Jump to content

Carrosserie : Trous de perceuses sur portières


Recommended Posts

Bonjour à tous, 

Récemment j'ai acheté un bay window de 1974. Sans formation particulière dans ce domaine, j'ai décidé de le remettre en bonne condition

Pourriez vous m'indiquer la procédure à suivre pour réparer la tole de ma portière (petits trous de perceuse)  ? 

Merci d'avance ! 

Pierre Menuet

IMG_7259.JPG

Link to comment
Share on other sites

Une autre solution, bien moins belle que celle de "kads", moins pro aussi, mais si tu n'a pas de MIG a portée de main !

- Décapage au disque à lamelles, bien large autour des trous.

- Enfoncer la carrosserie de quelques dixième de mm avec un maillet autour des trous.

- Mastiquer l'ensemble, poncer, mastiquer, poncer, ect, jusqu’a ne plus sentir de trou ou de bosse en passant la main les yeux fermés.

- Apprêt de peinture et peinture.

C'est une méthode souvent employé par les carrossiers.

Link to comment
Share on other sites

Ça va pas nan de donner des conseils pareils ! 

C'est clairement de la merde ! Ya pas d'autres mots... 

C'est pas parce que certain carrossier verreux le font que c'est bien, ça s'appel du maquillage ou du cache misere. 

Tant que tu y est, t'as qu'a lui dire de boucher les trous de rouilles avec du papier journal, de la fibre et de la resine !! 

 

😠😠😠😠😠😠😠😠😠😠😠😠😠

Link to comment
Share on other sites

Effectivement la méthode décrite par Clau.84 n'est pas une méthode dite "dans les règles de l'art", d'ailleurs il le laisse entendre...

 

Ceci dit, j'ai fait ça il y a vingt ans, à une époque où je ne savais même pas ce qu'était un poste à souder à l'ARC....

Sauf que j'avais pris le trou en sandwich, j'avais décapé intérieur/extérieur et appliqué du mastic alu sur chaque face.. ça n'a pas bougé depuis...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Attention acheter un poste à souder est une chose savoir s'en servir une autre :  souder sur de la tole fine est le plus dur à savoir faire, au premier essai un amateur agrandit le trou au lieu de le boucher.

Ce lui qui a conseillé le MIG aurait dû préciser de t'adresser à un professionnel pour l'intervention.

Un poste MIG avec son Gaz (oui dans MIG y a G comme Gaz) ça va te couter bien plus cher que chez un pro et attention au mec du magasin de bricolage qui va vouloir te vendre un poste avec du fil fourré (enrobage autour du fil)... les pros de la soudure vont te réaffirmer que c'est du matos d'amateur...

Oui la découpe+soudure reste la bonne pratique mais c'est une affaire de pro. Un amateur utilisera du mastic/résine. Ca reste une solution d'amateur mais si c'est bien fait, si tu surveilles et retouche immédiatement su tu vois une fissure, cloque... alors ça peut tenir plus longtemps qu'une soudure mal faite.

Souvent la corrosion vient de l'intérieur, si ça n'est pas accessible et pas traitable à la cire par exemple pour les corps creux, soudure ou "choucroute" ça repercera 😞

Ecoute les conseils des pros et des amateurs et avise...

Luquet, un amateur qui a aussi osé utiliser du mastic

Link to comment
Share on other sites

J'ose encore faire deux remarques 😟

- il semble sur la photo que c'est des trous de perceuse sur une tôle parfaitement saine (absence de rouille).

- qu'il va bien falloir que tu utilise (selon moi Evidemment) du mastic entre autre pour réparer le creux dans la potiére juste au dessus.

La fameuse choucroute (mastic +fibre) est malheureusement utilisé parfois pour boucher des trous de rouille (bas de caisse, bas de portiére, ect....) et LA je suis bien d'accord que c'est de l’arnaque !!!!!Mais dans le cas présent, mettre du mastic lisse (sans fibre)est une réparation, bien moins bien que la soudure OK, mais acceptable suivant tes capacités, comme le souligne très bien "luquet91".

Mais je ne veux offusquer personne 😶.

e

Link to comment
Share on other sites

Le fil fourré est la meilleure alternative bien meilleur que le mastic/résine avec un peu de temps et de patience on y arrive (j'ai refait les bas de caisse d'un fourgon il y a plus de 10ans et ca ne bouge toujours pas.).

Bien sur l’idéal est a la soudure au MIG gaz après tout est une question de budget car l’achat d'un tel poste pour quelques soudure épisodiques n'en vaut vraiment pas la peine. Quant a le faire faire par un pro à voir en fonction de ses tarifs....

