Jump to content
Sign in to follow this  
jvila

Le Mans Classic 2004

Recommended Posts

Les 23, 24 et 25 juillet 2004 se déroulait sur le fabuleux circuit des 24 heures du Mans, la 2ème édition du "Le Mans Classic". Cette manifestation est une rétrospective de l'histoire des 24 heures, des début en 1923 à 1978, mais elle offrait également l'occasion de réunir un plateau de Porsche 356 et dérivés sportif probablement unique au monde. Attention, immersion immédiate dans la légende des 24h. du Mans [...]

<p align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmclassic.jpg" width="190" height="262"></p><p><font face="Arial" size="2">Le but du Mans Classic est de faire participer à une course, en plusieurs plateaux, des voitures ayant couru jadis au Mans ou des modèles équivalent. Mais ce n'est pas tout, c'est aussi une grande exposition de véhicules anciens de toutes marques à caractère sportif ou non. Il y avait 366 véhicules inscrits sur les 6 plateaux de course et presque 4000 exposés, dont 620 Porsche. 40.000 spectateurs (soit 40% de plus qu'en 2002) et des pilotes prestigieux (Phil Hill, Jürgen Barth, Henri Pescarolo, Jean-Claude Andruet, Jean Ragnotti, Jean-Pierre Jaussaud, Johnny Herbert, Patrick Tambay, Alain de Cadenet, Christophe Tinseau…)</font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_o.jpg" width="298" height="224"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/Lmc_k.jpg" width="298" height="224"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Je ne vais pas vous faire un résumé de l'événement. Il faudrait des pages et des pages sans être certain de retranscrire de façon fidèle l'ambiance incroyable des tribunes, l'agitation des paddocks et l'effervescence autour de la piste. On se concentrera uniquement et simplement sur ce qui nous réunis tous ici, c'est à dire les VW aircooled et les Porsche 4 cylindres qui étaient présentes. Même si on peut ne pas rester insensible au charme d'une Bentley, Jaguar et autre Ford GT 40. sans oublier les Porsche RSR, 904, 906,908 etc….</font></p> <p><font face="Arial" size="2"><b>Côté VW</b>. <br> Et bien …. comment dire ……..: Rein , Niet , Nada !!!!!<br> En effet pas une seule VW flat4 aircooled si l'on excepte une poignée de VW-Porsche 914. Tout juste un très beau samba Anglais, propulsé par un Flat 6 à carbus, moteur rentrant au chausse-pied dans le compartiment.<br> C'est bien dommage, même si les VW aircooled n'ont pas été créées dans l'optique de la compétition comme sa cousine de Stuttgart ou d'autres marques qui ont créé des dérivés sportifs extrapolés d'un modèle de série. Le mouvement VW serait-il si refermé sur lui même que cela ?????? On en doute. Mais ceci est un autre débat. Ce qui est certain c'est que l'éclatement en une multitude de clubs est un obstacle certain. <br> Pour exposer sa voiture il fallait non seulement justifier de son appartenance à un club reconnu par l'organisation, mais aussi, il était impératif de s'inscrire plusieurs mois avant l'événement ! A méditer pour la prochaine édition.</font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_a.jpg" width="298" height="224"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_b.jpg" width="298" height="224"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2"><b>Côté Porsche à 4 cylindres</b>. <br> Le parking du club Porsche a accueilli environ 60 356 tous modèles. Dont un très beau modèle ayant appartenu au Président George POMPIDOU, restauré récemment par Porsche et qui était exposé sous la tente en face de la pré-grille et le splendide et véritable Spyder 550 d'un chanteur Français (vous savez, celui dont on n'aura pas la liberté de penser). Tous les modèles étaient représentés: pré-A, A, B, C, SC sous toutes leurs formes : Coupé, Speedster, Convertible D, Roadster, Cabriolet, Carrera, etc…<br> Beaucoup étaient en état d'origine, d'autres avaient été modifiés avec plus ou moins de bonheur.<br> On notera également la présence discrète de 7 VW-Porsche 914 dont 4 en version 4 cylindres. A priori pas de 912 présente</font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_c.jpg" width="298" height="225"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/Lmc_d.jpg" width="298" height="225"></td> </tr> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_n.jpg" width="298" height="224"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_f.jpg" width="298" height="224"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2"><b>Coté compétition</b> : <br> Il fallait noter la présence en plateau 2 ( 1946-1956 ) de deux Porsche 356 : La 356 A 1953 n°3 piloté par Horbach/Vogl et la 356 A 1953 n°11 piloté par Clark/Prill/Banks.<br> En plateau 3 : présence de quatre 356 , d'une 718 RSK et une RS 61 : La 356 1960 n° 11 de Ravon, la 356 1958 n° 19 de Penillard/Sgubbi , la 356 B n° 60 de Lembo/Verquin/Ricour , la 356A GT de 1959 n° 62 de Thalman.<br> La 718 RSK de 1959 n° 22 de Fernandez/Mighel/Bohrer et la RS 61 1960 n° 53 de Schenk.</font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/Lmc_g.jpg" width="298" height="223"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_h.jpg" width="298" height="224"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Résultats plateau 2 : 67 partants<br> 15 ème la Porsche 356 A n°11 Clark/Prill/Banks.<br> 36 ème la Porsche 356 A n°3 Horbach/Vogl.<br> On peut dire que nos petites 356 ne se sont pas trop mal débrouillées face à des monstres de piste comme les Jaguar et autres Ferrari.</font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/Lmc_i.jpg" width="298" height="223"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_j.jpg" width="298" height="224"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Résultats plateau 3 : 67 partants<br> 15 ème la Porsche 356A GT n° 62 Thalman.<br> 22 ème la Porsche356 n° 11 Ravon.<br> 35 ème la Porsche 356 coupé n° 19 Penillard/Sgubbi.<br> 50 ème la Porsche RS 61 n°53 Schenk.<br> 63 ème la Porsche 718 RSK n° 22 Fernandez/Mighel/Bohrer.<br> 67 ème la Porsche 356 B n° 60 Lembo/Verquin/Ricour.</font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_e.jpg" width="298" height="224"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_p.jpg" width="298" height="224"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Les compétitions se déroulaient pour chaque plateau en 3 manches de 45 mn, le circuit était ouvert dans son parcours le plus long et conforme à ce qu'il était à l'époque avec un développé total de 13,650 km. C'est cette version 'longue' et historique qui amène autant d'étrangers à revenir courir sur ce circuit mythique. Il faut bien le dire, on ne pouvait qu'être frappé par l'omniprésence des anglais. Très présents dans les parkings 'clubs', ils étaient absolument incontournables dans les paddocks et sur la piste puisqu'ils alignaient environ 8 voitures sur 10 et toutes plus belles et performantes les unes que les autres. Ils nous montrent encore une fois que leur culture de l'Histoire automobile n'est pas une légende outre-Manche.</font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_q.jpg" width="298" height="224"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/lmc_r.jpg" width="298" height="224"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Les organisateurs avaient fait les choses bien, avec des manches et des essais chronométrés toute la nuit. La tribune Dunlop (en face du pneu éponyme surplombant la piste après le S de la fin de la ligne droite des stands) est restée remplie le samedi soir pour voir entre 21h et 1h30 les spectaculaires 2ème manches des plateaux 4, 5 et 6…</font></p> <p><font face="Arial" size="2">Certains pilotes n'ont pas ménagé la mécanique assurant le spectacle…certains ayant eu un peu moins de chance, quelques voitures ont tapé de façon spectaculaire, heureusement sans faire de blessés. Les conditions de sécurité étaient excellentes et bien adaptées à l'événement.</font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/Lmc_l.jpg" width="298" height="224"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/356/Lmc_m.jpg" width="298" height="224"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">En conclusion le " Le Mans Classic " est un évènement à faire au moins une fois dans sa vie. En 24 Heures, voire plus, vous avez un aperçu roulant de l'Histoire du Mans. Si comme nous, vous avez un faible pour les anciennes sportives, c'est là qu'il faut vous rendre. Alors rendez-vous en 2006 pour la 3ème édition, avec vos VW ce coup-ci !</font></p>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Highway Import

