Jump to content

Recommended Posts

Bonjour,

Je vous propose mon témoignage sur le changement d'une boîte normale/courte CA par une CP sur un T2a de 1970.

J'ai lu et relu pas mal d'informations sur les divers forums et j'ai fini par trouver une rare boîte CP dite longue, facilement reconnaissable sur photos avec ses 6 plis, à partir de là je me suis lancé dans l'aventure !

Voici mon retour sur le montage, c'est faisable, c'est pas "plug and play", pas si facile, mais faisable !

  •  - démontage : sur un T2a il n'y a pas de traverse de support par la cloche de boite, l'ensemble est fixé par le nez de boite et la traverse arrière sous la poulie moteur. Comme je bricole dans mon garage, sans fosse ni pont, sur deux chandelles, j'ai fait le choix de démonter l'ensemble boite+moteur sans les désaccoupler. Je me suis fais un chariot sur 4 roulettes, on incline le moteur vers l'arrière sinon la turbine et les cornes ne passent pas entre les supports chassis de la traverse arrière.
  •  - entre une CA et une CP : c'est pas la même cloche. Celle de la CP est plus profonde : les 2 gougeons inférieurs du bloc et les 2 boulons supérieurs sont alors trop courts. Le démarreur pour CP au aussi un nez plus long, par contre celui d'une CP est identique aux cox. J'ai fait le choix de changer la cloche pour avoir plus de choix de démarreur et pour monter un moteur T1 purement standard (sans changement des gougeons inférieurs).
  •  - démontage de la cloche CA: pas de soucis, mais je décide de l'équiper d'une butée guidée. Je prends celle de la CP, mais le levier d'embrayage et les fourchettes ne sont pas les mêmes. Je garde donc l'axe petit diamètre de la CA et lui soude les fourchettes de l'axe gros diamètre de la CP. Je vous confirme qu'on lit souvent que les 2 fourchettes sont mal soudées, et bien j'en avais une au bord de la rupture. Rien que ressouder sans même échanger me semble conseillé !
  •  - remontage de la cloche sur la CP : l'arbre en prolongement du primaire est plus long sur la CP. Pour moi c'est trop long, c'est difficile de sentir si ça force quand on assemble la boite au bloc. La partie rectifiée d'appui du roulement à aiguilles dans l'écrou du vilo  semble  bien positionnée, mais difficile de confirmer que tous les vilebrequins ont un alésage assez profond : il faut + 11mm. Deux solutions, on peut couper le bout de l'arbre, ou bien le changer par celui de la CA. J'ai choisi cette option : bien regarder comment démonter dans la CA en faisant glisser le pignon de marche arrière pour dégager les cannelures et dévisser l'arbre... tout ça derrière le différentiel... Je vous passe le circlip pour lequel il faut une pince à becs longs... et au remontage c'est pire, le pignon de marche arrière n'est pas le même il faut donc le conserver et si sur la CA il a un épaulement conique en partie haute qui facilite le démontage sur la CP il est cylindrique et derrière le différentiel, ça crispe un peu. Faut le faire dégager dans les orifices de fonderie du différentiel... de la patience, du calme et c'est faisable sans forcer bien sur !

Bon, donc rien de nouveau dans mon témoignage tout avait déjà été dit, mais je voulais juste encourager ceux qui veulent  tenter : c'est pas du tout "plug and play," c'est plustot difficile, faites vous aider pour tomber l'ensemble boîte+moteur... mais c'est faisable !

Maintenant je me penche sur le 1835 et y a plus qu'à rouler 😁

J-luc  mplate-T2a-Luquet

mplate2-18459.png

Link to post
Share on other sites

Bonjour J-luc,

C'est un bon résumé de ton travail, juste le démarreur de cox va sur tous les carters de boite 002, la CP est une 091, le démarreur de la boite CA est donc identique à celui de la cox (peut être une petite confusion à ce niveau?)

il est plus facile de garder la cloche de boite CP plus large avec la butée guidée et de fait changer le démarreur pour un modèle pour boite 091 et retirer la contre butée sur le mécanisme d'embrayage, on bénéficie ainsi d'un système un peu plus moderne au niveau guidage. Comme tu l'as souligné il faut aussi monter des fixations "longues" entre moteur et boite, ce qui est le cas sur les bus à moteur 1600 d'origine à partir de 1975

Ton hypothèse concernant la queue de boite de la boite CP en changeant la cloche de boite pour une de boite 002 est correcte >> dans ce cas le roulement de vis de volant moteur va venir en butée sur la partie cannelée de la queue de boite et donc ça ne va pas du tout. C'est pourquoi il faut changer la queue de boite en même temps que la cloche de boite car il n'y a pas que la longueur totale qui peut gèner.

A voir aussi la fixation avant de la transmission qui est différente à partir d'Aout 1971 (modèle 1972)

Merci pour ton tuto qui servira certainement à d'autres pour ce montage d'une boite type 091 sur un bay T2A.

 

 

Link to post
Share on other sites

Salut, très intéressant ce post, merci! 

