Jump to content
Sign in to follow this  
nobrucombi

Fiche tech. T4 bus refroidissement stock

Recommended Posts

Alors voilà mon retour d'expérience après 5000 km en combi cet été :

LA CONFIG (faite par Loïc)

vilebrequin: 71 mm d'origine 2.0L

volant moteur : 228 mm origine non allégé

Bielles: origine 2.0L équilibrées avec pistons et axe au gramme près

Arbre à cames : Web cam 73 - 108°LC

Poussoirs: Web cam mécaniques (nouveaux modèles)

Pompe à huile: Shadeck 26 mm T1 modifiée

Culasses: origine 39x33 mm reconditionnées et conduits lissés, léger fly cut pour arriver à 8 de RV

Echappement inox SSP

Ressorts de soupapes: simple renforcés T1 L&G

Coupelles: chromoly T1 CB Performance

Allumeur: origine CJ calé à 10 degrés à la lampe strobo

Conduits de graissage carter alignés avec coussinets, conduits carter et pompe à huile alignés.

RV de 8.0 (7.9 - 8.0

DH de 1.2 - 1.3

Pipe admission EMPI polie entièrement, et rectification des joints de part et d'autre de la cale thermique entre pipe et culasse (mauvais alignement flagrant)

Turbulateurs VORTEX sur les entrées de carbu

Pompe à essence électrique Pierberg derrière un filtre acier , + filtre régulateur King réglé par Loïc

Ajout d'un robinet d'essence 2 voies à dépression (de scooter, 8 euros) pour la sécurité car j'ai eu le coup de l'essence dans l'huile à 300 km !

Pas de thermostat (pour l'instant). Volet bloqués en position "ouvert"

Ecopes de refroidissement (mises en place qd il fait plus de 30°)

LE MONTAGE

Montage soigné : de l'équipage mobile avec segments à 180° sur la ligne d'axe de piston (donc 4 segments en opposition à chaque fois) , planéité hauts de cylindres calés à 5/100 mm. Rodage cylindres dans culasse.

Carburation 2 x 34 ICT Weber réglés avec une sonde lambda large bande AEM

Ralenti : 52

Principal : 142

Correction d'air : 175

Pompe reprise : 2eme cran (faible débit)

Tube d'émulsion : d'origine, F78

Entrées d'air prolongées avec deux tuyaux caoutchouc 25 cm supportant les filtres à air

Synchro avec dépressiomètre

Sondes de pression et température d'huile VDO

Huile 300V 15W50

Rodage 800 km "musclé" comme le dit Loïc quelque bonnes montées en régime , pas vraiment de restriction mais un oeil sur richesse, pression et température pendant ces 5000 km.

Résultat le moteur s'est complètement libéré, n'a jamais peiné et prend 140 sur le plat, chargé et avec boite courte. Ca doit mouliner là dedans !

Gros travail de réglage pendant ces 5000km sur la grrr... de tringlerie des carbu !

Je ne prendrai plus d'EMPI sur des pièces importantes comme ça... Carbus déréglés en court de route, donc intervention, réglages etc... maintenant ça va mais c'était le point raté du montage.

Impressions

Le bus est comme je le voulais : du couple, et aussi plus de tr/mn qu'avant. Super agréable à conduire, je le trouve plus fiable (il peine beaucoup moins)

Le tubes d'émulsion F78 permettent de rouler fort sur un filet de gaz, à AFR 15.8 - 16.0

A fond d'accélérateur AFR 13.5

Consommation incroyablement faible pour l'allure de roulage : c'est toujours sous les 11L/100km, c'est sous les 10L à 90km/h stabilisés, et 10.5 à 100-110 km/h sur autoroute. Bref je gagne d'entré 2 litres par rapport à mon moteur d'origine qui était monté avec ces 34 ICT.

Je trouve la conso très régulière quelle que soit l'utilisation, elle est très maitrisée.

Après vidange à 5000km l'huile 300V m'apparait très belle, l'essayer c'est l'adopter.

Température huile 85 ° à 100km/h chrono et ça ne monte que s'il fait très chaud. J'ai pu voir que cette config refroidissait bien le moteur.

Pression d'huile sur autoroute entre 2.5 et 3 bars très stable.

