Jump to content

Recommended Posts

Bonjour

Je possède une 1200 d'aout 1958 et donc modèle 1959 

code couleur L335 capri  qui selon mes lectures n'a existé que pour cette année 1958 selon thesamba mais voilà après avoir pratiquement tout lu sur le sujet, sur différents supports ici je ne sais pas trouver la composition de cette couleur ?

Le carrossier peintre me dit qu'il lui faut le nuancier de 1959 en bon état aujourd'hui..... ou de me rapprocher d'un RAL existant sur une marque de voiture !  bref je me vois mal faire le tour des marques; ssi une quelqu'un a un tuyau sur cela ? D'autre part quelle serait la couleur des armatures de sièges levier de vitesse et volant qui sont me semble t-il seraient en "couloir ivoire"  

Cordialement 

Domdom

 

carateristiques Cox 1959.jpg

Ma cox de 1959.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

je te remercie Alex

oui je vois bien par contre ma question mal exprimée était de trouver comment faire la peinture ? de quoi est composé celle-ci pour la faire fabriquer à l'identique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sérieusement, changes de carrossier, si il ne sait pas faire lui même il peut sans problème demander à son fournisseur de peinture habituel, il n'y a aucun problème...Pourquoi  parler de RAL alors qu'il s'agit d’une classification de références de peintures industrielles et bâtiment?...

 

 

Capture d’écran (3069).jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous et merci à tous pour votre aide et les liens communiqués.

Ce carrossier a malheureusement bien changé dans son métier en effet il y a quelques années il avait la super cote car un vrai préparateur automobile en carrosserie et peinture pour anciennes.

Je pense qu'aujourd'hui ce créneau est plutôt vu comme une manne financière et là les prix s'envolent et surtout faire le job vite et gain rapide.

Je vais aller le voir sur la base des informations sans être critique juste lui dire qu'il a perdu un client potentiel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou ton carrossier a raison c est de voir pour une teinte moderne qui se rapproche de la teinte d origine existant en base a l eau....je m explique. Lors de la resto de mon karmann de 60 j ai fait faire la teinte d origine qui n a ete faite qu une annee en brillant direct, que le carrossier a depoli et vernis. 5 annees plus tard j ai un pepin de carrosserie et je suis oblige de faire repeindre une partie de la carrosserie...impossible de retomber sur la teinte exacte qui m avait ete faite. Du coup j ai une tres legere difference de teinte et je vais etre oblige dans les annees a venir de le repeindre integralement.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Coxabi

Tu as raison refaire la teinte avec les mêmes bases qu'à l'origine doit être compliqué et quid de la tenue dans le temps dans 10 ans.....aujourd'hui les peintures sont  l'eau (pour le sourire de Greta ) par contre le vernis lui est solvanté donc niveau écologie il manque quelque chose.

Je pense pour l'instant rester sans refaire la peinture de la carrosserie extérieure le must serait un démontage portes, ailes ,capots avec le  traitement intérieur des ailes et de tout l’intérieur des tôles de la carrosserie et garder tout l’extérieur  juste en recouvrant d'un vernis ( pas écolo) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,les teintes solvantée d’origine sont très proche de l’original,et de très bonne qualité,l’avantage de celle-ci par rapport à une aquabase vous pouvez dans quelques années refaire juste un voile ,qui n’est plus réalisable avec une peinture à l’eau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour une peinture métallisée, pas le choix , obligé d’utiliser une peinture à l'eau. Les fabricants de peinture ont systématiquement proposés des conversions. Oui, il y aura forcément une différence de teinte légère par rapport à une ancienne peinture solvantée, mais ça ne pose aucun problème si on repeint l'ensemble de la voiture...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Vintage Autohaus

    Coxobus en Seine et Marne

    Microprix

    Highway Import

    Car Concept

    Bug Art

    Mecatechnic

    Eugene, Artisan tolier

    Feller Service

    Serial Kombi

    Bugs Are Us

    Slide Performance

    Mascotte Assurances

    Initial Cox

    Speed Shop

    Rudy Olivenca Services
  • Posts

    • Prend tes compressions tu ecarteras si tes compressions sont bonnes les soucis les plus ennuyeux . 
    • c'est vrai qu'il a fait bon aujourd’hui mais il me semble que même par beau temps en été j"avais du givre donc mystère et boule de gomme   .  
    • merci une autre photo que j'ai retrouvé (on m'a fait remarquer sur un autre forum qu'elle paraissait de couleur rose)
    • Merci. Pas encore fini mais il revient de loin
    • Très sympa ta voiture le 1300 n'a rien de pointu et sportif. Quel est ton RV et ton DH ? Peut être le surcroit de couple à bas régime, pour une puissance probablement similair te donne cette sensation, mais peut être également qu'un réglage plus précis de l'allumage conviendrait. Tu as un allumeur avec capsule, et tu as changé de cylindrée et d'AAC, ça change un peu les choses. Méthode Loïc:   513 messages Localisation 37 Signaler ce message   Posté(e) 16 mai 2019 Dans un endroit calme, on n'a même pas besoin de lampe témoin. On entend clairement le "crac" de l'étincelle dans la tête de l'allumeur.   De toutes façons, le réglage à la lampe témoin n'est qu'un pré-réglage, pour permettre au moteur de démarrer. Pour un réglage optimal, l'idéal est d'appliquer la méthode de Loïc :  Pour l'avance chaque moteur est différent donc ce qui est intéressant vu que tu n'as pas de banc moteur. Tu gardes ton calage actuel comme référence. Tu choisis une bonne ligne droite sur le plat mais c'est mieux en légère côte mais pas en descente. Tu prépares un GPS pouvant indiquer la vitesse et un pote pour être à côté et faire les relevés. Tu fais chauffer le moteur en roulant une dizaine de kms et tu prépares une clé de 10 + un petit tournevis et éventuellement une lampe strobo (si allumage électronique) Tu prend un bon repère sur le bord de la route. Tu passes en 4ème lancé à 70km/h par exemple Au passage du repère tu mets "pied dedans" Tu roules jusqu'à environ 300 ou 400m en prenant un second repère Tu relèves le plus précisément possible la vitesse de passage devant ce repère.   Tu changes ton calage de quelques degrés (2 ou 3) et tu corriges la vitesse de ralenti si besoin. Tu refais le même essai Dans les mêmes conditions le réglage qui te donne la vitesse terminale la plus élevée optimise le réglage de l'avance pour un moteur de route.   L'air de rien c'est long à faire mais çà donne vraiment une bonne évaluation sur des conditions réelles (le poids, l'aérodynamisme et la taille des pneus/longueur de transmission jouant un grand rôle)   Le fait de rechercher la Vitesse max et non pas le temps mini pour parcourir cette distance donne un bon réglage de route (l'avance est d'ailleurs moins élevée que si l'on cherche le temps mini >> différent d'un réglage d'une voiture de run, mais bien plus prudent et adaptée pour un véhicule de route)
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...