Jump to content
stirling

Karmann Denzel 1300 1955

Recommended Posts

C'est vraiment un tres beau projet

je mesure l'ampleur du boulot, mais pas la saveur. Passer 1, 2, 3, 4 .... années à reconstruire une voiture rongée par la rouille sur 30 ou 40cm me laisse dubitatif (ça vaut pareil pour le "barndoor des marais"). ou peut on trouver autant de motivation ? Je sais que je suis à contre-courant de la pensée unique, en général, l'argument c'est un truc du genre "c'est le plus ancien connu, il faut le sauver". Certes, mais des véhicules entièrement reconstruits n'ont plus grand chose d'ancien à l'arrivée, et justement pas la saveur vintage qui fait tout le charme de rouler dans une vieille voiture de 50 ou 60 ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te comprend MARTY.

Pour mon cas il ne s'agit surtout pas de faire un coup !

Je te raconte l'histoire depuis le début !

Il se trouve que je me suis retrouvé à l'age de 15 ans (en 1982) propriétaire d'une karmann ghia de 1958 achetée neuve par mon oncle au Maroc.

img00210.jpg

Comme tu peu le voir elle était un peu mure :o

J'ai donc cherché une autre caisse pour récupérer la mécanique de la 1958 (85000 km d'origine)

Pas de pot la voiture que j'achete en 1985 est une DENZEL :cool:

J'étais trop jeune (18 ans )pour faire du bon boulot ,et j'ai attendu d'avoir le temps,l'argent et la place pour faire le JOb comme il convient.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Passer 1, 2, 3, 4 .... années à reconstruire une voiture rongée par la rouille sur 30 ou 40cm me laisse dubitatif (ça vaut pareil pour le "barndoor des marais"). ou peut on trouver autant de motivation ?

Tu cherches de la rationalité dans un domaine où il n'y en a pas :rolleyes: !!!

Ca s'appelle un rêve de môme, un projet personnel, un défi technique, une histoire sans fin, ... mais à l'arrivée, tu as une voiture dont tu connais le moindre boulon, la moindre soudure, la moindre sur-épaisseur de peinture, le moindre défaut, un truc unique. Tu as fait "retour vers le futur" à ta façon, avec ta sensibilité, tes envies, exactement dans l'esprit qui t'anime.

Il y en a qui font le tour du monde en combi, il y en a qui traversent la Manche à la nage, il y en a qui font le Marathon de New-York, il y en a qui surfent les jours de tempête, etc ... Une passion, c'est tout sauf rationnel. Ca bouffe du temps, de l'argent, ça peut flinguer les couples, ... mais c'est ça AUSSI vivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est donc d'abord en mémoire de mon oncle que je compte faire revivre cette auto.

Ensuite cette KARMANN GHIA DENZEL je la possède depuis bientot 30 ans.

Ce modèle est passionnant (6eme plus ancienne Karmann Ghia référencée au LOW LIGHT REGISTRY ,et aussi référencée sur le DENZEL CAR REGISTER sur FACEBOOK)

J'ai retracé 80/100 de l'histoire de mon auto ,grace à PETER DENZEL (fils de WOLFGANG DENZEL) et surtout MARTIN PFUNDNER (historien de la marque DENZEL et fils de JOSEPH PFUNDNER coureur officiel DENZEL de 1952 à 1958

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Marco

Pour toi je change mon AVATAR :D

Je passe donc du coté non obscure de la FORCE

Sur cette photo tu découvre la Karmann de mon oncle avec ma mère et ma tante devant;

J'ai aussi le film super8 avec cette automobile à mon baptème en 1968 :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

img_1510.jpg

img_1210.jpg

Bonsoir à tous

Voila le pére Noel est déjà passé:)

D'abord de superbes pièces de tollerie provenant d'un ATELIER très connu des Kgistes ,l'un des rares à refaire des pièces spécifiques Low Light !

Ensuite quatres tambours en alu ventilés ,deux flasques et quatres machoirs de freins trouvés après plusieurs mois de recherches et de négociations.

Ce type de freins équipaient aussi les OSCA,NARDI et STANGUELLINI

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous remarquerez les ouies de chauffage en avant du longeron qui passerons en en arrière coté porte début 1956.

Steph dont le LL est de début 56 à les ouies à l'avant comme toutes les LL 1955

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne année à toutes et tous

cette année je vous fait l'historique de ma Karmann.