Petite astuce perso, pour éviter de forcer en espérant que les cannelures tombent bien aligner lors du remontage, il est plus facile de tourner la poulie du vilebrequin à mis course entre PMH et PMB car il y'a moins de compression et à tout les coups ça monte facile (en tout cas pour moi). 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Serial Kombi

    Bugs Are Us

    Speed Shop

    Rudy Olivenca Services

    Slide Performance

    Coxobus en Seine et Marne

    Mascotte Assurances

    Vintage Autohaus

    Car Concept

    Mecatechnic

    Microprix

    Initial Cox

    Eugene, Artisan tolier

    Feller Service

    Bug Art
  • Posts

    • Bonjour,   La principale chose à voir c'est qu'en restant en 1584 cc avec la très grande majorité des arbre à cames performance il faudra usiner les culasses pour diminuer leur volume et augmenter le rapport volumétrique, d'autant plus avec nos carburant de plus en plus "chargés" en éthanol Ces arbre à cames sont adaptés mais ils fonctionneront mieux avec un rapport volumétrique de 8-8.3:1 Avec une boite 8x35 : équivalente à une boite longue CP de moteur 2.OL TIV, c'est à dire un moteur qui a un couple d'environ 14,5 daN.m soit 150% de celui d'un 1.6L d'origine,  je n'hésiterai pas une seconde a augmenter la cylindrée avant tout car il est possible d'augmenter le couple sur un 1584 en augmentant le remplissage et le rapport volumétrique mais il sera toujours plus limité à bas régime. A la limite en restant en 1584cc sans usinage il faut autant viser moins de RFA (une soupape d'admission qui ferme plus tôt dans le cycle) pour mieux "emprisonner" la compression et compenser un rapport volumétrique peu élevé avec plus de levée pour augmenter le remplissage donc la puissance et une large plage d'utilisation et dans une moindre mesure le couple maxi L&G V260 avec des culbus 1.25 style origine à l'admission par exemple ou engle FK-41 avec culbuteurs 1.25 L&g à patins ou sinon le classique CB2232 en culbuteurs 1.1:1 qui a été étudié pour être utilisé avec un rapport volumétrique d'origine (quitte à sacrifier de la puissance maxi/ plein gaz) A noter que si le kit cylindrée et que les culasses doivent être changées (bien qu'une réfection de ces dernières reste possible si non fissurées) le compromis pourrait être de passer sur des culasses de base avec un bon refroidissement usinées pour la cylindrée 88 épais ce qui augmenterai à la fois la cylindrée et le rapport volumétrique en passant en 1,7L sans usinage du carter. Si le carter soit recevoir une ligne d'arbre et donc être usiné autant envisager directement un alésage des puits de cylindres et passer directement en 1776cc, monter un V270 avec 8-8.3:1 de RV        
    • Salut Mmig,   On voit sur tes photos que tu utilises cette fois ci un afficheur numérique. Dans tes explications tu parles de sonde type k, type J et de rallonges....  Pour clarifier un peu tout ça sur ta dernière installation tu utilises une type k ou une type J? Une rallonge ou pas de rallonge? et est ce que l'afficheur numérique est adapté à ton type de sonde?  https://www.lavionnaire.fr/InstMotTempe.php J'avais déjà mis ce lien dans le post "prepa moteur 1600CT" mais cette image permet de bien voir les différents problèmes possibles. La soudure chaude c'est le point de mesure de la température culasse. Au niveau du connecteur déjà s'il n'y a pas de détrompeur il ne faut pas inverser les fiches, fer et constantan doivent se trouver à la place prévue sur l'afficheur. L'afficheur mesure une tension très très faible au niveau du connecteur et c'est ce qui rend très sensible toutes modifications du circuit électrique (étalonnage à revoir). Si on met une rallonge de 4m par exemple la partie cuivre devient très longue et modifie la résistance (et de beaucoup par rapport au circuit cuivre initial) de la partie cuivre totale et donc fausse la mesure de façon importante car l'afficheur à été étalonné pour une partie cuivre donnée qui est très courte (car elle se trouve dans l'afficheur). La résistance que l'on voit dans la partie cuivre est une résistance qui varie de manière inversement proportionnelle à la résistance du fils de cuivre en fonction de la température pour que la résistance totale du circuit cuivre reste constante en fonction de la température ambiante ou se trouve l'afficheur. C'est pour compenser les erreurs de mesures due à la variation de la température ambiante. Pour être sur de tes mesures, il ne faut pas utiliser de rallonges (ou alors revoir l'étalonnage, je crois que tu en avais parlé), ne pas utiliser une sonde type k pour un afficheur type J ou réciproquement. Je n'ai pas vu dans le post mais ce serait bien que tu connaisses les valeurs classiques de températures culasses au ralenti ça donnerais déjà une bonne idée.... A+    
    • Bonjour Merci des conseils, je vais appeler des ajd. Tres bonne journée à tous
    • La même depuis 23 ans pourquoi changer 
    • Bonjour , avez vous eux des réponses probante sur les huiles blanches ?  Je me pose également beaucoup de questions , il paraît qu’elle abaisse la température moteur ,aide à la dissipation des calories aussi !! Pour mois c’est plus un problème de pression d’huile , trop fluide égale pression moins importante dans le moteur ,mais à contrario elles ont une excellente   tenu à la friction alors bon !!!! Peste ou choléra ???? Mais je te rejoint ,chaque changement en son temps a fais jazzé et nourri des débat sur le mieux ^du avant ^ !!!!
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...