Jump to content

Type 4 2L poussoirs hydrauliques - Turbine Porsche


Recommended Posts

Bonjour,

J'ai fait l'acquisition d'un moteur type 4 2L avec turbine Porsche il y a qq temps. C'est à la base un CU mais préparé au niveau des culasses (tx de compression de 8,5 etc). AAC origine.

Je l'ai remis en route après une inspection des périphériques. Allumeur 050 refait, carbus Solex P40 II busés en 32mm (provenance direct d'un moteur Porsche 912), échappement 4en1, bougies changées.

Le moteur démarre sans souci et tourne rond au ralenti. Mais quand on met les gaz il y a des remontées dans les carbus, et on sent que le moteur de prend pas ses tours comme il le devrait.

Le calage de l'allumage a été vérifié plusieurs fois: il est correct (le moteur réagit normalement si on décale l'allumeur => soit coupure si on retarde trop, soit légère accélération si on avance trop).

Les carbus tournaient normalement sur un moteur 912. Donc à priori OK aussi.

Par contre je n'avais jamais dû régler le jeu aux soupapes sur un moteur à poussoir hydrauliques. Comment doit on faire? J'avais fait un réglage de base avant le démarrage. Mais tout à changé après ss minutes.

Pour le niveau d'huile, comment vérifier si il est bon (c'est une jauge modifiée)? Il y a-t-il une hauteur "dans le bloc" à obtenir pour être dans le bon? J'ai fait une vidange et j'ai remis le litrage prévu dans la revue technique.

Pour les fils de bougie, quelle référence doit être prise pour un moteur type 4 avec turbine Porsche. Ceux d'origine sont trop courts pour le côté droit du moteur.

Merci de votre aide.

Stéphane

Link to comment
Share on other sites

Pour moi vérifies tes fils de bougie un a un en les débranchant. Un moteur peut tourner au ralenti sur 3 voir 2 cylindres.

A la base j'ai fait cette vidéo pour un autre problème. Non je ne m'amuse pas à faire des vidéos de tout :D :D Un exemple flagrant, une vidéo digne de Spilberg. Mon moteur était sur 2 cylindres... et tu vois il démarre et tient le ralenti. On peut voir que débrancher les fils ne change rien... mais quand on rebranche dans le bon ordre (ou que l'on détecte ainsi un fil ou une bougie HS...) On règle vite le soucis...

Attention par contre au débranchement des fils à la main... ca pique énormément si il y a une fuite... Mais vraiment beaucoup...

 

Link to comment
Share on other sites

Les éléments de réglage sur des carbus provenant d'un moteur 74x83/ 1.6L de 90ch , sont ils les mêmes qu'un autre en 71x94/ 2.0L de 70 ch ?

Pour les poussoirs, étant donné qu'ils doivent être amorcés désormais, il faut procéder une bonne fois comme pour des poussoirs mécaniques.

Mais au lieu de mettre du jeu, il faut mettre zero (gras) et serrer encore de 0,75 tour environ.

pour l'huile la motul 300V en 10w40 ou 15w50 va très bien sur les poussoirs hydro.

Link to comment
Share on other sites

Les carbus Solex 40 ne sont sans doute pas les plus appropriés. Mais quand je regarde dans le calculateur du site c'est quasiment la même chose pour un 2L prenant 5000 trs/min que le 1720 (74x86) prenant 5800 trs/min d'une 912/356 en big bore. Carbus de 40 busés en 32mm (le reste est très proche aussi).

je me dis qu'à défaut d'être parfait, cela devrait être une bonne base de départ.

Pour les soupapes j'ai tout faux. je suis parti à 0.15 partout. je vais redémarrer et laisser tourner 2-3minutes au ralenti pour être sûr d'avoir les poussoirs amorcés mais sans être trop haut en température. Puis je réglerai à zéro gras resserrer de 3/4 de tour. Cela va sans aucun doute changer les performances.

Samedi sera intéressant.

Merci.

Link to comment
Share on other sites

Bon. Ce n'est pas concluant.

Après avoir démarré puis réglé les jeux aux soupapes et vérifié les compressions (8 partout)

J'ai changé les bougies, puis l'allumeur, puis les carbus mais les symptômes perdurent (même après une deuxième vérification des jeux aux soupapes).

Ca recrache à travers les carburateurs de façon aléatoire en fonction du régime moteur et de l'avance à l'allumage.

Retour à la case départ. Je pense sortir la pompe à huile pour vérifier le calage de l'AAC. Parce que là je ne vois pas ce qui peut générer le souci.

Link to comment
Share on other sites

Si tu vérifies avec les soupapes du cylindre #3 en balance: c'est à dire quand la soupape d'échappement n'est pas tout à fait fermée et celle d'admission qui est au début de son ouverture.

Quand les deux sont ouvertes de la même valeur , ta poulie de vilebrequin doit indiqué entre 0 et 5° avant PMH .

Si ton aac est décalé, au lieu d'être entre 0 et 5° avant PMH, la poulie indiquera soit du retard, soit une avance de plus de 10-15°.

 

Link to comment
Share on other sites

C'est déjà fait en repérant le pmH du numéro 1 (tournevis par le puit de bougie).

Je suis bien à 0 sur la poulie quand le piston est tout en haut (le doigt d'allumeur pointe alors vers le cylindre 1). Mais c'est une poulie qui n'est pas d'origine car le moteur est en turbine Porsche 911.

Donc est-ce que le repère est correct...c'est juste un 0 marqué peut-être à postériori sur la poulie.

 

Je dois avouer que je perd un peu mon latin sur ce moulin.

Est-il possible sinon de vérifier les poussoirs hydrauliques? et comment savoir si ils sont bons? Pourraient-ils avoir une influence tellement forte que le moteur ait les symptômes évoqués?

 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Bonsoir,

Des nouvelles après (beaucoup) d'essais.

Tout d'abord j'avais un problème de niveau de cuve avec un des carbus. Capricieux ces Solex 40 PII. J'avais acheté une pochette mais finalement j'ai repris le pointeau d'un autre carbu car celui du kit était une mer....heureusement les joints étaient eux très corrects.

Puis j'ai redonné un tour en moins sur le culbuteur d'admission du n°2 (celui qui recraché beaucoup par le carbu).  Ca ne crachait déjà quasiment plus.

Une fois cela réglé: j'ai laissé tourner le moteur au ralenti pendant une 20aine de mn en l'accélérant un coup ou deux de temps à autre. Le bruit du poussoir aussi sur le cylindre 2 est resté présent un moment avant de disparaître au bout de min 10mn.

On a revérifier et corriger légèrement en statique l'avance. les montées en régime sont devenues plus franches, sans palier intermédiaire. Un réglage des carbus complet derrière et maintenant le moulin tourne comme un charme!

J'hésite un peu entre le mettre dans un buggy Apal court ou dans un bus. En tout cas le look est génial avec la turbine Porsche et les carbus + filtres Knecht. Le son est sympa grâce un échappement Inox réalisé à la main il y a longtemps par un certain L'Empereur (LRJ) d'après le vendeur du moteur.

Je ferai une vidéo à mon retour de vacances.

Prochain moulin: un simple 1300 SA rafraichi et avec un échappement de Buggy style Manx. Puis enfin remettre en route un 912. Bref j'adore les 4 à plats.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...