1955 octobre ,livraison de la Karmann chez le concessionnaire Mahag à Munich.

1956 Modification de la Karmann par la DENZEL AG

img00410.jpg

La Karmann est ici photographiée (moteur) pour les besoins d'une réclame.

Elle servira de véhicule de fonction à Wolgang Denzel et ses Cadres jusqu'en 1959

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lors de cette transformation la Karmann prendra la marque DENZEL sur ses papiers

1959: la Karmann est importée en France par le Dr D Mollof (importateur DENZEL pour la France)

1962: Une jeune femme Habitant le 16eme arrondissement de Paris achete la Karmann

1976:Cette dame (14 ans ont passé) tombe en panne vers Orléans et cède l'auto à un casseur.

1985: J'achète la Karmann à ce casseur pour la pièce

img01310.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Vintage Autohaus

    Bugs Are Us

    Coxobus en Seine et Marne

    Feller Service

    Serial Kombi

    Speed Shop

    Car Concept

    Microprix

    Initial Cox

    Highway Import

    Mecatechnic

    Classic Store

    Rudy Olivenca Services

    Eugene, Artisan tolier

    Bug Art
  • Posts

    • Je confirme egalement, la procedure va durer dans le temps ( au mieux plusieurs mois), Entre expertise, contre expertise, confrontation,....vaut mieux être procédurier, très patient, avoir une bonne protection juridique et ne pas être pressé d utiliser son auto... Avec bien souvent un jugement qui ne sera pas plus favorable que ca au plaignant. Les seuls à qui ça profite vraiment sont les experts et les avocats, ca leur fait du boulot.  A titre d exemple, le dernier litige auquel j ai assisté à duré un an et demi (et pendant tout ce temps le véhicule est immobilisé) entre l acheteur (plaignant), le concessionnaire de la marque (dépôt vente), le vendeur et le garage indépendant (qui a constaté les "défauts" du véhicule). Tout ça pour déboucher sur rien du tout: le vendeur et la concession n ont pas été condamnés, le garage a perdu du temps et de l argent(les expertises étaient faites sur place donc mise à dispo du matériel et du personnel ainsi que le gardiennage non facturés) et l acheteur a revendu l auto (forcément à perte).... A méditer 
    • Bonsoir, J'avoue que je ne comprends pas le problème; les shops vendent des centreurs de disques d'embrayages à 2,6€. On enfile le disque, on monte le mécanisme avec les repères marqués lors de la dépose, on serre en croix les 6 écrous... et puis, où est le problème?
    • En règle générale:   la justice laisse la possibilité au "fautif" de réparer ses erreurs ......... donc peu de chance de faire réparer ailleurs au frais du "fautif".   Nos juges sont incompétents dans le domaine de la mécanique.......... donc ils vont diligenter une expertise judicaire avec tout le grand bazar qui va avec.   Nos tribunaux sont débordés et ce type d'affaire atteint le haut de la pile à la vitesse d'une tortue asthmatique (il y a plus urgent à traiter)!    La justice n'est pas gratuite et les frais engagés (avocats / experts / temps perdu  / ......) peuvent mettre à mal n'importe quel porte monnaie. Penser que les frais seront supportés par le "fautif" n'est pas toujours vrai!      Donc même si cela peut sembler totalement injuste, je rejoins les propos de Loic,  un mauvais accord vaut mieux qu'un bon procès!
    • Il est souvent dit qu'un mauvais accord vaut mieux qu'un bon procès. C'est une image, et il ne faut pas chercher un mauvais accord mais il faut défendre la solution "la moins pire" pour les deux parties, cela veut dire faire des concessions et accepter un compromis honorable et acceptable pour mettre fin rapidement au litige sans pour autant aller forcément en justice étant donné que ce n'est pas un cas de vol (pièces réglées et non montées) ou de prestations facturées et non effectuées. Il y a erreur de l'entreprise et elle pourrait proposer de monter un nouveau bas moteur embiellé sans reprendre aucune des pièces actuelles (carter, coussinets, arbre à cames, vilebrequin et bielles)  puisque le soucis vient de cette partie du moteur. C'est la solution la plus sage afin de réutiliser toutes les autres pièces à moindre frais et résoudre ce soucis de pression.      
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...