Aller au contenu
Freakscox

Bonjour

Recommended Posts

Bonjour tout le monde, je m’appelle Sylvain j’ai 40 et nouveau possesseur d’une Cox 1300 de 72. J’habite dans le sud de la France. Je suis novice en mécanique (je dirais même une bille) mais compte sur votre aide. Merci à tous. 

55A768F7-9E2F-45A6-A2D7-237C867DE494.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bienvenue à toi, ici tu trouveras des passionnés poru te donner les bonnes réponses :D Loin des discours sans fond que je peux voir TRES souvent sur Fb. C'est une source de désinformation incroyable :D

On pourrait presque créer un post "les perles VW de facebook" avec des captures d'écran tellement c'est drole.

Bref, tu as fait le bon choix :D

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour l’accueil. Vous pensez qu’en étant débutant en mécanique je peux envisager de faire moi même la restauration de ma voiture, que ce soit les freins, amortisseurs, train avant et arrière et remettre le moteur à propre en m’équipant progressivement en outils? En tout cas je n’hésiterai pas à revenir vers vous pour des conseils. 🤟

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Freakscox a dit :

Vous pensez qu’en étant débutant en mécanique je peux envisager de faire moi même la restauration de ma voiture, que ce soit les freins, amortisseurs, train avant et arrière et remettre le moteur à propre en m’équipant progressivement en outils?

Pour moi, la réponse est non.

Parce que les gens qui s'y connaissaient en mécanique ancienne ne sont plus. 
Parce que les pièces d'origine sont quasiment les seules de qualité, et qu'elles coûtent les yeux de la tête.
Parce que une voiture n'est pas un Legotechnic.

Ci-joint, des extraits d'un article que j'ai publié dans une revue.

Je vais essayer de vous répondre en termes simples. Mais n’oubliez pas ! Rouler en ancienne n’est PLUS à la portée de n’importe qui.

L’HISTORIQUE DE LA VOITURE

Connaissez-vous les trois âges que connaîtra une voiture avant de devenir une voiture ancienne ?

Au début, elle est rutilante, silencieuse, elle sent bon, et ne nécessite que peu d’entretien (à l’exception de l’entretien post rodage). Et après 4 ou 5 ans, ou 100.000 Km, elle est démodée (nous sommes dans les années 60), elle commence à rouiller, à consommer de l’huile, et elle a besoin d’un bon entretien. Et elle a perdu 70% de sa valeur, sinon plus.

Voilà donc notre voiture vendue, qui subit un entretien sérieux, avec remplacement des pièces d’usure. On change les garnitures de frein, les amortisseurs, peut-être une rotule ? Éventuellement, on débosselle une aile et on pulvérise un voile de peinture, pour loin donner un aspect propre. Mais le nouveau propriétaire ne va plus dans le garage de marque ; c’est le garage du coin qui s’en occupe.

Et puis, les ennuis s’accumulent, la voiture nécessite des travaux qui dépassent de loin sa valeur. Elle sera vendue ou envoyée à la casse. Elle entre dans le troisième âge ; on remplace l’acier par le mastic, on va chercher des pièces d’occasion dans un cimetière d’auto, on se contente de mettre les liquides à niveau ; bref, on « tire » la voiture le plus longtemps possible, jusqu’à l’accident banal ou le Contrôle technique décisif, qui enverra la voiture au cimetière, ou dans la grange, le garage etc de l’oncle Marcel, dans l’espoir de la restaurer un jour.

La voiture ancienne que vous rêvez d’acheter est normalement passée par ces trois étapes. Elle ne sera jamais parfaite. En 50 ans, elle fut négligée et souvent bidouillée.

Et avant d’aller plus loin, et de rêver de rouler de façon inconfortable dans les effluves d’essence, de poussière et d’huile, dans le fracas d’un vieux moteur bruyant, avec le nez sur le thermomètre d’eau plutôt que sur le tachymètre, si vous vous voulez profiter du plaisir cabotin de faire tourner les têtes, c'est-à-dire avant de vouloir rouler en ancienne, il faut répondre franchement à 5 questions.

Ai-je du temps à consacrer à ma voiture ?

Ai-je un garage, un endroit où l’entreposer ?

Ai-je un minimum d’outillage, de connaissance en mécanique, le manuel d’atelier, la documentation technique ?

Ai-je dans les environs un professionnel, une connaissance, qui éventuellement peut m’aider ?

Ai-je le budget pour de temps en temps faire face à une réparation importante (1000€, c’est vite parti), ai-je une compagne qui accepte de sacrifier le budget d’un WE en amoureux pour acheter un nouveau carburateur ?

Si on ne répond pas un franc « OUI », à au moins 4 questions, on risque de prendre le bouillon. Je connais pas mal de gens qui ont acheté une ancienne, en assez bon état, mais qui l’ont revendue suite à des soucis mineurs, mais récurrents, conséquence du manque d’entretien.

 

Il est alors temps de passer à l’étape suivante : l’achat d’une ancienne !
Il m’arrive d’accompagner un candidat acheteur pour le conseiller lors de l’achat de la voiture de ses rêves. J’ai pour cela rédigé un check-off list, qui permettra de ne négliger pratiquement aucun aspect de la voiture et d’établir un premier bilan.

En plus de cela, vous verrez à des détails si la voiture a été entretenue avec amour ou non. La liste n’est pas restrictive.

