Jump to content

infos sur cox 67 standard gris fontana l595


Recommended Posts

eh oui, difficile de réellement définir ce qu'il y avait sur les standard........:confused: :confused: :confused:

car entre les options demandées par les clients à l'achat, les modifs faites apres, les différentes usines de production.......ça reste super vague !!!!!

j'ai une 67 standard , provenance Allemagne, mais je ne l'ai pas eu complète..:-/

dans les specificités que j'ai pu voir.......

-pas de baguettes de caisses (caisse mise à nue, pas l'ombre d'un trou !!) ni sur le tableau de bord d'ailleurs

-au niveau des portes :

-poignées int et ext peintes dans un ton gris/vert

idem pour la manivelle de vitre

-poignée de capot avant peinte

-cerclage de compteur peint aussi dans cette teinte gris/vert

-pas de jauge à carburant, mais robinet sur tablier avec reserve manuelle

-sigle Vw de capot avant peint..

voila toujours quelques infos de ma part sur ces modèles intéressants et particuliers :rolleyes: :rolleyes: :rolleyes:

Link to post
Share on other sites
  • Replies 33
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Bonjour K-alimer0,

mais au fait, comment etes vous sûr(e)s que votre vw est bien une "standard" ?;)

perso, aucun papier (cg, certificat Wolfsburg) ne le mentionne ; et pourtant j'ai le petit ciel de toit, pas de baguette tdb, ... d'une standard :o

Je te répondrai par la finition, mais cela est assez aléatoire, surtout, lors de transformations succéssives réalisées par des propriétaires qui se sont suivi, la possibilitée d'avoir certaine options lors de l'achat, voire tout simplement par l'exotisme de l'époque, ou certains éléments destinés à d'autres modèles étaient mis, selon le cas, débordant évidement du cadre officiel, sans que cela ne porta préjudice.

Et même au vu de la finition, les éventuelles informations, glanées ça et là.

Néanmoins, il semblerait que l'usine D'Ieteren soit assez coutumière d'agrémenter les Coccinelles qui sortaient de chez eux d'éléments, de De Luxe, voire de 1300, comme par exemple, une jauge de carburant au tableau de bord.

Une signature, en quelque sorte, mais qu'il ne faut pas forcement prendre au pied de la lettre, car, si on remet dans le contexte de l'époque, il fallait faire de la place, vider les stocks, pour passer du quatre à plat à air à l'arrière et de la propulssion à tout son contraire.

Il en allait de la survie de l'entreprise, et même si la K70, de l'ex N.S.U. fut assez insignifiant en terme de diffusion, elle allait donner naissance à la Golf.

En réponse à ma demande au musée de Wolfsburg, il y a fort longtemps de cela, la désignation de Standardlimousine, en face du libellé du Modell était inscrit, à la suite de 111011.

Il semblerait que cela ait disparu au profit d'une désignation plus simple, comme VW 1200 Limousine.

De plus, ce fut presque par hasard que j'avais découvert que la mienne venait de chez D'Ieteren.

D'ailleurs, suite à un courrier que je leur avais envoyé pour m'assurer qu'elle était bien née chez eux, ils me répondirent par l'affirmative, y indiquant Coccinelle type 11D1 1200cc

J'avais eu la chance d'avoir le Livret du Service Après-Vente Volkswagen, ainsi que le Carnet mécanographique des cartes perforées Diagnostic VW, où un autocollant à l'arrière de celui-ci reprenait, outre le numéro de châssis et le numéro de moteur, les numéros correspondant au Modell, complété par le libellé Equipements M,le numéro de la couleur extérieur et sellerie (06 06 50 , 06 06 correspondant au L 90 D , Pastelweiß [ Blanc Pastel ] et 50 à Schwartz [ Noir ] ), le numéro de l'importateur de l'époque, ainsi que la ligne sur laquelle elle fut issue.

