Jump to content

decapage, sablage , pyrolise ... recherche experiences.


Recommended Posts

Concernant la pyrolise, je découvre avec vous ce procédé pour les voitures. Je viens de lire sur Google "On utilise un four qui est composé d’une chambre principale de combustion de 30 m<sup>3 </sup>à l’intérieur de laquelle 2 tunnels en briques réfractaires sont chauffées à l’aide de 2 brûleurs de 500 KW qui permettent de chauffer les pièces à plus de 400°C." Dans le cas d'un Karmann dont le pavillon est raccordé à la coque par des soudures à l'étain c'est déjà hors de question, la fusion de l'étain intervenant entre 200 et 230°...

On a déjà évoqué le décapage à l'acide sur le forum ...

Quand j'ai entrepris le chantier du lowlight, je me suis posé la question. J'ai été immédiatement dissuadé par le coût. Coût de la prestation en elle-même, coût de la cataphorèse (couche de protection) obligatoire après mise à nu, coût de transport .... car on ne trouve pas ce genre de presta à tous les coins de rue.

Après, à tort ou à raison, j'ai toujours un doute vis à vis d'une tôle qui a croisé de l'acide dans sa vie. Je sais bien qu'après le décapage il y a tout un processus de "stoppage" et de "neutralisation"... mais comment va vivre cette tôle décapée à l'acide sur le long terme ?

Enfin, je voudrai revenir sur la cataphorèse (procédé d’électrodéposition d’une peinture par bain) qui est absolument indispensable après un décapage au bain d'acide. En effet, le bain d'acide va pénétrer absolument partout dans la voiture, dans toutes les zones caissonnées (ex: montants de portes, montants de pare-brise, ...) et ôter toute la peinture. La tôle sera alors à nu dans ces zones ... et donc exposée à la corrosion. Seule solution pour protéger ces zones inaccessibles : un bain d'apprêt phosphatant par cataphorèse. Le coût de ce bain est à lui seul totalement prohibitif, plus onéreux que le bain décapant à l'acide.

Dans le cas d'un sablage, on ne va pas sabler l'intérieur de ces zones caissonnées qui vont donc conserver la peinture appliquée d'origine par bain... et rester protégées. On voit donc que parfois, le "mieux" est l'ennemi du "bien"

Pour mémoire, l'ensemble du devis de décapage à l'acide + protection cataphorèse de mon KG se montait à + de 3.000 euros hors transport en 2007 et j'ai donc opté pour un sablage conventionnel.

Maintenant, l'approche financière d'un projet ne se fait pas forcément de la même façon selon que l'on restaure une 1200 de 76, un KG de '58 ou une 356 C ... et ça rejoint une autre discussion récente sur toute la différence entre rénovation et restauration.

Link to comment
Share on other sites

nous " petit bricoleur du dimanche " sablons nous meme. ( grain fin pour carrosserie visible et gros grain pour passage de roue ou non visible si besoin )

on a acheté une sableuse 70L sur un site d'enchere ( la rouge, 140e livrée) et aucun problème de déformation ou autre et ces derniers jours la coque de la 59 decouvrable y est passée pour un complet et comme à chaque fois nikel, les flans sont lisses comme une peau de bébé apres le voile d'appret et sera suivi dans quelques jours de l'ovale pour un sablage complet des soubassements

bref après plus de 2ans à ce servir de la sableuse jamais une seule fois nous avons eu un problème de déformation ou autre.

conclusion, avoir du temps, de la place, un compresseur de 200L, une sableuse à 140e et vous faites un boulot top.

c'est facile de faire simple sans rentrer dans des sommes exorbitantes ;o)

mick

Link to comment
Share on other sites

Je sais pas si tous les grands restaurateurs sable complètement les caisses, mon client Suisse bosse pour un atelier de resto à LAUSANNE. Ils font de la Porsche, de la Ferrari, de la Jaguar et même de la Bugatti....et il ne sable pas systématiquement l'auto totalement....peut-être à cause du budget du client!!En tout cas se sont des Professionnels réputés! Pour le bain d'acide je rejoins complètement l'idée de PLEVIEZ....

Link to comment
Share on other sites

idem on ne sable pas toutes les coques complètement, là pour la 59 c'est juste qu'elle vient d’Allemagne et donc avec les pseudo resto à l'allemande avec par exemple la moitié d'un flan fait au synto alors que dessous c'est nikel, du blakson partout dans le coffre ect ect a rien n'y comprendre donc on a été obligé de tout reprendre au complet ... mais je suis d'accord, rien ne sert de tout sabler si pas nécessaire, voila pourquoi l'ovale va avoir que ses dessous de sabler, en meme temps on doit tout changer sur 20cm lol

ici pour la 59 decouvrable ---> http://www.old-droppers.com/index.php?showtopic=29607 (pas à jour)

ici pour l'ovale ---> dsl plus de photo sur les premieres pages, l'hebergement est terminé, je vais devoir tout refaire :(:mad:http://www.old-droppers.com/index.php?showtopic=35528 ( pas à jour)

mick

Link to comment
Share on other sites

J'ai effectivement fait faire un décapage par pyrolyse en début d'année, l'auto rentre dans un four et 12h après tu la récupères, cela brûle tout ce qui est organique et en aucun cas ne détruit la rouille, il faut ensuite sabler ou passer dans un bain d'acide pour avoir quelque chose de parfait, on a pris l'option sablage car en faite c'est très rapide du fait qu'il n'y a plus rien à enlever sauf la rouille, le grain utilisé était d'ailleurs assez gros…

