Jump to content

Recommended Posts

bonjour a tous,

après avoir parcourus longtemps ce forum, je décide a m'y inscrire pour vous présenter mon projet de sauvetage de ma cox 1200 de 1974 et par la même occasion y chercher d'éventuelles réponse a mes questions (nombreuse du fait de mes relatives connaissance sur le sujet).

Commençons par le commencement une petite présentation ne fera pas de mal. Yannick du 26 prés de valence, artisan, la trentaine tous juste passé (mais ou sont mes 18 ?), je suis en possession vous l'aurez compris d'un 1200 de 74 du quel je me prépare a effectuer un sauvetage vu l'étendu des travaux à entreprendre.

réparation longerons, passage de roues, moteur, peinture tout va y passer. mais pour ne pas me mélanger les pinceaux je fais appel a vos expériences.

Par quoi commencer ? remise en état du châssis/coque ou mécanique.

N.B: j'ai encore beaucoup de mal avec les appellations technique de la cox soyez gentil s'il vous plait.

au plaisir !

Link to post
Share on other sites
  • Replies 50
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

coucou ok je suis ton conseil !

alors par contre il me semble avoir enlevé toutes les fixations mais rien ni fais la coque ne vient pas. J'ai bien sur enlever tout ce qu il pouvait gener mais ...

_reservoir

_colonne direction

_faisceaux elec avant

_la vingtaine de vis lateral sous longerons

_les deux sous reservoir

_les deux a proximité des fixation superieur des amortos arriere

_les quatres sous banquette arriere

faut il que je dépose le moteur pour ce faire ?

sinon voici quelques images des degats

WP_000019.pdf

WP_000021.pdf

WP_000022.pdf

WP_000023.pdf

Link to post
Share on other sites

Salut Yannick t'as dû oublié des boulons de fixations. Une fois tout dévissé la coque vient toute seule.:confused:

1389284412767.jpg

Echafaudage de maçon et petit palan. (on fait avec ses moyens)

1389284412315.jpg

Voilà mon châssis bien rouillé aussi. Note au passage la position de 2 boulons de fixations de la coque sur le train avant (les 2 petites platines rectangulaires).

Attention tout de même au levier de vitesse et frein à main.

Link to post
Share on other sites
bienvenue Yannick

avant de lancer dans une longue,fastidieuse et onéreuse resto en carrosserie

si je peux me permettre de te donner un conseil:

commence par remettre en état une bonne mécanique,moteur freins et trains roulant pour pouvoir te familiariser avec une conduite d'une cox..

Salut,

Je comprends mal la remarque.

Ok pour la remise en état de la mécanique, car il faudra bien y passer.

Mais une des qualités de la cox est que ça roule tout seul (à condition de ne pas faire l'andouille! :confused: ) ; il m'arrive de conduire d'autres voitures, des années 50 et 60, et là, oui! Il faut se familiariser avec la conduite.

Avec une cox, tu es bien assis, tu as une bonne visibilité, une ergonomie excellente, une direction légère, par rapport à des bagnoles de luxe de l'époque; Volvo, Mercedes, Anglaises... :(

Link to post
Share on other sites

+1 avec lucas, sauf peut être que pour certains y'a pas l'aide au stationnement et l'aide au démarrage en côte.

maintenant la voiture de pimousse123 et déjà partiellement démontée alors autant en profiter pour tout refaire, surtout que les beaux jours arrivent et c'est toujours mieux pour attaquer une resto.

Link to post
Share on other sites

Moi je dirais,refais d'abord le châssis puis ensuite la coque pour terminer sur le moteur, je suis en plein dedans.

Maintenant il peut arriver que malgrès que tu es enlevé toutes les vis, ça ne vienne pas, c'était mon cas, la coque était collée sur le joint de châssis avec le temps, passe une spatule tout le tour pour la décoller.