Link to post
Share on other sites

et le certificat Wolfsburg est il fiable pour vous ?

personnellement, je me pose des questions :( : non seulement il n'est pas specifié le "standard" de quelque facon que ce soit mais en plus la couleur d'origine serait gris fontana or dans les parties cachees la peinture ressemble plus au blanc perle...

Par consequent, le certificat ne m'est pas tres utile car toujours autant d'interrogations sur l'origine de la cox...:(

Link to post
Share on other sites

Bonjour Reminou,

M030: réservée à l'Autriche: allumage simultané des phares et de l'éclairage de plaque d'immat.

M042: correspond aux spécification du marché Belge.

M055: blocage de levier de vitesse avec le bouton de démarrage.

M086: VW 1200

Je ne connaissais pas le code M42.

Quand est-il, finalement, des spécifications correspondants au marché Belges ?

Des particularitées liées à la dotation d'éléments pour les modèles construits ?

En te remerciant par avance.

Link to post
Share on other sites

Bonjour K-limer0,

et le certificat Wolfsburg est il fiable pour vous ?

Pour moi, oui.

Ne serait-ce que pour pouvoir identifier la motorisation, et si au besoin est, de s'assurer si celle-ci est, soit d'origine, soit changée, de même cylindrée ou non.

Dans le cas ou le moteur aurait été changé, tu peux ainsi le " dater ", voire, éventuellement en trouver un pour le remplacer par un qui " correspondrait " au millésime 67.

Ceci est un exemple, bien sûr.

J'estime que le certificat est fiable et utile.

Reste que ces informations sont le minimum, sachant le nombre, les modèles, les lieux de productions, important, variés et les marchés divers ne sont pas une mince affaire à gérer.

Le Musée couvre ainsi toute la gamme et les modèles Volkswagen depuis le début, continuant ainsi aujourd'hui par les pompes à eau les plus récents.

personnellement, je me pose des questions :( : non seulement il n'est pas specifié le "standard" de quelque facon que ce soit mais en plus la couleur d'origine serait gris fontana or dans les parties cachees la peinture ressemble plus au blanc perle ...

Les modèles Standards sont des modèles d'appel.

Nous les nommerions aujourd'hui "entrée de gamme. "

Chez Volkswagen, actuellement, cela correspondrait à la finition Trend.

Ce sont des modèles basiques, sans fioritures, n'ayant que le strict minimum que l'on attends d'eux pour l'usage que l'on en ferait.

C'est à dire l'essentiel.

Pour bien faire la différence avec des modèles plus richement dotés, la finition De Luxe ( ou Export ) fut crée.

Cela fut le resultat, premièrement, de la volontée de ramener des devises en exportant justement des modèles plus "luxueux" et flatteur, et secundo, de répondre aux attentes et aussi aux demandes des futurs acquéreurs.

La différence entre une 1200 Standard Limousine et une 1200 De Luxe Limousine était clairement établi jusqu'à l'avénement de la cylindrée de 1,3 l., puis du moteur 1,5 l.

Ces deux derniers modèles, manifestement "haut de gamme", se devaient d'être en finition De Luxe, car avec des nouveaux moteurs plus puissants et performants, ils se devaient de justifier le prix, les performances ainsi que la dotation de la finition.

La 1200 devenant au fur et à mesure plus proche d'une De Luxe que d'une Standard, la Standard fut ,à un moment, nommée 1200 A, héritant du découvrable, de la boîte de vitesse non synchronisée, d'éléments peints ...

La 1200 A apparu en novembre 1 964, remplaçant ainsi la Standard-Modell.

La 1200 Export / De Luxe continua son bonhomme de chemin.

La 1200 A rattrapant son retard en terme de technique, motorisation et autre, s'arrêta en juillet 1 966

En août 1 965, arrivée de la 1300 qui remplace donc la 1200 Export.

Elle devient le haut de gamme du moment, notamment pour la carrosserie des cabriolets à laquelle est est dévouée.

Curieusement, une 1300A remplaça la 1200A de août 1 966 à juin 1 967.

