Jump to content

Traité la rouille partie innaccesible : superposition de tole


Recommended Posts

Salut a tous

Dans le cadre de la resto de ma 1200 de 75 j'ai changer pas mal de pièces, longerons, support lave glace, triangle sous banquette, et la je gratte l'aile arriéré, je gratte et put*** un trou : résultat trou qui attaque la tôle de fond de coffre.

Donc je dépointe et en général je brosse tout a la brosse métallique mais quand on a des tôles superposées c'est inaccessible avec une brosse, alors comment traité ?

J'ai fait des recherche, et le pb c'est que le rustol ou acide on ne peux pas souder dessus apres.

Et moi je veux que ça soit nickel et apres je soude.

Ou alors je gratte comme je peux, je soude et je met un max de rustol pour que ça atteigne les tôles superposé ?

Quel solution avons nous pour être tranquille ?

Car pareil il y a plein d'autre endroit ou des tole se superpose et a moins de dépointer on ne sait pas comment elle sont.

Merci pour vos conseil.

Link to comment
Share on other sites

j'ai le meme dileme que toi et je n'ai pas trouvé de solution miracle.

La seule fiable"et a mon niveau" c'est dépointage sablage et remplacement de la tole rouillé, sinon il existe le bain a électrolise qui "disout" la rouille "difficile a metre en euvre sur des grosses pieces"

apres tu peux isoler la rouille comme avec le rustol en priant que ca ne progresse plus.

l acide ne m 'a pas convaicu il a du mal a penetrer et est difficile a neutraliser sans eau.

Link to comment
Share on other sites

j'ai penser au rustol mais je ne peux pas souder dessus aussi.

Et si j'en met a coté, lors de la soudure ça va bruler et donc plus d'effet,

c'est pour ca que je pensais a de l'acide pour la neutraliser.

On et quand meme pas que deux à etre aussi maniaque ?

Link to comment
Share on other sites

Lisant, lisant et lisant avant de me lancer dans la rénovation de ma Cox pour la restaurer au mieux, et ayant aussi un besoin similaire : la solution n'est ce pas là ?

http://www.restom.net/carrosserie-preparation-restom-pac-2030-derouillant-phosphatant-276.htm

Indispensable pour dérouiller les recoins de carrosserie inaccessibles.

Restom PAC 2030 est réutilisable s'il n'est pas trop dilué ni souillé par du gras

Et après quelques recherche (toujours avec Google qui est ton ami):

http://aminical.superforum.fr/t1094-les-produits-restom

Mode d'emploi :

- s'applique à l'aide d'un chiffon propre et sec

- Il est possible d'utiliser tous les systèmes de soudure directement dessus (MIG, pointage, ...)

Enfin, je ne sais pas si il parle du primaire ou du dérouillant anti phosphatant quand le mode d'emploi est cité....

après c'est clair que commercialement, il y a tellement de solutions dites anti rouille: http://www.produit-carrosserie.fr/

Que je suis preneur d'une solution...

Link to comment
Share on other sites

En fait ce que je fait c'est que je nettoie au max mes deux pieces pour pouvoir avoir une soudure possible... fait attention si tu brosse je me suis apperçu avec stupeur que j'avais polie de la rouille avec un joli effet metalisé du a la brosse metalique pas asser dure et apres ressablage de la piece, la rouille est partie me laissant pleint de petites depression dans le metal...donc si tu peut pas faire autrement nettois bien juste pour ta soudure et apres moi j'utilise une bombe de galvanisation a froid ou une bombe d'apret phosphatant(depend si je redecape apres ou si je laisse definitivement comme ça)....

en fait j'essaye de recuperer au maximun la tole d'origine et il m'arrive de souder de simple rustines de 1cm sur 5 si necessaire...

si la photo est bien attaché regarde apres sablage de la partie arriere je suis en train de refaire la tole derriere les suports de ferrures de parre choc que j'ais depointé et que je vais ressousé car les pieces en repro ne me plaisent pas (petit parre choc)

post-25949-144551742329_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Pour les produits restom, si on lis bien c'est a base d'acide phosphatant, c'est ce qui et indiquer au mieux partout pour virer la rouille, mais pour souder dessus, car en general il dise de rincer à l'eau apres.

Bon moi je traite aussi au glava a froid avant soudure mais lors de la soudure faut pas de faire d'idée ça brule donc protection zero.

Maintenant trouver de l'acide phosphorique c'est pas gagner ici.

