Jump to content

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je me permets de vous solliciter pour un petit problème sur un moteur 1600 double admissions monté sur un fastback. Je m'explique, le moteur démarre à quart de tour, il tiens le ralenti. Jusque la tout va bien, cependant des que je roule est que j'accélère il pétarade par moment et une fois qu'il est chaud il cale. Des qu'il refroidit il redémarre mais pétarade encore. On sent qu il manque de puissance. Il est doté d un allumage électronique. Tout m a l aire de fonctionner hors mis les soucis énumérés.

Merci d'avance pour vos suggestions

Link to post
Share on other sites

Bonjour.

Je ne suis pas expert mais je procéderais à une vérification type recherche NCIS.

Des pétarades à chaud peuvent provenir de beaucoup de choses mais pour les principales voici à mon sens ce que je vérifierais.

Prises d'air diverses et variées. Admission, échappement, etc.

Allumage (pour toi électronique, donc...???) calage de l'avance (vérif), fils de bougies, bougies.

Cette liste n'est pas exhaustive et pas non plus issue d'une science infuse (que je n'ai pas) mais ça peut t'aider si tu n'as pas d'idée où chercher.

Les cadors du forum ne vont pas tarder à se manifester, ce sera plus clair et précis, je n'en doute pas.

Bon courage.

 

Link to post
Share on other sites

Il est possible que cela vienne du module d'allumage, ce ne sont pas des éléments particulièrement fiables et bien souvent la panne n'est pas vraiment franche.C'est la première chose à tester en montant un ensemble rupteur/ condensateur ce qui nécessite un calage de l'avance aussi en statique au minimum.

Cependant ce n'est pas la seule cause possible l'alimentation en carburant en est une autre si la panne intervient lorsque les volets de départ à froid sont grand ouvert . Un moteur qui commence à manquer de carburant commence à "pétouiller" par les carbus avant de caler par manque de carburant, la mise à l'air du réservoir, réservoir ou ligne encrassée, pompe à carburant défectueuse, etc...

Link to post
Share on other sites

... Cuves de carbu sales.... Obstruction des puits de fond de cuve au point de boucher l'alimentation d'un gicleur principal (vécu hier en Bretagne, j'ai trouvé une petite coccinelle dans la cuve du carbu gauche- c'est ce qu'on appelle aussi un "bug" 😂

Après démontage des hauts de carbus nettoyage etc ça v à beaucoup mieux !!! 

PS : la coccinelle aurait pu choisir une Cox 😜

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Bonjour à tous,

Désolé  de se retour tardif, j’ai fait l’acquisition d’une lampe stroboscopique, ainsi qu un compte tour électronique portatif histoire de contrôler le ralenti.

Après démontage de la tête de delco, un alumage électronique et monté sur le moteur .

Du coup verif PMh doigt allumeur sur cylindre 1 OK

Régime ralenti à 900/950 avec des petit raté

Réglage de l alumage electronique  à 10° d’avance ok et quand on pivote de part et d autre le moteur parle lol.

Le moteur après réglage tourne nickel au ralenti cependant le moteur petarade toujours et ne se donne pas a fond.

Je suis dans le flou, avez vous des idées?

Merci

Link to post
Share on other sites

Salut, curieux mais on dirait un manque d'essence. Vapor lock, niveaux de cuves, pression d'essence, prise d'air, gicleurs bouchés. A vérifier aussi la bague qui se monte sur l'allumeur, l'indexage avec la petite colrette avait déja cassée sur le miens. As tu des acoups lorsque tu roule ?

Link to post
Share on other sites
Le 28/07/2020 à 12:13, nobrucombi a dit :

... Cuves de carbu sales.... Obstruction des puits de fond de cuve au point de boucher l'alimentation d'un gicleur principal (vécu hier en Bretagne, j'ai trouvé une petite coccinelle dans la cuve du carbu gauche- c'est ce qu'on appelle aussi un "bug" 😂

Après démontage des hauts de carbus nettoyage etc ça v à beaucoup mieux !!! 

PS : la coccinelle aurait pu choisir une Cox 😜

 

As-tu controlé de ce coté??? 

Sur l'une de mes '64 j'ai le probleme. 

Ralenti nickel, ne chauffe pas, mais dés que je roule:  ratées, pétarade, acoups. 

Après contrôle, filtre à carburant (derrière la souffrante) marron, fond de cuve carburateur marron également, et présence de rouille dans le fond du réservoir. 

Résultat, dés que la demande de carburant est plus importante le flux de carburant entraîne avec lui les résidus de rouille qui viennent colmater la chaussette en sortie de réservoir, le filtre derrière la souffrante et les petits conduits du carburateur, et le moteur n'est plus alimenté correctement. 

 

Résultat: j'attends la livraison de mon kit de résine de restauration de reservoir. 

 

.

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, garfield59 a dit :

Salut ,comme a précisé Loîc ,essaie déjà un changement d'allumeur ,c'est la première piste à éliminer

Loïc a effectivement raison... même si ça me fait toujours gausser de rire!

Replacer l'allumeur standard (analogique et fiable) pour tester l'allumeur électronique dont on sait qu'ils sont régulièrement défaillant.

La bonne question étant de savoir pourquoi on remplace du fiable par du (potentiellement) défaillant !

Je vous laisse réfléchir... 🤔

Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Amo a dit :

Loïc a effectivement raison... même si ça me fait toujours gausser de rire!

