Jump to content

Diamètre et limite d'usure piston régulation


Recommended Posts

Bonjour,

Prêt à changer mes pistons de régulation car les miens sont rayés, le vendeur (un shop réputé dans les moteurs performants) ma plutôt conseillé de les poncer au 800 à l'huile, les repros sont apparament pas terrible.

C'est chose faite quasi plu de rayure j'ai fini avec un polissage. Mais par peur que l'usure sont trop prononcé j'ai voulu chercher les côtes limites et je n'et pas trouvé ni sur la rta ni celui du concessionnaire.

Vous aurîez ça?

Je trouve que j'ai un peu de jeu dans le puis j'ai un doute. 

En côte j'ai 15.95 et 16.44

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Oui le repros ne sont pas terribles, pour ne pas dire inutilisables car souvent trop fort en diamètre

Les neufs vw existent donc c'est ce que je monte .

Pas de soucis pour monter les anciens d'occasion quitte à changer les ressorts qui peuvent ne plus avoir la bonne tension, c'est un domaine où il vaut mieux un peu plu qu'un peu moins et éventuellement les ressorts des kits oil booster peuvent convenir sinon... des vw d'origine neuf!

Dans ton cas tu n'as pas le choix car le 16,5 mm est une côte réparation du puit de piston (donc usiné sur un carter reconditionné)  et ceux de repro sont des 16 mm nominaux.

Sinon pour la finition des pistons il vaut mieux qu'ils soient rayés avec une grosse toile émeri que poli miroir, en effet ils doivent coulisser le plus facilement possible et une surface rayée retient mieux le flm d'huile entre les surfaces, un peu à la manière des cylindres sur lesquels est pratiqué un pierrage afind 'avoir de fine rayure sur toute la longueur pour mieux retenir le film d'huile entre cylindre et segments-piston

Link to comment
Share on other sites

c'est qu'il doit s'agir d'un modèle simple régulation?

Dans l'absolu du côté poulie le fait qu'il soit plus grand a tendance a envoyer l'huile plus tôt vers le radiateur d'huile donc ferme le by pass qui alimente la galerie principale en shuntant le radiateur plus tôt car le piston de dérivation est  forcé vers haut par un ressort légèrement plus dur (enfin je pense),.. il faudrait mesurer, mais je ne couperai pas la spire supplémentaire.

 

Link to comment
Share on other sites

Oui jai vu avec le shop il ma dit que cetait l'usure de mon ressort qui faisait l'écart. Et qu'avec le  ressort vw neuf que j'ai acheté pas de soucis.

Parcontre niveau pistons il ma dit que je ne devait pas avoir de jeu, je vien de essayer et j'en est légèrement, mais bon est ce que c'est trop? 

Link to comment
Share on other sites

Les diamètre de tes pistons sont corrects. Après si c'est l'alésage de ton carter qui est usé il n'y a pas grand chose à faire>>l'un en 16 mm (origine) et l'autre en cote réparation a déja été usiné en 16,5 mm

L'usure à fait perdre une spire à ton ressort ? le mieux c'est de mesurer la charge/ hauteur selon les indications de la RTA >> si la charge est égale ou supérieure c'est ok

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Le 16/12/2017 at 07:29, Loic a dit :

Sinon pour la finition des pistons il vaut mieux qu'ils soient rayés avec une grosse toile émeri que poli miroir, en effet ils doivent coulisser le plus facilement possible et une surface rayée retient mieux le flm d'huile entre les surfaces, un peu à la manière des cylindres sur lesquels est pratiqué un pierrage afind 'avoir de fine rayure sur toute la longueur pour mieux retenir le film d'huile entre cylindre et segments-piston

Tiens une petite question, un piston qui bloque légèrement, ou bien coincé en position haute, oblige l'huile, à passer par le radiateur d'huile, lors des démarrages à froid et non directement par les paliers de villebrequin. Cela occasionne une montée en pression d'huile tardive et lente? J'ai bon?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, SEBCOX66 a dit :

Tiens une petite question, un piston qui bloque légèrement, ou bien coincé en position haute, oblige l'huile, à passer par le radiateur d'huile, lors des démarrages à froid et non directement par les paliers de villebrequin. Cela occasionne une montée en pression d'huile tardive et lente? J'ai bon?

