Jump to content

Recommended Posts

Tu dois avoir environ 8:1 de Rv a priori (si culasses d'origine/ deck height origine, etc...)

si tu as un allumeur centrifuge 32° d'avance maxi suffisent pour l'instant ensuite moteur chaud il faudrait faire l'essai suivant.

Tu gardes ton calage actuel comme référence.

Tu choisis une bonne ligne droite sur le plate ou en très légère côte mais pas en descente.

Tu prépares un GPS pouvant indiquer la vitesse et un pote pour être à côté et faire les relevés.

Tu fais chauffer le moteur en roulant une dizaine de kms et tu prépares une clé de 10 + un petit tournevis et idéalement une lampe strobo

Tu prend un bon repère sur le bord de la route.

Tu passes en 4ème lancé à 70km/h par exemple

Au passage du repère tu mets "pied dedans"

Tu roules jusqu'à environ 300 ou 400m en prenant un second repère

Tu relèves le plus précisément possible la vitesse de passage devant ce repère.

Tu changes ton calage de quelques degrés (2 ou 3) et tu corriges la vitesse de ralenti si besoin.

Tu refais le même essai

Dans les mêmes conditions le réglage qui te donne la vitesse terminale la plus élevée optimise le réglage de l'avance pour un moteur de route.

L'air de rien c'est long à faire mais çà donne vraiment une bonne évaluation sur des conditions réelles (le poids, l'aérodynamisme et la taille des pneus/longueur de transmission jouant un grand rôle)

Le fait de rechercher la V max et non pas le temps mini pour parcourir cette distance donne un bon réglage de route (l'avance est d'ailleurs moins élevée que si l'on cherche le temps mini >> différent d'un réglage d'une voiture de run, mais bien plus "safe" et adaptée)

Link to post
Share on other sites

Loic, je comprends bien la procédure que tu m'avais d'ailleurs déjà expliqué.

Une question me vient à l'esprit cependant:

Je ne comprends pas, intuitivement (sans faire de calculs), comment il est possible que Vmax ne soit pas similaire de temps mini ?

J'aurais tendance à croire que si l'on voyage sur une distance donnée en un certain temps, plus ce temps est élevée, plus la vitesse finale est "basse" - puisqu'il a fallu un temps plus long pour la parcourir....

Autrement dit, est ce que cette façon de faire en cherchant Vmax revient à optimiser le pic de puissance (puisque la puissance va déterminer la Vmax d'une voiture, si je ne me trompe pas) ? Alors que le temps mini va optimiser "l'accélération" ? Autrement dit, le moteur va accéléré plus fort, mais moins longtemps et donc probablement finir avec un Vmax moindre - bien que la distance ait été parcourue en moins de temps...

Link to post
Share on other sites

L'intuitif induit parfois en erreur, ce serait vrai si l'accélération était constante sur toute la plage de régime sur cette courte distance de 300-400mètres, mais ce n'est pas le cas OU si tu prenais la valeur sur une distance plus longue de 1000 ou 1500 mètres par exemple auquel cas une vitesse maxi plus élevée atteinte avec une accélération nulle au milieu du parcours, c'est à dire vitesse constante/ vitesse maxi atteinte) il faudra évidemment moins de temps pour parcourir la distance totale. c'est donc valable tant qu'il y a une valeur d'accélération/ prise de vitesse et non plus forcément à vitesse constante (vitesse maximum atteinte).

Il te faut donc une portion qui permet de continuer à augmenter sa vitesse tout le long du parcours. si la pente est trop raide ou le moteur insuffisamment coupleux il peut être plus aisé de faire le test en 3ème vitesse et donc à une vitesse moindre ce qui est parois le cas avec un bus camper par exemple

le temps mis pour parcourir une distance et la vitesse terminale maxi ne vont pas forcément donner la même avance maxi.

On a toujours plus d'avance à l'allumage en recherchant le temps mini pour parcourir une distance que pour atteindre la vitesse maxi au bout de cette distance (mais en plus de temps pour faire le parcours) c'est pourquoi je préfère conseiller de rechercher la V max car cela laisse une tolérance plus importante avec généralement 3 ou 4° de MOINS que le temps minimum (plus difficile à mesurer par ailleurs)

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Slide Performance

    auto-doc.fr

    Serial Kombi

    Microprix

    Speed Shop

    Initial Cox

    Mecatechnic

    Mascotte Assurances

    Rudy Olivenca Services

    piecesauto24.com

    Coxobus en Seine et Marne

    Bugs Are Us

    Bug Art

    Car Concept

    Eugene, Artisan tolier

    Vintage Autohaus

    Feller Service
  • Posts

    • j'aime autant caler sous cylindre dans ce cas là...
    • Est ce que de la cire dans le corps creux sous le seuil permettrait d'éviter la rouille ? Où rien à voir car la rouille serait en surface de la tôle au contact avec l'enjoliveur ?
    • Ca serait ça ? Où il serait caché sur cette photo ( si emplacement possible)
    • Bonjour,  Ce qui ressort de tout ça c'est qu'il vaut mieux remonter un bloc neuf que d'utiliser des morceaux de mon 1600....c'est pas mal, car cela me permet de monter le nouveau bloc et de continuer à rouler avec le 1600...et vice versa... Maintenant reste a faire une configuration... Sois 1835 sois 2017....je pense que le prix sera assez proche non ? Comme je disais au départ j'aime bien le côté "moteur" qui peut prendre un peu les tours (désolé c'est mon côté motard), tout en gardant du couple quand même.... En 2017 on reste en chemise épaisses ? Si vous avez des configurations à proposer c'est avec plaisir...😉 Merci  
    • L'emplacement est de l'autre côté (côté passager vers l'avant)...
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...