Replacer l'allumeur standard (analogique et fiable) pour tester l'allumeur électronique dont on sait qu'ils sont régulièrement défaillant.

La bonne question étant de savoir pourquoi on remplace du fiable par du (potentiellement) défaillant !

Je vous laisse réfléchir... 🤔

Parce que la qualité des vis platinées est déplorable aujourd'hui.

Egalement avoir et savoir se servir d'une lampe stroboscopique n'est pas une évidence sortie du cercle des passionnés bricoleurs.

Une fois calé, une module électronique reste fonctionnel jusqu'à ce qu'il claque et l'avance ne se dérègle pas.

Parfois la panne n'est pas franche mais ça arrive aussi aux condensateurs.

Il y a 10 ans, j'aurai pas échangé mes vis platinées/condo contre un module électronique.

Aujourd'hui je fais comme les vieux de la vieille, vis et condo NOS mais pour les clients s'il n'y touche pas, je préfère le module électronique avec Dwell variable, ça marche bien et le sachet avec vis et condo est mis dans la boite à gants pour éventuellement dépanner un jour...

Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, JR a dit :

Parce que la qualité des vis platinées est déplorable aujourd'hui.

Oui c'est vrai, mais personne n'oblige personne à utiliser la daube surtout quand les vis platinées NOS se vendent encore à la dizaine pour tout les modèles... et quand on connait le kilométrage que l'on peut faire avec des rupteurs d'origine !

Ma remarque vaut pour les autres composants de l'allumage d'ailleurs...

C'est aussi ce que tu utilises apparemment 😉😉

alluma10.jpg

rupteu10.jpg

Link to post
Share on other sites

J' ai toujours roulé en cox avec des configurations d' origine et en 6v .

Je les règle et entretien avec un jeux de jauges d' épaisseur ,un tourne vis et un clé pour régler les soupapes.

Je n' ai pas des foudres de guerre mais elles sont fiables et endurantes.

Si on veut des performances alors, on prépare dans les règles de l' art avec une carburation un allumage et des réglages adaptés et réfléchis.

Il faut choisir entre le classique et le perfo ,le mélange des deux mondes est toujours source de problèmes .

Essaie, comme on te le conseille, de virer l' électronique te de repartir sur de l' origine qui est l' essence même de la robustesse et de la fiabilité de nos VW.

Bonne soirée

 

 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Eugene, Artisan tolier

    Car Concept

    Bugs Are Us

    piecesauto24.com

    Initial Cox

    Mecatechnic

    Speed Shop

    Microprix

    Mascotte Assurances

    Bug Art

    Coxobus en Seine et Marne

    Rudy Olivenca Services

    Vintage Autohaus

    Slide Performance

    Serial Kombi

    Feller Service

    auto-doc.fr
  • Posts

    • La sonde a un filetage conique ...  Et je ne sais pas le faire, donc, je taraude droit et je refilète la sonde ? Est ce que je jeux en profiter pour garnir l'ancien trou de sonde en glissant une pige dans le trou de construction (que je perce pour déplacer ma sonde) ? en vous remerciant  
    • Bonjour et merci à tous J'ai acheté le produit recommandé et j'ai désormais plusieurs solutions :  1 - Après avoir tout nettoyé je remets un boulon 10 x 100 pour obturer le trou et je réalise comme une coquille au-dessus pour terminer de colmater les fuites de la fissure.      Deux questions le trou est conique et le boulon droit .... quel serrage  ? Quid des dilatations différentes du produit et du bloc  ? Est ce que ça risque aussi de fissurer ? 2 - Je passe le bout d'un boulon au tour pour avoir une extrémité d'un diamètre plus faible et mettre de la pâte à l'intérieur un peu comme sur le dessin     Ensuite  .... Si je reperce le bloc par le trou de construction qui est sous l'allumeur, j'ai deux questions.  
    • Bonjour a vous,  Vous avez raison.  Lucas, il y a un facteur important également... La connaissance du modéle😁.... La Cox, je débutes. 😞 Amo, ça je sais bien, et cela est dingue🙄 quand t'on y pense... Avoir gardé la technique d'epoque alors qu'a sa sortie des solutions plus modernes étaient dispos.😁 Mais, c'est ce qui fait son charme n'esr ce pas ? 😉 Sinon, une Cox ne serait pas une Cox. 👌
    • Alors j'ai une grosse interrogation concernant le nouvel échappement Ernst que je viens d'acquérir.  Bon l'installation était pas simple mais ça s'est fait sans trop d'encombres.  Seulement au moment du réglage des flûtes, je mets en place la première avec la méthode de Lucas, côté droit (oui pour cette échappement le tuyau est côté droit), il y a, comme l'a dit Loïc, une tôle qui empêche de recouvrir, elle se trouve quasi à la même profondeur que le bout du tuyau.  MAIS quand j'allais mettre la flûte à la même longueur à gauche, j'ai constaté la présence d'une tôle très étrange, qui se situe à quelques mm plus profonde que le tube de récupération de l'air chaud de l'autre côté...  Donc en sortant la flûte d'à peine plus que 1,5cm, la flûte reste très proche de cette tôle qui a mon sens doit obstruer l'évacuation des gaz... Étrange non? Vous en pensez quoi ?  Pour illustrer : Photo 1 : sortie de droite  Photo 2 : sortie de gauche 
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...