Jump to content

Recommended Posts

Ca y est mon projet type 4 est démarré, je suis passé dans un shop qui fait aussi les travaux d'usinage.

Contrôles des cotes, bilan: palier central du bloc moteur hors cotes donc ligne d'arbre de vilebrequin à rectifier en 1ère cote réparation. Pour la ligne d'arbre à came on dépasse le maxi de 0.02 mm. Le shop me dit que l'on ne peut pas rectifier la ligne d'arbre à cames car il n'existe pas de coussinets en cote réparation, comme je n'ai pas d'autre bloc moteur de dispo il me dit que ce n'est pas la mort quand même.

Le vilebrequin d'origine en 71 mm est par contre en excellent état comme neuf.

J'ai revu ma configuration moteur à la baisse au niveau cylindré, en essayant de faire quelque chose de plus fiable et durable réutilisant les culasses d'origine du CU. Ce moteur est prévu pour une 1200 de 1968 équipé d'une boite 8X31 classique à trompettes non réétagé.

Usage prévu super street uniquement le week end et quelques concentres vw à la belle saison avec quelques runs, avec un régime maxi visé de 6500 tr/min et 140 ch.

C'est le premier moteur flat4 que je vais monter, et ça fait un moment que j'étudie le sujet: vw tech, german look et les bonnes infos des pointures de ce forum. Mais j'ai quand même besoin de votre aide pour affiner la config et éviter des grosses erreurs, même si je passe par un shop que je pense sérieux pour l'achat des pièces et les travaux d'usinage et prépa des culasses. Pour info, ce shop travail beaucoup avec des pièces Scat.

Vilebrequin d'origine course 71 mm

bloc moteur CU avec rectif de la ligne d'arbre du vilebrequin

Kit chemises pistons en 96 mm Keith black

bielles AA en H longueur origine pied en diamètre 24mm.

volant moteur hybride t1/t4 200mm avec usinage pour roulement et montage de vis renforcés

embrayage kennedy stage 1

équilibrage de l'ensemble vilebrequin/volant moteur/mécanisme d'embrayage

culasses d'origine CU (soupapes 33 et 39) modifiés usinages des sièges 3 angles et passage des soupapes en 41 et 34 plus légère en inox. Optimisation du volume de chambre suivant le deck height qui sera mesuré pour viser un rapport volumètrique de 9.5 polissage des conduits et amélioration mineur des conduits. Guides neufs court et conique pour l'admission. Pipes d'admission courtes copie de BAS diamètre 44.

Pour les carbus j'ai pensé à 2 carbus 44 idf.

Beaucoup d'hésitation sur l'arbre à cames Web 163/86b lobe center 105 ou pourquoi pas un scat vu que le shop les a quasiment tous en stock, mais quel modèle?

Pour le coté distribution j'aimerai bien resté en simple ressort avec de l'allégé au maximum.

poussoirs 70 grammes au diamètre t4 fait par le shop

tiges chromoly manton ou alu renforcé, ressorts simple scat avec coupelles titane et clavettes chromoly (est ce que ce sera suffisant pour ne pas avoir d'affolement de soupapes) rampes et culbuteurs d'origine avec vis de réglage pied d'éléphant. J'aurai préféré des ressorts beeheve ou oteva mais le shop ne les utilisent pas.

Refroidissement coiffe poly et turbine porsche, radiateur d'huile extérieur et thermostat 80 degrés. Pompe à huile schadeck gros débit 30mm. Allumage Tzh d'origine du transporteur.

Vu que les pièces ne sont pas encore acheté, il est encore temps de pouvoir changer quelque chose. Les conseils constructifs sont donc les bienvenues, et merci d'avance à ceux qui prendront le temps de me répondre !

Link to post
Share on other sites

Si tu montes un arbre à cames Scat (pas les mieux sur un type4 à mon avis) le scat C45 avec environ 9.5:1 de RV semblerait le mieux adapté à ce que tu recherches.

Au final si cela évoque plus de choses pour toi c'est proche d'un schleicher 324° en comportement donc déjà assez sportif avec un moteur un peu moins puissant à bas régime pour privilégier la puissance au dessus de 4000rpm . Le moteur restera souple et utilisable mais avec de moins bonnes reprises "en bas" sur un T4 de cette cylindrée).

Je préfère le web 163/86B avec 9:1 de RV en regard des caractéristiques générale des culasses T4 en particulier pour le couple élevé et stable que cel procure tout en limitant la chauffe culasse en "pleine charge".

MAIS dans tous les cas vu la difficulté des compatibilités et surtout la tenue dans le temps des contacts cames/poussoirs: privilégie les recommandation de ton shop d'autant plus si il usine lui même les poussoirs donc je pense qu'il est bon que tu vois avec lui ce que tu peux faire.

Pour les simples ressorts... je monte le même profil (Scat C45) avec des poussoirs Tool Steel 57g, ressorts Oteva (qui sont eux même plus légers et aux caractéristiques supérieures aux modèles Scat-qui ont un excellent rapport qualité/prix mais restent inférieurs sur la majorité des points techniques), coupelles titane et çà tient à 7000rpm sans affolement et je monte des culbus 1.25 pas très lourds à comparer aux 1.3 dont la masse est plus élevée des T4 d'origine et les soupapes sont moins lourdes, car c'est sur Type1 (dont les caractéristiques sont différentes d'un T4 en particulier en ce qui concerne les masses en mouvements et les caractéristiques de flux des culasses).. donc je ne peux pas affirmer que l'ensemble que tu proposes tiendra en simple ressorts T4

