Jump to content

Explosion dans les cache culbus après surchauffe


Recommended Posts

Ma dernière mésaventure d'hier, qui m'a obligé à faire appel au dépannage... La première fois qu'un de mes engins me laisse en rade sur le bord de la route.

Je roulais donc depuis 15 bornes à 80-90 environ avec le bus à l'E85, tout était ok, T et P huile.

Arrivé sur la 4 voies, j'augmente le rythme à 100-110, le bus avait "un peu du mal", mais n'ayant pas roulé cet hiver et ayant du nettoyer les gicleurs de ralenti des 34 ict, je me dis c'est "normal", comme je n'ai pas nettoyé les gicleurs principaux, faut "décrasser".

Là la température d'huile passe le 100°C, puis arrive vers 110. Je décide de calmer l'allure, mais le bus m'a devancé... Plus de sauce du tout. Warning, je rentre la 3 pour "ventiler" à 60-70 km/h, mais ça ralentit toujours et la tempé arrive vers 120. La pression est toujours ok (j'ai 1 bar/1000 tr à 100°C).

Je prends la première sortie (Muzillac entre Nantes et Vannes pour ceux qui connaissent), environ 300 m à faire, en seconde, je me gare sous des arbres et j'essaie de maintenir un ralenti accéléré pour refroidir. Le bus cale, la tempé monte toujours. Je tente un redémarrage, sans succès, je décide d'attendre.

En ouvrant le compartiment moteur, de l'huile partout via les reniflard. Niveau au mini.

1 km parcouru depuis les 110°C et la perte de puissance. L'huile est montée à 125°C environ durant ce temps.

Pique nique d'environ 30 min, puis remise de l'huile au maxi, la tempé était à 60°C, puis tentative de redémarrage. Le combi "pétarade" assez rapidement, mais des "explosions" et de la fumée sortent des cache culbus, au point de les déboiter et tordre les clips. En regardant, limaille fine dans l'huile dans les cache culbus, je décide de ne pas insister et intermutuelles assistance est ton amie.

Aujourd'hui vidange, et nettoyage des cache culbus. Jeu aux soupapes ok, rampes, rondelles, etc... ok. Un peu de "pate fine de limaille" collée à l'aimant du bouchon de vidange. Je vais refaire une vidange à blanc avant de remettre de la 300V, huile habituelle.

Qu'a pu faire "sauter" mes cache culbus? De l'E85 passer par la segmentation qui "explose" dans le bloc?

Link to comment
Share on other sites

Moteur dans le sac...

Pour répondre à Nono, oui le refroidissement était ok, et j'ai revérifié (encore) le jeu aux soupapes.

Je viens de redémarrer le combi après la vidange et les enièmes contrôles, il a démarré nickel, la pression d'huile est montée aux mêmes valeurs que d'hab, et au bout de 10 secondes environ, gros pêts et je coupe.

Les deux cache-culbus déboités, et de la fumée bleue qui sort par le haut et forcément l'huile par le bas... Je retire les caches et là far-west la fumée qui sort par les tubes enveloppes façon gun...

Combustion dans le bloc, il faut que j'ouvre, surement au minimum une segmentation foireuse, et plus si affinités :mad: ...

Link to comment
Share on other sites

Oui, c'était bien enrichi, mes lambda étaient bonnes, un peu pauvres cependant le bus fonctionnait bien et la tempé était normale. Lors du réglage initial de la carburation, avant d'enrichir, j'avais cette température d'huile au dessus de 100, en roulant cool. C'est d'ailleurs en passant le 100°C puis le 110 que je me suis dit: problème. Mais jamais eu de tel symptômes...

Ce qui est "bizarre", c'est que le bus ne fume pas à l'échappement. Cependant avant de remettre en route hier, lors de la revérification du jeu aux soupapes, j'avais par moment un "shhhhhh" dans le bloc...

Piston percé, j'y avais pensé mais sans fumée à l'échappement je n'y croyais pas trop. Si c'est ça, la guigne...

Link to comment
Share on other sites

Le démontage est au programme...

Pour les lambda, j'étais à 0.9/0.85 au ralenti, 1.25 sur un filet (1.15 cherché) et 1.05 plein gaz (0.9 cherché). Mais le bus marchait très bien comme ça, 2000 km l'an dernier...

Je pense que j'ai un gicleur principal partiellement bouché: Quand j'ai remis le bus en route au début de l'été, je n'ai nettoyé que les gicleurs de ralenti des ICT, un était bouché. J'ai tourné un peu autour de chez moi (où j'ai pris les lambda). J'ai roulé "soft" et j'ai fait ma visite annuelle de pollution, RAS. Puis départ en vacances, et 10 km de 4 voies ont eu raison du moteur (enfin je suis fautif si comme je crois j'ai un gicleur principal bouché).