Je sais, je suis perfectionniste et exigeant, mais ces détails en disent long sur l’historique de la voiture.
Voici quelques détails qui ne pardonnent pas :

-       Les multiples graisseurs sont secs, y compris le petit graisseur du distributeur ou le graisseur arrière de la dynamo. L’ouate sous le doigt du distributeur est sèche !

-       Les ouvrants qui grincent, et qui n’ont plus connus d’huile depuis une éternité.

-       Les fils électriques qui ont été repeints.

-       Les portes fusibles qui n’ont plus de couvercle.

-       La présence de dominos électriques pour relier les fils.

-       Le mécanisme de réglage des sièges qui grincent ou coincent.

-       L’absence de factures, de photos de réparations.

-       De la graisse au lieu d’huile dans le boîtier de direction.

Autre moyen de faire un bilan d’une voiture : le Contrôle technique. Rares sont les vendeurs qui acceptent de faire passer leur voiture au CT. Il s’agit pourtant de recevoir un avis neutre sur l’état de la voiture.

 

Bonne chance!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec de la motivation et de la volonté tu peux y arriver mais il y a des impératifs...

1) Te documenter, la RTA ou manuel d atelier est un minimum... les revues VW tech sont un + pour les debutants vu la profusion d'illustrations

2) Posseder un espace de travail (garage/atelier) digne de ce nom

3) Être doté d'un minimum d'outillage 

4) Concevoir des depenses parfois conséquentes (tout est relatif) inhérentes a l' entretien d'une voiture qui avoisine le demi-siecle

Si tu rencontres deja ces criteres c est un bon début 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lucas a été plus volubile ou complet que moi... de prime abord il semble aussi beaucoup plus pessimiste mais au final et comme souvent je partage son pragmatisme 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon tu adhères à un club et tu trouveras plein de passionnés, souvent d'anciens mécano, qui se feront un plaisir de t'aider :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tu es propriétaire de cette belle 1300 et par conséquent il faut faire ou faire faire l'entretien désormais.

L'entretien courant n'est pas si compliqué: le fameux vidange / graissage.

Le 1300 F est un moteur fiable et comme la tienne est de 1972 si elle a la chance d'avoir son moteur d'origine c'est un modèle fiable et agréable à utiliser.

Ton auto doit donc être en 12 volts et avoir 4 freins à tambours,

Vidange,  graissage, réglage des freins sont plutôt simples par exemple avec un peu de soin et de patience, changer les bougies, régler l'allumage et le carburateur (simple sur le 1300 F une vis de vitesse de ralenti et une vis de richesse seulement).

Renseigne toi bien sur la qualité du matériel et des choix à faire , acheter des bougies NGK plutôt que Bosch, privilégier des anciennes productions de rupteur d'allumage plutôt que ceux fabriqués durant ces 15 dernières années, utiliser une huile adaptée, etc...

Donc se rapprocher d'une ou deux personnes qui connaissent un peu les autos anciennes, trouver des tutos ou des infos sur flat4ever, avoir un endroit pour travailler ou connaitre un garage/ pro capable et qui ont l'envie de faire ce type d'entretien.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

On va encore dire que je suis un vieux râleur, mais il faut être réaliste. Une voiture, cela s'entretient, et même si on le fait soit-même, ça coûte des sous.

De plus, Loïc a fort bien résumé la situation concernant les pièces de remplacement "neuves"

Je résume en deux photos: les factures et le matériel nécessaire pour démonter/remonter un moteur; il en manque encore, comme l'outil pour déposer les soupapes et celui pour serrer les segments.

Ça, c'est le tas de factures d'achat ou de carrossier accumulées en 17 ans. Je ne compte bien sûr pas les pièces achetées ici et là en occasion, et les travaux payés au black. Je n'ai pas fait le calcul du total. Ce serait mauvais pour le moral. 🤐. J'en ai une vague idée, mais même sous la torture, je n'avouerai pas.

Autre photo, celle du matériel nécessaire pour démonter et remonter un moteur. a moins que les travaux ne durent 3 ans, il est difficile de les acheter petit-à-petit.

P1144433.JPG

matériel.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses. Je savais que c’était un coût et un budget pour posséder une ancienne. Je pense que je vais pour un premier temps faire les entretiens courants moi (vidange, freins....) et laisser aux pros les choses plus compliquées; Je connais 2 garagistes de quartier qui s’y connaissent en ancienne (on va mettre des sous de côté 😳). Je vais bien me documenter (revue technique....)

Pour ce qui est de l’intérieur je vais essayer de le faire moi?

Je vais éplucher le forum et des tutos sur internet pour les premiers entretiens . 

Encore merci.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En complément, les revues VW Tech sont vraiment précieuses pour les débutants. Elles mettent en confiance en ce sens que chaque étape d'une opération d'entretien ou de remplacement est détaillée photo par photo avec commentaires à l’appui.

Il y a presque 20 ans ces revues m'ont beaucoup aidés en complément de la mise en pratique avec d'autres passionnés plus chevronnés (Merci lucas au passage...)

Résultat, je me passe de "garagiste" (hors carrosserie) pour intervenir mécaniquement sur la coccinelle.

Concernant les VW Tech, inutile d'acheter la collection qui doit en être à son N° 100 ou presque. Les 10 ou 15 premiers numéros font le tour des opérations les plus courantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoins la discussion ...

Tu peux poster maintenant et t'inscrire plus tard Si tu as déjà un compte connecte-toi pour poster sous ton pseudo !

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...