Jump to content
Sign in to follow this  
esimon

La Damper Pulley

Recommended Posts

"C’est quoi cette poulie ? Ca ? arf arf , c’est une poulie Berg ! Ah ? ? ! et, c’est pour quoi faire ? Ben, euh , ça doit être pour les gros moteurs… je pense."
Si vous êtes amateurs de moteurs survitaminés, tendance DKP, ce dossier est pour vous [...]

On voit de temps en temps, sur certains moteurs, de grosses poulies, épaisses, pas vraiment comme les autres. Elles portent différents noms : Les Damper pulley, Equilizer Pulley, Harmonic pulley et peut être encore d’autres, mais elles servent toutes à résoudre un seul et même problème.
Mais avant de tout vous dire, il va être nécessaire de faire un petit rappel, pour ceux du fond, près du radiateur.

damper1.jpg (21544 octets)

Le vilebrequin est mis en rotation via les bielles, elles-mêmes poussées par les pistons etc... etc. … pour transformer ce mouvement de translation en rotation. Chaque explosion secoue violemment tout l’équipage mobile. Ces fortes poussées sont régulées par le volant moteur, et son moment d’inertie. Ce volant moteur est parfois allégé, ce qui permet alors des montées en régimes plus rapide, par la diminution de ce moment d’inertie, mais que le volant ait fait un stage chez Weight-watchers ou qu’il soit stock, il est évident que le vilebrequin reçoit d’énormes efforts, vibrations, et chocs en tout genres, qui généreront des torsions et des flexions pas toujours souhaitables pour une grande longévité.

Soumis à ce régime, tout vilebrequin finit par se fatiguer, et il le fera d’autant plus vite si on lui demande 2 fois plus de puissance que ce pourquoi il a été conçu (et quand je dis 2 fois …).

Toutes ces vibrations sont arrêtées d’un côté par le volant moteur, qui encaisse tout et restitue une valeur moyenne de rotation, mais côté poulie, c’est libre, et ça s’affole.

Pour vous le représenter, imaginez une tige métallique solidement fixée d’un côté, libre de l’autre . Tapez dessus. Elle sera parcourue de vibrations importantes, et qui feront le va et vient (fréquences de résonance, harmoniques and co) . Avec votre vilebrequin , c’est exactement la même chose, la rotation de celui-ci n’empêchant en rien le parcourt des harmoniques.

Avec une poulie KIVABIEN, il sera possible d’atténuer, voire même d’absorber toutes ces vibrations néfastes ...

dkp.jpg

Pour résumer, il y a 2 grandes familles de poulies permettant une longévité accrue du vilebrequin :

  • Les poulies lourdes, en acier plein, comme la gamme des Equalizer Pulley de G.Berg, fonctionnant exactement comme le volant moteur . Celles ci sont d’une qualité irréprochable et sont anodisées . Elles sont idéales pour des moteurs routiers, et même un peu plus, mais augmentent l’inertie, donc ralentissent un peu (à peine) les montées en régimes . Bien sûr, elles sont livrées en équilibrage neutre.

berg.jpg

  • L’autre grande famille , c’est celle dont les poulies qui sont "relativement" légères, mais qui absorbent l’énergie des harmoniques non plus par un moment d’inertie, mais par transformation de ces vibrations en chaleurs, par un système d’amortissement interne .

fisher.jpg

Ce système peut être à friction à glissement limité, comme sur le modèle présenté en coupe, de chez Bill Fisher. Il peut être aussi hydraulique (même principe que vos amortisseurs de suspension), comme chez TCI . Il y a aussi parfois des combinaisons, élastique/hydraulique avec des polymères .

La poulie TCI

Un vilebrequin fatigué, moins rigide, abîmera vite les coussinets, ainsi que les paliers du bloc, diminuera alors la pression d’huile, et toute la cascade de problèmes qui en découlera . Quand on fait sérieusement une préparation, on comprend, au vu du coût final, que certains cherchent à le faire durer. Si maintenant, votre moteur est destiné à un Drag, la longévité n’est peut être pas primordiale pour vous. De même si vous refaites votre moteur est stock ce n’est pas indispensable pour une cinquantaine de CV mais … qui peut le plus, peut le moins ! surtout si vous avez un vilo non forgé...

kg.jpg

Ce n’est pas le microcosme de la VW qui a inventé les Damper Pulley, car comme vous avez pu le voir, c’est un problème bien plus général au moteur à explosion, et certains moteurs sont bien plus exposés que les nôtres aux phénomènes vibratoires, comme les V8 de grosses cylindrées. D’ailleurs pas mal de ces moteurs sont équipés de série avec ces poulies, ce qui a certainement inspiré pas mal de préparateurs . Si vous avez l’occasion de soupeser la poulie d’une 356 (vous savez, l'autre Katrapla), vous serez certainement surpris de son poids …

Coté budget, pour les poulies Berg, la gamme va de $80 à $100 à L.A. (1$ = 7,20 FF + frais de port + douane). En les prenant en Angleterre, ches les revendeurs agréés, c'est de £110 à £130 ( 1£= 11FF + frais de port). Chez les grossistes Belges, la gamme commence à 1450 FF + frais de port ...

Pour les + complexes, la Fisher est à env. $150, les hydrauliques commencent à $220 , le modèle TCI présenté ci-dessus est à $347.

Tout le monde redescend sur terre SVP... on est dans le domaine de la préparation moteur.

mot.jpg

Quand maintenant en meeting vous verrez ces poulies, vous saurez que ce n’est pas un effet de mode, même si je ne suis pas sûr que tous les possesseurs de Damper Pulley connaissent les bienfaits de celles-ci sur leur vilebrequin ;o) mais je compte dorénavant sur vous pour le leur dire, si besoin .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...