Jump to content

Flat4 en Rallyes Historiques : Saison 2012


cab65-mbhr
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

J'ouvre ce sujet pour que chacun puisse relater ses participations en Flat4 lors des divers rallyes historiques, toutes disciplines confondues (Navigation, Cartographie, VHR, VHRS, VHC, ...).

Les rallyes historiques sont nombreux mais la participation des Flat4 reste malheureusement confidentielle. Or ces voitures ne manquent pas de qualités pour prendre beaucoup de plaisir et même très bien figurer. Les Cox bénéficient en outre d'un capital sympathie considérable ;)

Mon voeu pour 2012 est donc d'en voir de plus en plus au départ des rallyes de toutes sortes.

Notre 914-4 a ainsi remporté le premier week-end de janvier la Ronde Hivernale du Mont-Revard au-dessus de Chambéry, épreuve de régularité sur route fermée, avec de la bonne neige cette année :

http://www.lapassemontagne.fr/7.html

Voici un lien vers le sujet du Forum 914 contenant notamment quelques photos :

http://porsche914.fr-bb.com/t3064-victoire-d-une-914-a-la-ronde-hivernale-du-revard

Deux Cox ont également participé au 17ème Raid des Neiges 2012 :

http://www.lesancetresautomobiles.com/

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • Replies 191
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Hello jean,

Je viens de voir ce post.

Et je suis allez sur le site lesancetresautomobiles.

JE vois qu'il y a des catégories mais qui ne correspondent pas aux périodes normales.

JE pense que l'année prochaine ce sera bon pour nous.

Y a t il un classement par catégories?

Emmanuel

Link to comment
Share on other sites

Salut,

Il s'agit d'une épreuve FFVE, dont le règlement est dissocié de celui des épreuves FFSA. Je pense qu'il ne faut pas prêter attention à ces catégories, qui doivent être spécifiques au règlement de l'épreuve.

Pour la FFSA, le catégorie, très codifiée, correspond à la période, la classe à la fourchette de cylindrée.

C'est compliqué...

Link to comment
Share on other sites

A partir de Grasse, dans le 06, aura lieu fin mars le 53ème Rallye de Grasse "Fleurs et Parfums"

Je ne connais pas encore cette épreuve, mais le parcours semble à la fois varié (ES de classement très courte aux portes mêmes de la ville), très sélectif (Col de Bleine - Aiglun ou Toudon - Saint-Antonin), mais aussi hyper-rapide (Pont des Miolans - Saint-Auban)

Bref, pas forcément du tout bon pour la petite Cox.

Nous nous y engageons tout de même avec mon pilote-copilote de légende (plus de 50 ans de licence), qui démarra le rallye au début des années 60's au volant de sa Cox 1200 de tous les jours, puis devint dans son pays pilote officiel de l'importateur VW.

Nous échangerons le volant, non pas en vue de réaliser une performance, mais surtout dans l'idée d'une transmission de savoir-faire avec cette réjouissante petite voiture de course. L'ancien, en retrouvant la joie de piloter la voiture de ses débuts, enseignera au petit nouveau ses techniques de pilotage vintage. Ca c'est du VH ! :D

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonjour à tous…

Cela fait maintenant plus de 9 ans que je participe à des rallyes de régularités ainsi qu’a des sorties circuits avec ma Cox de 1973, le dernier en date (et j’attendais avec impatience l’article dans rétro course…cité précédemment) ou nous nous sommes placé sur la 1er marche du podium…Le week-end prochain je participerais (avec un autre pilote) pour la 3ème fois « a la nuit d’Autojadis76 »….toutes mes sorties ainsi que les préparations de mes autos sur www.ravracingteam.fr …Sur ces quelques années de régularité j’ai eu la chance de participer à de très beaux rallyes (régionales et nationales) avec des montures différentes (Porches 2.7 RS, Mini 1300cc, Porsche 914.6 GT, Alpine A 310 GT…) mais la plus homogène reste ma fidèle 1300 à moteur 1600cc…

Depuis 5 ans j’organise moi-même mon rallye de régularité, ce qui été pour les premières éditions une initiation entre copains c’est « professionnalisé » d’année en année, mais toujours entre amis… http://ravrallye.skynetblogs.be/

post-26527-144551743642_thumb.jpg

post-26527-144551743644_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Petit à petit, de forums en messages, je commence à reconstituer l'histoire et le palmarès de mon Maître Pilote de Cox : CHAVAN

Le jeune CHAVAN et sa Cox lors de leur toute première Course de Côte en 1962.

