Il arrive souvent que les véhicules préparés pour la compétition voient leur retour des gaz de carter vers le moteur supprimé. En effet, la présence de particules chauffées d'huile et d'impuretés dans un cylindre de moteur lourdement modifié peut induire des phénomènes de "ratés de combustion", comme un auto-allumage par exemple, causant alors des dégâts énormes souvent fatals pour le moteur.

C'est là qu'intervient un dispositif appelé "Oil Catch Tank" (réservoir de récupération des vapeurs d'huile), qui récupère ces vapeurs échappées du carter d'huile pour les condenser et séparer l'huile de l'air, et ainsi éviter ce genre de désagréments.

 

Ce que j'en pense;

Ce n'est qu'à partir des années 70 que l'on s'est préoccupé de recycler ces gaz. Au début, c'était "tout à l'égout" et sur la route, d'où la possibilité de cocher la case "chaussée grasse" sur les constats d'accident.
Et il a fallu inventer les essences détergentes, car les gaz de carter recyclés encrassaient les carburateurs.

Non, ces vapeurs ne servent pas à la lubrification du carbu.

Sur les filtres à cartouche, on trouve un oil catcher, et les gaz sont filtrés par la cartouche;  sur les autres filtres,
(EDIT), si la buse verticale (sous le bouchon de remplissage) a été supprimée, c'est que les gaz de carter sont recirculés via le filtre à air.
Si elle est présente, les gaz, et l'huile, tombent sur la route. Normalement, en bout de tube, il faut une soupape en caoutchouc.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...