Jump to content
Sign in to follow this  
fab'411

trou à l'accélération

Recommended Posts

Bonjour à tous, voici mon problème, je possède une 1300 (moteur AB) 100% stock. J'ai un trou à l'accélération que j'estime toujours au même régime (pas de compte tours) et qui s'accentue avec le froid (peut-être une piste) Tous les "accessoires" (filtre à air, tôles moteur, joints de tour moteur, pompe à essence… sont présents et d'origine)

Ce qui a été contrôle :

-admission : Ok pas de fuite(mise sous pression), tubes de réchauffage débouchés

-pompe à essence refaite avec un kit (pression trop élevée donc réduction de la tige de poussée afin de réduire la pompe)

-carburateur nettoyé, révisé, etc, ...

-allumage OK (dépression fonctionne) 

-filtre à air dernier modèle à bain d'huile avec capsules de cire testé et OK

-aucune prise d'air

Dernièrement, je suis tombé sur un article de John Connolly qui stipule de baisser l'avance à l'allumage en augmentant la vis de réglage de ralenti (peut-être une piste), j'ai donc suivi ses indications. Bilan :

lors du desserrage de la vis de ralenti, la dépression débranchée à l'allumage, on entend une aspiration forte qui devrait se fermer en dévissant la vis, la mienne au contraire augmente. J'ai persévéré mais le résultat est toujours identique. Je sèche...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, fab'411 a dit :

John Connolly qui stipule de baisser l'avance à l'allumage en augmentant la vis de réglage de ralenti

Bonjour,

Je doute fortement de ce genre de raisonnement. La vis de by-pass n'a aucune influence sur l'avance. Que ce soit Connoly ou Tartampion qui le racontent. 😊. Sauf qu'en augmentant le régime, l'avance centrifuge augmente; mais c'est automatique.

1. Personnellement je tenterais d'établir un diagnostic en mesurant les températures, avec un thermomètre laser. C'est pratiquement le seul moyen de vérifier si le préchauffage/réchauffage fonctionne correctement.
MAIS: s'il y a un problème de givrage de carbu, il va se manifester dans d'autres configurations, comme le fonctionnement en régime.

2. Mesure le débit de la pompe de reprise (RTA, page 57). La position du bec n'a pratiquement aucune importance.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, merci pour vos réponses. Effectivement j'ai oublié de préciser que j'ai effectué les tests de la pompe de reprise selon la méthode de la rta mais aussi en condition réelle de roulage pour voir le bénéfice ou non.

Effectivement la position du bec (testé également) n'a rien apporté

Lucas, j'adore ta réponse 😀 et je pense que tu as raison sur l'avance centrifuge.

J'ai remarqué (mais je pense que c'est normal, sens de passage des gaz) que l'un des 2 tuyaux était plus froid que l'autre mais je ne sais plus lequel. Je vais chercher de ce côté, effectivement le givrage du carbu en régime me paraît également normal et impossible à vérifier en roulant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Oui, le réchauffage peut se mesurer, en prenant la température dès qu'on arrête la voiture.

post-25361-144551750672_thumb.jpg

Voilà les températures d'un moteur sain et sans problème. Le thermomètre a une plage de -20° -> 320°C. Je l'ai payé en bourse dans les 30€

 

P1035281.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un bémol cependant. Le thermomètre infraouge est très pratique, mais il indiut que les couleurs et matériaux sur lesquels on fait la mesure sont les mêmes. En effet la couleur ou la matière joue sur l'emissivité du matériau donc sur l'énergie radiative emise et donc sur la temperature mesurée par l'instrument. Si les matériaux sont hétérogènes, préférer une mesure avec thermomètre de contact type thermocouple qui se branche sur tout multimètre classique, ou alors prendre la précaution de mettre une pastille noire ou sombre type gomette, ou mettre un petit spot de peinture noire sur les zones a mesurer. Le variations de températures peuvent être assez importantes suivant les matériaux et leur état de surface.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lucas, j'ai récupéré un thermomètre et j'ai effectué des relevés de température après roulage.

Les températures sont délirantes, par exemple relevé à 166° sur l'une des tubulures après avoir roulé 4 kms à 100 à l'heure, arrêt et prise des températures aussitôt.

Ce qui me chiffonne, mon admission est d'origine, mon échappement en revanche est une repro et le chemin des gaz d'échappement est inversé par rapport au tien… ma tubulure la + chaude est celle de gauche 🙄

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, fab'411 a dit :

Les températures sont délirantes, par exemple relevé à 166° sur l'une des tubulures après avoir roulé 4 kms à 100 à l'heure, arrêt et prise des températures aussitôt.

C'est vraiment beaucoup! Mais je n'ai pas d'explication. Surtout après 4 km.
Et la remarque de paf ne modifie pas beaucoup ce relevé des températures.

D’autre part, le sens de circulation des gaz n'est pas important.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si l'emissivité paramétrée dans le thermometre IR est inférieure a l'emissivité réelle du matériau on peut avoir une difference qui fait qua la temperature affichée par le Thermomètre est supérieure a la temperature mesurée. Encore faut il avoir un thermometre IR qui permette de modifier cette valeur (généralement plus chers) et qu'elle aie été paramétré a une valeur basse (0.1-0.2). Autrement c'est autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

J'ai moi aussi le même problème sur un VW 181 à moteur 1600 stock?, acheté récemment, avec carbu weber 36.

Il s'étouffe quand on veut accélérer un peu fort jusqu'à presque caler. Si on veut rouler très pépère pas de problème... faut avoir le pied très léger.

Il démarre bien et tourne rond. Allumeur sans capsule.

J'ai réglé l'allumage, cherché une prise d'air... : ok

Tout le monde me disait : c'est les pompes de reprise. J'ai échangé le carbu avec un weber 40 d'une autre VW : idem.

Les bougies sont noires.

Soupape ou quelqu'un à une autre idée.

je fais appel  à votre expérience.

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'est un 1.6L stock avec un carburateur central et non un carburateur au dessus de chaque culasse, le phénomène est courant.

Il dépend de plein de choses dont le choix des gicleurs et le diamètre de la tubulure et la qualité du réchauffage d'admission.

Je suppose que c'est un carburateur central et de fait en dehors du choix de la pipe d'admission, les gicleurs de ralenti et la dimension du jet de reprise(vitesse d'injection) doivent être trop petits.

Aucun carburateur Weber ne fonctionnera correctement en position centrale sans changement de tous les gicleurs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Loic,

Voici les références des gicleurs du carburant en position centrale :

Gicleur principal 155

Gicleur de ralenti 57

Buses 28

Il me semble que ce sont les pièces d'origine, ce qui m'avait rassuré.

Que dois-je changer?

(je sens que j'aurais du poser la question bien avant...)

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...