Mon conseil serait donc de suivre les recommandations de la personne en charge de ta configuration et/ou de la préparation de ton moteur. Autant lui faire confiance jusqu'au bout, rediscuter de la configuration et de tes objectifs avec lui.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Car Concept

    auto-doc.fr

    Initial Cox

    Bug Art

    Feller Service

    Eugene, Artisan tolier

    Mascotte Assurances

    Speed Shop

    Coxobus en Seine et Marne

    Serial Kombi

    Slide Performance

    Microprix

    Mecatechnic

    Bugs Are Us

    piecesauto24.com

    Rudy Olivenca Services

    Vintage Autohaus
  • Posts

    • Sur les générations de Solex PICT-3, 4 ou 5 le réglage du papillon est la base que ce soit en diamètre 30,31 ou 34 mm Il se règle et ne se touche normalement plus> d'origine cette vis de butée était "condamnée" par un bouchon posé par les garagistes afin d'éviter le risque qu'un petit malin s'en serve pour régler le ralenti de l'auto. Ces carburateurs dit "à richesse constante" ont une grosse vis de by-pass qui permet de régler la vitesse de ralenti en laissant passer un volume plus ou moins important dans un circuit parallèle (mélange carburé à richesse constante) au circuit de ralenti principal qui lui est réglable via la vis de richesse. Sur les carburateurs plus anciens c'est différent, donc ce qui est expliqué ici concernant  la position nominale de ralenti du papillon n'est applicable que sur les véhicules vw depuis le début des 70s'
    • D'ailleurs quand on monte une plaquette de sécurité anti-rotation entre piston et plaquette il y a des "encoches" pour placer le piston avec la bonne orientation .
    • Plus haut, ce sont les milliardaires qui contrôlent l'info en achetant des organes de presse. Maintenant, tu dis que les milliardaires font pression en retirant leurs budget pub. Je ne comprends plus : ils achètent des journaux pour ensuite les plomber ? Je crois nécessaire de souligner que je trouve tes propos teintés politiquement. Quoi qu'il arrive, c'est la faute des milliardaires...   Mais là, dans ton exemple : - le journal insulte Arnault (les journalistes ont eu la liberté de le faire, et en première de couverture en plus). - Arnault dépose plainte pour diffamation. - Il choisit de dépenser ailleurs son argent, il retire ses pubs, c'est son droit. En plus, c'est ridicule de faire de la pub à l'intérieur d'un magazine où l'on est attaqué en première page ! Ca n'a pas de sens. - Le journal ne s'est pas excusé, les journalistes n'ont pas eu à se récuser. - le proprio du journal ne calme pas le jeu comme tu le dis, il surenchérit en décrivant la plainte d'Arnault comme une posture ! - La ligne éditoriale n'a pas été achetée par un annonceur pub. Si c'était possible, B. Arnault l'aurait fait pour ne pas être critiqué ! - je suis scotché que tu sois surpris que la régie publicitaire de Libé ait été "sanctionnée" par Arnault. Parce que pour toi, il devait continuer ses campagnes de pub dans Libé ? 🤣 - La rédaction a bu, la régie pub a trinqué. Comme tu peux le constater, les journalistes n'en avaient rien à faire. Et c'est normal. NB : la revue était passible de la Loi sur la liberté de la presse. Avec une pareille insulte en première de couverture, c'était la condamnation pénale direct pour propos diffamatoires (donc casier judiciaire). La liberté d'expression ayant ses limites.   Je comprend tout-à-fait que quand on a la haine des riches, on leur fait un procès d'intention. Quand on veut tuer son chien, on lui trouve la gale...   NB 2 : tu n'as toujours pas répondu à la question : que faut-il, selon toi, pour qu'un organe de presse soit digne ? Tu dois bien le savoir, puisque tu as dit pourquoi la presse pouvait être mauvaise...
    • Oui, mais bon... A vrai dire, je n'en doutais pas. et j'en suis très heureux !
    • Je reste pantois : pour toi, les milliardaires veulent contrôler l'information. Pour moi : ils investissent dans des secteurs rentables où ils peuvent placer leur argent. Ca leur permet aussi de diversifier leurs placements. Et il y a 2200 milliardaires sur la planète. Mais c'est ballot, il n'y a pas 2200 groupes de presse. Ah zut, comment font faire ceux qui ne possèdent pas de journaux pour contrôler l'information... ?   Affirmer que les milliardaires contrôlent/manipulent l’information relève de la théorie du complot. Ou dit autrement : tous les journalistes sont des vendus à leur patron. Belle mentalité...   Pour le journal : tu confonds l'annonceur qui met une pub et demande un article en retour le valorisant (le journaliste se "vend") et le journal qui dit à un annonceur que s'il veut un article, il doit souscrire une pub. Dans le premier cas, impossible de critiquer l'auto. Dans le second cas, le journal garde sa ligne éditoriale, le journaliste reste libre de son propos, liberté de parole. Le second cas, c'est se renvoyer l'ascenseur. Je te fais de la pub en faisant un article, et toi tu souscris une pub pour aider la revue. C'est de bonne guerre, et habituel. Pour ne pas comprendre cela, on peut se demander qui sont les naïfs, ici... 😂     Vous êtes tellement imprégné par une idéologie politique (les riches c'est mal !) que vous n'en réfléchissez plus. Vous êtes partis à fond dans votre délire de manipulation par les milliardaires, en oubliant juste que je vous disais que la presse payante est garante de la liberté de la presse. Que le journal soit payant et puisse payer ses journalistes leur permet d'être libre dans leurs articles (Arnault, ils ont pu le critiquer). Quand le journal est gratuit, limite on me parle d'abord de l'article qu'on va me faire avant de me parler du prix de la pub !!! Et certaines fois, je peux même négocier plusieurs articles !!!
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...