Jump to content

Amélioration weber IDF


Recommended Posts

Bonjour à tous et Bonne Année! Tout d'abord, bravo pour ce forum et surtout pour les passionnés qui le font vivre.

Cela fait bien 6 mois que je visite ce forum et il est l'un des rares à me fournir des informations sur un sujet qui m'interpelle en ce moment : le weber IDF.

Comment il s'utilise au mieux, se configure et se règle, etc..

Dans le but final de lui apporter des améliorations, si si...

J'ai plusieurs idées sur le sujet,

La plus utopique : buse à diamètre variable.

La plus aboutie : etouffoir sur ralenti.

La plus inutile : coupure d'alimentation à la décélération.

Je commence par vous demander si vos 4 à plat son sujet à l'auto allumage ?

Link to comment
Share on other sites

Quand je parle d'auto-allumage, je pense à celui qui se produit après coupure du contact, parasite mais sans conséquence.

Pas de l'auto allumage qui génère des cliquetis pendant le fonctionnement moteur, du a des dérèglements importants de l'allumage/carburation, température trop importante de la chambre de combustion ou bougie, taux de compression, indice d'octane....

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

 

En fait avec les objectifs à atteindre opte plutôt pour une injection semi séquentielle performante à deux double papillons. car il n'y a pas vraiment d'intérêt ou de possibilité sur les domaines proposés en restant en carburateurs, cependant avec une bonne configuration du moteur et en conservant des carburateurs cela peut être très performant en passant du temps à optimiser avance à l'allumage, gicleurs, buses, émulseurs, etc...

Des 3 idées, à part la coupure à la décélération (faible gain si l'on roule en ville ou sur route vallonnée) éventuellement, les deux autres ne présentent pas d'intérêt a priori.

Link to comment
Share on other sites

Côté éléments adaptable sur Weber IDF, j'avais trouvé sur eBay ce gicleur de ralenti réglable. J'avais trouvé la réalisation ingénieuse, mais les possibilités de réglage pouvant nous faire partir sur n'importe quoi avec différences énormes entre les 2 corps d'un même carbu. Ex richesse de ralenti identique mais richesse du circuit de progression décalée entre les 2 corps. 

Screenshot_20210105-225200.png

Screenshot_20210105-225214.png

Link to comment
Share on other sites

Bon, vos 4aplat non pas de problème d'auto allumage a la coupure du contact ?

Parce que la, je pense que je suis pas loin de trouver la solution pour adapter un etouffoir de ralenti sur IDF.

Et sans passer par l'adaptation d'une injection semi séquentielle😉 (avec le coût qui va avec)

Photos à venir...

Link to comment
Share on other sites

ha ha ??? à suivre...😉

Il y a 7 heures, Lolo262C a dit :

Bon, vos 4aplat non pas de problème d'auto allumage a la coupure du contact ?

Parce que la, je pense que je suis pas loin de trouver la solution pour adapter un etouffoir de ralenti sur IDF.

Et sans passer par l'adaptation d'une injection semi séquentielle😉 (avec le coût qui va avec)

Photos à venir...

 

Link to comment
Share on other sites

Pour répondre à la question initiale : un moteur VW bien réglé et en bon état ne fait pas d'auto allumage même avec 35°C extérieur, c'est un fait donc mieux vaut corriger le soucis plutôt que de " mettre un plâtre à une jambe de bois" en montant des étouffoirs de ralenti sur les carburateurs - Si il n'y a pas d'auto-allumage, quel devient l'intérêt de monter des étouffoirs?