Il avait inscrit : MA VALEUR : 25.000FB - PUISSANCE 34CV... ET DES VIEUX !! CA C'EST DU VRAI SPORT !

attachment.php?attachmentid=12311&stc=1&

post-52252-144551743684_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

A l'attention des amateurs de Cox et de VW en compétitions historiques, CHAVAN par lui-même, ou la naissance d'une passion de pilote automobile au début des années 60 !

CHAVAN écrit :

"Pour ma carrière en VW, c'est un peu long mais sache seulement que j'ai débuté ma carrière sportive en 1962 avec ma Cox de 34 CV Din par la Course de Côte de La Roche en Belgique avec pour résultat une sortie de route aux essais !! et une dernière place de catégorie en course .

Mon 1ère rallye fut les 12 heures de Huy, rallye seul à bord !!

J'ai ensuite fait le Tour de Belgique avec une très honorable 2è ou 3ème place de catégorie (derrière des Glas d'usine) avec celui que j'ai appelé mon professeur, un certain Mr Reip (vainqueur ou second de Liege-Rome-Liège, du Lyon-Charbonnière et du Challenge Porsche, qui, à l'époque était un réel Championnat d'Europe).

C'est à lui que je dois la poursuite de ma carrière sportive. J'ai encore roulé en 64 avec toujours ma Cox, avec de très bons résultats (au regard de l'auto). Je me suis payé le scalp de ....Jacky Ickx ( eh oui!) aux 12 heures de Huy ( Je crois avoir été 27 ou 29ème et Ickx etait juste derrière moi (il roulait avec une Hillman Imp d'usine).

En 65, j'ai acquis une 1500S et j'ai participé aux Boucles de Spa (Routes blanches à l'époque) puis ,grâce à Mr Reip, j'ai obtenu une 1500S d'usine, rachetée par l'importateur belge D'Ieteren pour faire toute la saison des rallyes nationaux belges avec, entre autres une 8ème place au général à Huy devant des Porsche, Alfa Giulia etc ...

Je crois (???) avoir terminé dans les 10 premiers au Championnat mais à l'époque, il y avait au moins 20 voitures d'usine ou d'importateurs qui étaient pilotées par de très "grands" pilotes belges et étrangers pour briguer ce Championnat !!!

En 66, j'ai délaissé VW pour rouler avec un Coupé Fiat 850...

Je n'ai plus roulé en VW qu'à quelques rallyes dans les années 80 (Golf GTi,) et 3 fois aux 24h de Francorchamps ( un abandon, une ??? place et un dernier au général).

Voilà ma "carrière", en bref à bord des VW. Si tu veux l'une ou l'autre photo, j'ai un copain qui les possède sur ordi."

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

A suivre en direct les 30 et 31 mars sur le site de l'ASA Grasse, les ES du Fleurs et Parfums :

http://www.asagrasse.fr/html/grasse.htm

22 voitures en course, c'est très bien, d'autant qu'il y a des très rapides devant !

La Cox en 149, avec Chavan et moi-même en pilotage croisé (recos mercredi-jeudi, vérifs vendredi, course vendredi soir, samedi) :

attachment.php?attachmentid=12397&stc=1&

post-52252-144551743765_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Abandon sur panne de distribution au bout de 2 ES à peine.

Le diagnostic est en cours, et il faudrait que la voiture soit prête pour le rallye du Dauphiné à Crest les 20 et 21 avril... :(

Pour ceux que ça intéresse, le compte-rendu est par là...

http://www.vhc-passion.com/t7762p120-06-30-31-03-01-04-12-rallye-vh-grasse-fleurs-et-parfums

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

C'est parti pour le Rallye VHC du Dauphiné avec Chavan, à condition que la Cox soit prête :

- remplacement du bloc (paliers hors cotes), des coussinets, ...

- remplacement de l'AAC et au passage remplacement de l'embrayage

- remplacement des amortisseurs

- pose de compas de capots (c'est absolument obligatoire pour rester conforme !)

Liste des engagés (à noter en VHRS de plus en plus d'autos de la période J >1981)

attachment.php?attachmentid=12526&stc=1&

Liste_engages_2012.pdf

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Belle épreuve, avec une Cox performante et cette fois-ci fiable.