Je confirme qu'il n'y a eu aucune déformation de la tôle même sur les portes, les étamages par contre dégagent, a savoir aussi qu'il y a plusieurs société qui font ça, les prix varient, les temps de mise en température du four aussi, privilégier les temps les plus longs qui sont bien sur les plus cher…

mais dans tous les cas, il faudra effectuer un traitement général de l'auto car toutes les parties invisibles sont à nu…

mais ça j'en reparlerais quand je l'aurais fait…

je met un lien, dans le milieu on peut voir un flanc avant/après…

http://strabenrennen.skynetblogs.be/archive/2011/03/index.html

une video du sablage du chassis après pyrolyse…

">
" type="application/x-shockwave-flash" allowfullscreen="true" wmode="transparent" width="425" height="344">

d'autres photos là…

http://strabenrennen.skynetblogs.be/archive/2011/week12/index.html

Link to comment
Share on other sites

Ce que je trouve assez incroyable sur toutes les discussions qui parlent de restauration, c'est qu'on a toujours tendance a vouloir "surprotéger" le véhicule, un simple traitement correct sera bon pour des dizaines d'années avec l'utilisation que nous en faisons, qui roulent vraiment sur une route salée avec une VW restaurée totalement?

Franchement lorsque tu as sablé toutes les parties a risque sur une cox reste pas grand chose Passage d'ailes, longerons, dessous de banquette, sous le coffre avant, les goutieres, les baies de vitres, de pare brise, les dessous et les bas de portes sans compter le capot avant etc, je vois pas comment on peut faire sans sabler une Cox completement. Va rester quoi 70 cm2 sur le pavillon et 30 cm2 sur les portes.:-/

Tout à fait et pour gagner quoi au final? Prenons l'exemple d'une cox, il va falloir sabler dans tous les cas les gouttières de toit, et vous ne faites pas le toit? Et après, il va falloir poncer correctement entre les endroits sablé et non sablé pour éviter d'avoir une différence de hauteur (car vous risquez d'avoir une belle ligne qui va se dessiner quelques mois plus tard), ce n'est pas difficle a faire, loin de là mais au final, ca prendra plus de temps que de sabler le toit complet... des fois j'avoue ne pas comprendre :o

Link to comment
Share on other sites

Oui, peut-être...

(ce genre de réponse agace ma femme :D ).

Si je parle de sablage partiel, c'est que le restaurateur qui va prendre la mienne m'a dit "on ne sable pas tout, ce n'est pas nécessaire".

Il est carrossier et a 15 ans d'expérience dans les voitures anciennes.

Je lui fait confiance. Moi, j'étais marin, pas carrossier; à chacun son métier, sapristi! :p

Maintenant, l'approche financière d'un projet ne se fait pas forcément de la même façon selon que l'on restaure une 1200 de 76, un KG de '58 ou une 356 C ...

Oui, pas forcément. Il est illogique, économiquement parlant, de payer plus de 10.000 € pour réparer une voiture (une 1200 de '76, px ;) ) dont la valeur marchande ne dépassera pas la moitié des frais de réparation. Parce que, hormis la disponibilité et le prix des pièces de qualité, la main-d'oeuvre et le kilo de peinture coûtent le même prix.

Mais quand on aime... on compte moins.

Link to comment
Share on other sites

Ce que je trouve assez incroyable sur toutes les discussions qui parlent de restauration, c'est qu'on a toujours tendance a vouloir "surprotéger" le véhicule

et ceci vaut également juste aprés le sablage, une fois mon chassis et ma coque sablé, ils sont resté sans aucune protection pendant environ un an sans qu'ils ne partent en poussière

Link to comment
Share on other sites

une fois mon châssis et ma coque sablé, ils sont restés sans aucune protection pendant environ un an sans qu'ils ne partent en poussière

En même temps, un cas isolé ne vaut pas généralité !

Ton expérience est plus rare que les projets sablés qui ont re-rouillés rapidement car pas protégés immédiatement (on en voit même en P.A.)

Donc, une protection immédiate est une sécurité rarement inutile.

Un produit "qui va bien" c'est une sorte de phosphatant, séchant à l'air libre,

et que l'on trouve sous l'appellation "passirex", et qui doit avoir des équivalents chez tous les fournisseurs. ;)

(peut-être déjà cité, mais je n'ai lu qu'en diagonale)

Pour la pyrolise, le risque de déformation n'existe pas car la chauffe est uniforme.

Le but est plus de détruire les peintures et protection, qui comme expliqué par l'exemple se désagrègent à la soufflette.

Cela nécessite évidemment un démontage intégral des parties plastiques,

caoutchoucs, joints, durits et fils élec. CQFD ;)

Link to comment
Share on other sites

Il est illogique, économiquement parlant, de payer plus de 10.000 € pour réparer une voiture (une 1200 de '76, px ;) ) dont la valeur marchande ne dépassera pas la moitié des frais de réparation. Parce que, hormis la disponibilité et le prix des pièces de qualité, la main-d'oeuvre et le kilo de peinture coûtent le même prix.

Mais quand on aime... on compte moins.

Ca, c'est un choix mais pourquoi pas si c'est pour la garder encore des années ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...