Jump to content

temps de montée en température


Recommended Posts

à mon boulot il y a des groupes électrogène de secours,

il sont prêts à démarrer et à monter à un régime de 3000 tours/min quasi instantanément.

pour permettre ces démarrages sans causer de dégâts l'huile et le liquide de refroidissement sont en permanence en circulation et maintenus à 65°C.

je ne pense pas que cette température ai été choisie au hasard, l'huile doit être considérée comme suffisamment chaude pour lubrifier correctement.

à ta place je ne me ferais pas trop de soucis à partir du moment où tu peux atteindre cette température de 65° assez rapidement.

Link to comment
Share on other sites

bonsoir, je vais peut êtres dire une bêtise mais pourquoi ne joue tu pas

avec le diamètre de la poulie de vilebrequin. je ne sais plus s il faut la diminuée ou l augmentée, mais tu peut diminué ton refroidissement donc chauffé plus vite et peut-êtres avoir des t° proche de 90/110.

Link to comment
Share on other sites

Alors oui, une poulie plus grande (ou courroie plus grande ;)) va effectivement faire chauffer un peu plus le moteur, mais je pense que cela risque de réchauffer plus les culasses que l'huile en elle même (même si indirectement cela finira pas réchauffer aussi l'huile...), et les culasses étant déjà un point sensible, je ne me risquerais pas à les faire chauffer encore plus.

De mon point de vue (hésitez pas à me reprendre si je dis des conneries) la soufflante joue directement sur la température des culasses et des cylindres; mais la température de l'huile est plutôt générée pas les pressions/cisaillements que lui inflige le bas moteur;

En gros, à pression égale, un moteur ayant des jeux très serrés va faire rapidement chauffer l'huile (débit d'huile freiné.... échauffement), tandis qu'un moteur avec des jeux plus importants (ou une circulation améliorée) va se traduire par plus de débit d'huile donc plus de refroidissement de celle-ci.

Pour ceux qui ont également ce problème, il pourrai être intéressant d'avoir leur jeux de fonctionnement au remontage et les éventuelles modifs sur le circuit de lubrification, histoire de voir si il peut y avoir un lien...

Bon vous aller me dire il nous casse les cou.... avec ses histoires de température :rolleyes:, et c'est vrai que le combi marche très bien comme çà et surtout je ne me posais pas la question avant de monter les manos :D; donc si je ne trouve pas de solution "simple", cela restera comme çà...

Link to comment
Share on other sites

c'est plutôt une poulie plus petite au vilo qui fera augmenter la température.

c'est une mauvaise idée d'autant que sur certains combis une poulie plus grande était montée d'origine pour améliorer le refroidissement.

mais comme tu le dis si bien, tu n'as pas de soucis et c'est la présence des manos qui te pose problème.

il vaut mieux avoir l'oeil sur la route plutôt que sur des petites aiguilles qui bougent.;)

Link to comment
Share on other sites

une montée en température plutôt rapide est une très bonne chose pour deux raisons ;

-améliorer la combustion du mélange évitant la formation de trop de calamine et procurant un meilleur rendement.

-faciliter la circulation de l'huile dans l'équipage mobile et améliorer le graissage.

l'huile se réchauffe principalement ;

-dans la culasse, c'est l'endroit le plus chaud du moteur.

-au niveau des paliers du vilebrequin parce qu'elle subit d'énormes contraintes.

si l'huile à tendance à chauffer plus c'est parce que ;

-la culasse est plus chaude, signe que la combustion est moins bonne

-elle chauffe trop au niveau des paliers de vilo, signe que la lubrification n'est pas optimale.

donc je ne m'affolerais pas d'une température d'huile "un peu basse", si quelque chose n'allait pas (mauvaise combustion ou mauvaise lubrification), elle monterait en température d'elle même

je peux me tromper mais ça me semble assez logique comme raisonnement.;)

Link to comment
Share on other sites

Pour avoir des températures sensiblement identiques aux tiennes sur mon bay, le seul vrai souci que tu peux avoir c'est si (comme moi) tu fais des trajets inférieurs à 30 km quand la température est sous les 5°C: la "mayonnaise" ne disparaît pas complètement de l'huile car la condensation n'a pas le temps de s'évaporer. Faut rouler!

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas remarqué de mayo (j'ai fait surtout des longues sorties pour le moment) mais c'est claire que cette hiver ce sera bien pire, et si çà fait de la mayonnaise elle risque de bien prendre si çà chauffe pas plus que çà :mad:.

Dans le même genre j'ai un vieux guzzi (donc moteur à air de conception similaire) qui fait de la mayo sur petit trajet, et un jour la mayo à réussi à me boucher un clapet de reniflard, ce qui à eu pour effet de transformer mon carter moteur en une belle grosse pompe lors d'une montée en régime... avec à la clé 1 bon litre d'huile qui est sortie du carter par un autre reniflard, direct sur le pantalon et le pneu arrière :eek:.

Donc comme tu dis, si çà fait de la mayo, faut rouler pour évaporer!

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...