Jump to content

cox en drift le 27 nov 10 à Lurcy-levis


Bastouil

Recommended Posts

  • Replies 31
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Allez, juste pour vous donner la température côté forum de drifteur :o :

-------------------------------------------------

Bastouil t'es un tueur icon_eek.gificon_mrgreen.gif au bourbonnais tu m'avais bluffé, mais la, tu m'as mis "sur les fesses" quel maitrise !!! Au cul de Laurent dans la grande courbe du fond ; magique icon_cheers.gificon_cheers.gificon_cheers.gif

j'éspère que tu reviendra rouler avec nous, une cox en drift, c'est dément !!

--------------------------------------

Celui-ci je l'ai pris en copilote en fin d'aprèm, je commençais à bien connaitre le tracé pour les enchaînements. Le Laurent dont il parle, je crois que c'est le vice champion de france ?? :confused: Le problème dans les paddocks, c'est qu'ils m'appellent tous Bastouil, me disent qu'ils ont la Nissan S13 truc machin vert fluo et ... ben je les connais pas encore tous bien (loin de là ) et suis incapable de reconnaitre leur auto ... !!! :p Mais ça viendra..

15461217825626218748910.jpg

Link to comment
Share on other sites

Oui, si possible avec les commentaires dans la voiture du genre : Il se traine avec sa M3....

Beau boulot, il faudra quand même que je vienne faire un tour avec vous un jour (au moins en DDC)...

Sinon, j'ai pensé a toi puisque je suis inscrit a une sortie circuit sur glace le 26/12... Si jamais t'es dans le coin, c'est a flaine...

Seb

Link to comment
Share on other sites

Le moteur viens de redemarrer, si le volant moteur veut bien rester accroché cette fois, je devrais pouvoir venir faire une session ou deux en 2011...

Pour le coup, tu feras difficilement mieux qu'une saison qui finis le 26/12... Si ton coeur balance, tiens moi au courant...

Seb

Link to comment
Share on other sites

Merci Yo

J'avais quand même bonne équipe avec moi ;)

ACTION :

27 novembre 2010 circuit de Lurcy Levis. Arrivée en renfort du Team COX pour notre deuxième participation en Training FDC. Camion d'assistance, trois aides-copilotes compétents m'accompagnent. Avec cette ambiance sibérienne et les flocons qui se déposent calmement sur les galbes noires de ma cox , j'ai un petit flash back : hiver 2001 rallye historique de Vichy-Charbonnière. 300 km dans la journée, entre neige et glace. Mon tout premier rallye historique, mon premier "gros moteur" de 80 cv , mon premier talus aussi ... Mais ici le terrain est dégagé et les sabots de protection chassis en alu sont en place. Peut-être un peu plus de maîtrise au volant aussi. On peut tout envoyer sans état d'âme et ... je suis vraiment venu ici pour ça.

s6004636.jpg

Contrairement à ma première participation à une journée Drift, les paddocks me sont plus familiers. Les machines et leurs pilotes commencent à devenir de bons camarades de jeux.

s6004632.jpg

Cette journée aurait du être la continuité de mon premier Training au Bourbonnais. Progresser sur les Feint drift et Power drift essentiellement, mais les conditions météo sont telles que c'est en mode rallye qu'il va falloir piloter. La piste est partiellement gelée. La glace fondue est partout. Pas de réels appuis à gérer, tout en finesse sur un terrain fuyant et irrégulier.

s6004641.jpg

Après reconnaissance du tracé du petit matin, la vitesse peut monter progressivement ainsi que les prises d'angle. En courbe courte normalement gerée en 2 sur sol sec, c'est un 3eme rapport qui est utilisé sur filet de gaz. Le couple à 3000-4000 rpm du 2100cc de 150 cv et le sol gras font des merveilles. Je connais enfin les sensations d'une auto de 400cv ! Petit appel de gaz et l'auto est déjà en drift. Son maintient n'est qu'une question de cap de direction sans même rajouter de puissance à la roue. En courbe longue, c'est une autre histoire qui me plaie autrement ! Vitesse, prise d'angle, gestion de la corde du virage. Le moteur ronfle jusqu'à rupter ses 6500 rpm en 3. C'est avec beaucoup de plaisir que je partage les trajectoires de la BM du Team ADN et autres classés nationals du Drift Challenge. Et cette fameuse ligne droite. Si beaucoup ne gardent pas le cap au dela de 70 kmh sur la neige, c'est à 120 kmh de je lance et relance la caisse sur de larges S.

