Jump to content
Sign in to follow this  
Pleviez

La réfection d'une dynamo 90 mm

Recommended Posts

Nos vieilles dynamos sont globalement solides mais 40, 50 voire 60 ans de service peuvent exiger une remise en état pour assurer parfaitement leur fonction.

L'objet cobaye de ce dossier est une rare dynamo 12V en 90mm de diamètre ref. 113903031E, comme celles que l'on trouve sur les Porche 912, les dernières 356 SC en 12V et sur quelques VW standard vendues avec un pied moulé en 12V ... mais sa constitution est identique pour toutes les dynamos VW en 6V !

dynamo_a.jpg

Celle-ci était pratiquement bloquée par la poussière et un stockage sans doute pas idéal, et grognait significativement quand on la faisait tourner.

La première chose à faire est de débarrasser la dynamo des ses poulies, flasques et turbines. Ma méthode (elle vaut ce qu'elle vaut) consiste à faire couler du dégrippant dans les filets de la vis de turbine et de laisser passer la nuit. Le lendemain, un grosse clé à molettes et une grosse clé à douille de 36 viennent à bout sans difficulté de la vis de turbine, libérant la dynamo.

dynamo_b.jpg

On en profite pour faire couler un peu de dégrippant sur l'axe de la dynamo : il faut déjà penser à libérer les roulements peut-être bloqués par de la rouille. Ensuite, coté charbons on débloque puis on enlève les deux grandes vis qui solidarisent les deux flasques externes. Attention à ne pas abimer les isolants qui les enveloppent dans le corps de dynamo.

dynamo_c.jpg

La flasque coté turbine est libre. Si elle ne bouge pas, un petit coup de maillet bois devrait la décoincer. Dans mon cas, elle est venue facilement. On découvre le roulement emprisonné dans sa cage. On le délogera un peu plus tard.

dynamo_d.jpg

dynamo_e.jpg

A ce moment, on peut extraire le rotor en frappant doucement sur l'axe de la dynamo avec un maillet bois coté charbons. Le rotor sortira avec son roulement coté porte-charbons.

dynamo_g.jpg

On va ensuite libérer la flasque porte-charbons. Attention, c'est elle qui porte les connexions. Il faut trouver la vis qui assure la connexion entre le porte charbon et la borne D+ afin de désolidariser le porte charbon du corps de la dynamo sur lequel sont fixées les connexion. Cette vis peut-être difficile à trouver si elle est noyée dans la poussière !

dynamo_f.jpg

On découvre alors toute la crasse qui s'est immiscée dans le corps de la dynamo !

dynamo_h.jpg

On va terminer d'extraire les roulements. Une douille et un maillet suffisent coté ventilo, un extracteur s'avère nécessaire coté collecteur/charbons. Mais je n'ai pas eu à me plaindre, c'est venu facilement : sans doute l'effet dégrippant versé sur l'axe quelques heures avant l'extraction.

La référence des roulements : 6202DU NSK. Prix : 8 euros la paire chez un grossiste. Le rotor sera simplement dépoussiéré à l'essence.

On attaque ensuite le nettoyage du corps de dynamo.

dynamo_i.jpg

D'abord à la brosse sèche pour enlever le plus gros de la poussière puis à l'essence. Pas de crainte, le papier résiste bien, il devient juste noir. On décrasse ensuite les flasques, les porte-charbons, on nettoie les portées de roulements et pendant que le corps de dynamo sèche on démonte les vieux charbons et un donne un coup de peinture sur les flasques avant de présenter toutes les pièces avant de les remonter.

dynamo_j.jpg

Mais avant le remontage final, on va s'assurer de l'isolation des bobinages et fils du corps de dynamo. On peut passer un peu de vernis isolant sur les endroits où le papier est déchiré afin de le solidifier tout en isolant le bobinage. Pour les fils reliés aux bornes de la dynamo un peu de gaine thermo retractable a fait l'affaire. Pour le fil reliant les deux bobinages entre-eux, j'ai fendu un bout d'isolant de fil électrique rigide et j'ai gainé le fil de cuivre de la dynamo, avant de bloquer le tout avec du vernis isolant. Ca devrait tenir pour les 30 prochaines années !

dynamo_k.jpg

On huile bien les cages de roulement et l'axe de la dynamo, pour aider à la mise en place et protéger de la corrosion, et l'on enquille le rotor coté ventilo.

