Jump to content

Recommended Posts

Bonjour à vous.

J'ai lus plusieurs post qui en parlaient, mais je n'ai vu l'information queje cherchais.

Je vais ce weekend déposer la caisse du châssis, pour les semaines quiarrive, je compte sabler la caisse, mais je ne suis pas sur des étapes.

Je sécurise les filetages

Je sable la caisse

Je passe un coup d'apprêt phosphatant

Je procède à mes réparations

Je remets dessus, à la bombe, de l'apprêt phosphatant

Une fois fini tout ça, que doit-je faire pour quel soit prête à mettre enpeinture ? Re-sablé, mettre directement un apprêt ?

Je suis un peu perdu, et j'aimerai faire sa dans les bonnes règle et sans chercherde complication.... Quelqu'un peut me conseiller ?

Link to post
Share on other sites

Déjà, il faut éviter de sabler autant que possible la caisse car le risque de déformation est important, c'est une opération à réserver aux caisses vraiment attaquées par la corrosion perforante de partout. Si certains endroits sont très attaqués (bas de caisse), on peut procéder à un sablage localisé mais en évitant les panneaux lisses et sains comme les flancs, le toit...En général, tu changes systématiquement longerons, bas de caisses et passages de roues et le sablage n'est que très rarement intéressant. Il faut voir l'état de la caisse, mais souvent un décapage de la dernière couche de peinture à la ponceuse orbitale (sans aller forcément jusqu'à la tôle) suffit pour avoir une base d'accroche optimale pour l'apprêt...

Après tes réparations, tu peux traiter dans la foulée les zones décapées par un apprêt phosphatant/zinc en bombe pour une protection immédiate puis apprêt normal (de finition directement par dessus) passé au pistolet sur l'ensemble de la caisse.

Si tu fais peindre ta voiture par un pro au final, il va peut être exiger de passer lui même une dernière couche d'apprêt pour une meilleure finition et pour assurer la compatibilité avec la peinture finale...

Link to post
Share on other sites

Merci de tes conseils, je pense que j'aurais fait la bétise de passé toute la caisse au sablage, ainsi que capot, ailles... :(

Comme j'ai vu que sur la patie interieur du passage de roue arrière droite il y'avait de la fibre, je me suis dit quant sablant tout, je verrai la réalité... Mais enfaite je crois que je vais verrifier partout avec un aimant.

J'ai surtout peur de ne pas voir l'arrivé de la rouille à un endroit, et que dans quelques années, recommancé tout, a cause d'un petit point de rouille.

Sur le chassis, tu pense que sablé et moins dangereux que sur la caisse ? Ou que tes conseilles sont valable pour l'un comme pour l'autre.

Link to post
Share on other sites

Pas de risque de sabler le chassis, les déformations éventuelles dues au sablage sur le plancher ne se verront pas.

Pour le passage de roue intérieur, c'est un grand classique, il faut découper large et ressouder une pièce de réparation...

Tu peux toujours commencer par réparer les endroits à problème déjà repérés, et tout à la fin, si tu as un doute, tu pourras toujours sabler les bas de caisse uniquement pour contrôler qu'il y a de la tôle saine et de bonne épaisseur de partout...

Link to post
Share on other sites

Perso, j'ai banni le sablage.

Ras-le-bol d'avoir du sable qui ressort de partout encore 6 mois après le remontage de l'auto.

Maintenant, je passe mes caisses en pyrolyse : http://www.thermoclean.be/Default.aspx?language=fr-FR

Le passage au four coûte 650 € HT dure 5 heures, et tout ce qui n'est pas métallique est détruit.

Il y a un centre en Belgique et un autre près de Lyon.

Il n'y a pas de problème de déformation de la tôle, car la montée (jusqu'à 420°) et la descente en température sont progressives.

J'ai connu Thermoclean grâce à Jacques Point (ceux qui font de la compétition vous diront qu'il est le Gene Berg des arceaux en France), et lui et les autres pro interrogés n'y voient que des avantages.