14846617825671218744410.jpg

J'avoue avoir joué stratégie avec l'arrivée de la neige entre 12 et 14h : lest dans le coffre avant de près de 20 kg de matériel (cric rouleur + roue + caisse à outil ) et sous gonflage des roues avant à 0.9 bars. Mais également la remonte de mes roues arrières avec pneus daily hiver très dessinés. Résultat : un train avant sans faille, et un grip arrière suffisant pour garder le contrôle.

s6004624.jpg

Les pilotes se sont fait bizarement timides à la reprise de 14h, alors que je me précipite en prégrille pour l'ouverture de trace. La neige fraîche est un régal assez rare et l'un de mes objectifs de cette journée hivernale, aussi ridicule soit-il, était d'ouvrir le bal en cas de neige . Bingo !!

15580547356139480166104.jpg

Si sur pluie le matin, la compétence au pilotage reste tout de même le maître mot pour avoir des performances de drift honorables, les choses se compliquent fortement sur neige et glace. Les trains arrières sont très légers et l’adhérence n’est qu’un lointain souvenir pour tous. Tous, pas vraiment. Une auto fait de la résistance. Justement celle la moins taillée pour le drift. La tendance s’inverse et le poids du moteur en porte à faux arrière devient mon atout cette fois. Avec la stratégie « mode neige », je ne ressens pas de différence entre le pilotage sur pluie du matin et la séquence sur neige ! Mis à part les plaques de glaces volants et se fracassants sous le châssis dans la lignes droite à 120kmh.

15651711545665518727610.jpg

Nicolas Delorme (Drifteur n°2 national) avec sa BM noire-orange m'avouera plus tard dans les paddock qu'il pestait de me voir avec telle accroche-maîtrise sur neige. Surtout dans la ligne droite à cette vitesse. Mais une violente embarbée m'ayant litéralement balayée de la piste juste devant lui, il fut quand même soulagé voir cette petite cox au tas ! En dehors des ces quelques loupés de cap, c'était tout de même mon heure de gloire j'avoue. La seule peut-être de toute ma future carrière de drifteur en cox !!

15055917825646885413510.jpg

A 15h, la neige de la piste est fondue. J'ai trop de grip maintenant sur le mouillé au train arrière et je remets mes gommes surgonfflées à 4 bars. Mode glisse à nouveau top opérationnelle et l'après midi se déroule sous le signe des bathèmes à la chaîne. On ne se refait pas et j'ai toujours adoré faire partager ces sensations de conduite sur circuit.

75771146607133985314756.jpg

En tout cas mon palmarès du jour sera : un des rares à ne pas avoir été tracté. A chaque loupé j'ai planté 2 roues dehors pas plus. Avec 10 ans de grip, tu apprends le contrôle au plantage ! Ensuite c’est la ridicule cox qui a ouvert sur la neige. Et enfin, en terrain gras pluie ou neige, je ne suis pas si loin des vitesses-prises d'angle des classés nationaux. Ca ce n'était pas prévu mais je prends !

15461217825626218748910.jpg

Un drifteur du Staff, courant sur ALFA jaune, fut litéralement épaté de mes performances. Ce qui me donne un regain d'assurance et me motive pour la saison prochaine. C'est le genre de bonus, lorsqu'on débute sur une nouvelle discipline, qui est toujours bon à prendre.

Merci à Stéphanie, Antoine et Laurent pour leur aide précieuse, ainsi qu’au STAFF et pilotes FDC pour leur accueil.

Merci à mes sponsors AUTOPASSION, AUTOCONTROLE, ARTPUB, MAXAUTO, BARBIER ECHAPPEMENTS

s6004662.jpg

15627717825739218737610.jpg

Et action en image :

Merci à Stéphanie H pour le montage cette fois encore.