La pompe à huile se désamorce après quelques jours donc je garde un oeil sur la pression à chaque démarrage. J'ai une fuite d'huile depuis le remontage , vers la pompe à huile , pas grand chose mais j'ai mis 0.5 L en 5000km sans doute à cause de ça. Je ne sais pas pourquoi ça fuit mais je laisse comme ça.

C'est la première fois que je montais une pompe à huile alors j'ai eu plein de questions au montage, j'ai pas du faire tout bien de ce côté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super!!! Merci pour ton retour.

J'ai le même soucis de désamorçage de la pompe à huile au démarrage après quelques jours de non utilisation. As tu pense à mettre de la pâte à joint, au moment de refermer les carters, sur la cavité d'huile ?. Là ou aspire la pompe à huile.

Cette cavité se vide tranquillement lors d'une immobilisation de quelques jours et du coup lors du démarrage il faut réamorcer la pompe. Dans mon cas, lorsque je le démarre tous les jours, tout va bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as raison Seb !

J'ai fait un premier montage où j'ai bien mis de la pate partout, et un autre ensuite (j'avais oublié de mettre la crépine... quelle bourde...) où j'en ai pas mis, photos pour preuve !!!

Bon on est d'accord que je ne vais pas redémonter...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sur ça fait ch... De démonter le tout pour ça. Moi j'ai redémonté pour ça et pour d'autres raison. D'après le boss "loic", c'est quand même particulièrement usant pour le moteur. J'amorçais la pompe avec le démarreur, avant de démarrer le moteur. C'est une solution palliative, mais qui n'est pas forcément satisfaisante.

À toi de voir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors voilà mon retour d'expérience après 5000 km en combi cet été :

LA CONFIG (faite par Loïc)

vilebrequin: 71 mm d'origine 2.0L

volant moteur : 228 mm origine non allégé

Bielles: origine 2.0L équilibrées avec pistons et axe au gramme près

Arbre à cames : Web cam 73 - 108°LC

Poussoirs: Web cam mécaniques (nouveaux modèles)

Pompe à huile: Shadeck 26 mm T1 modifiée

Culasses: origine 39x33 mm reconditionnées et conduits lissés, léger fly cut pour arriver à 8 de RV ça veut dire quoi RV?

Echappement inox SSP

Ressorts de soupapes: simple renforcés T1 L&G

Coupelles: chromoly T1 CB Performance

Allumeur: origine CJ calé à 10 degrés à la lampe strobo

Conduits de graissage carter alignés avec coussinets, conduits carter et pompe à huile alignés.

RV de 8.0 (7.9 - 8.0)

Pipe admission EMPI polie entièrement, et rectification des joints de part et d'autre de la cale thermique entre pipe et culasse (mauvais alignement flagrant)

Turbulateurs VORTEX sur les entrées de carbu

Pompe à essence électrique Pierberg derrière un filtre acier , + filtre régulateur King réglé par Loïc

Ajout d'un robinet d'essence 2 voies à dépression (de scooter, 8 euros) pour la sécurité car j'ai eu le coup de l'essence dans l'huile à 300 km !

Pas de thermostat (pour l'instant). Volet bloqués en position "ouvert"

Ecopes de refroidissement (mises en place qd il fait plus de 30°)

LE MONTAGE

Montage soigné : de l'équipage mobile avec segments à 180° sur la ligne d'axe de piston (donc 4 segments en opposition à chaque fois) , planéité hauts de cylindres calés à 5/100 mm. Rodage cylindres dans culasse.

Carburation 2 x 34 ICT Weber réglés avec une sonde lambda large bande AEM

Ralenti : 52

Principal : 142

Correction d'air : 175

Pompe reprise : 2eme cran (faible débit)

Tube d'émulsion : d'origine, F78

Entrées d'air prolongées avec deux tuyaux caoutchouc 25 cm supportant les filtres à air

Synchro avec dépressiomètre

Sondes de pression et température d'huile VDO

Huile 300V 15W50

Rodage 800 km "musclé" comme le dit Loïc quelque bonnes montées en régime , pas vraiment de restriction mais un oeil sur richesse, pression et température pendant ces 5000 km.

Résultat le moteur s'est complètement libéré, n'a jamais peiné et prend 140 sur le plat, chargé et avec boite courte. Ca doit mouliner là dedans !

