Jump to content

Recommended Posts

Bonjour à tous. Je réside au Pérou et je m'apprête à envoyer deux combis T1 restaurés ici pour les vendre en France. Un ami à de la place sur son terrain pour les stocker. Par contre je suis perdu concernant les démarches à suivre. J'espere pouvoir les faire livrer directement chez lui si possible mais concernant les droits de douanes ect, je fais comment? Vu que je compte les vendre et ne pas circuler avec, est-ce que ce sera à l'acheteur de s'acquitter des formalités douanières et d'immatriculation? Si Si una âme charitable veut bien m'aiguiller ce serait un soulagement 

Merci d'avance, amicalement 🙂 

Link to post
Share on other sites

Il n'y a rien de fondamentalement difficile ...
Le transporteur international (ou plus précisément son représentant français) te facturera les frais et taxes de dédouanement, en te livrant le combi dans son entrepot. Tu peux avoir le devis avant de lancer l'affaire, il te suffit de demander au transporteur Péruvien qui va acheminer les combis par mer les coordonnées de son bureau en France.

Ensuite tu peux faire affréter un transport routier pour faire déposer tes combis chez ton ami français pour ensuite les vendre. C'est pas compliqué, ça rajoute juste des frais.

A partir de là, à toi de voir :
Tu peux soit vendre les combis immatriculés "clé en main" après fait toute la paperasse (certif FFVE, quitus fiscaux, contrôle technique ...) ou les vendre tel quel ... 

Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, HOGO44 a dit :

deux combis T1 restaurés ici pour les vendre en France.

plus facile a dire qu a faire.deja faut voir le prix de revient,rajouter a cela les frais divers.suivant le prix que tu en demandes,rien ne garanti que tu arriveras a les vendre ici.renseigne toi bien avant d entamer quoi que ce soit.je suppose que tu as deja une idee du prix de vente?

as tu aussi des photos,je suppose que oui?

Link to post
Share on other sites

Bonjour,méfiance des rénovations dans ces pays Pérou ,Brésil,j’ai un amis qui en a acheté un à un particulier de Montluçon qui en fait venir du Brésil restaurés avec ct après expertise suite à des soucis il a reçu un recommandé avec interdiction de circuler véhicule dangereux,évidemment tribunaux,dans ces pays là ils ne sont pas avares sur le mastic,et les traverses juste pointées,alors prudence.

Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Pleviez a dit :

 bien sûr vous avez raison mais c'est pas la question posée !

ben si quand meme je trouve,si il ne les revend pas,il fait quoi!

 

Il y a 2 heures, Pleviez a dit :

Il n'y a rien de fondamentalement difficile ...

tu l as dit tout en nuance.bien sur que c est faisable mais au final,est ce que ce sera rentable?

 

il y a 40 minutes, Pleviez a dit :

Je pense que c'est plutôt bien qu'il fasse son étude de coûts avant d'envoyer ses combis.

oui moi aussi mais ca ne s arrete pas a ca.si c etait si facile,tout le monde le ferait.il a deja des clients pour les combis?

 

il y a 43 minutes, Pleviez a dit :

Restons quand même un minimum bienveillants !

je trouve que nous le sommes.ce genre de commerces est risque.c est faisable mais faut quand meme prendre un minimum de precaution sinon...

un de mes clients faisait ca avec le mexique et ca ne s est pas tres bien termine.qui tente rien n a rien,je sais.

 

Link to post
Share on other sites
Le 08/06/2021 à 01:29, Pleviez a dit :

Il n'y a rien de fondamentalement difficile ...
Le transporteur international (ou plus précisément son représentant français) te facturera les frais et taxes de dédouanement, en te livrant le combi dans son entrepot. Tu peux avoir le devis avant de lancer l'affaire, il te suffit de demander au transporteur Péruvien qui va acheminer les combis par mer les coordonnées de son bureau en France.

Ensuite tu peux faire affréter un transport routier pour faire déposer tes combis chez ton ami français pour ensuite les vendre. C'est pas compliqué, ça rajoute juste des frais.

A partir de là, à toi de voir :
Tu peux soit vendre les combis immatriculés "clé en main" après fait toute la paperasse (certif FFVE, quitus fiscaux, contrôle technique ...) ou les vendre tel quel ... 

Merci Philippe, ce doit être mon transporteur Péruvien qui n'y connait rien du coup j'étais un peu pommé. vu comme ça je vais bien mieux dormir 🙂

 

Link to post
Share on other sites
Le 08/06/2021 à 01:52, alex.4.74 a dit :

plus facile a dire qu a faire.deja faut voir le prix de revient,rajouter a cela les frais divers.suivant le prix que tu en demandes,rien ne garanti que tu arriveras a les vendre ici.renseigne toi bien avant d entamer quoi que ce soit.je suppose que tu as deja une idee du prix de vente?

as tu aussi des photos,je suppose que oui?

