Jump to content

Maitre-cylindre freins avion Jodel provenant de l'automobile


Recommended Posts

Bonjour à tous,
Premier message pour moi sur ce forum, car je ne suis pas passionné de voitures mais d'avions. Je suis en train de restaurer un avion monoplace, un Jodel D92 "Bébé" construit en 1968.
C'est de la construction amateur : cela signifie qu'il a été construit par un particulier (et non par une usine ou entreprise). Le constructeur (décédé) choisi donc quelles pièces il souhaite monter sur son avion.
Et me voici à restaurer ce petit zinc en 2020. Un des deux maitre-cylindre de frein hydraulique fuie : impossible de trouver la référence pour le changer. Il ne comporte aucune inscription ni gravure. Il provient probablement d'une voiture (ou scooter) des années 60 70.

Si quelqu'un possède la référence, je lui en serai éternellement reconnaissant :)
Pierre


Ci joint les photos :

20101506301534276.jpg

201015063015509146.jpg
 

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

salut,

t'es sûr que ça vient d'une vw?

Sur ma 1200 de 68, j'ai déjà un maître cylindre en double circuit...

y a ça qui ressemble très vaguement: https://www.mecatechnic.com/fr-FR/maitre-cylindre-de-frein-simple-circuit-pour-cox-65-67_VH25100.htm

mais pour moi, c'est pas le même modèle (coté fixation sur le chassis, c'est pas du tout pareil).

A+

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Speed Shop

    Vintage Autohaus

    Microprix

    Initial Cox

    Feller Service

    Rudy Olivenca Services

    auto-doc.fr

    Mecatechnic

    Car Concept

    Mascotte Assurances

    Serial Kombi

    Bugs Are Us

    Coxobus en Seine et Marne

    Bug Art

    Slide Performance

    piecesauto24.com

    Eugene, Artisan tolier
  • Posts

    • bonjour , 1ere chose , vérifier que le gicleur de ralenti est propre .
    • Sur les générations de Solex PICT-3, 4 ou 5 le réglage du papillon est la base que ce soit en diamètre 30,31 ou 34 mm Il se règle et ne se touche normalement plus> d'origine cette vis de butée était "condamnée" par un bouchon posé par les garagistes afin d'éviter le risque qu'un petit malin s'en serve pour régler le ralenti de l'auto. Ces carburateurs dit "à richesse constante" ont une grosse vis de by-pass qui permet de régler la vitesse de ralenti en laissant passer un volume plus ou moins important dans un circuit parallèle (mélange carburé à richesse constante) au circuit de ralenti principal qui lui est réglable via la vis de richesse. Sur les carburateurs plus anciens c'est différent, donc ce qui est expliqué ici concernant  la position nominale de ralenti du papillon n'est applicable que sur les véhicules vw depuis le début des 70s'
    • D'ailleurs quand on monte une plaquette de sécurité anti-rotation entre piston et plaquette il y a des "encoches" pour placer le piston avec la bonne orientation .
    • Plus haut, ce sont les milliardaires qui contrôlent l'info en achetant des organes de presse. Maintenant, tu dis que les milliardaires font pression en retirant leurs budget pub. Je ne comprends plus : ils achètent des journaux pour ensuite les plomber ? Je crois nécessaire de souligner que je trouve tes propos teintés politiquement. Quoi qu'il arrive, c'est la faute des milliardaires...   Mais là, dans ton exemple : - le journal insulte Arnault (les journalistes ont eu la liberté de le faire, et en première de couverture en plus). - Arnault dépose plainte pour diffamation. - Il choisit de dépenser ailleurs son argent, il retire ses pubs, c'est son droit. En plus, c'est ridicule de faire de la pub à l'intérieur d'un magazine où l'on est attaqué en première page ! Ca n'a pas de sens. - Le journal ne s'est pas excusé, les journalistes n'ont pas eu à se récuser. - le proprio du journal ne calme pas le jeu comme tu le dis, il surenchérit en décrivant la plainte d'Arnault comme une posture ! - La ligne éditoriale n'a pas été achetée par un annonceur pub. Si c'était possible, B. Arnault l'aurait fait pour ne pas être critiqué ! - je suis scotché que tu sois surpris que la régie publicitaire de Libé ait été "sanctionnée" par Arnault. Parce que pour toi, il devait continuer ses campagnes de pub dans Libé ? 🤣 - La rédaction a bu, la régie pub a trinqué. Comme tu peux le constater, les journalistes n'en avaient rien à faire. Et c'est normal. NB : la revue était passible de la Loi sur la liberté de la presse. Avec une pareille insulte en première de couverture, c'était la condamnation pénale direct pour propos diffamatoires (donc casier judiciaire). La liberté d'expression ayant ses limites.   Je comprend tout-à-fait que quand on a la haine des riches, on leur fait un procès d'intention. Quand on veut tuer son chien, on lui trouve la gale...   NB 2 : tu n'as toujours pas répondu à la question : que faut-il, selon toi, pour qu'un organe de presse soit digne ? Tu dois bien le savoir, puisque tu as dit pourquoi la presse pouvait être mauvaise...
    • Oui, mais bon... A vrai dire, je n'en doutais pas. et j'en suis très heureux !
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...