Jump to content

Recommended Posts

Bonjour/Bonsoir ! 

Je voulais juste savoir si certains avaient déjà repeint leurs tôlerie moteur au Rustol ? (oui ça s'appelle owatrol en 2020..)

Parce que je décape tout ce bazar à la brosse métallique (vieille croûtes d'huile/rouille/un peu de peinture parfois) et comme j'ai pas l'intention de faire des concours de beauté de tôles moteur, je me demandais si je pouvais pas tout simplement passer une ou deux fines couches de rustol là-dessus-dessous et puis rien de plus?

En fait ma question c'est juste: est-ce que le rustol va résister à la température ? Est-ce que ça va cuire ou fondre ou sentir toxique et que je vais pleurer une fois que tout sera remonté ? 

Parce que j'ai lu un bel article ici-même sur le sujet, super détaillé et avec plein d'amour dedans, mais il me semble que ça prend environ 852heures de faire ça "comme il faut" et d'ailleurs je n'ai pas les avants et les apprêts et la peinture thermo-nucléaire en stock.. 

Et puis j'avoue que je trouve que c'est pas moche ce petit effet semi-rouillé :)

Link to comment
Share on other sites

Le rustol doit être recouvert pour pouvoir durer dans le temps. Laissé aux intempéries sa durée de vie n'est que de 6 mois d'après le fabricant. Attention toutes les peintures notamment en bombe ne sont pas compatibles avec le rustol. Donc bien choisir sa gamme de produits !

Confinement oblige je teste actuellement les produits Auto K disponibles en centre auto mais c'est trop récent pour faire un bilan de tenue dans le temps. Ils proposent un inhibiteur style rustol compatible avec leur bombe de couleur. Le résultat est plutôt satisfaisant pour l'instant.

Si tu veux conserver un effet rouillé, rustol/owatrol propose un vernis antirouille qui lui sera adapté aux intempéries mais pour la chaleur je ne sais pas

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Pourquoi ne pas essayer à la peinture pour portail, l'Hammerite?
Même pas besoin de choisir la version haute température. Les tôles sont parfois chaudes, surtout les couvre-cylindres/culasses, mais pas au point de fumer.

Il n'est pas nécessaire de poser une couche de fond. Deux couches, dans les délais et les températures mentionnés sur l'étiquette.

Link to comment
Share on other sites

OK merci pour les infos et propositions, je note surtout que dans l'idéal il faudrait plutôt recouvrir le rustol avec une peinture ou trouver ce fameux vernis dont on ne sait pas si il tient la température (dommage) et je sais maintenant que les tôles chauffent pas assez pour faire griller des gambas ou roussir de la ventrèche en cas de panne de bbq.

Donc comme je suis du genre expérimental, je vais quand même rester sur cette idée de pouvoir voir à travers le rustol si la rouille se développe et si ça tient correctement plus que 6 mois, sinon je retiens pour le futur que la Hamerite ça fait le job, et puis je vous tiendrai au courant parce qu'il semble que je sois pas le premier à me poser des questions métaphysiques sur le rustol. (Oui j'ai check les archives et le sujet reste vague). En tous cas merci pour vos réponses! :)

Link to comment
Share on other sites

Ha! Finalement j'ai trouvé l'info que je cherchais:

Le rustol résiste a une température de 175 degrés (j'imagine qu'à cette température il fond et/ou s'évapore) donc ça me va bien. 

Et en bonus j'ai appris ce qu'était le "point d'éclair" d'un matériau. Wiki: Le point d'éclair ou point d'inflammabilité (en anglais : flash point) correspond à la température la plus basse à laquelle un corps combustible émet suffisamment de vapeurs pour former, avec l’air ambiant, un mélange gazeux qui s’enflamme sous l’effet d’une source d’énergie calorifique telle qu’une flamme pilote, mais pas suffisamment pour que la combustion s’entretienne d’elle-même (pour ceci, il faut atteindre le point d'inflammation). Si l’inflammation ne nécessite pas de flamme pilote, on parle alors d’auto-inflammation. Le point d'éclair est inférieur au point d'inflammation qui est à son tour inférieur au point d'auto-inflammation

... 

En l'occurrence le point éclair du rustol se trouve être 62 degrés, donc je suppose que cette info est valable pour le produit sous sa forme liquide. 

L'avenir me dira si je suppose bien, et puis au pire j'ai un extincteur hein... ;)

Voilà-voilà

Bonne soirée! 

Link to comment
Share on other sites

Je fais toutes mes toles moteur à la bombe ;) 

Les spray peinture de chez action tiennent bien mais ne résistent pas aux coulées d'essence ni aux griffes lors du montage , par contre aucun soucis avec la chaleur . Pour les deux tôles rectangulaires sous cylindre et mes boites de chauffage je prend une bonne peinture hammerite en spray haute température (à cuire au four , attention à madame!). 

Je n'ai jamais eu de soucis en faisant tout comme ça ;) 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Bonjour/Bonsoir

Petit retour d’expérience sur cette histoire de Rustol…

J’avais donc parié sur le fait que les tôles moteur ne chauffent pas tellement. Erreur.

Comme je traque depuis quelques temps l’origine de cette odeur désagréable dans l’habitacle, j’avais scotché tout le tour du hayon parce que les gaz d’échappement auraient pu s’infiltrer à travers le joint : ça n’a rien changé.

Ensuite j’ai scotché toutes les buses dans l’habitacle pour bloquer l’air chaud qui vient du chauffage (malgré les manettes de commandes en position fermées) : super ça ne sent plus mauvais!