Link to post
Share on other sites

salut à tous

je n'avais pas lu le deuxième message de pimousse123,il a déjà attaqué les travaux:o

c' est vrai lucas ,les coccinelles sont agréables à conduire,je roule presque quotidiennement avec ma 62 dans Nice,je me sens bien seul d'ailleurs:(

pour mon petit conseil,je pensais que pimousse123 débutait dans les coxs,cest pour celà qu'une petite "adaptation" à la conduite si amusante mais atypique d'une vw ancienne me semblait judicieux,bien sûr si on en a jamais conduite..

Link to post
Share on other sites

salut !

Oui coxanthracite j avais deja attaqué les travaux donc... dur d en profiter de plus elle n aurait j amais passer le CT comme ça .

Merci pour vos réponses.

Pour la suite des opérations la coque est bien venu, j ai fais appel a deux voisins pour la soulever. Reste deux ou trois bricoles a demonter dessus et direction grenaillage puis réparation.(photos)

Pour la suite je me demande comment refaire le reste ! je m explique.

l'objectif et de mettre un flat plus poussif dans ses belles courbes de cougar:cool: mais cela implique beaucoup d interogations :

_ autorisé ou pas ? (j ai vue un topique sur les reglements conformité etc etc je vais voir la dedans)

_ freinage qui ne sera plus forcement a la hauteur

_ suspension

_ et a mon avis bien d autres elements dont je ne pense pas forcement.

dans tous les cas je peux deja mettre a nu le chassis pour le reparercommencer les reparations.

WP_000024.pdf

WP_000025.pdf

Link to post
Share on other sites

en effet bon courage pour le début de cette resto et félicitation pour ta passion

le choix du gros moulins et toutes les modifs associées pour un véhicule à la conduite à peu près saine c'est toujours le même dilemme!

beaucoup de temps et d'argent investis pour quel final?

une resto d'origine,qu'on aime ou pas reste une valeur sûre,évidemment c' est un raisonnement propre à moi

Link to post
Share on other sites

gatou tu a fini la tienne ? comment a tu demonter la colone de direction ? y a t il une technique special ou faut il couper les vis sans tete ?

une resto d'origine,qu'on aime ou pas reste une valeur sûre,évidemment c' est un raisonnement propre à moi.

oui coxanthracite je comprends ton point de vu d'ailleurs je ne prendrais pas autant de liberté si la voiture etait en meilleur etat, forme de respect pour l'objet je pense qu on peu le voir comme ça. Mais la je repars de loin je me permet donc de faire les chose a mon gout et a ma façon (égoiste).