Malheureusement, trop peu de voitures au départ pour créer une véritable course, mais du vrai pilotage partagé avec Chavan au volant de la Cox.

En voici mon compte-rendu :

Après un Grasse décevant pour rupture d'AAC, une course contre la montre réussie pour déposer le moteur, l'ouvrir, le contrôler, commander les pièces (carters, aac, poussoirs, ...), le remonter, le rôder, remplacer les amortisseurs et installer les compas de capots objets d'une remarque sur le PTH, le départ au Dauphiné n'a pu se faire qu'in extremis.

Retrouvailles avec Chavan mercredi soir à Crest, pour partir en reconnaissances toute la journée de jeudi. Même technique pour Chavan : des notes serrées, efficaces, avec tous les virages mais sans distances et peu de repères, qui font une grande confiance au copilote. Il s'agira de rester concentré pour ne pas sauter de ligne au gré des sauts de la voiture !

Un peu plus tard, je posterai une page de notes par Chavan, le premier rallyeman que je vois caser 20km d'ES en 4 pages à peine, alors que Donald et moi aurions été à 20 environ !

Vérifs vendredi matin dans la bonne humeur, l'occasion de retrouvailles avec les amis venus de tous horizons, puis départ :

- Avec Chavan, nous avions prévu d'échanger le volant à chaque tour, et il lui revenait d'ouvrir la séance.

ES1 : la voiture marche, c'est indéniable, mais avec ses amortisseurs neufs, réglés trop durs, la voiture sautille de l'avant et de l'arrière : les premiers, notre référence, nous prennent 6s au km. Correct.

ES2 : profitant d'une interruption au départ de l'ES (les commissaires n'étaient pas à leur poste à l'arrivée), je détend les amortisseurs à l'avant mais ne peux accéder aux réglages à l'arrière. Nous n'y toucherons plus. Cette ES débute par une ascension mais reste globalement très technique. Chavan prend ses marques avec l'auto. Ce pilote est un artiste au volant, maintenant la voiture en limite d'adhérence avec le maximum de motricité. La voiture saute moins, et Chavan commence à sourire.

ES3 : la Cox perd son ralenti, commence à mal tourner, et le spectre de l'abandon de Grasse nous envahit. L'ES, qui comprend une longue descente après une longue montée, nous permet néanmoins de garder le bon rythme.

A l'arrivée à l'assistance, il suffira de remplacer un fil de bougie rongé pour que l'auto reprenne ses poumons, et nous sommes rudement soulagés.

Bilan du premier tour : Chavan prend ses marques, et se maintient sur ces ES au profils raides ou rapides à 6s/km des meilleurs. Malheureusement il n'y a pas de vraie course pour nous, puisque la Manta de Bernard est loin devant et nos poursuivants loin derrière. Il manque de la concurrence à notre niveau pour que l'amusement soit complet.

ES4-5-6 : je suis au volant, et Chavan me lit ses notes, auxquelles je m'habitue progressivement. Les notes sont simplifiées, et Chavan compense par son incroyable expérience accumulée au fil de plus de 500 rallyes. Je n'ai pas cette expérience, et joue la prudence dans le doute. Par ailleurs, ce sont mes premiers kilomètres avec la nouvelle boîte 5 de la Cox, qui est parfaitement étagée, avec peut-être une petite faiblesse d'efficacité de l'autobloquant.

Je suis Chavan en perdant 2-3s/km. Satisfaction.

ES7 : C'est parti au petit matin pour Chavan dans cette ES très rapide. Il tire le maximum du vaillant petit bolide, et se maintient à 5s/km. Chavan commence à avoir la voiture en main, et tout en déplorant son manque flagrant de puissance, se réjouit de son agilité et de la lisibilité de son comportement.

ES8 : Une tout petite ES, où la Cox vole à la poursuite des grandes, encore à 5s/km des premiers.

ES9-10 : Je prends le volant pour ces 2 dernières ES, alors que la nuit m'a permis d'assimiler à la fois les notes et le nouveau comportement de la Cox. Dorénavant, Chavan me prend à peine 1s/km.

Nous faisons un petit point sur ces 2 jours de bonheur :

Après 50 ans de séparation, Chavan a retrouvé le volant d'une coccinelle. Ces retrouvailles l'on manifestement touché, et je suis heureux d'avoir pu lui offrir cette opportunité.