Link to comment
Share on other sites

salut

avant de souder deux toles tu mets de l appret cuivré en bombe, c est fait pour protger ces zones et resiste a la soudure (perso j en ai de chez 3M)

ensuite il faut decaper ce qui reste apparent, et traiter avec un phosphatant

Link to comment
Share on other sites

salut

avant de souder deux toles tu mets de l appret cuivré en bombe, c est fait pour protger ces zones et resiste a la soudure (perso j en ai de chez 3M)

ensuite il faut decaper ce qui reste apparent, et traiter avec un phosphatant

Euh, tu voulais pas plutôt dire: primaire à base de zinc genre restom PrimZinc 9400 ? :

Le zinc métal fond lors la soudure , s'étale sur l'acier (galvanisation à chaud) et procure ainsi une bonne protection anticorrosion . Ce que ne peuvent procurer les peintures "ordinaires" qui sont détruites par la chaleur.

????

En plus la question originale de l'auteur de ce post et dont les réponses m'intéressent moi aussi au plus haut point :

Donc je dépointe et en général je brosse tout a la brosse métallique mais quand on a des tôles superposées c'est inaccessible avec une brosse, alors comment traité ?

J'ai fait des recherche, et le pb c'est que le rustol ou acide on ne peux pas souder dessus apres.

Et moi je veux que ça soit nickel et apres je soude.

Alors je suis pas une bete, mais de l'appret cuivré... mouhai boff...

faudrait qu'un expert dans le domaine nous confirme ou mieux appeler directement un fabricant comme Restom si ce n'est que pour citer ce dernier...

D'ailleurs en lisant leur site on a :

1 : Dérouillage ( Restom®PAC 2030) - sablage - ponçage

2 : Primaire d’accrochage ( Restom®PHO 4090 )

3 : Apprêt garnissant ( Restom®ACM 5020 ou Restom®Epoxapprêt 9000 2 composants ultra garnissant anticorrosion du fait que le 9000 semble compatible avec le 4090)

4 : Finition (Polyuréthanne bicomposant généralement, RestomCARPEINT 6010 par exemple)

Et aucun signe du primaire à base zinc Restom®Primzinc 9400. Peut on mettre ce produit entre la phase 1 et la phase 2, cette méthode est-elle correcte ?

1 : Dérouillage ( Restom®PAC 2030) - sablage - ponçage

2 : Passer du Restom®Primzinc 9400 sur les endroits à souder

3 : Faire ses soudures

4 : Primaire d’accrochage ( Restom®PHO 4090 )

5 : Apprêt garnissant ( Restom®ACM 5020 ou Restom®Epoxapprêt 9000 2 composants ultra garnissant anticorrosion du fait que le 9000 semble compatible avec le 4090)

6 : Finition (Polyuréthanne bicomposant généralement, RestomCARPEINT 6010 par exemple)

Des avis pour confirmer ces trouvailles après mes recherches ?

Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs en lisant ce cite: http://www.classic-garage.net/article/1

TRAITEMENT DE LA CARROSSERIE POUR UNE PROTECTION ANTI-CORROSION MAXIMALE

article1-6.jpg

Ce chapitre décrit les étapes de préparation et protection de la tôle lors des travaux de soudure de panneaux complets ou de patchs de remplacement, de façon à assurer une protection anti-corrosion durable et préparer à la mise en peinture.

  • décaper pour atteindre le métal nu autour de la zone de soudage, faces externes et internes. Oter toutes traces de peinture ancienne, mastic, rouille et graisse. Si l'acier est zingué, éviter d'ôter la couche de zinc. Dégraisser. Un support propre est une des clés de réussite d'une soudure.
  • en soudure par points ou bouchonnage, appliquer de la primaire soudable sur les zones de recouvrement, sauf si elles sont déjà zinguées.
  • souder les panneaux. Meuler. Dégraisser.
  • pour les puristes, effectuer d'éventuels travaux de surfaçage à l'étain, sinon au mastic. Si on utilse une primaire epoxy, l'application du mastic peut être repoussée après l'application de la primaire.
  • appliquer la primaire anti-corrosion.
  • par dessus la primaire, appliquer un joint polyuréthanne sur les zones qui ont été soudées, afin de sceller les tôles en contact.
  • appliquer alors les couches requises d'apprêt garnissant et de finition.

Beaucoup de constructeurs imposent désormais l'usage des apprêts epoxy bi-composant, meilleurs en termes d'accrochage et de protection anti-corrosion que les apprêts phosphatants. Ces primaires sont également les plus stables pour appliquer au-dessus un joint polyuréthane au niveau des soudures, ou du mastic pour le surfaçage. Toutefois, une impression-apprêt est un choix également tout à fait standard et performant pour nos voitures anciennes.