    Bug Art

    Initial Cox

    Bugs Are Us

    Car Concept

    Classic Store

    Speed Shop

    Microprix

    Feller Service

    Mecatechnic

    Coxobus en Seine et Marne

    Serial Kombi

    Rudy Olivenca Services

    Vintage Autohaus

    Eugene, Artisan tolier
  • Posts

    • Pour ma part, ce qui est important, c’est Le pourquoi d’un passage en collection. Si la seule motivation est un CT allégé, et c’est tout de même un sujet récurrent dans les discussions, il me semble que ce n’est pas judicieux. Personnellement, je préfère entretenir correctement mon vieux véhicule plutôt que d’opter pour un statut qui permettent de m’en passer.
    • Salut Vins77 pour ma part 61 découvrable Avec 1776 Engle 110, RV de 9,1 Culasses préparées 35,5/32 alimenté par 2 Dellorto 40 busees en 34 kit de tôles moteur d'origine Avec turbine ronde modifié pour radiateur T4 mîi carter Sup 0,3 Fait maison pour puiser l'huile sous le fond du carter 😉 pour dans les 90/100Cv j'ai greffé des grilles de 1302 sur mon capot echappement CSP inox double T nord ( le Top ) Boite 8/35 d'origine 61 par 20* croisière 130Kmh 90" Par 38* Spa 2018 100110Kmh 100" Alain
    • Ce que j' aime bien avec la CGC, c est l'effet de groupe, le fait d être référencé CGC et "représenté par la FFVE" (Un peu comme un syndicat) Il se sont battu pour fait avancer les choses dans le bon sens et ils continueront.
    • Salut coxifred.  Je suis bien branché sur le moin de la bobine. J'ai écarté tous problème de branchement et pour ne pas avoir de problème de faux contact j'ai câbler et soudé les fils qui vont dans le compartiment moteur.  Il s'agit bien d'un CT full electro ou tu n'a que le réglage de ratio pour définir si c'est un 4,6,8,10 cylindre. Après suivant le type moteur diesel ou essence tu défini différemment ton ratio.  J'ai fait un essai avec un capteur hier soir mais sa n'a rien donné il faudrait que j'augmente le ratio car j'ai laissé le réglage à 2.  Je met la notice complète avec la traduction que j'avais faite sur Google ( moi et l'anglais une grande histoire).  Donc tu me dit que en sorti de bobine j'ai un signal carré ?  Compte tour vw.pdf
    • Pourtant il ne t'aura pas échappé que toutes les cox équipées d'origine d'un 1300da ou 1600 da ont un capot ajouré. Ce n'est évidemment pas une fantaisie esthétique de VW, mais ça relève bien d'une justification technique. En entrebaillant le capot vers le bas ou le haut on obtient le même résultat, c'est pourquoi  beaucoup de cow roulent le capot entrouvert, surtout les mois les plus chauds...
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...