Jump to content

Recommended Posts

bonjour a toutes et a tous

Voila j'ai comme projet de monter un moteur 1915 turbo pour ma petite 1303 S

nouvellement acquise.

J'ai donc trouvé pour cette prépa des culasses et je me demander nie connaissant pas grand chose en culasse de cox j'aurais voulue avoirs vos avis :)

Donc les culasses sont des :

MEXICO

ref:

0 43 101 375 H

6

soupape d 'admition sont de :37,5

soupape d 'échappement sont de :35

merci d avance

Link to comment
Share on other sites

Ce sont des culasses à petits volume de chambre et épaulement intégré > pour une utilisation suralimentée, envisage un usinage semi hémisphérique.

Après tout dépend du reste, bon ressorts, guides de soupape dans l'échappement et évidemment la prepa des conduits/ usinage des sièges de soupape.

cela dépend de ce que tu vas faire comme te le demande fireone69,.. essais de donner des détails,

Link to comment
Share on other sites

Merci pour les renseignements donc je dispose aussi d un bloc magnésium AS 41 est le reste je ne sais pas encore je vais bientôt me pencher sur le choix des pieces de mon moteur.

Je voudrait un moteur perfo développent environs 150 chevaux ou plus pour pouvoir drifter

je suis ouvert à tous vos conseils :)

Merci

Link to comment
Share on other sites

si c'est pour drifter il te faut une puissance qui arrive tôt avec beaucoup de couple à mi régime.

1915cc

web 218 -108°LC

culasses 041 ou équivalent en semi hémi préparée en petit conduits, portées de soupapes larges à l'échappement, guides racourcies ou arrasés, double ressorts.

Rapport volémtrique de 8:1

un turbo pas trop gros (garrett T25/28) monté sous la jupe arrière pour garder la température en dehors du compartiment moteur avec une wategate intégrée (plus simple)

le collecteur en petit diamètre 1-3/8 / éventuellement 1-1/2"

une pression limitée (0.5 bar suffise pour 150 ch sur cette configuration sans échangeur)

un simple carbu en aspiré avec un turbo capable de supporter le mélange air/essence (conception plus simple), sinon une injection en soufflé.

c'est une base qui donne un couple max de plus de 25daN.m

Link to comment
Share on other sites

Merci loic pour tes conseils

Ce sera effectivement en injection programmable mega skuike 2 et échangeurs

Maintenant j en suis au choix de la course est de la cylindrée sachant que je recherche la fiabilité que me conseillèrer tu ?

Merci pour tous vos conseils

Link to comment
Share on other sites

150ch avec échangeur et injection... sur 1.9L de cylindrée a ne va pas être difficile.

J'ai compris que ta cylindrée était de 1915 cc, donc comme je te l'ai dit avec les culasses 043 il faudra les faire usiner en semi hemi car avec une configuration de chambre classique elles conviendrait mieux à une cylindrée plus petite. avec une injection et échangeur avec ces culasses en chambres classique mieux vaudrait viser un 1679 cc par exemple.

Là avec 1915cc autant les faire usiner d'entrée de jeu car il te faudrait environ 58-60 cc de volume par chambre (sans compter l'épaulement caractéristique des culasses 043)

Link to comment
Share on other sites

oui les 043 sont d'excellente fonderies, elles refroidissent bien et l'alliage est assez dense.

Comme elles n'ont pas de bossage d'échappement il ne faut pas que les guides dépassent ou tout du moins très peu dans le conduit.

Pour la cylindrée je n'en pense rien, il faut voir le moteur comme un ensemble.

Hors aspect budget en turbo basse pression, un 76 ou 78x90.5 mm (1955/ 2007 cc) aurait pu aussi être une bonne solution,

sinon un gros atmo à carbus ou injection 2110/ 2276/ 2332cc de 150ch mais plus rien à voir avec ton idée de départ!

Link to comment
Share on other sites

Pour un turbo, mieux qu'un kit chemise épaisse, il faudrait plutôt privilégier un kit avec pistons forgés.

J'ai pu démonter un 1835cc turbo avec chemise épaisse, 6000 kms, pistons hs

Un piston c'est peut être un autre problème que le turbo en lui même. Problème d'allumage ou de richesse par exemple.

Mais un 2007 pourquoi pas c'est vrai.

Link to comment
Share on other sites

D accord avec toi ematoic

Pour info je tourne avec un 1600 turbo piston d origine depuis plusieurs mois a + ou - 1 bar

Et aucun problème de fiabilité

Certes les pistons forgé c est le top....