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Slide Performance

    Mascotte Assurances

    Bug Art

    Coxobus en Seine et Marne

    Serial Kombi

    Feller Service

    Eugene, Artisan tolier

    Initial Cox

    Vintage Autohaus

    Rudy Olivenca Services

    Bugs Are Us

    Mecatechnic

    Car Concept

    Speed Shop

    Microprix
  • Posts

    • Bonjour,   La principale chose à voir c'est qu'en restant en 1584 cc avec la très grande majorité des arbre à cames performance il faudra usiner les culasses pour diminuer leur volume et augmenter le rapport volumétrique, d'autant plus avec nos carburant de plus en plus "chargés" en éthanol Ces arbre à cames sont adaptés mais ils fonctionneront mieux avec un rapport volumétrique de 8-8.3:1 Avec une boite 8x35 : équivalente à une boite longue CP de moteur 2.OL TIV, c'est à dire un moteur qui a un couple d'environ 14,5 daN.m soit 150% de celui d'un 1.6L d'origine,  je n'hésiterai pas une seconde a augmenter la cylindrée avant tout car il est possible d'augmenter le couple sur un 1584 en augmentant le remplissage et le rapport volumétrique mais il sera toujours plus limité à bas régime. A la limite en restant en 1584cc sans usinage il faut autant viser moins de RFA (une soupape d'admission qui ferme plus tôt dans le cycle) pour mieux "emprisonner" la compression et compenser un rapport volumétrique peu élevé avec plus de levée pour augmenter le remplissage donc la puissance et une large plage d'utilisation et dans une moindre mesure le couple maxi L&G V260 avec des culbus 1.25 style origine à l'admission par exemple ou engle FK-41 avec culbuteurs 1.25 L&g à patins ou sinon le classique CB2232 en culbuteurs 1.1:1 qui a été étudié pour être utilisé avec un rapport volumétrique d'origine (quitte à sacrifier de la puissance maxi/ plein gaz) A noter que si le kit cylindrée et que les culasses doivent être changées (bien qu'une réfection de ces dernières reste possible si non fissurées) le compromis pourrait être de passer sur des culasses de base avec un bon refroidissement usinées pour la cylindrée 88 épais ce qui augmenterai à la fois la cylindrée et le rapport volumétrique en passant en 1,7L sans usinage du carter. Si le carter soit recevoir une ligne d'arbre et donc être usiné autant envisager directement un alésage des puits de cylindres et passer directement en 1776cc, monter un V270 avec 8-8.3:1 de RV        
    • Salut Mmig,   On voit sur tes photos que tu utilises cette fois ci un afficheur numérique. Dans tes explications tu parles de sonde type k, type J et de rallonges....  Pour clarifier un peu tout ça sur ta dernière installation tu utilises une type k ou une type J? Une rallonge ou pas de rallonge? et est ce que l'afficheur numérique est adapté à ton type de sonde?  https://www.lavionnaire.fr/InstMotTempe.php J'avais déjà mis ce lien dans le post "prepa moteur 1600CT" mais cette image permet de bien voir les différents problèmes possibles. La soudure chaude c'est le point de mesure de la température culasse. Au niveau du connecteur déjà s'il n'y a pas de détrompeur il ne faut pas inverser les fiches, fer et constantan doivent se trouver à la place prévue sur l'afficheur. L'afficheur mesure une tension très très faible au niveau du connecteur et c'est ce qui rend très sensible toutes modifications du circuit électrique (étalonnage à revoir). Si on met une rallonge de 4m par exemple la partie cuivre devient très longue et modifie la résistance (et de beaucoup par rapport au circuit cuivre initial) de la partie cuivre totale et donc fausse la mesure de façon importante car l'afficheur à été étalonné pour une partie cuivre donnée qui est très courte (car elle se trouve dans l'afficheur). La résistance que l'on voit dans la partie cuivre est une résistance qui varie de manière inversement proportionnelle à la résistance du fils de cuivre en fonction de la température pour que la résistance totale du circuit cuivre reste constante en fonction de la température ambiante ou se trouve l'afficheur. C'est pour compenser les erreurs de mesures due à la variation de la température ambiante. Pour être sur de tes mesures, il ne faut pas utiliser de rallonges (ou alors revoir l'étalonnage, je crois que tu en avais parlé), ne pas utiliser une sonde type k pour un afficheur type J ou réciproquement. Je n'ai pas vu dans le post mais ce serait bien que tu connaisses les valeurs classiques de températures culasses au ralenti ça donnerais déjà une bonne idée.... A+    
    • Bonjour Merci des conseils, je vais appeler des ajd. Tres bonne journée à tous
    • La même depuis 23 ans pourquoi changer 
    • Bonjour , avez vous eux des réponses probante sur les huiles blanches ?  Je me pose également beaucoup de questions , il paraît qu’elle abaisse la température moteur ,aide à la dissipation des calories aussi !! Pour mois c’est plus un problème de pression d’huile , trop fluide égale pression moins importante dans le moteur ,mais à contrario elles ont une excellente   tenu à la friction alors bon !!!! Peste ou choléra ???? Mais je te rejoint ,chaque changement en son temps a fais jazzé et nourri des débat sur le mieux ^du avant ^ !!!!
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...