Gros travail de réglage pendant ces 5000km sur la grrr... de tringlerie des carbu !

Je ne prendrai plus d'EMPI sur des pièces importantes comme ça... Carbus déréglés en court de route, donc intervention, réglages etc... maintenant ça va mais c'était le point raté du montage.

Impressions

Le bus est comme je le voulais : du couple, et aussi plus de tr/mn qu'avant. Super agréable à conduire, je le trouve plus fiable (il peine beaucoup moins)

Le tubes d'émulsion F78 permettent de rouler fort sur un filet de gaz, à AFR 15.8 - 16.0

A fond d'accélérateur AFR 13.5

Consommation incroyablement faible pour l'allure de roulage : c'est toujours sous les 11L/100km, c'est sous les 10L à 90km/h stabilisés, et 10.5 à 100-110 km/h sur autoroute. Bref je gagne d'entré 2 litres par rapport à mon moteur d'origine qui était monté avec ces 34 ICT.

Je trouve la conso très régulière quelle que soit l'utilisation, elle est très maitrisée.

Après vidange à 5000km l'huile 300V m'apparait très belle, l'essayer c'est l'adopter.

Température huile 85 ° à 100km/h chrono et ça ne monte que s'il fait très chaud. J'ai pu voir que cette config refroidissait bien le moteur.

Pression d'huile sur autoroute entre 2.5 et 3 bars très stable.

La pompe à huile se désamorce après quelques jours donc je garde un oeil sur la pression à chaque démarrage. J'ai une fuite d'huile depuis le remontage , vers la pompe à huile , pas grand chose mais j'ai mis 0.5 L en 5000km sans doute à cause de ça. Je ne sais pas pourquoi ça fuit mais je laisse comme ça.

C'est la première fois que je montais une pompe à huile alors j'ai eu plein de questions au montage, j'ai pas du faire tout bien de ce côté.

Salut, je suis très interessé par cette config moteur. Etant novice dans ce domaine je souhaite récolter le maximum d'infos sur la prépartion d'un moteur comme celui ci. Existe t'il d'autres topics qui détaillent d'avantage les étapes pour préparer un tel moteur?

Vérification et control des cotes d'usure etc.

Merci de votre aide!

A bientôt,

Paul

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://photos.google.com/album/AF1QipMhx5LZJt2bmlwdgcYNVTpK1Adt0ADzzLgZPZgp

Voilà le lien réparé.

Pour les culasses, non je ne suis pas du tout équipé pour ça, j'ai été voir un tourneur fraiseur qui bosse à 500m de chez moi , je lui ai filé un billet et il m'a fait le boulot.

Depuis on est potes, il a voulu voir le travail fini et entendre le bruit du combi ....

Le plus dur pour lui est de brider la culasse dans le bon plan, (comparateur) mais une fois cela fait il utilise la tête alésée pour faire ET le blanchiment de la chambre ET le dégagement de l'extérieur, pour que le haut de cylindre autour de la chemise ne vienne pas buter AVANT que la chemise ne touche la chambre de combustion...

Ce qui m'est arrivé; donc je lui ai ramené les culasses pour une seconde opération, et là il m'a dit : "c'est vraiment dommage, je dois refaire une deuxième fois le travail de bridage, c'est le plus compliqué"

En réalité ce n'est pas si sensible que cela, car même 1/10mm d'erreur de dévers au bridage ne change pas énormément les choses puisque les deux chambres vont être usinées sur le même bridage ! La culasse sera un poil "penchée" sur les cylindres, mais toujours les 2 surfaces d'appui dans le même plan.

En fait, pour illustrer cela, il faut regarder les photos 148 (avant deuxième usinage) et 157 (après) ; on voit la passe de l'outil au niveau des traversées de goujons.

Exemple : si tu prends 1 mm dans la chambre il faut prendre la même chose autour... (c'est ce que j'ai , 1 mm)

Bon courage !

Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour la fiche technique, ça ressemble bien à ce que je voudrais obtenir sur mon bus...

Quel type de filtres à air as-tu utilisé?