ça occasionne surtout un risque de surpression dans le radiateur d'huile

s'il ne descend pas sous 4-5 bars, il coince plus qu'un peu, le piston doit "coulisser gras"

;)

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'un radiateur d'huile et joints, en bon état tiennent allègrement les 4 voir 4,5 bars lors des démarrages à froid. 

Oui biensur un piston coincé en position haute sous cette pression, c'est qu'il y a un gros soucis.

En fait je suis de ceux qui par méconnaisance, ont polis leur piston de régulation. Et quand je lis loic, je me dis que j'ai peut être eu tord. En fait malgré un montage plus que soigné de mon moteur,  avec vérif et contre vérif et de nombreux montages à blanc. Je rencontre encore, mais plus faiblement, des mises en pression d'huile à froid lente et tardive, après une longue période d'arrêt ( une semaine). Cela se joue en quelques secondes, mais cela suffit à entendre mon moteur cogné pendant ce petit lapse de temps oú la pression tarde à s'amorcer. Une fois la pression amorçée, le cognement disparait. Je n'aime pas cela, et peut être cela passe inaperçu pour certains, mais je suis pointilleux. Je me demandais donc si le fait d'avoir un piston polis, n'occasionnerais pas un léger coincement dans les premières secondes qui suivent le démarrage et du coup, qui obligerais l'huile à circuler par le radiateur et non directement par les paliers de vilebrequin

Link to comment
Share on other sites

Le radiateur d'origine et ses joints tiennent 7 bars sans problème.

Sur les T4 (je crois que c'est le cas de sebcox66) il y a une cavité 'd'amorçage . Par erreur elle est souvent négligée au niveau de l'étanchéité et dans ce cas, même si cela ne présente pas réellement de danger en fonctionnement, après une longue période d'arrêt la mise sous pression est plus lente.

 

 

Link to comment
Share on other sites

oui dans ce cas la pression augmente avec le régime moteur sans vraiment avoir de régulation nette de la pression à chaud.

dans ce cas le piston de dérivation à tendance à être by-passé et donc à shunter le radiateur d'huile d'origine au delà d'une certaine pression (3,2 bars sur un systême d'origine neuf)

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Loic a dit :

oui dans ce cas la pression augmente avec le régime moteur sans vraiment avoir de régulation nette de la pression à chaud.

dans ce cas le piston de dérivation à tendance à être by-passé et donc à shunter le radiateur d'huile d'origine au delà d'une certaine pression (3,2 bars sur un systême d'origine neuf)

 

je pense alors c'est le problème que j'ai de temps à autre moteur chaud sur autoroute

je roule normal bloqué à 3.2 bar puis parfois sur une monté en régime la pression reste à 3.5 puis 4 bar plafond et la température monte de 5 à 10 degré à ce moment là

j'ai démonté plusieurs fois le piston coté volant moteur mais je ne vois pas de trace dessus ... comment il pourrait se bloquer d’après vous ?

(huile froide je n'ai jamais ce phénomène)

