Jump to content

Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous, 

J'ai un petit problème de démarreur qui intervient uniquement après un long trajet, genre 200km sur autoroute. 

Si je m'arrête quelques minutes, impossible de démarrer. Je tourne la clef de contact, les voyants s'allument bien, mais impossible de lancer le démarreur. Je n'entends même pas le clac du solénoïde. J'ai essayé avec un autre démarreur, même symptôme. 

Ce qui est surprenant, c'est que si je debranche le relais de démarrage et alimente le solénoïde en direct, le démarreur se lance aussitôt....... Jusqu'au prochain arrêt où le problème recommence. Je remets alors le relais et ça démarre au quart de tour.... Jusqu'au prochain arrêt, etc.

Avez-vous une idée de l'origine du problème ? 

A bientôt, 

Wurd

Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, vwoldbeetle a dit :

D'après le schéma , on voit que l'alimentation du contacteur de démarrage passe par l'interrupteur de phares : une piste ...

Euh... quel schéma?

Link to post
Share on other sites

Je précise, mon T2a est de 71.
D'ailleurs, le schéma électrique sur the samba comporte des erreurs au niveau de la boite à fusibles.
Voici l'extrait du faisceau de démarrage.
1971Bus_Ignition.jpg

Link to post
Share on other sites

Dans ce cas , il n'y a aucun rapport avec l'interrupteur de phares .

Tu peux vérifier dans un premier temps les connections des fils rouge et rouge/noir sur le boitier fusibles puis aux raccords T5 et T6.

Quand la panne se reproduit , tu peux shunter les fils rouge et rouge/noir à la sortie du connecteur T5 pour éliminer le contacteur de démarrage .

Tu peux remonter ainsi  tout le circuit .

Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, wurd a dit :

Je précise, mon T2a est de 71.
D'ailleurs, le schéma électrique sur the samba comporte des erreurs au niveau de la boite à fusibles.
Voici l'extrait du faisceau de démarrage.

Oui, c'est un circuit normal, avec les connexions non protégées en 8 et 9 du +12 V batterie. 
Que la batterie arrive au 8 ou au 9, c'est kif-kif
 

Link to post
Share on other sites

Bonjour

Quand tu essaye de démarrer sans succès vois tu une baisse d intensité sur les témoins au tableau de bord ? 

A tu contrôle les connexion sur le boitier de fusible ?

Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, pmh a dit :

Bonjour

Quand tu essaye de démarrer sans succès vois tu une baisse d intensité sur les témoins au tableau de bord ? 

A tu contrôle les connexion sur le boitier de fusible ?

Bonjour, 

Je n'ai rien remarqué de flagrant au niveau des voyants. 

Rien de suspect non plus à la boîte à fusibles. 

Ce qui est difficile pour faire les tests, c'est qu'il faut vraiment attendre que le moteur soit très chaud, après des heures de conduite en plein cagnard. 

Link to post
Share on other sites

J'ai exactement le même problème sur ma 1302. Après une pause suite à un long trajet par temps chaud, elle ne veut rien savoir, sauf en la démarrant à la poussette. Et ensuite c'est de nouveau bon.

Je pense investiguer du côté du solénoïde suite à la lecture de cet article:

https://www.flat4ever.com/demarreur-fonctionnement-et-causes-de-pannes/

et notamment de ce passage :

"Elles sont multiples mais presque toujours liées à un problème de contact électrique. Il faut souligner, que -contrairement aux problèmes de batterie- les problèmes liées au démarreur se produisent plus souvent l’été. En effet, la conductivité des métaux (leur capacité à véhiculer le courant électrique) diminue lorsque la température s’élève. Ce phénomène est décuplé au niveau des contacts…"

Je vais commencer par le check-up/nettoyage du solénoïde car tout les autres éléments semble clean

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, 

Toujours les mêmes symptômes aujourd'hui. 

A noter que le moteur redémarre au quart de tour après une pause d'une demi-heure. Le problème est donc bien lié à la chaleur, mais où ? Telle est la question.... 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Slide Performance

    Speed Shop

    Car Concept

    Mascotte Assurances

    Feller Service

    Vintage Autohaus

    Microprix

    Bugs Are Us

    Coxobus en Seine et Marne

    piecesauto24.com

    auto-doc.fr

    Initial Cox

    Mecatechnic

    Serial Kombi

    Rudy Olivenca Services

    Bug Art

    Eugene, Artisan tolier
  • Posts

    • Bonjour a vous,  Vous avez raison.  Lucas, il y a un facteur important également... La connaissance du modéle😁.... La Cox, je débutes. 😞 Amo, ça je sais bien, et cela est dingue🙄 quand t'on y pense... Avoir gardé la technique d'epoque alors qu'a sa sortie des solutions plus modernes étaient dispos.😁 Mais, c'est ce qui fait son charme n'esr ce pas ? 😉 Sinon, une Cox ne serait pas une Cox. 👌
    • Alors j'ai une grosse interrogation concernant le nouvel échappement Ernst que je viens d'acquérir.  Bon l'installation était pas simple mais ça s'est fait sans trop d'encombres.  Seulement au moment du réglage des flûtes, je mets en place la première avec la méthode de Lucas, côté droit (oui pour cette échappement le tuyau est côté droit), il y a, comme l'a dit Loïc, une tôle qui empêche de recouvrir, elle se trouve quasi à la même profondeur que le bout du tuyau.  MAIS quand j'allais mettre la flûte à la même longueur à gauche, j'ai constaté la présence d'une tôle très étrange, qui se situe à quelques mm plus profonde que le tube de récupération de l'air chaud de l'autre côté...  Donc en sortant la flûte d'à peine plus que 1,5cm, la flûte reste très proche de cette tôle qui a mon sens doit obstruer l'évacuation des gaz... Étrange non? Vous en pensez quoi ?  Pour illustrer : Photo 1 : sortie de droite  Photo 2 : sortie de gauche 
    • Ne perds pas de vue que si ta Coccinelle a été construite dans les années 80, sa conception technique est bien plus datée. Même si il y eut pas mal d évolutions au fil du temps, la base est ancienne 
    • Bien sûr, mais tes autos des années 80/90 n'ont pas 50 ans.  Quand elles auront cet âge canonique, tu seras bien content de trouver les manuels d'atelier. Et tu verras la complexité de ces machines.
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...