J'écris curieusement, car, si le moteur de série est le 1,3 l / 40 ch, sur demande, il était possible d'avoir le 1,2l / 34 ch.

Je n'ai aucune information que ce soit sur ce modèle.

En janvier 1 967, retour de la Standard, sous la dénomination 1200.

Août 1 966, millésime 1 967 voit apparaître le modèle 1500, qui vient épauler le modèle 1300, mais, suivant la logique des haut de gammes, cette motorisation va aussi d'office se positionner sur la carrosserie du cabriolet.

Tout cela, c'est " l'officiel " ...

Maintenant ...

Nous savons qu'il peut y avoir un monde de différences, à l'image des 1300, qui elles étaient normallement remplacées par les 1302, alors que continuait la production de ces modèles.

Volkswagen n'est pas avare de ces (et ses) surprises, sachant que ce n'est pas déjà évident de s'y retrouver en temps normal.

La 1200 reste le modèle d'appel, avec des éléments minimaliste de De Luxe, tels, par exemple, les baguettes de carrosseries, selon les millésimes, rattrapant petit à petit, mais avec un temps de retard les dotations antérieures pour bien marquer les différences.

Je pense que les Standard destinées aux autres marchés avaient quelques éléments de ce style.

Ma Coccinelle était manifestement une Standard, car c'était une 1200, en motorisation 1,2 l, en six volts, possédait le robinet d'alimentation en carburant sous le tableau de bord ...

Elle aurait pu être un peu plus luxueuse en puisant dans les options, mais cela serait resté quand même une Standard, car les options pour ce modèle étaient plutôt chiche...

La Standard, typiquement dépouillée, sans artifice, étant principalement destinée au marché Allemand.

Sur la poutre centrale du châssis, sous la banquette arrière, il n'est pas frappé à froid 11 D 1 ?

Rien d'indiqué sur la carte grise qui utilise 11 D 1 ?

Ce " blanc " ne serait-il pas la sous couche d'apprêt, qui en comptait trois ...???

La quatrième couche étant la couleur extérieure.

Par consequent, le certificat ne m'est pas tres utile car toujours autant d'interrogations sur l'origine de la cox ...:(

Quand tu écris l'origine de la cox, je pense que tu veuilles traduire par son origine de modèle et non de pays, qui serait pour l'heure, la Belgique.

Personnellement, je ferais quand même une demande auprès de Volkswagen Belgique, chez D'ieteren, pour en être sûr.

Cela ne mange pas de pain, juste du temps pour les recherches.

Cela fait aussi parti du "charme" que cette quète du Graal.

Te serait-il possible de poster quelques phographies de l'objet de ton intérrogation et pouvoir ainsi situer l'énigme ???

Link to post
Share on other sites

Sur la poutre centrale du châssis, sous la banquette arrière, il n'est pas frappé à froid 11 D 1 ?

Rien d'indiqué sur la carte grise qui utilise 11 D 1 ?

rien sur la carte grise...:( (juste type 11) ; pour le chassis je regarderai plus tard car il est stocké hors de chez moi le temps de la restau de la caisse...

Ce " blanc " ne serait-il pas la sous couche d'apprêt, qui en comptait trois ...???

La quatrième couche étant la couleur extérieure.

les interieurs seraient restés en appret ?

img0957di.jpg

Te serait-il possible de poster quelques phographies de l'objet de ton intérrogation et pouvoir ainsi situer l'énigme ???

ce qui me fait penser à une standart : petit ciel de toit, ...

img0959id.jpg

aile passager sans grille de klaxon, ...

img0960j.jpg

pas de baguette sur le capot, une sellerie rouge ??? ...

img0964u.jpg

Link to post
Share on other sites

Une 1200 de 67 est quelque part toujours un peu une standard puisqu'elle a toujours le petit ciel de toit, l'absence de baguettes au tableau de bord et le volant 2 branches sans cerclo klaxon...etc...bref rien à voir avec l'équipement luxe systématique des versions 1300 et 1500 du même millésime.