Cependant le montage d'étouffoir avec gicleur intégré a déjà été utilisé accouplé à un relai tachymétrique réglable ( sur vw aircooled à carburateur ) afin de jouer le rôle de coupure d'alimentation à la décélération avec l'objectif de limiter la consommation de carburant et dans une moindre mesure les rejets polluants

Les buses rainurées de chez Berg sont très bien , mais un Weber IDF monté ainsi sera toujours plus sensible et avec un fonctionnement moins stable que son équivalent en Dellorto DRLA selon les changements de température et d'altitude.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Lolo262C a dit :

Côté éléments adaptable sur Weber IDF, j'avais trouvé sur eBay ce gicleur de ralenti réglable. J'avais trouvé la réalisation ingénieuse, mais les possibilités de réglage pouvant nous faire partir sur n'importe quoi avec différences énormes entre les 2 corps d'un même carbu. Ex richesse de ralenti identique mais richesse du circuit de progression décalée entre les 2 corps. 

Screenshot_20210105-225200.png

Screenshot_20210105-225214.png

Si tu penses fermer dynamiquement les gicleurs de ralenti, pas sur que le laiton supporte des centaines de manipulations, il y aura du jeu au bout d'un moment, à part:

- Percer le conduit de ralenti et y générer une pression contraire.

- Ajouter un obturateur de buse, avec un bypass Co.

- Débrayer la pompe de reprise dynamiquement.

Bref, c'est déjà un beau bordel à régler, alors rajouter tout ce patacaisse, je doute de la fiabilité à terme. L'idf (en mode gicleur), n'est pas forcément adapté pour un étouffoir. 

En tout cas je vais suivre ton post avec intérêt ! Rien n'est impossible.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Lolo262C a dit :

Côté éléments adaptable sur Weber IDF, j'avais trouvé sur eBay ce gicleur de ralenti réglable. J'avais trouvé la réalisation ingénieuse, mais les possibilités de réglage pouvant nous faire partir sur n'importe quoi avec différences énormes entre les 2 corps d'un même carbu. Ex richesse de ralenti identique mais richesse du circuit de progression décalée entre les 2 corps. 

Screenshot_20210105-225200.png

Screenshot_20210105-225214.png

J'ai exactement les mêmes, provenance Fiat si je me souviens bien...

J'ai jamais réussi à faire un réglage correct avec , c'est très très sensible...

Link to comment
Share on other sites

Les problèmes d'auto allumage (lors de l'arrêt ) proviennent souvent d'un défaut de pointeau ou pression d'essence excessive qui engendre un niveau de cuve trop haut.

La possibilité exclusive aux Dell'orto de pouvoir passer en pointeaux vitton résout radicalement ce problème (et d'autre avantages au passage).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, carbman a dit :

Les problèmes d'auto allumage (lors de l'arrêt ) proviennent souvent d'un défaut de pointeau ou pression d'essence excessive qui engendre un niveau de cuve trop haut.

La possibilité exclusive aux Dell'orto de pouvoir passer en pointeaux vitton résout radicalement ce problème (et d'autre avantages au passage).

Pourquoi exlusive aux dell ? Ca existe pas les pointeaux vitton pour idf ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share