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Feller Service

    Speed Shop

    Mascotte Assurances

    Rudy Olivenca Services

    Car Concept

    Vintage Autohaus

    Slide Performance

    Serial Kombi

    Bugs Are Us

    Mecatechnic

    Coxobus en Seine et Marne

    AG Syncro Boite Vitesse VW et Porsche

    Microprix

    Initial Cox

    Bug Art
  • Posts

    • Oui j ai vu que les revendeurs annoncer qu'il faut recouper la longueur des tubes d admission pour que ça colle bien. On verra quand je la reçois, je ferai un retour d expérience ! 
    • J'ai deux cables dans deux gaines qui arrivent en cabine pour les starters de mes DRLA 36 C'est réglables avec des molettes de VTT (qui servent normalement à ajuster la tension sur les vélos) Mais je dois dire qu'il y a beaucoup de tirage ... des fois ça coince. Je ne m'en sert pas souvent .
    • Trouvé sur wikipedia;   Le système de récupération des gaz du carter moteur, ou en anglais Positive Crankcase Ventilation (PCV), est un système permettant d'évacuer les gaz de combustion présents dans le carter moteur. Principe[modifier | modifier le code] Les gaz de combustion s'échappent en petites quantités entre les pistons et les cylindres et arrivent dans le carter moteur. Sans système d'évacuation, ces imbrûlés se mélangeraient à l'huile moteur au point d'accélérer l'usure de l'attelage mobile ; de plus, l'augmentation de la pression du carter pourrait endommager les joints participant à l'étanchéité du circuit de lubrification. Le système PCV, souvent matérialisé par une vanne, dénommée « vanne PCV », extrait ces gaz qui sont ensuite acheminés vers l'admission pour y être brûlés. Sport automobile[modifier | modifier le code] Il arrive souvent que les véhicules préparés pour la compétition voient leur retour des gaz de carter vers le moteur supprimé. En effet, la présence de particules chauffées d'huile et d'impuretés dans un cylindre de moteur lourdement modifié peut induire des phénomènes de "ratés de combustion", comme un auto-allumage par exemple, causant alors des dégâts énormes souvent fatals pour le moteur. C'est là qu'intervient un dispositif appelé "Oil Catch Tank" (réservoir de récupération des vapeurs d'huile), qui récupère ces vapeurs échappées du carter d'huile pour les condenser et séparer l'huile de l'air, et ainsi éviter ce genre de désagréments.   Ce que j'en pense; Ce n'est qu'à partir des années 70 que l'on s'est préoccupé de recycler ces gaz. Au début, c'était "tout à l'égout" et sur la route, d'où la possibilité de cocher la case "chaussée grasse" sur les constats d'accident. Et il a fallu inventer les essences détergentes, car les gaz de carter encrassaient les carburateurs. Non, ces vapeurs ne servent pas à la lubrification du carbu. Sur les filtres à cartouche, on trouve un oil catcher, et les gaz sont filtrés par la cartouche;  sur les autres filtres, je ne sais pas. Sur les Volvo des années 60, on trouve la valve "Positive Crankcase ventilation". Mais comme dans le monde VW, on a des zazoumodificateurs-jesaistout qui la suppriment, et qui s'étonnent de voir leurs carbus dégueulasses. 😄
    • C'est cool tout ça !!! Attention avec les pipes Hi-flow cb Perf. La largeur du conduit principal est bien supérieure à celle d'une pipe d'origine. Elle peut venir en butée à l'intérieur des cornes. Problème au serrage, les cornes ne plaquent pas bien contre les culasses et se fissurent ou cassent. Quand à la mise en forme des tubes de réchauffage, c'est une misère !! J'ai commandé des tubes prévues pour une pipe pour carbu 32-36, c'est déjà beaucoup plus simple à adapter, même s'il faut encore se monter persuasif avec le marteau.  
    • Bonjour à toutes et tous. Le sujet aura peut-être déjà été évoqué encore qu'il me semble n'avoir rien vu sur les "oil catcher" récents. Ma question est: -"Est-ce que cela aurait un quelconque intérêt sur nos flat4 stock". J'avais lu des trucs sur l'aération des moteurs, branchement sur les caches culbuteur etc, mais rien sur ces "oil catcher". L’installation à l'air simple, à la portée de n'importe qui et la finalité du concept tout aussi simple. Récupérer des vapeurs d'huile produites et les amener vers un "décanteur" via le circuit de reniflard, les stocker, et quand il est temps, vider le bocal. Si j'analyse le circuit de nos moteur, ces vapeurs sont conduites vers le filtre à air, "traitées" par le zigouigoui en laiton et réintroduites (vidées de leur mayonnaise) dans le circuit admission. Me trompe-je? Sauf à penser qu'elles ( ces vapeurs) ne servent à rien d'autre et qu'elles sont retraitées dans l'admission pour ainsi éviter une pollution, ont-elles un rôle quant à la lubrification du papillon des gaz ou autre? Je pose la question.✌️😉✌️. Merci...
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...