Jusqu'à cette période, il existait en parallèle des modèles vraiment économiques disponibles uniquement sur certains marchés avec chromes peints en gris, absence de baquettes latérales et volant 3 branches. Souvent appelés "Sparkafer" pour coccinelle économique (dans ce cas, ça aurait été inscrit sur certificat du musée), mais le modèle de base en 67 reste la 1200 normale avec un équipement minimum mais un peu de chromes quand même...

Link to post
Share on other sites
Une 1200 de 67 est quelque part toujours un peu une standard puisqu'elle a toujours le petit ciel de toit, l'absence de baguettes au tableau de bord et le volant 2 branches sans cerclo klaxon...etc...bref rien à voir avec l'équipement luxe systématique des versions 1300 et 1500 du même millésime.

OK, ça s'explique... ;) ma cox est donc une 1200 de 67 "normale" d'où l'absence de notification "standard" sur la CG et le certificat Wolfsburg :(

Par consequent, mes manivelles de leve vitres sont peut etre chromées d'origine, tout comme la poignees de capot avant et la grille de klaxon...

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Bonjor Bandit-cox,

Pépisse : on est sur la même longueur d'onde.

Sauf que j'ai quelques modif qui on dû être faite avec le temps.

Ou options d'époque, spécififique au 1200A (genre, jauge essence "Tank" mécanique, baguette avant sur le capot de la bonne année et baguette aussi sur toute la voiture avec les trous d'origines et le découvrable)

Quelle belle année...

Tchuss.

Christophe

En relisant le propectus que j'ai en ma possession relatif au modèle 1 200, et daté de 02/67, j'y ai omis de citer les parties chromés ou en alliage léger brillant.

Si tu as une 1 200 A , elle doit être entre novembre 1 964 et juillet 1 966.

Mon prospectus commercial ( catalogue , quoique c'est un grand mot ) " n'arrive " qu'après, mais n'en demeure pas moins valable pour K-limer0 et sa 1 200 de juillet 1 967

Ainsi:

Les pare-chocs avant et arrière.

Les cercles de phares.

La poignée de capot avant.

Le rétroviseur extérieur.

Le sigle VW au sommet du capot avant.

Les encadrements des vitres sur les portières.

Les poignées de portière.

Les moulures latérales. ( Baguettes latérales de carrosseries. )

Les enjoliveurs de roues.

La serrure du capot arrière.

Le boitier des feux arrière.

Il est a noter qu'il est indiqué qu'un vide poche est verrouillable à clef.

Je ne vois pas trop de quoi il s'agirait, sauf peut être de la boîte à gants, sauf que, je ne l'ai jamais vu, ni le vide-poche, ni le verrouillage de la boîte à gants pour ce modèle de série.

De plus, la représentation de la planche de bord montre clairement que la boîte a gants est à bouton poussoir, et même si cela n'est pas spécifié, la poignée d'ouverture intérieur ainsi que la manivelle de vitre sur la portière ouverte, sont de couleur gris/chrome

C'est, il ne faut pas oublier, un propectus de l'époque, avec ses erreurs et imprécisions.

Que ton capot avant ait la baguette est tout à fait plausible, même si elle n'est nullement indiquée, nulle part.

Pour ce qui est de la jauge mécanique, style " Tank " dont est dotée ta Coccinelle en plus de ton robinet de reserve typique de ce modèle, cela ne m'étonne pas, car j'avais aussi sur la mienne ce genre d'élément.

Certain ont affirmé que cela ne se pouvait pas ...

Mais bon ...

Comme quoi ...

D'ailleurs, souvent sur les petites annonces ou bien simplement lors de rencontres, je vois assez régulièrement ce genre de chose, concernant ces modèles.

Si tu as le livre, " La Cox en stock " page 90, tu y verras une fort belle photographie d'une Standard découvrable, reconnaissable au clignotant avant peint couleur caisse, ainsi que les sorties d'échappement peint en noir, reprenant ce que j'ai sur mon prospectus.