Donc j’ai vérifié l’étanchéité des brides entre les boîtes de chauffage et le silencieux: pas de fuite. J’ai utilisé un fumigène un jour sans vent pour voir si la fumée était aspirée là-dedans quand le moteur tourne… De toutes façon j’ai fait ça pour la légende, parce que je sens bien que c’est pas une odeur d’échappement qui arrive dans l’habitacle… Pour info mes deux boîtes de chauffage sont peintes à la peinture thermo-résistante en bombe. Mais comme elles ne fuient pas, ça ne change rien :)

Donc, par déduction, je suppose que cette odeur vient tout simplement de l’évaporation des deux couches de Rustol que j’ai mis sur les deux faces des tôles moteur il y a un peu plus de deux ans… Donc c’est dommage, sur le dessus des tôles, ça tient bien, ça ne s’écaille pas, c’est joli (les goûts et les couleurs), mais au final, c’est vraiment pas pas concluant et pas agréable (et probablement un peu toxique)…

Voilà, je sais ce que je devrai faire si je dois sortir mon moteur un de ces jours. Une peinture adaptée, et comme j’ai pas envie de jouer à la roulette russe avec mes bronches et des peintures au hasard, je pense que ce sera un bon sablage et une peinture thermo-résistante sérieuse. 

Si ça peut éviter à d’autres ce genre de désagrément. Ouais ok je me doute bien que tout le monde veut des tôles moteur noires et uniformes. Comme d’hab, je fais n’importe quoi.. :)

Link to comment
Share on other sites

Salut,

Tôles moteur peintes avec une bombe quelconque (dont couvre-culasses), RAS depuis 22 ans... Parfois, faut pas se faire de noeuds... ;)

J'ai aussi refait des pièces "sensibles" sur d'autres autos, il y a quelques années, je recommande fortement la Spraila (made in Poland) de chez Carter Cash, je l'ai prise en noir brillant, très résistante, sans vernis par dessus. 

 

Link to comment
Share on other sites

Honnêtement je suis surpris car je suis un gros consommateur de Rustol, j'en ai encore acheté 2L aujourd'hui et je n'ai jamais eu d'odeur gênantes surtout avec une application qui date de 2 ans. J'ai notamment dans un pick-up la trappe de visite moteur/boîte qui est directement dans la cabine et qui prend des coups de chaud en ville.

Et puis si c'étaient les tôles moteur l'odeur serait très forte dans le compartiment moteur.

Est ce que tu n'aurais pas plutôt des souris qui seraient venu visiter ta turbine et tes boîtes de chauffage ?

Link to comment
Share on other sites

Au vu du test que j’ai fait (scotcher les buses de chauffage) je n’ai aucun doute sur la provenance de cette odeur. Des souris? Hahaha mouais je ne pense pas, le compartiment moteur est bien fermé (sauf les ouïes mais bon, même si je sais que les souris peuvent grimper à des endroits improbables..), le joint autour des tôles est nickel et celui de la trappe de soute aussi… Et puis même si c’était le cas, déjà j’aurai reconnu une odeur de bbq, et puis ça aurai pas duré si longtemps, pyrolyse au bout d’un moment. Non et puis les animaux ça recherche la tranquillité et les trucs à grignoter, et je leur laisse pas vraiment le temps de poser leurs valises.
Avec ma tendance à faire des tests hasardeux, je pourrai peindre un bout de ferraille et le chauffer pour sentir si c’est le même genre d’odeur, mais je pense pas que ce soit nécessaire… Et ouais le compartiment moteur sent la même chose quand le moteur est bien chaud ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Coxobus en Seine et Marne

    Speed Shop

    Serial Kombi

    Car Concept

    Mecatechnic

    Initial Cox

    Vintage Autohaus

    Bugs Are Us

    Microprix

    Feller Service

    AG Syncro Boite Vitesse VW et Porsche

    Slide Performance
  • Posts

    • Bonjour Il me semble qu'il y a un problème...?... Tu parles du réglage des soupapes... Veux tu dire " jeu aux culbuteurs"? si c'est le cas, le jeu c'est 0.15 ech/adm et pas 0.7. Si maintenant tu parles des bougies alors oui c'est dans les tolérances si on ne cherche pas un rendement plus élevé suite à des réglages moteur qui demanderaient des écartements différents, ne rentrons pas dans les détails... Pour ce qui est de cette fumée, de quelle couleur est-elle? Si c'est noir, certainement un problème de carburation. Si c'est plutôt blanc bleu, plus sur une segmentation. Un seul carburateur ou deux? Si ça pétarade en plus, alors on pourrait penser à des prises d'air quelque part ou fissures. Il va falloir investiguer et agir par élimination. Pour les compression, l'écart me parait important entre le 1 et le 2. Il serait inintéressant de s'y attarder. Bon courage...
    • Bonjour, Mon petit 1500  me fait quelques misères. Le moteur tient correctement le ralenti mais fume et pétarade coté droit. Après réglage des soupapes (0.7), contrôle de la compression (7 pour le cylindre2 et 9.2 pour le cylindre 1), j'ai injecté quelques millilitre d'huile dans le cylindre 2 pour vérifier qu'il ne s'agit pas d'une segmentation mais j'obtiens  toujours la même compression. Le carbu a bien été réglé. L'allumage est neuf (électronique 123) et la bobine également. Au roulage , le coté droit fume et pétarade. J'ai de nombreux raté et calage également. 😬 Qu'en pensez vous ? Pouvez vous m'éclairer ?   Norbert
    • Une bonne chose de faite! 👍
    • Quand il y a des sucre je dis bien des sucres et du chatterton de partout sur le faisceau y a de quoi ce posé des questions non?
    • Moi, j'ai dû repasser l'endroit à la pombe. Effectivement, c'est difficile la première fois.
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...