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Mascotte Assurances

    Serial Kombi

    Microprix

    Slide Performance

    Bug Art

    Initial Cox

    Speed Shop

    Car Concept

    Coxobus en Seine et Marne

    AG Syncro Boite Vitesse VW et Porsche

    Feller Service

    Rudy Olivenca Services

    Mecatechnic

    Bugs Are Us

    Vintage Autohaus
  • Posts

    • L'usure uniforme est-elle surprenante ? Lucas soulignait le point dans son message précédent. Dois-je en conclure qu'il serait pertinent de continuer à chercher d'autres causes possibles au non démarrage avant de déposer le moteur ?   Ce réglage des soupapes avait été effectué, mais peut être pas moteur froid, je vais insister sur ce point merci beaucoup.  Concernant la pompe à essence, il m'a été confirmé qu'elle alimentait bien le carburateur, mais je ne crois pas que ton débit ait été vérifié. Je pense aussi qu'il serait nécessaire de vérifier son étanchéité, pour au moins trouver une explication plausible à la présence abondante d'essence dans l'huile. Merci encore pour vos éclairages.
    • Merci énormément Lucas pour cette réponse.  Je ne peux que vous rejoindre sur ce point de vue. Pour la défense de ce garage néanmoins, le changement de carbu a été effectué à ma demande, je pensais vraiment que le problème venait de là, et il m'avait été affirmé que le moteur fonctionnait mieux sur un carbu de test durant leur essais. L'ancien allumeur et le carburateur me seront aussi bien restitué, il faudra d'ailleurs que je me renseigne sur la possibilité de reprendre un jeu axial sur l'axe de l'allumeur, raison pour laquelle il a été changé. Le Bosh 043 905 205 L d'origine doit en effet être de meilleure qualité que l'allumeur de remplacement de fabrication chinoise.  Sans épiloguer sur le fait que les heures engagées jusqu'à maintenant n'ont pas vraiment porté leurs fruits, est-il raisonnable de penser qu'un garage soit capable de ne pas effectuer ce test de compression correctement ?  En revanche, si leur diagnostique est le bon, à combien d'heure estimez vous les étapes de dépose et reconditionnement du moteur ? Est-ce un travail à ne réserver qu'aux proffessionels spécialistes de ce genre d'opérations ?  Est-ce une réparation long terme qui si elle est réalisée correctement a des chances d'offrir un vrai second souffle au moteur ? Ou juste un patch qui a des chances de ne pas être durable ?
    • C'est pour quel véhicule? avec quelle transmission/ pneus arrières ? Le CB 2280 avec 7.8:1 est un peu faiblard en rapport volumétrique, A voir les culasses utilisées dans le kit car toutes les 35.5x32 mm ne sont pas équivalentes. Avec ce rapport volumétrique je préfère le CB2232 par exemple (ce n'est pas le seul possible mais c'est un arbre à cames CB Performance/ Eagle ce qui permet une comparaison plus directe et il est du coup au même prix et compatible avec les mêmes poussoirs) A contrario le kit 1700cc (qui est aussi un 1678 cc avec un kit 88mm de diamètre) a un RV plutôt élevé pour un arbre à cames d'origine ce qui pourrait être un peu limite sur un bay westfalia, les culasses 044 sont performantes mais du coup avec 8.5:1 de RV il serait approprié et intéressant de monter un CB2280.
    • Avec une usure uniforme et même 4 bars de pression le moteur devrait démarrer, cependant il faudra le démonter pour le reconditionner car cette valeur est trop basse. Avant la prise de compression il est bon de vérifier le réglage des soupapes ( 0.15 mm à froid après au moins 4 heures d'arrêt) Il serait bon de contrôler la pompe à essence, non seulement son débit à vide, mais aussi son étancheité côté came de commande (essence qui passe alors dans le carter d'huile). >> j'ai déja vu plusieurs moteurs ne pas démarrer car les durites de carburant avait été inversées tout simplement !
    • Bonjour,   - pensez-vous qu'une pression de compression à 4 bars puisse expliquer l'incapacité de démarrer un moteur ? Oui, La limite basse des compression est de  6 Bars. Ce qui m'ennuie, c'est que l'usure est uniforme. - ce test de pression de compression est-il valable lorsqu'il est fait sur un moteur froid (0 deg en Savoie en ce moment) ? Oui, je teste toujours mes moteurs à froid et carbu fermé. Les compressions sont plus basses, mais je contrôle surtout l'évolution. - la viscosité de l'huile a-t-elle une influence sur les pressions de compression ? Si oui, la présence d'essence dans l'huile a-t-elle pu modifier la viscosité au point de créer ce souci de compression ? L'utilisation d'une huile 20W50 pourrait-elle aider ? Non, ou en tous cas la viscosité influence (un) peu les compressions. Je ne crois pas trop les vendeurs de potion magique qui annoncent une hausse de compression durable. - est-ce que les températures d'hiver pourraient amplifier le problème ? Non. - je vous avoue être un peu démuni, que me conseillez-vous pour la suite ? Il faudra au moins déculasser et mesurer l'usure des pistons, cylindres et segments. Le garage dispose-t-il de la documentation atelier? De la RTA? https://drive.google.com/file/d/1nqoTATb-2oyFFwmI70FSgPf3Fa2K6658/view Page 26. Ceci dit, je répète ma doctrine: "mécaniciens, je vous hais!". On se croirait dans un garage d'une marque au losange, où on remplace sans trop chercher. Du moment que le pigeon paye. Faut-il vraiment un analyseur de CO pour régler un Solex? Je m'en passe depuis 20 ans. Pourquoi avoir monté un allumeur chinois, à la réputation sulfureuse? Qu'est devenu l'ancien, quasi inusable? Idem pour le carbu. Bon courage!  
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...