Aller au contenu
MarieL

Système de verrouillage dossier banquette arrière cox 1968

Recommended Posts

Bonjour,

en faisant de menus travaux sur ma 1300 de 1968, je me suis aperçue que le système d'ancrage sur le côté droit du dossier de la banquette arrière, pendouillait, ne se fixait plus du coup et que le côté du dossier avait une belle déchirure, suite à un accident que j'ai eu il y a 18 ans, le dossier a été un peu compressé.

Ma question est : est-il plus facile de faire restaurer le dossier par un sellier ou plus simple de racheter un dossier de banquette ? je parle de coût mais aussi de pièces d'origine...

En vous remerciant de vos réponses.

MarieL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoins la discussion ...

Tu peux poster maintenant et t'inscrire plus tard Si tu as déjà un compte connecte-toi pour poster sous ton pseudo !

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Classic Store

    Highway Import

    Car Concept

    Microprix

    Eugene, Artisan tolier

    Rudy Olivenca Services

    Vintage Autohaus

    Speed Shop

    Coxobus en Seine et Marne

    Mecatechnic

    Initial Cox

    Serial Kombi

    Bugs Are Us

    Feller Service

    Bug Art
  • Messages

    • /restorationpanels.com moi je les prends la ou chez wolfparts
    • Bonjour, Le tube juste soudé dessous comme les pipes chromées DCNF est ridicule et ne chauffe pratiquement rien. Pour empécher la pipe de givrer il faut "caissonner" la pipe en double paroi et faire rentrer le piquage l'echappement d'un coté et faire ressortir de l'autre coté. Le plus simple est de forcer de l'air chaud à l'admission en modifiant une boite chauffe et d'utiliser la régulation d'origine du filtre à air pour couper cette chaleur quand elle n'est plus nécessaire (la pipe se chauffant beaucoup aussi au contact des cornes alu).Et d'isoler la pipe avec de la mousse noire de chauffagiste pour garder les calories. Le réchauffage par échappement empêche le givrage mais n'améliore pas la qualité du mélange air essence alors que l'apport d'air chaud à l'admission affine le mélange air essence et permet une meilleure combustion .Les gouttelettes d'essence prélèvent de l'énergie dans l'air d'admission pour se former (tension de surface) et tenir jusqu'à utilisation. C'est pas les fractions de seconde au contact périphérique de la pipe réchauffée qui vont fournir toute d'énergie nécessaire. A+  
    • D'origine elle fonctionne en permanence car connectée (selon les instructions fournies) sur la borne "+" / "15" de la bobine d'allumage. Rien n'empèche de la temporiser ou de l'asservir à la température ,voir juste de la commander avec un simple relai/ interrupteur. Ce montage est à l'origine prévu pour les pipes d'admission dont le réchauffage est colmaté, et par expérience ça fonctionne assez bien. Par extension même avec un réchauffage fonctionnel, c'est aussi intéressant afin d'améliorer la vaporisation du carburant dans un objectif de rendement.
    • Donne nous le diamètre qu'il a usiné sur le bloc.  La ligne de vilo à été rectifié ? 
    • J'essayerai déjà sans, c'est à dire monté ton 1776 avec full flow, monter un carter sup (pas trop gros non plus) et rouler comme ça.  Tu suis ta température en fonction de tes trajets et s'il chauffe de trop, il suffira de brancher un radiateur externe sur le circuit du full flow donc sans aucun démontage du moteur.  En théorie le refroidissement serait suffisant sur ton moteur mais j'aime bien le full flow au cas ou tu devrais monter un rad.
  • Évènements à venir

×
×
  • Créer...