Oui j'ai déjà un devis pour le transport de Lima jusqu'en France, les combis ont été restaurés ici par un atelier spécialisé. J'ai regardé les cotes combis etats 1, 2, 3 etc... donc je sais a peut pret ce qu'ils valent. je ferais les fotos ces prochains jours, car je dois aller chercher les bébés bientot 🙂

Link to post
Share on other sites
Le 08/06/2021 à 03:50, alex.4.74 a dit :

ben si quand meme je trouve,si il ne les revend pas,il fait quoi!

 

tu l as dit tout en nuance.bien sur que c est faisable mais au final,est ce que ce sera rentable?

 

oui moi aussi mais ca ne s arrete pas a ca.si c etait si facile,tout le monde le ferait.il a deja des clients pour les combis?

 

je trouve que nous le sommes.ce genre de commerces est risque.c est faisable mais faut quand meme prendre un minimum de precaution sinon...

un de mes clients faisait ca avec le mexique et ca ne s est pas tres bien termine.qui tente rien n a rien,je sais.

 

Bien raison! Trouver un combi propre c'est pas évident mais il en reste encore, quoique c'est dur dur. Je vis au Pérou depuis 10 ans et connait les ateliers de retape, les bons et les mauvais... Faut faire attention et surtout ne pas être pressé. Infaisable si je vivais en France. Je flippe un peu sur les taxes douanières, je ne flippe pas sur le fait de présenter mes combis en France, j'ai ai eu plusieurs depuis 20 ans, je ne suis pas expert non plus mais un beau et bon combi restauré comme il faut c'est quand même un petit plaisir 🙂

Link to post
Share on other sites

En voilà un des deux, c'est un Combi allemand de 1964, avant restauration, sellerie refaite, peinture sortie usine avec code couleur, coté mécanique ras, circuit electrique refait aussi. 🙂

2fb455f4-c734-48be-9dd0-a74145a40b7a.JPG

4ace875b-66fb-4182-91de-45731d926297.JPG

143822e1-5b21-43e5-9c28-29730da6361e.JPG

535529c8-cd98-4450-96bf-db953d650224.JPG

cac4bd96-a447-494f-966c-d31132f56405.JPG

Link to post
Share on other sites
Le 08/06/2021 à 01:29, Pleviez a dit :

Il n'y a rien de fondamentalement difficile ...
Le transporteur international (ou plus précisément son représentant français) te facturera les frais et taxes de dédouanement, en te livrant le combi dans son entrepot. Tu peux avoir le devis avant de lancer l'affaire, il te suffit de demander au transporteur Péruvien qui va acheminer les combis par mer les coordonnées de son bureau en France.

Ensuite tu peux faire affréter un transport routier pour faire déposer tes combis chez ton ami français pour ensuite les vendre. C'est pas compliqué, ça rajoute juste des frais.

A partir de là, à toi de voir :
Tu peux soit vendre les combis immatriculés "clé en main" après fait toute la paperasse (certif FFVE, quitus fiscaux, contrôle technique ...) ou les vendre tel quel ... 

Par contre mon transporteur me dit que c'est à moi de trouver comment payer les taxes pour qu'ils le sortent du port d'arrivé, gloups!

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, HOGO44 a dit :

Par contre mon transporteur me dit que c'est à moi de trouver comment payer les taxes pour qu'ils le sortent du port d'arrivé, gloups!

Quand j'ai exporté ma cox du Brésil j' etais passé par GEFCO qui avait dédouané et me l'avais acheminée depuis le Havre . Contacte les pour voir si ils font ces démarches. Mais c'est sûr qu'il faut mieux avoir tout bouclé avant sinon tu risques de payer des frais de "parking".

Link to post
Share on other sites
Le 08/06/2021 à 10:50, alex.4.74 a dit :

ben si quand meme je trouve,si il ne les revend pas,il fait quoi!

 

tu l as dit tout en nuance.bien sur que c est faisable mais au final,est ce que ce sera rentable?

 

oui moi aussi mais ca ne s arrete pas a ca.si c etait si facile,tout le monde le ferait.il a deja des clients pour les combis?

 

je trouve que nous le sommes.ce genre de commerces est risque.c est faisable mais faut quand meme prendre un minimum de precaution sinon...

un de mes clients faisait ca avec le mexique et ca ne s est pas tres bien termine.qui tente rien n a rien,je sais.

 

Si il n'arrive pas à les vendre c'est son soucis, mais ce n'est pas sa question.