Link to comment
Share on other sites

personnellement sur nos vieux moteur je ne monte jamais au dessus de 1 avec du E85 ( faisable sur les récentes ), je n'ai jamais eu de bon résultat sauf en conso a +1 lambda ,l'éthanol aime bien être autour de 0.85 en plein gaz ( voir moins) et 0.95 sur les autres phases ,

Ce qui est sur c'est que les moteurs n'aiment pas du tout rouler pauvre a l'éthanol en charge et le font savoir , tes températures culasses étaient bonnes ?

Perso sur mon moteur , à pleine charge si je mets 1.05 les temps culasses prennent 20/30 degrés , à voir aussi à ne pas mettre trop d'avance allumage en haut :)

Link to comment
Share on other sites

je vais profiter du démontage pour changer quelques trucs: les ict sont géniaux, mais pour l'accès aux gicleurs, c'est trop galère, vu que j'ai une usine à gaz de réchauffage d'air.

Je vais passer en idf central (je l'ai) avec starter, comme ça je pourrais "switcher" entre SP95 et E85, ce que je ne peux pas faire pour l'instant. Et l'accès gicleurs par le dessus :rolleyes: .

Link to comment
Share on other sites

Salut Tanguy,

Je n'avais pas suivi ta mésaventure.

Bon on voit cela ensemble, mais le montage en central est une bonne idée pour la possibilité d'avoir le starter.

Dans ton malheur l'huile 300V a du limiter les dégats autres que le kit cylindrée..

Link to comment
Share on other sites

Loïc, ma pression avant, pendant et après l'incident est restée habituelle, et avec mon filtre et mon aimant je pense que la pompe n'a rien avalé. J'espère que les dégâts n'iront pas plus loin qu'un kit cylindrée, et que les culasses que tu m'as faites n'auront pas trop douillées (simple admission costaud mais quand même...).

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Moteur ouvert ce WE et le gagnant est ED 2.4...

Cylindre N°1 avec bougie explosée et piston percé sur la partie supérieure. Les segments n'ont pas bronché. La bielle a vu son pied recouvert d'alu fondu.

Cylindre N°2 avec axe de piston très dur à sortir. Pied de bielle bruni, et ce qui m'inquiète, bague désolidarisée et glissant dans la bielle.

Cylindre N°3... Je vais en parler ailleurs car je suis un GROS blaireau:eek: .

Cylindre N°4 RAS.

Les culasses "made in Loïc" n'ont rien, simple admission c'est du costaud. La cause de la surchauffe vient (en partie) du cabochon caoutchouc qui obstrue la prise dépression synchro de l'ICT droit: caoutchouc tout craquelé, avec grosse prise d'air à la clé. Pas encore ouvert les carbu pour voir l'état des gicleurs principaux.

Peut-on rebaguer une bielle sans la sortir?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Serial Kombi

    Vintage Autohaus

    Speed Shop

    Mecatechnic

    Rudy Olivenca Services

    Coxobus en Seine et Marne

    AG Syncro Boite Vitesse VW et Porsche

    Feller Service

    Car Concept

    Initial Cox

    Slide Performance

    Bugs Are Us

    Microprix

    Bug Art

    Mascotte Assurances
  • Posts

    • Bizarre, j'ai jamais payé le port. À vérifier, je confonds peut être avec paruzzi.
    • Salut, Pour la pompe j'ai suivi les conseils de Loïc, du coup je sais pas trop quoi dire...pense tu que ça passera pas avec la barre ? Merci, Fab
    • Salut à tous, Me voilà de retour pour vous donner quelques news de mon bloc.... Contre toutes attentes ça avance un peu... J'ai réussi à fermer le bas moteur cette semaine, malgré quelques petits soucis tout c'est bien passé.... J'avais les vis de l' AAC qui touchait la pompe à huile, j'ai dû les meuler un peu.... Et comme un con lors de la première fermeture j'ai oublié la rondelle pare huile.....aaahhhhh. Bref j'ai pu ré-ouvrir  Sinon j'ai fait mes deck-height j'ai 1mm partout avec des cales de 0.01. Je devrais recevoir mes culasses la semaine prochaine.... Bien à vous Fab
    • Quels gicleurs tu me conseillerais?
    • Alors que re-voila la sous préfete, me revoici avec les questions du jour : alors j'ai acheté un compteur d occas, j'avais tout bien reperé donc aucun souci de remontage. Mais je me suis apercu que le voyant d'huile ne fonctionnait pas une fois le contact mis. le temoin de charge fonctionne et le.voyant de clignotants aussi. je suis donc allé voir vers la sonde. Je l'ai debranchée et collé le fil sur les toles moteur, et elle le voyant ne s allume pas non plus. L'ampoule n est pas morte car testée. cela veut il dire que que mon cablage est mort? et ca m a fait me demander.... d où provient l electricité pour allumer cette ampoule? Car elle n est reliée qu à la sonde sur le.schema electrique.... merci et desolé pour ces questions cons
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...