En plus, ça diminue singulièrement le prix de la préparation avant peinture, car la tôle est à blanc, il n'y a plus de ponçage.

Par contre, il faut refaire le traitement des corps creux.

J'y passe encore une auto la semaine prochaine. :)

Je profite de ce post pour vous demander si quelqu'un connaît une adresse pour un traitement Dinitrol en région lyonnaise. Merci par avance.

Link to post
Share on other sites
Perso, j'ai banni le sablage.

Ras-le-bol d'avoir du sable qui ressort de partout encore 6 mois après le remontage de l'auto.

Maintenant, je passe mes caisses en pyrolyse : http://www.thermoclean.be/Default.aspx?language=fr-FR

Le passage au four coûte 650 € HT dure 5 heures, et tout ce qui n'est pas métallique est détruit.

Sa serais le TOP du TOP sa!!

Pour le sablage, moi je fais (le bay en cours) et j'ai fais la Cox Châssis + Bas de caisse + massage de roue.

Sablage

Apprêt phosphatant Bi-compo

Réparation + brossage fort + dégraissage.

Apprêt phosphatant Bi-compo (pas de bombe)

Peinture définitive (moins d'un ans en milieu sec entre les deux)

Slts

David

Ps; C'est quoi comme caisse??

Link to post
Share on other sites
Perso, j'ai banni le sablage.

Ras-le-bol d'avoir du sable qui ressort de partout encore 6 mois après le remontage de l'auto.

Maintenant, je passe mes caisses en pyrolyse : http://www.thermoclean.be/Default.aspx?language=fr-FR

Le passage au four coûte 650 € HT dure 5 heures, et tout ce qui n'est pas métallique est détruit.

Il y a un centre en Belgique et un autre près de Lyon.

Il n'y a pas de problème de déformation de la tôle, car la montée (jusqu'à 420°) et la descente en température sont progressives.

J'ai connu Thermoclean grâce à Jacques Point (ceux qui font de la compétition vous diront qu'il est le Gene Berg des arceaux en France), et lui et les autres pro interrogés n'y voient que des avantages.

En plus, ça diminue singulièrement le prix de la préparation avant peinture, car la tôle est à blanc, il n'y a plus de ponçage.

Par contre, il faut refaire le traitement des corps creux.

J'y passe encore une auto la semaine prochaine. :)

Je profite de ce post pour vous demander si quelqu'un connaît une adresse pour un traitement Dinitrol en région lyonnaise. Merci par avance.

Quand est-il de la rouille avec ce système?

Link to post
Share on other sites
  • 7 months later...
Déjà, il faut éviter de sabler autant que possible la caisse car le risque de déformation est important, c'est une opération à réserver aux caisses vraiment attaquées par la corrosion perforante de partout. Si certains endroits sont très attaqués (bas de caisse), on peut procéder à un sablage localisé mais en évitant les panneaux lisses et sains comme les flancs, le toit...En général, tu changes systématiquement longerons, bas de caisses et passages de roues et le sablage n'est que très rarement intéressant. Il faut voir l'état de la caisse, mais souvent un décapage de la dernière couche de peinture à la ponceuse orbitale (sans aller forcément jusqu'à la tôle) suffit pour avoir une base d'accroche optimale pour l'apprêt...

Après tes réparations, tu peux traiter dans la foulée les zones décapées par un apprêt phosphatant/zinc en bombe pour une protection immédiate puis apprêt normal (de finition directement par dessus) passé au pistolet sur l'ensemble de la caisse.

Si tu fais peindre ta voiture par un pro au final, il va peut être exiger de passer lui même une dernière couche d'apprêt pour une meilleure finition et pour assurer la compatibilité avec la peinture finale...

Toujours préférer le gommage au sablage, du coup aucun risque de déformation des tôles.

m5.jpg

hkzu.jpg

n398.jpg

vz0c.jpg

oi9g.jpg

ufbn.jpg

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...