Mais pas fabriqué dans toute les cylindrée

A+

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Feller Service

    Serial Kombi

    Speed Shop

    Mascotte Assurances

    Mecatechnic

    Rudy Olivenca Services

    Initial Cox

    Vintage Autohaus

    Coxobus en Seine et Marne

    Bugs Are Us

    Microprix

    Slide Performance

    Car Concept

    AG Syncro Boite Vitesse VW et Porsche
  • Posts

    • «Travail au noir» Hier soir et ce soir, j’ai mis ma frontale et un spot sous le camion, et ça m’a permis de virer la tôle de protection à l’avant, et de placer une durite de 6 avec le fil d’alimentation de la pompe en 2,5mm carrés dedans (petit conseil pour ceux que ça intéresse: protéger un fil électrique dans de la durite, je me suis dit que c’était nécessaire parce que ça passe sous le châssis, ça frotte sur des bords un peu abrasifs, j’ai pas trop envie de me refaire le câblage dans 2 ans… Donc pour faire passer du 2,5mm carrés dans une durite de 4mm intérieur, ça fonctionne sur moins de 1m, je l’avais fait pour le faisceau entre la bobine et les éléments électriques des carbus, mais au delà de cette longueur, le fil ne veut plus avancer quand on le pousse, il doit s’entortiller dedans, c’est une galère… Donc il vaut mieux prendre de la durite de 6mm) (Les génies penseront qu’on peut passer un fil fin et solide dans la durite de 4 et tirer le fil de 2,5… Oui moi aussi j’ai cru que j’étais tellement malin, mais la friction entre les deux matériaux m’a remis à ma place de simple mortel) Donc oui, j’ai réussi à suivre le faisceau d’origine entre le dessous de la boîte à fusibles et là où je voulais placer la pompe, vers le démarreur. J’ai juste eu besoin de décoller l’espèce de pâte d’étanchéité là où le faisceau passe du dessous du camion à la face avant de la cabine, et le vais remettre un coup de sika ou équivalent pour reboucher ça. Et finalement il y a des trous bien pratiques dans les traverses du châssis, pile au dessus du faisceau, donc ma durite longe ça proprement, avec quelques rilsans bien placés. C’est merveilleux. Merci les ingénieurs VW, je sais pas à quoi étaient censés servir ces trous, mais c’est parfait pour mon affaire! Et puis là, c’est devenu un peu plus rigolo, parce que je voulais pas placer la pompe n’importe comment n’importe où… L’espace disponible est assez réduit dans ce coin là, sous le réservoir, entre le démarreur, les clapets des boîtes de chauffage, la boîte de vitesses, les cardans…  Impossible de percer la tôle sous le reservoir, souder un écrou, ça me branchait moyennement, mettre des colliers de serrage en mode MacGyver non plus… Au final, j’ai retiré la roue arrière droite et j’ai percé un poutrelle de part en part, juste derrière la butée caoutchouc du bras de suspension.  J’ai passé un boulon qui ressort juste comme il faut de l’autre côté, pour pouvoir mettre la bride qui fixe la pompe. C’est pas mal, la pompe sera protégée par cette poutre, et niveau fixation je pense que ça ne risque pas de bouger! J’ai préparé les cosses avec la bonne longueur de fil, sans oublier de mettre de la gaine thermo avant de sertir les cosses (le + et le - ont des tailles différentes d’ailleurs) J’ai tiré mon fil de masse direct vers le moins de la batterie, oui Wilde, j’ai pas vraiment cherché à mettre une masse sur le châssis, et puis il y avait aussi un trou dans la tôle tout spécialement prévu pour passer du dessous vers le compartiment moteur côté batterie, donc j’ai pas trop hésité Et puis en attendant de faire toute la plomberie des durites, filtres, raccords au filter king et aux carbus, j’ai quand même finalisé la pose de la pompe, avec une bonne longueur de durites de 8 de chaque côté, et le serrage de ces deux petites cosses maléfiques sur les bornes de la pompe, avec les petites rondelles crantées et ces deux maudits petits écrous, à serrer avant de boulonner la bride qui fixe la pompe au châssis…    Voilà où j’en suis, saison 720 épisode 2473… Je posterai quelques photos quand ce sera fini, que ça fonctionnera et que ça ressemblera (peut-être) à quelque chose de correct. J’espère avant la fin du week-end, mais ça, c’est pas moi qui décide
    • Salut, Combien de km le moteur ? Vu l état des.carbu ça a déjà bien roulé, je commencerai par une remise ne état des carbu.
    • Salut Je penche pour un problème de soupapes... Les échappements ont pu brider depuis un moment et il se peut qu'ils ne soient plus étanches (portées des soupapes et surtout des sièges HS), malgré un jeu correct après réglage. Perte de compression, et du mélange frais passe dans l'échappement sans servir à fournir de la puissance, d'où la surconsommation. J'ai eu le coup.     
    • Petit retour sur mon carbu central 38 modifié by Carbman , passage au ct ce jour et grosse surprise ,2.5 de CO ,donc correct!! ,moi qui avait un gros doute sur ma pollution 😃 Donc après deux ans ,pas de soucis ,moteur toujours au top ,super coupleux et conso raisonnable pour un 2.1 L Que du bonheur 😁  
    • Pour moi super ton  résultat😁 ,perso j'ai jamais osé le faire ,,,
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...