Par ailleurs, Chavan apprécie mon pilotage tout en formulant des critiques précises, et les compliments de cet homme si talentueux me vont droit au coeur tout en me procurant un peu de confiance : l'apprentissage doit continuer !

Enfin, la Cox est une toute petite auto totalement méconnue en rallye, pourtant à la mécanique facile, avec un approvisionnement de pièces évident et à tout petit budget (pour du VHC). Si ses performances ne lui permettent pas de figurer aux avant-postes, nous avons acquis la conviction que bien menée, son comportement parfait et son agilité peuvent lui permettre de briller dans des spéciales très techniques, y compris face à des autos réputées bien plus performantes.

Avec mon ami et copilote attitré Donald, nous tenterons un premier pas dans cette démonstration au tout prochain Saint-Laurent du Var.

A suivre...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share


  • Microprix

    AG Syncro Boite Vitesse VW et Porsche

    Serial Kombi

    Bugs Are Us

    Slide Performance

    Speed Shop

    Initial Cox

    Feller Service

    Mecatechnic

    Vintage Autohaus

    Coxobus en Seine et Marne

    Car Concept
  • Posts

    • Merci beaucoup pour ta réponse et pour tes explications, en carbu je pensais mettre deux 40 idf et des culasses en 40, 35.5 avec les conduis non préparé et pas d'usinage 3 angles sur les soupapes, après au niveau de l'arbre à came je n'es strictement aucune idée. Pour le 2300 cm3 vilbrequin courses 82 avec 1915? Et le rv se situerait au alentour de combien avec un moteur comme celui ci ? 
    • Bonjour, Ah oui dans le Cher, J'y ai mes racines avec ce budget tu peux faire pas mal de choses en 100% neuf vu ton idée, la plus grosse cylindrée possible mais sans excès de pièces perfo. bref un 2276cc en bielles I beam courtes (pour le couple) en 5.4" maxi pas besoin de gros carbus des 40 simple ou double corps mais avec des grosses buses (34 à 36 mm) en daily il faut être soft sur la distribution car sinon l'usure est importante à cause des régimes sous 2000 tr/mn mais vu ton "programme" pas besoin  d'une distribution costaud Vu ton projet la P max na pas d'importance il vaut viser la puissance entre la sortie de ralenti et 4000 tr/mn avec un zone rouge à 5500 rpm sachant que tu ne devrais même pas  y aller vu ton explication. Pour la conso? les grosses cylindrée  ne consomment pas forcément beaucoup mais tu as tout intérêt à avoir une conduite adaptée et une configuration qui correspondent à tes envies. Au niveau mécanique des petits conduits, un fort RV, un arbre à cames avec pas mal de croisement quand même mais pas trop de levée même si ça limite le C max et la P max , c'est pas grave ici car c'est la cylindrée et le RV qui feront le taff et de toute manière c'est déjà trop puissant pour un daily driver Après pour la longévité : radiateur extérieur et supression du radia d'origine et tout le reste stock avec un circuit full-flow et un petit (ou idéalement un gros empi pas plus cher si tu as la place avec un niveau d'huile TRES bas) Ce type de moteur est super pour un daily mais la réponse demandera a être développée. C'est un beau projet.    
    • Bonjour, je me présente je m'appelle Pierre-Louis j'ai 19 ans et je possède 2 cox, un 1300 de 1967 et un 1200 de 1972. Je voudrais monter un moteur coupleux daily driver sans limite de budget. Je suis donc à la recherche d'une configuration.  Dans la cox j'ai une boîte 8×33 avec une 4 ème en 0,82 et des pneus arrière en 195 80 r15 J'ai plusieurs critères : - Un moteur qui prendrai 5000 rpm max  - Un moteur avec une consommation qui reste raisonnable ( 8l au 100 max ) - Mon budget dans les 10 000 euros  - Un moteur avec le couple des 1500 tours et qui aurait le plus de couple et de puissance possible.   Je vous remercie d'avoir pris le temps de répondre à mon post ou même de l'avoir lu.
    • Si la carte grise est encore au nom de l'ancien propriétaire, il faut effectivement envoyer une copie du certificat de vente...
    • Il ne faut pas chercher à tout remplir, uniquement les données dont on dispose...
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...