Aller au contenu

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je vais poser la question ... idiote.

Je roule de moins en moins, mes pneus vieillissent, et ne s'usent plus. 
"Avant", je changeais quand ils étaient usés, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui.
Je suis sûr que si je vais dans un garage, on va me conseiller de changer des pneus de 3 ans d'âge. 🙄

Les rayons UV durcissent la gomme; dans mon cas, pas de soucis, les voitures sont à l'abris.

Devrais-je les changer après 10 ans? Sachant que je roule sagement, sans exploiter les 34 fougueux chevaux de ma cox?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tant que la gomme n'est pas "sèche" ni craquelée, et surtout si l'auto tient bien la route, je me moque de l'âge, je roule...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 j'en fais l'expérience actuellement avec une polo de 45 ch et 4 pneus neige quasi-neufs, mais ils doivent avoir pas mal d'années, ils n'ont pas une efficacité bien terrible :mellow:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum... ca doit être plus du ressenti en conduite pour moi.

Mes Firestone F560 en sont pas craquelés, ne sont pas usés, ils ont 15 ans et... n'useront jamais ils doivent être durs comme du bois et sont vraiment merdiques...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais tendance à dire que vu la disponibilité et les tarifs actuels pour des 155/80R15 et le peu que tu dis rouler, tes pneus de 10 ans d'age non craquelés  et qui dorment au sec feront encore l'affaire quelques années ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, dduck a dit :

J'aurais tendance à dire que vu la disponibilité et les tarifs actuels pour des 155/80R15 et le peu que tu dis rouler, tes pneus de 10 ans d'age non craquelés  et qui dorment au sec feront encore l'affaire quelques années ...

Oui et je doute que Lucas soit du genre à mettre 400 cv dans sa cox et qu'il refasse le rallye de monte carlo à chaque sortie pour aller chercher le pain.

Pour moi... si ils sont visuellement en bon état et que tu te sent en sécurité avec ta cox... tu peux les garder.

Par exemple ayant un moteur préparé et faisant parfois quelques accélérations... je ne me sent plus en sécurité avec ces pneus. Qui pourront ferai l'affaire un conducteur calme avec un 1200.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ERTRTO (l'association des manufacturiers de pneus et jantes) préconise un remplacement tout les 6 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dans tous les cas avec des pneus trop vieux ils ne passeront plus au ct, il y a une date sur les pneus, si pas de date ils ont déjà plus de 30 ans.😁

sinon par temps de pluie tu peux te faire un petit freinage d'urgence sur route dégagée.

le soir venu jette un coup d'oeil dans ton slip, si il présente des traces de gomme tes pneus sont bon à changer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Info, le très sérieux Touring Club Suisse préconise:

Les qualités d’un pneu sont fonction non seulement de la profondeur de son profil mais aussi de son âge. Le mélange de caoutchouc durcit avec le temps et se fissure, ce qui se répercute négativement sur les propriétés importantes pour la sécurité, en particulier sur sol mouillé.

C’est pourquoi, des pneus âgés de plus de 8 ans ne devraient plus être utilisés, même si leur profil est encore suffisant. Cette question se pose le plus souvent pour les camping-cars et les remorques, car ils font moins de kilomètres.

(https://www.tcs.ch/fr/tests-conseils/conseils/pneus/questions-pneus.php)

Pour avoir  roulé dans le quartier avec des pneu hivers Michelin XZX de 17 ans sur ma cox fraischement restaurée.... c'était de vraies savonette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoins la discussion ...

Tu peux poster maintenant et t'inscrire plus tard Si tu as déjà un compte connecte-toi pour poster sous ton pseudo !

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Serial Kombi

    Feller Service

    Highway Import

    Mecatechnic

    Bugs Are Us

    Speed Shop

    Initial Cox

    Eugene, Artisan tolier

    Classic Store

    Vintage Autohaus

    Microprix

    Bug Art

    Car Concept

    Rudy Olivenca Services

    Coxobus en Seine et Marne
  • Messages

    • /restorationpanels.com moi je les prends la ou chez wolfparts
    • Bonjour, Le tube juste soudé dessous comme les pipes chromées DCNF est ridicule et ne chauffe pratiquement rien. Pour empécher la pipe de givrer il faut "caissonner" la pipe en double paroi et faire rentrer le piquage l'echappement d'un coté et faire ressortir de l'autre coté. Le plus simple est de forcer de l'air chaud à l'admission en modifiant une boite chauffe et d'utiliser la régulation d'origine du filtre à air pour couper cette chaleur quand elle n'est plus nécessaire (la pipe se chauffant beaucoup aussi au contact des cornes alu).Et d'isoler la pipe avec de la mousse noire de chauffagiste pour garder les calories. Le réchauffage par échappement empêche le givrage mais n'améliore pas la qualité du mélange air essence alors que l'apport d'air chaud à l'admission affine le mélange air essence et permet une meilleure combustion .Les gouttelettes d'essence prélèvent de l'énergie dans l'air d'admission pour se former (tension de surface) et tenir jusqu'à utilisation. C'est pas les fractions de seconde au contact périphérique de la pipe réchauffée qui vont fournir toute d'énergie nécessaire. A+  
    • D'origine elle fonctionne en permanence car connectée (selon les instructions fournies) sur la borne "+" / "15" de la bobine d'allumage. Rien n'empèche de la temporiser ou de l'asservir à la température ,voir juste de la commander avec un simple relai/ interrupteur. Ce montage est à l'origine prévu pour les pipes d'admission dont le réchauffage est colmaté, et par expérience ça fonctionne assez bien. Par extension même avec un réchauffage fonctionnel, c'est aussi intéressant afin d'améliorer la vaporisation du carburant dans un objectif de rendement.
    • Donne nous le diamètre qu'il a usiné sur le bloc.  La ligne de vilo à été rectifié ? 
    • J'essayerai déjà sans, c'est à dire monté ton 1776 avec full flow, monter un carter sup (pas trop gros non plus) et rouler comme ça.  Tu suis ta température en fonction de tes trajets et s'il chauffe de trop, il suffira de brancher un radiateur externe sur le circuit du full flow donc sans aucun démontage du moteur.  En théorie le refroidissement serait suffisant sur ton moteur mais j'aime bien le full flow au cas ou tu devrais monter un rad.
  • Évènements à venir

×
×
  • Créer...