Pas forcément rentable ,mais ce n'est pas la question non plus, même si c'est ce qui conditionne l'opération puisque l'objectif est de faire un bénéfice. tout dépend du prix de revient à la base

Il y a des trucs faciles avec lesquels on peut gagner de l'argent dans le milieu auto mobile et pourtant très peu le font, tout simplement parce qu'il est inutile de demander qui, quoi, comment, car ceux qui en bénéficient ne répondront pas et ceux qui répondront ne savent pas...

Effectivement qui ne tente rien n'a rien. et c'est le paradoxe avec "'si il ne revend pas il fait quoi ?"  tu achètes, tu investis dans une idée qui parait opportune, si tu gagnes tant mieux, si tu perds tant pis, mais comme tu l'écris "qui ne tente rien, n'a rien " et c'est bien la réalité du commerce.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Slide Performance

    Initial Cox

    Eugene, Artisan tolier

    Coxobus en Seine et Marne

    Rudy Olivenca Services

    Mascotte Assurances

    Car Concept

    Bugs Are Us

    Mecatechnic

    Microprix

    Bug Art

    Feller Service

    Speed Shop

    Vintage Autohaus

    Serial Kombi
  • Posts

    • Bonsoir, Personne n'a déjà démonter son nez de boite et a vu si il y avait un circlip ou une rondelle?
    • Bonsoir nobrucombi,  Tu découpes les pâles avec quel outil ?  J'ai réalisé le miens avec une cisaille à tôle mais la tôle se déforme... 
    • Je voudrais faire évoluer les échappements en mettant des tubes inox en sortie de culasse ; j'ai vu qu'on pouvait en acheter en 42 ou 45 mm , quelle serait la config adaptée à mon 2l CJ ?  Les sorties culasse sont rectangulaires  En fait ma question est plutôt de savoir si dans les culasses à sortie rectangulaire il y a deux tailles ou une seule pour la sortie, en clair peut on choisir le diamètre annoncé du tube rond 42 ou 45, ou alors est ce imposé par la culasse ?  Bruno 
    • Oups ! Désolé je n'avais pas vu cette question ! Ma sonde lambda est fixée sur le tuyau de sortie après silencieux.  Pas idéal, mais j'ai trouvé ça plus simple. 
    • Bonjour à tous  j’ai cherché une rubrique présentation mais je ne l’ai pas trouvé alors je tente ma chance ici je m’appelle Axel, 30 ans vivant à Bordeaux. Je suis l’heureux possesseurs d’un t3 1.6D boulangère moteur de jetta totalisant 130 000 (apparement) en ma possession depuis 40 000, un road trip en Europe pendant deux mois de 10 000 kms sans soucis hormis les plaquettes de freins. Quelques mois plus tard boîte et embrayage changé par nos soins. Quelques bricoles depuis mais rien d’extraordinaire. On en prends soin vidanges tout les 4000 kms ainsi que les filtres. Ma compagne s’est offert un t3 1.9 dg moteur à plat. une fois à la maison grosse révision huile, tout les filtres, bougies, révision intégrale du carburateur pierberg 2e et réglage de cette usine à gaz … richesse au poil mais ralenti difficile les 30 première secondes à froid. Avec tout ca je n’avais plus le temps pour mes motos mais depuis quelques temps j’étais tranquille mais madame est partie en road trip. Répondant à tout mes messages d’inquiétude sur la température moteur, niveau d’huile et comportement moteur puis à son retour le van garé pendant quelques jours il ne voulait plus démarrer… vérification d’étincelle ok mais plus de coco donc commande de la pompe à essence qui ne faisait plus le taff. Au démarrage j’ai entendu un bruit suspect au niveau droit du moteur le cylindre le plus proche de moi vers l’arrière du van. J’ai l’impression que le bruit est présent aussi au milieu du moteur. Ça ressemble à un clac clac clac ou tac tac tac (selon la région d’où vous venez) régulier qui disparaît lorsque je met du gaz mais j’ai l’impression d’entendre comme un cognement semblable au gros mono cylindre à bas régime. j’ai vérifié le niveau d’huile refait l’appoint j’ai l’impression que le bruit s’atténue mais peut être que le moteur maintenant chaud et l’huile font changer le bruit.  il y’a deux mois j’ai vérifier les pressions j’étais entre 9 et 10 bars  Depuis le redémarrage  le moteur est très instable au ralenti il vibre à la limite du calage … j’ai vérifié l’allumeur les charbons sont usé de moitié et non uniformément  voilà tout ce que je peux dire  je suis en déplacement j’ai prévu ce week-end de vérifier les soupapes (jeux états des ressort culbu …) et aux besoin démonter le carter bas moteur pour vérifier si j’ai pas des morceaux de coussinets qui se baladeraient la dedans … un grand merci à vous pour vos futurs conseils  Axel    
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...