Idem dans le livre, " La Cox en or ", page 60 et le livre " La Coccinelle de mon père ", page 72 ( tableau de bord ) et page 74, ( vue arrière ) .

Celle qui est représentée dans " La Cox en or ", était principalement destinée et limitée au marché intérieur Allemand est un authentique " Sparkäfer ".

Doit-on, maintenant, en déduire qu'il y avait plusieurs finitions de Standard ?

Peut-être.

La Standard dite du marché intérieur Allemand, sans trop de chrome et beaucoup de peinture noire, baguettes comprise, et dotée d'un équipement succint.

La Standard destinée aux marchés extérieurs, avec quelques chromes supplémentaires, mais en deça des modèles De Luxe, mais ayant quelques équipements de plus.

La Standard sortie de diverses usines, ayant son lot d'incongruitées et d'étrangetées liées aux stocks, aux années ...

Surtout que l'usine Volkswagen D'Ieteren, à Forest, assemblait les modèles reçu.

Maintenant, quand à savoir si c'est uniquement l'usine de Wolfsburg qui fournissait les éléments ...

Alors que l'option toit ouvrant métallique faisait son apparition pour le millésime 1 964 pour les modèles supérieurs, l'option toit ouvrant pliable ( découvrable) était lui proposé aux modèles de base la 1 200 A.

Petit mémo pour s'y retrouver:

Moi surtout ...

N'hésitez pas à me reprendre si je me trompe.

Après guerre.

Standardmodell.

Mars 1 949.

L'Export naît avec la finition De Luxe.

Août 1 960.

L'Export montre sa différence avec la Standard en ayant le moteur 34 ch et la boîte de vitesse entièrement synchronisée.

La Standard conserve le moteur 30 ch et la boîte avec la première vitesse non synchronisée.

Avril 1 962.

La Standard reçoit le système de freins hydrauliques.

Novembre 1964.

La Standard devient 1 200 A en recevant le moteur 34 ch et la boîte de vitesse entièrement synchronisée.

Seule la finition permet dorénavant de faire une réelle différence, notamment à l'intérieur.

Août 1 965.

Naissance du modèle 1 300, remplaçant le modèle Export et qui conserve donc les éléments De Luxe antérieurs.

Août 1 966.

Remplacement du modèle 1 200 A par un modèle 1 300 A.

Seule la cylindrée change, les équipements et la finition ne changeraient pas.

Elle devient en ce sens la Standart de l'époque.

Néanmoins, je n'ai aucune informations valable sur ce modèle. ( Equipement, grand ciel de toît, etc ... )

La 1 300 demeure, ayant donc finition De Luxe.

Apparition du modèle 1 500.

Modèle identique à la 1 300, donc finitions De Luxe comprise, mais avec le moteur 1,5l. et freins avant à disque

Janvier 1 967.

Réapparition de la cylindrée 1,2 l, qui devient 1 200.

La 1 200 cohabite avec la 1 300 A.

La 1 300 A, reste, offrant ainsi la même finition ( ? ) que la 1 200, mais avec le moteur 1,3 l.

Elles seraient ( les 1 200 et les 1 300 A ) les Standard du moment.

Juillet 1 967.

Disparition du modèle 1 300 A.

Seule reste la 1 200.

Les 1 300 et les 1 500 continuent sur leur lancée, avec leur finitions et équipements.

Août 1 968.

Distinction claire et nette entre la 1 200 et la 1 300, notamment extérieur, par le biais des pare-choc simple lame et des " petits " feux clignotants arrière pour la 1 200 et pare-chocs en " U " et les feux clignotants arrières en fer à cheval pour la 1 300 et 1 500

A retenir.

La définition de la dénomination commerciale Standard vit depuis le début jusqu'à novembre 1 964, en changeant de dénomation, mais en gardant son dépouillement, même si elle rattrappe petit à petit la finition De Luxe, la mécanique, la motorisation et la technique.