Link to comment
Share on other sites

salut je suis régulièrement ton post et je prend 5 minute pour te féliciter, c'est toujours agréable de voir t'es vidéos et sa donne envie de voir la suite et la progression aussi bien de l'auto que de ton pilotage.

Sous la neige on a l'impression que c'est vraiment facile pour le moteur, dommage je ne vois pas l'aiguille du compte tour dans la vidéo.

Si un jour tu passe sur un circuit proche de chez moi c'est avec plaisir que j'irais te voir rouler.

Bonne continuation

Link to comment
Share on other sites

Impressionnant cette maitrise, je suis curieux de voir comment cette voiture tient la route.

As tu envisagé de faire un reportage technique sur la préparation chassis comme tu l'as fait avec ton nouveau moteur.

Je ne franchirai certainement pas le pas, mais très intéressé de voir comment le chassis et les trains roulants sont préparés.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Slide Performance

    Car Concept

    Speed Shop

    Vintage Autohaus

    Initial Cox

    AG Syncro Boite Vitesse VW et Porsche

    Ampoules pour Anciennes

    Coxobus en Seine et Marne

    Mecatechnic

    Bugs Are Us

    Feller Service

    Microprix Pieces VW Cox et Combi
  • Posts

    • comme le remplissage est moindre car le levée est limitée et le diagramme du c25 à une RFA - moment où la soupape d'admission se ferme pendant le cycle - relativement tardive tu peux monter assez haut en rapport volumétrique tout en ayant l'objectif de rouler avec l'euro-carburant E10 Ca ne gène pas d'utiliser 8.5:1 mais la priorité est de limiter le deck height donc la hauteur du piston au PMH par rapport à la chemise. tu peux sans risque utiliser 1 mm ce qui améliorera la qualité et donc le rendement de combustion c'est à dire qu'un peu plus d'énergie sera utilisée pour déplacer le piston et un peu moins chauffer les cylindres-culasses donc même en minimisant le deck height sans toucher le volume des chambres actuel si il est raisonnable (52cc maxi) tu auras déjà une amélioration substancielle en reprise, pollution, consommation et une plus grande facilité de réglage au niveau de la carburation qui réagira plus distinctement au ralenti et bas régime même si tu n'es qu'à 8:1 voir un peu plus. Si tu décides en plus d'usiner les culasses pour diminuer leur volume et retravailler les culasses ce sera tout bénéfice mais pas obligatoire. un moteur a deux carburateurs surtout si ce sont deux dellorto drla sera toujours plus performant en particulier à très bas régime (sous 2000 tr/mn) et le fait d'individualiser le réglage de richesse des cylindres rend l'ensemble plus précis quand au rejets polluant. deux carbus simple corps est une bonne idée également et ne devrait pas être éloigné de la puissance maxi/plein gaz  de 2 x drla sur cette configuration cependant l'agrément sous 1800 tr/mn sera légèrement inférieur car il ya aura toujours deux cylindres qui donneront mieux que les deux autres au ralenti et bas régime.
    • Salut, Faudrait surtout connaître la taille de la buse dedans. 27/28/29/30 ??? REPONSE VUE SUR LE COM PRECEDENT : 28MM C'est ce qui définiera le gicleurs principal directement en lien avec la buse. Le gicleur de ralenti est sur un réseau secondaire donc la buse n influe pas directement sur sa taille mais il faudra peut être ajuster lors des essais pour obtenir une bonne transition. Donc, taille de buse 28, ralenti d origine et 5 points de plus sur le principal, roulage et ajustement.      
    • La gâchette des poignées de cox n'est ondulée que depuis le millésime 72.  Les repros ne le sont souvent pas...
    • Le fly-cut consiste à raboter les puits de la culasse pour réduire le volume de chambre...  J'imagine que tu as des 040 autolinea d'en gros 52cc.  Les pros le diront mieux que moi mais faudrait viser un 8,3 de R-V, en gros 😅
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...