Jump to content

Présentation: La VW Porsche 914


Recommended Posts

Fruit des accords commerciaux signés en 1967 entre Volkswagen et Porsche, la 914 ne connut qu'un succès d'estime malgré un potentiel technique énorme. Mal née ou tout simplement mal aimée, cette voiture originale fait 30 ans plus tard la joie de nombreux puristes, le tout au prix d'un coupé Karmann-Ghia...
Découverte de la Volkswagen Porsche 914/4 [...]

A la fin des années 60, Ferry Porsche trustait les victoires dans les plus prestigieuses épreuves, confortant le prestige de la 911. Il nourrissait toutefois le secret de lancer une voiture de plus grande diffusion, avec un constructeur disposant d'un réseau commercial bien implanté. Nordhoff, le boss de Volkswagen répondit "Ok" en 1967 à un projet d'étude et de prodution d'un modèle commun portant le monogramme des deux marques...

Le monogramme aux deux marques

Dans les grandes lignes, le projet prévoyait l'étude par les équipes Porsche d'un coupé deux places propulsé par le moteur de la VW411, un Flat4(ever) de 1,7L équipé de l'injection électronique Bosch.

La compétition ayant démontré l'avantage indéniable du moteur central, ce fut cette solution qui fut retenue. Le projet avançait bien jusqu'à la disparition de Nordhoff, survenue en avril 1968... Son remplaçant Kurt Lotz remettait en question certains points du contrat avec Porsche, ces contretemps faisant augmenter le coût des études. Quoi qu'il en fut la "Volkswagen Porsche 914" fut présentée au salon de Francfort en octobre 1969.

pub1.jpg pub2.jpg pub3.jpg

Deux versions étaient proposéesà partir du millésime 1970:

  • La 914/4 propulsée par le Flat4(ever) de la VW 411 developpant 80 cv à à 4900 trs/mn et commercialisée en Europe par Volkswagen (par Porsche aux USA)
  • La 914/6 propulsée par le Flat6 de la Porsche 911 developpant 110 cv à 5800 trs/mn et commercialisée par Porsche

914-1.jpg

Assez logiquement, nous nous attarderont sur la 914/4, dont la carrière fut plus heureuse que celle de sa grande soeur, puisqu'elle resta au catalogue jusqu'au millésime 1976 et fut vendue à près de 120.000 exemplaires alors que la 914/6 disparut du catalogue Porsche en 1972, après que seulement 3.360 exemplaires fussent vendus...

En terme de motorisations, la 914/4 reçu successivement des moteurs VW type 4 de 1.7L - 80cv, un 1.8L - 85cv (très éphémère) et principalement un 2L - 100cv.

profil.jpg

De silhouette très basse et tendue, presque symétrique, la 914 était proposée en version Targa, ce qui permettait aux claustrophobes de s'aérer à leur guise. Le segment de pavillon amovible se logeait dans le coffre arrière. En l'absence de "compartiment moteur", le propriétaire de la 914 disposait de deux coffres à bagages, un de 160L à l'avant et un de 210 L à l'arrière.

coffres.jpg toit.jpg

Coté équipement, c'est du fonctionnel à la mode teutonne, copie conforme de celui de la 911.

interieur.jpg

Techniquement, la coque autoportante était fabriquée à Osnabrück, par Karmann. La boite de vitesse était une Porsche à 5 rapports alors que le freinage faisait appel 4 disques, non ventilés. La suspension avant reprenait le principe de la 911, à savoir un dispositif par jambes McPherson et barres de torsion longitudinales. A l'arrière, on retrouvait un dispositif de guidage soigneusement conçu. L'essieu AR oscillant à triangles était calculé de façon à ce que les variations de pincement et de carrossage favorisent la tenue de route !

eclate.jpg

Pour l'anecdote, on notera que le pare-brise était déjà "collé" par procédé électromagnétique, à l'image de la tendance générale actuelle... En 1970, les chromes faisaient encore partie des canons de l'esthétique, comme en attestent les pare-chocs de la 914 !

Au niveau des performances, la 914/4 affichait dans sa première version, un rapport poids/puissance de 11.25 kg/cv.