De novembre 1 964 jusqu'à août 1 966, la version de base se nomme 1 200 A.

De août 1 966 à janvier 1 967, la 1 200 A est remplacée par le modèle 1 300 A

De janvier 1 967 jusqu'au dernier jours, le modèle de base cylindrée revient et prends la dénomination commerciale 1 200, cohabitant et partageant son existence durant six mois avec la 1 300 A, celle-ci, disparaissant pour juillet 1 967.

Selon les années, le modèle de " base " sera dénommé, soit Standart, soit 1 200 A, soit 1 300 A, soit 1 200.

A noter, aussi, que la 1 300 A pouvait avoir le moteur 1,2 l en option et que la 1 200, dans les années soixante-dix, selon les années, pouvait obtenir le moteur 1,3 l. en option aussi.

Quoique possible, je ne pense pas que K-limer0 ait une 1 300 A.

Cependant, l'identification de la désignation de son type pourrait ainsi confirmer quelle est réellement sa Coccinelle.

Définition, d'après la Revue Technique Automobile ( R.T.A. ) relative à ces modèles, page 134, au chapitre Identification, de la désignation du type.

Link to post
Share on other sites

Bonjour K-limer0,

rien sur la carte grise...:( (juste type 11) ; pour le chassis je regarderai plus tard car il est stocké hors de chez moi le temps de la restau de la caisse...

Dans le coffre avant, dans la cuve de la roue de secours, vers le fond de la jupe avant, à gauche de l'emplacement du réservoir de lave-glace, quand tu es face à ta Coccinelle, tu dois avoir la plaque d'identification en aluminium de ta Cocinelle qui y est rivetée.

VOLKSWAGENWERK AG

MADE IN GERMANY

TYP 11/D1

Numéro de série 117 *** ***

Dès que tu le peux, reprends les inscriptions sur le tunnel du châssis et vérifies la concordance.

Néanmoins, le simple fait qu'il y soit indiqué 11 sur ta Carte Grise, signifie que tu aurais là une 1 200, donc normalement pourvue du moteur D, de 34 chevaux DIN, en 6 volts.

L'idéal serait que tu aies la désignation du type tels que 111011.

Voir dans la Revue Technique Automobile, page 134.

les interieurs seraient restés en appret ?

img0957di.jpg

Là, je suis assez surpris.

C'est vrai que là, le Gris Fontana est assez clair, voire absent.

Normalement, la voiture avait sa couche de peinture quasiment partout, y compris dans le coffre avant.

Comme elle est déjà repeinte en rouge, intérieur et extérieur, n'aurait-elle pas subie une intervention au niveau de la peinture auparavant ?

Soit le blanc serait le Gris qui aurait "blanchi" avec le temps, et il aurait été le pretexte pour changer de couleur, soit il a été volontairement " cassé ", passivé, celui-ci aurait alors servi d'apprêt pour le rouge.

Elle aurait éventuellement eu une intervention plus lourde, avec décoquage, car je ne pense pas que le châssis soit clair ou rouge, mais sincèrement, je ne pense pas.

De plus, on voit bien que la feuillure où vient se reposer le joint en caoutchouc de l'ensemble pare-brise, vitre de custode, lunette arrière, sont de la même couleur rouge, ce qui, j'en déduis, suppose dépose de la sellerie intérieur et des vitres au minimum, tout comme pour les ailes avant, la dépose des optiques, ce qui me fait penser à une peinture assez professionnelle, ou tout au moins quelqu'un qui sait y faire.

Néanmoins, pour ce qu'elle est, cette peinture n'a pas été appliquées " correctement " dans le panneau de custode et la porte gauche, sur la photographie quatre, où l'on devine assez bien la teinte grise et où aussi, on voit bien la teinte claire.

A moins qu'elle n'ait eu un choc assez important à l'avant, ayant néccessité le remplacement complet du bloc.

Je n'y crois pas trop.