dynamo_l.jpg

On met ensuite en place la flasque porte charbons, avec ses deux longues vis (ne pas oublier les gaines isolantes) à serrer. On remettra également bien en place la vis assurant la connexion entre le porte-charbon et la borne de la dynamo (vue + haut)

dynamo_m.jpg

Il ne nous reste plus qu'à mettre en place les charbons neufs pour obtenir une dynamo comme neuve qui tourne sans effort ni le moindre bruit !

dynamo_n.jpg

... et enfin à remonter les poulies, flasques de soufflante et ventilateur. On aura également pris soin de récupérer le petit cache (devenu difficile à trouver) qui protège les charbons et évite justement l'encrassement excessif de l'intérieur de la dynamo !!!

dynamo_o.jpg

Fonfon, inspirateur de ce dossier à travers son expérience similaire présentée sur son blog

Un grand merci à

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

j'ai effectuer la restauration de ma dynamo en suivant le tuto, mais j'ai une partie du papier protecteur qui est déchiré.

est ce que je peux le recoler en ultilisant de la colle ou un morceau de scotch double face collé sur le bobinage cuivre et sur le papier, je recouvre le tout de vernis isolant.

ma dynamo est une longue, j'en ai une autre qui ne me sert pas mais courte.

est ce que je peux démonter un induit de la courte (je suppose en dévissant les grosses visses de coté) et le monter sur la dynamo longue ?

Didier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous.

Poste/tuto TRES intéressant.

Un seul problème pour moi cependant comment enlever la courroie dans un premier temps et la boite de ventilation.

 

Merci par avance

V.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Slide Performance

    Eugene, Artisan tolier

    Mecatechnic

    Microprix

    Mascotte Assurances

    Vintage Autohaus

    Serial Kombi

    Bug Art

    Highway Import

    Coxobus en Seine et Marne

    Car Concept

    Speed Shop

    Initial Cox

    Bugs Are Us

    Feller Service

    Rudy Olivenca Services
  • Posts

    • Pour nettoyer l’intérieur de tes tubes rien de tel qu’un tour sur le barbecue (sans la partie alu...) et un câble torsadé dans une perceuse, l’électrolyse n’apportera rien de plus, hormis supprimer la rouille apparente qui reviendra aussitôt sans peinture haute température.  Les tubes se retirent, ils sont juste emmanchés sur certaines pipes, d’ailleurs quand tu commande une pipe comme la tienne elle n’est pas assemblée. Après il ne devrait pas avoir beaucoup de jeu, voir pas du tout normalement, et je pense que la différence de section des joints créés un effet venturi sur le plus petit pour aider les gaz à circuler que dans un seul sens. Et à part une soudure à l’alu ou de la patte échappement, il ne vaut mieux rien mettre, car les gaz circulent à ~ 300 degrés. 
    • Superbe !!!! Il va faire mal ce bus ! Peut-on suivre quelque part sa resto ?  Pour la prise de reniflard c'est pour évacuer les vapeurs d'huile parce que quand tu regardes un bloc fermé, avec le palier central il faut que l'air brassé par les cylindres 1 et 3 passe vers les cylindres 2 et 4 via les ventilations autour du palier central avant de sortir au pied de dynamo / pompe à essence, ça fait du chemin à parcourir. En faisant ça j'aide l'évacuation par un point de fuite plus facile. J'ai simplement copié en plus petit ce qu'on voit souvent sur les blocs Scat/Pauter.
    • Non sur toutes les pipes d admission que j ai eu dans les mains les tubes ne bougeaient pas. Pour moi le tube est continu donc s il ne bouge que d un cote ce n est pas forcement bon signe
    • Bonjour à tous,  Je reviens vers vous concernant mon problème ... mon erreur plutôt 😞 En demontant on s'est rendu compte que les starters étaient montés à l'envers ... donc evidemment un peu riche le mélange !  Tout est donc ok maintenant. Merci pour votre aide !
    • J'ai bien vu ton tuto J'ai brièvement passé un câble acier multi-brins pour voir si c'était bouché et s'il y avait beaucoup de saleté, mais je n'ai pas encore entrepris le nettoyage complet....je pensais que l'électrolyse marcherait, si tu me dis que non j'aurais donc recours à ta méthode Comment sont montés la pipe d'admission et les tubes ? si les matériaux sont différents, ils doivent être emmanchés en forçant ou par une autre méthode ? à la soudure ? Il faut que je vérifie si ça tourne beaucoup....de mémoire, c'est seulement coté droit et assez peu....je pensais que c'était conçu comme ça pour ajuster en fonction de la hauteur du tube coté silencieux.....
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...