Tableau des caractéristiques de la Volkswagen Porsche 914/4

Modèle

914/4 1.7L

914/2 2.0L

Année

1970

1972 -> 1976

Disposition

centrale longitudinale arrière

Nombre de cylindres

4 opposés à plat

Refroidissement

par air (800 L par seconde à 4600 tr/mn)

Cylindrée

1679 cm3

1971 cm3

Alésage x course

90 x 66 mm

94 x 71 mm

Puissance

80 ch à 4900 tr/mn

100 ch à 5000 tr/mn

Ordre d'allumage

1-4-3-2

Couplemaxi

13,6 mkg à 2700 tr/mn

16 mkg à 3500 tr/mn

Rapport volumétrique

8,2:1

8,0:1

Distribution

arbre à cames central (entraîné par pignons)

Alimentation

injection électronique indirecte Bosch

Boîte de vitesse

5 rapports

Embrayage

à sec

Freins

4 disques (non assistés)

Jantes

4,5x15 (1.7) ou 5,5x15 (2.0)

Pneus

155 ou 165 SR 15

165 SR 15

Transmission

aux roues arrières

Voies AV/AR

1335/1375 mm

Empattement

2450 mm

Longueur

3985 mm

Largeur

1650 mm

Hauteur

1230 mm

Poids

900 Kg

Vitesse max

175 km/h

195 km/h

0 à 100 km/h

13"

10,3"

400 m départ arrêté

19"

17,8"

Km départ arrêté

34,5"

31,5"

Boudée par les Porschistes, méconnue des passionnés VW, la 914/4 reste une formidable voiture en raison de son architecture technique issue de la compétition et qui se révèle capable de performances étonnantes dans la version 2L.

pub5.jpg pub4.jpg pub6.jpg

Avec une cote oscillant entre 5.000 et 12.000 Euros (selon l'état, bien entendu) soit l'équivalent d'un coupé Karmann-Ghia, elle reste un moyen très abordable de concilier l'esprit VW Aircooled et le monde de la performance...

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Mecatechnic

    Serial Kombi

    Mascotte Assurances

    piecesauto24.com

    Eugene, Artisan tolier

    Rudy Olivenca Services

    Microprix

    Initial Cox

    Coxobus en Seine et Marne

    Feller Service

    Car Concept

    Slide Performance

    Bug Art

    auto-doc.fr

    Bugs Are Us

    Vintage Autohaus

    Speed Shop
  • Posts

    • Bonjour à tous, je profite de ce post, car je souhaite installer des pop out sur ma 67, mais lorsque je regarde les Shops, sacrée différence dans les tarifs, ça va de 380€, 385€, 649€ et 689€ sans les joints de caisse. Lorsque je regarde la description, pas de différence dans le nombre d'accessoires. Quels sont vos expériences et conseils sur le sujet?  
    • Pour rester niveau capot arrière,le gros ressort se met à quel moment ?   une fois le capot mis ou avant de l’avoir visser aux charnières  merci  😉
    • J'en reviens au sujet principal 😉, les chambres sont toutes terminées. 64cc dans chacune d'entre elles, polies miroir.  J'ai tout redéposé chez Feller pour faire usiner les cylindres pour accueillir un joint bague type "lemans". A la base fabriqués pour une cylindrée Porsche 3.5L turbo, on ne les a finalement pas utilisé. Par chance ceux ci font, à un dixième près, l'alésage de la culasse. Il va faire un épaulement de 2.5mm de profond (correspondant à la bague en question). Solution qui semble être la plus simple mais surtout pour moi la plus efficace. Cela vient ajouter de la surface de contact entre la culasse et la chemise. Surface qui était limite sur les côtés car l'ancien usinage de la chambre était trop large et trop pres des anciennes chemises. Avec les nouvelles c'est forcément pas mieux.  L'épaisseur en haut des chemises est de 4.5mm. Avec la bague, il y aura a peu près 0.9mm de surface en plus, soit 5.4mm. Je vais monter les bielles sur le vilebrequin en attendant. Je me questionne maintenant sur le choix de l'aac. Sachant que je suis quasi sûr et certain de partir sur de l'injection avec un boîtier Megasquirt. Qu'est ce que vous me proposeriez ?   Merci ! 😉
    • Bonjour, Récupère vite ce ressort! Ce doit être celui qui se place sous le distributeur.   Vérifie en déposant le distributeur, et surtout ne le perd pas!   Là, je pense aux essences de mauvaise qualité de l'époque, peu ou pas assez détergentes. De plus, un niveau d'huile trop élevé dans le filtre entraîne aussi cet effet. MAIS, Je tenterais d'abord de démarrer le moteur sans déposer/nettoyer le carbu. Les seuls joints à changer à priori sont les O-ring (joints toriques) des vis de réglage du by-pass et de la richesse.
    • Bonjour, C'est toujours plus facile à deux, mais on peut le faire seul, à genoux face au moteur, avec le capot sur la tête. Evidemment, ce n'est pas à ce moment qu'il faut se rendre compte que la clé de 10 est toujours sur l'établi. 😄
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...