  • Slide Performance

    Feller Service

    Bugs Are Us

    Speed Shop

    Serial Kombi

    Car Concept

    Mascotte Assurances

    Coxobus en Seine et Marne

    Vintage Autohaus

    Microprix

    Mecatechnic

    AG Syncro Boite Vitesse VW et Porsche

    Rudy Olivenca Services

    Initial Cox
  • Posts

    • «Travail au noir» Hier soir et ce soir, j’ai mis ma frontale et un spot sous le camion, et ça m’a permis de virer la tôle de protection à l’avant, et de placer une durite de 6 avec le fil d’alimentation de la pompe en 2,5mm carrés dedans (petit conseil pour ceux que ça intéresse: protéger un fil électrique dans de la durite, je me suis dit que c’était nécessaire parce que ça passe sous le châssis, ça frotte sur des bords un peu abrasifs, j’ai pas trop envie de me refaire le câblage dans 2 ans… Donc pour faire passer du 2,5mm carrés dans une durite de 4mm intérieur, ça fonctionne sur moins de 1m, je l’avais fait pour le faisceau entre la bobine et les éléments électriques des carbus, mais au delà de cette longueur, le fil ne veut plus avancer quand on le pousse, il doit s’entortiller dedans, c’est une galère… Donc il vaut mieux prendre de la durite de 6mm) (Les génies penseront qu’on peut passer un fil fin et solide dans la durite de 4 et tirer le fil de 2,5… Oui moi aussi j’ai cru que j’étais tellement malin, mais la friction entre les deux matériaux m’a remis à ma place de simple mortel) Donc oui, j’ai réussi à suivre le faisceau d’origine entre le dessous de la boîte à fusibles et là où je voulais placer la pompe, vers le démarreur. J’ai juste eu besoin de décoller l’espèce de pâte d’étanchéité là où le faisceau passe du dessous du camion à la face avant de la cabine, et le vais remettre un coup de sika ou équivalent pour reboucher ça. Et finalement il y a des trous bien pratiques dans les traverses du châssis, pile au dessus du faisceau, donc ma durite longe ça proprement, avec quelques rilsans bien placés. C’est merveilleux. Merci les ingénieurs VW, je sais pas à quoi étaient censés servir ces trous, mais c’est parfait pour mon affaire! Et puis là, c’est devenu un peu plus rigolo, parce que je voulais pas placer la pompe n’importe comment n’importe où… L’espace disponible est assez réduit dans ce coin là, sous le réservoir, entre le démarreur, les clapets des boîtes de chauffage, la boîte de vitesses, les cardans…  Impossible de percer la tôle sous le reservoir, souder un écrou, ça me branchait moyennement, mettre des colliers de serrage en mode MacGyver non plus… Au final, j’ai retiré la roue arrière droite et j’ai percé un poutrelle de part en part, juste derrière la butée caoutchouc du bras de suspension.  J’ai passé un boulon qui ressort juste comme il faut de l’autre côté, pour pouvoir mettre la bride qui fixe la pompe. C’est pas mal, la pompe sera protégée par cette poutre, et niveau fixation je pense que ça ne risque pas de bouger! J’ai préparé les cosses avec la bonne longueur de fil, sans oublier de mettre de la gaine thermo avant de sertir les cosses (le + et le - ont des tailles différentes d’ailleurs) J’ai tiré mon fil de masse direct vers le moins de la batterie, oui Wilde, j’ai pas vraiment cherché à mettre une masse sur le châssis, et puis il y avait aussi un trou dans la tôle tout spécialement prévu pour passer du dessous vers le compartiment moteur côté batterie, donc j’ai pas trop hésité Et puis en attendant de faire toute la plomberie des durites, filtres, raccords au filter king et aux carbus, j’ai quand même finalisé la pose de la pompe, avec une bonne longueur de durites de 8 de chaque côté, et le serrage de ces deux petites cosses maléfiques sur les bornes de la pompe, avec les petites rondelles crantées et ces deux maudits petits écrous, à serrer avant de boulonner la bride qui fixe la pompe au châssis…    Voilà où j’en suis, saison 720 épisode 2473… Je posterai quelques photos quand ce sera fini, que ça fonctionnera et que ça ressemblera (peut-être) à quelque chose de correct. J’espère avant la fin du week-end, mais ça, c’est pas moi qui décide
    • Salut, Combien de km le moteur ? Vu l état des.carbu ça a déjà bien roulé, je commencerai par une remise ne état des carbu.
    • Salut Je penche pour un problème de soupapes... Les échappements ont pu brider depuis un moment et il se peut qu'ils ne soient plus étanches (portées des soupapes et surtout des sièges HS), malgré un jeu correct après réglage. Perte de compression, et du mélange frais passe dans l'échappement sans servir à fournir de la puissance, d'où la surconsommation. J'ai eu le coup.     
    • Petit retour sur mon carbu central 38 modifié by Carbman , passage au ct ce jour et grosse surprise ,2.5 de CO ,donc correct!! ,moi qui avait un gros doute sur ma pollution 😃 Donc après deux ans ,pas de soucis ,moteur toujours au top ,super coupleux et conso raisonnable pour un 2.1 L Que du bonheur 😁  
    • Pour moi super ton  résultat😁 ,perso j'ai jamais osé le faire ,,,
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...