As-tu tenté de gratter un peu de surface à cet endroit pour y "voir" si en dessous, il n'y avait pas une autre couche ?

ce qui me fait penser à une standart : petit ciel de toit, ...

img0959id.jpg

Je suis bien d'accord avec toi.

Néanmoins, on devine sur le ciel de toît, l'ombre laissé par un pare-soleil, coté passager.

Or, là, il n'y en a pas.

aile passager sans grille de klaxon, ...

img0960j.jpg

D'accord aussi avec toi, sauf qu'elle devrait être peinte en gris.

Normallement.

pas de baguette sur le capot, une sellerie rouge ??? ...

img0964u.jpg

Pour la baguette de capot avant, son absence est normal.

Pour la sellerie, je ( te ) le répete, ce n'est pas celle donné par le certificat de Wolfsburg.

Reste que, il est fort probable :

Que soit celle-ci fut mise d'origine en lieu et place, à l'usine, pour X raisons.

Soit, un des précédents propriétaires l'a changée, voire, peut-être pour être en harmonie avec la peinture rouge.

Pour voir ce à quoi elle pourrait ressembler :

http://www.thesamba.com/vw/archives/info/paintcodestype1.php

C'est une sorte de couleur "crème "

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Bonjour,

Juste comme ça ...

En passant ...

Une petite annonce pour une vente ...

Voilà ce à quoi devrait normallement ressembler une " Standard " de juin 1 965 ...

Quoique bien curieux que de trouver ce modèle pour juin 1 965, sachant qu'à partir de novembre 1 964, la " Standard " devenait 1 200 A, en ayant le moteur 34 ch et obtenant la boîte synchronisée ...

Mais bon ...

D'un autre coté, ce modèle vient d'Allemagne, et il se peut qu'il est été immatriculé tardivement ...

Ahhhhh ...

Si j'avais la possibilité de pouvoir me l'offrir ...

http://www.bug-talk.de/forum/ads_item.php?id=6558

Bon ...

La jauge à carburant est présente au tableau de bord ...

La poignée du passager ...

Il me semble deviner le pare-soleil, coté passager, mais pas sûr ...

Elle vient peut-être de la Belgique ...

Assez coutumier du fait, ceux-là, que d'enjoliver ...

Reste les " Robri " d'ailes avants et arrières, accessoires, tout comme la grille d'aération moteur ...

Sinon, en parties chromées, les enjoliveurs des optiques, les enjoliveurs des roues, le rétroviseur extérieur, et heu ... , les embouts de l'échappement, ainsi que la baguette de marche-pied ( ??? )

Cabochons des clignotants d'ailes avant peint dans la couleur de la carrosserie ...

Curiositée encore, la seconde grille sur l'aile avant droite ...

Baguette de capot avant, logo V.W. poignée de portières, pare-chocs avant et arrière noirs (avec butoirs ), bras de balais d'essuie-glace, poignée d'ouverture du capot avant et système de fermeture du capot moteur (quoique le bouton poussoir soit chromé ) mais absence de baguettes latérales.

A l'intérieur, robinet de carburant, poignées, quoique pas facile à deviner réellement, couleur gris, et déflecteur couleur carrosserie.

Entourage des glace couleur gris aluminium ...

Hummm ...

Bien désirable modèle ...

Link to post
Share on other sites
  • 10 months later...

j'ai eu les 2 versions, une vrais standard sans baguette latérale, docn pas de chrome, un petit 1200 et grise fontana, détruite !!! dans un accident....versions assez rare chez nous, et que je n'hésiterais pas a reprendre si j'en trouve une, et une version 67 bas de gamme bleu pétrole avec intérieur blanc cassé, donc avec les petites baguettes latérales mais pas de chrome intérieur, très minimaliste que j'ai cédé a Loic Charpentier, mais elle aussi détruite !!!!....

HEUREUX possesseur de ce type d'auto, gardez les au chaud !

jlc :rolleyes:

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...