J'ai l'impression qu'avec ma citation ci dessus (+point 6 rajouté):

1 : Dérouillage ( Restom®PAC 2030) - sablage - ponçage

2 : Passer du Restom®Primzinc 9400 sur les endroits à souder

3 : Faire ses soudures

4 : Primaire d’accrochage ( Restom®PHO 4090 )

5 : Apprêt garnissant ( Restom®ACM 5020 ou Restom®Epoxapprêt 9000 2 composants ultra garnissant anticorrosion du fait que le 9000 semble compatible avec le 4090)

6 : Effectuer les joints polyuréthane au niveau des soudures

7 : Finition (Polyuréthanne bicomposant généralement, RestomCARPEINT 6010 par exemple)

De ne pas être si loin que ca du resultat recherché...

Quelqu'un peut il nous confirmer les insertions des point 2 et 6 ainsi que les étapes que j'ai décrites ci-dessus au fur et à mesure de mes lectures ?

Il y a certainement plein d'autres marques, mais sincèrement, cette marque étant celle qui à mon gout, détaille de la façon la plus claire possible, vous m'excuserez de ne citer qu'eux (je n'y ai aucune action), d'ailleurs, je suis preneur d'autres exemples !

Link to comment
Share on other sites

alu

llecaroz: "Alors je suis pas une bete, mais de l'appret cuivré... mouhai boff..."

l appret cuivré ou l appret au zinc c est la meme chose!

c est ce qu on appelle des apret soudables anticorrosion sur tole nue

ensuite une fois soudé, tu enleve l exedent, tu mets ton phosphatant et tu fais ton joint de soudure en cartouche sans siliconeensuite apret normal et peniture

la voiture une fois peinte, il faut injecter un traitement de protection dans tous les corps creux, style dinitrol, qui va s infiltrer la ou c est inaccessible

le rustol n est pas terrible, juste bon pour un portail

enfin ca fait juste 18 ans que je fais comme ca et ca a jamais bougé

a+

franck

Link to comment
Share on other sites

Merci liroux pour tes précisions à propos des primaires cuivrés.

Or le problème de philou15 (et du miens, ou plutôt du miens si je n'ai pas bien compris celui de philou15), c'est que nous avons des endroits inaccessibles (pas dans des corps creux mais des "entre tôles"), desquels de la rouille apparait.

Or sans dépointer quelles sont les solutions pour traiter et pouvoir repeindre par dessus ?

Oui, bon... j'avais déjà lu un post similaire, et la réponse qui avait été donnée : C'est qu'il fallait faire dans les règles de l'art : dessouder, traiter et ressouder !

J'imagine donc qu'ici la réponse sera la même ?

Bon, j'espère ne pas avoir trop pourris le post de philou15... quoique mes recherches et la participation à ce post ont été pour moi, une bonne préparation aux taches à effectuer !

Link to comment
Share on other sites

je confirme c'est bien ce probleme la.

Car j'ai des points de rouille par exemple au niveau du l'aile arriere vers la tole de fond de coffre, j'ai depointer qq points pour soulever la tole mais passer une brosse c'est pas possible, sinon faut entierement désouder l'aile.

Si on commence comme ça, on en fini jamais car y a plein d'endroit comme ça.

Apres effectivement ca ne bougerais peut etre plus avec un apres phosphatant, mais moi j'ai peur que ça remonte et je suis un maniac...

Link to comment
Share on other sites

le souci de ces produits c'est non pas leur efficacité mais leur mise en euvre...

je m'explique...en fait pour atteindre le coeur de la rouille et soit la transformer en tanate de fer, soit la suprimer a l'acide...avec une application par pulverisation ou au pinceau c'est que le produit ruiselle et n'atteind jamais le coeur du probleme...c'est comme quant tu veux avec un bon "trois en un" deboquer des ecrous rouillés et gripé il faut laisser tremper et même apres trempage quand tu deserre toute la rouille n'a pas été ateinte par le produit...en gros tu n'arrive qu'a avoir un traitement de surface...donc dans l'ideal il faudrais soit laisser couller le produit pendant plusieur heures soit imerger la partie incriminée...sinon la solution c'est de bien s'assurer que ta coque est totalement seche(soufler et passage en cabine de peinture a 60 degres pendant une bonne heure par exemple et emprisoner la rouille sous une resine comme le rustol pour empecher que le processus de rouille puisse continuer...ou les deux restom et rustol puis apret eventuellement joint de carrosserie corps creux pour les autres endroit...pour empecher l'oxygene et l'eau de passer...

sinon effectivement depointage et sablage mais bon....

bon courage et tiend nous au courant...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...