J'ai une paire de 34ict sur mon 2l d'origine, mais avec les filtres "pancake" chromés installés directement dessus, d'après ce que j'ai lu sur le forum, c'est le pire qui puisse exister (à part ne pas avoir de filtre peut-être? :D ) et en plus c'est très bruyant je trouve (le bruit d'aspiration d'air est celui qu'on entend le plus quand on roule...)

Aussi, as-tu une photo du pot inox monté sur le bus?

C'est bien celui là?

http://www.classic-store.com/product_info.php?products_id=70416

Histoire d'étaler les dépenses avant d'ouvrir le moteur ;)

Merci!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui le pot c'est le meme

J'ai mis des filtres a air de moto a 6 euros l'un au bout de manchons en caoutchouc sur les carbus, j'avais les memes filtres que toi avant , c'etait pas terrible...

Les manchons font environ 20 cm

Je trouve le bruit assez sympa aussi, l'agrement top. Pas de bruit d'aspiration comme avant.

Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, merci, et du coup, la sortie du reniflard d'huile et la mise à l'air du réservoir, tu as fait comment?

Il y a des entrées sur tes filtres à air?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sortie du reniflard d'huile : J'ai acheté un petit filtre exprès, donc pas de retour vers les carbus. La mise a l'air du réservoir je l'ai connectée au manchon caoutchouc du carbu de gauche avec un peu de silicone

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Slide Performance

    Coxobus en Seine et Marne

    Serial Kombi

    Bugs Are Us

    Initial Cox

    Feller Service

    Car Concept

    Mascotte Assurances

    Speed Shop

    Vintage Autohaus

    Bug Art

    Rudy Olivenca Services

    Highway Import

    Eugene, Artisan tolier

    Mecatechnic

    Microprix
  • Posts

    • Tout à fait pour les joints; Dans ces pochettes de joints "épais", on trouve d'ailleurs une rondelle/joint de pointeau qu'il faut RAJOUTER à celle d'origine justement pour compenser...
    • Intéressant ton post. J'ai un "1800 CT" 74*88 avec le même AAC et avec un solex 34 pict 4 ecoboost de Carbman. Nos config moteurs sont assez proches.  
    • Merci le-alain. J'ai refait 150 kms hier du coup j'en ai profité pour analyser un peut la chose. En effet tu a raison c'est surtout l'effet de couple qui donne l'impression qu'il n'y a rien dans les tours, car en fait il ne s’essouffle pas du tous, puis au fur et à mesure des kilomètres j'ai l'impression que le moteur se libère un peut plus. Pour le reste, le Rv est d'origine car j'ai montés des culasses de 1600 SA d'origine, le DH je ne l'ai pas mesuré et l'allumage est calé à 7.5 d'avance. Je n'ai justement pas réalésé mes culasses d'origine car j'allais augmenter le Rv et je n'ai pas assez de compétence pour mettre au point tous ça. Pour le réglage de l'allumage avec les essais, je verrai pour le faire après le rodage. Pour le moment il faut que je me penche sur mon carbu car depuis la réfection il fuit de temps en temps par l'axe moteur éteint. J'ai remplacé tous les joints lors de la réfection du moteur, et visiblement les nouveaux sont plus épais et donc pourrais modifié le niveau de cuve qui serais maintenant trop haut ? je vais regarder sa ce weekend.  
    • Salut Toxicox, Je suis du coté d'Annecy et toi? Impressionnant le boulot de fait sur ta restauration.....super les photos, c'est sympa à lire ton post. Un jour avec Loîc en mp  j'avais abordé le sujet du turbo basse pression pour mon "1800 CT" T3 ( 0.3 à 0.4 bar maxi) alors quand tu parles de rêve et d'idée qui revient régulièrement......:) A+
    • Je n'avais pas été assez loin dans le post, j'ai vu ton avancement maintenant, c'est super, bravo !   Non, 600000 en 2 combis et 1 cox, et les 3 roulent toujours, même si un des combis aurait besoin d'une grosse restau carrosserie .. ça fait 33ans que je roule en VW, et la "meilleure année", j'ai fait 40000km avec la cox ( 160 bornes de trajets quotidien + déplacement chantiers) + près de 20000 avec le combi. C'était les bonnes années 90 où je n'avais que du VW et utilisés tous les jours, boulot, week-end, vacances.  Maintenant je roule moins, et je tombe même  en dessous des 10000km/an avec le combi    🙄  
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...