Jump to content

La traversée du Maroc en Buggy


Recommended Posts

On en rêve tous un peu, de toutes ces images de traversée de l'Afrique avec un quelconque quatre à plat, on aimerait presque tous le faire au moins une fois... Ce genre de voyage plus que passionnant, pas mal d'entre nous en rêvent. D'autres en parlent. Certains, par contre, l'ont réalisé. Prenez un Buggy Baboulin, un LM1, un ticket de bateau et quelques commodités d'avance, et vous voilà en route pour traverser le Maroc [...]

<font face="Arial" size="2">9 mai 2004, port de Sète, fin d’après-midi. Un buggy Baboulin stock avec un 1'600 double admission surmonté d’un carburateur Weber progressif 32-36, et un filtre de 206 Junior et un LM 1 monté d’un 1'600 simple admission sont en train de piaffer d’impatience devant le bateau qui doit leur faire traverser la mer Méditerranée direction une des pointes de l’Afrique: Tanger, Maroc. </font></p> <p><font face="Arial" size="2">C’est avec l’association "Les Touaregs du Midi" que nous partons, accompagné de deux 4X4 modernes pour toute assistance. Avec nous, une pompe à essence électrique et une mécanique, un câble d’accélérateur, quelques roulements ainsi qu'une courroie neuve. </font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_b.jpg" width="298" height="224"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_a.jpg" width="298" height="223"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Pendant ces 2 nuits en mer, nous rencontrerons une personne qui s’intéresse à nos drôles d’engin. Et pour cause, c’est un ami de René Baboulin, le concepteur de mon buggy ! Lui aussi part sur les pistes marocaines avec un 4x4. Le jour se lève, nous arrivons enfin. Les roues prennent contact avec ce sol aride, et les aventures vont commencer… Nous rallierons Tanger à la ville impériale de Meknès où nous passerons notre première nuit d’hôtel. </font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_c.jpg" width="298" height="224"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_d.jpg" width="298" height="223"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Le lendemain, nous irons faire une petite visite à Fes, voir le tombeau des Mérinides, ses souks et sa mosquée Karaouiyine avant de rejoindre Midelt à 1518 mètre d’altitude. Jusque là, tout s'est bien passé. Ces premiers 2 premiers jours furent pluvieux, mais se furent les seuls, donc on ne va pas se plaindre ! </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Nous allons passer aux choses sérieuses, nos buggy's vont enfin se faire un peu plaisir, car nous quittons la "route" pour attaquer les pistes sauvages. Au fait, les routes se composent d'une seule voie. Donc lorsque l'on doit croiser, on joue à la dégonfle en faisant attention de ne pas partir dans un trou ou un ravin ! C'est clair, il faut rester prudent mais on joue ! Et rencontrer une camionnette de face et attendre qui va quitter la piste pour laisser passer l'autre, c'est marrant !! </font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_e.jpg" width="298" height="224"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_f.jpg" width="298" height="223"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Plus sérieusement, on fait le plein de réserve d'eau, très important dans ces régions, et on attaque une boucle en tout-terrain de plus de 100 km au sein de l'Atlas, jusqu'à 2590 mètre d'altitude qu'il nous faudra plus de 13h pour effectuer. Tinerhir, Todra, les gorges du Tades avec en vrac, un bon passage de nuit dont pas loin de 18km en collant au fesses du 4x4 car les phares du Baboulin on lâchés ! Fatiguant ! Mais tellement inexplicable, indéfinissable ! Passer d'une mer de sable ondulée aux dunes, à la rocaille coupante, et même jusqu'à la neige ! Tout ça dans un même pays, dans une même journée, tellement marquant ! <br> <br> Ensuite, nous irons voir les dunes de Merzouga, les plus grandes dunes du Maroc, direction Zagora par la route au lieu des pistes sauvages prévues en raison d'une tempête de sable . </font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_g.jpg" width="298" height="223"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_h.jpg" width="298" height="222"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Enfin nous nous dirigeons contre les dunes de M'hamid où nous dormirons dans le désert, à la frontière du Sahara ! Et c'est ici, surpris, que nous retrouverons par hasard, la personne que nous avions rencontrée sur le bateau ! </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Ce qui est impressionnant dans le désert, c'est que l'on se croit seul, isolé, loin de tout. Et pourtant, lors de chaque arrêt, un bout de vie émerge, quelqu'un apparaît d'on ne sait où, comme par magie ! Le désert a ses mystères ! Nous dormirons sous une tente berbère, et on se réveillera sous le sable ! Une tempête ayant sévit durant la nuit ! </font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_i.jpg" width="298" height="227"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_j.jpg" width="298" height="223"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Jusque là, pas grand-chose à dire de nos véhicule, puisqu'ils se comportent à merveille ! Malgré les quelques frayeurs lors des passages abrupts de l'Atlas, rien de bien marquant... </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Tous les soirs, nettoyage du filtre à air dont nous sortons un gros un verre de sable. Quelques jours plus tôt, le câble d'accélérateur du Baboulin c'est coincé, la gaine sablée, avant que ce soit le tour du pédalier qui prendra le sable dans la rainure de la pédale de gaz, et le choke. </font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_k.jpg" width="298" height="222"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_l.jpg" width="298" height="222"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Un carburateur aussi, malgré l'amélioration de nos filtres, a mangé un peu de sable, mais rien de grave. La pompe à essence du LM à lâché, remplacé par l'électrique de secours qui rendra l'âme elle aussi, pour en revenir à une bonne vieille mécanique qui fera son office. Alors on continue ! </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Et on attaque la partie la plus technique, et là, les déboires commencent. Chaque village traversé, nous sommes non pas accueillis, mais assaillis par les enfants qui n'ont pas l'habitude de voir passer des voitures tous les jours. De plus, des touristes, avec ces étranges véhicules !! Alors il faut rouler prudemment car ils vous sautent carrément dessus. Si possible, il faut avoir avec soit une réserve de stylos, de briquet, et de bonbon à leur donner, sous peine de se manger occasionnellement quelques pierres... </font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_m.jpg" width="298" height="224"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_n.jpg" width="298" height="223"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Départ pour Foum'zguid, piste toute en sable, où nos moteur vont souffrir... Chaleur, terrain très difficile, une essence peu chère (~0.80€ le litre) mais de mauvaise qualité, le LM a commencé à fumer, et à bouffer de plus en plus d'huile. <br> <br> Ça devient dur, on se fait des étapes de 200 à 300 km par jour, on commence à prendre conscience de la rudesse du désert et de ce que doivent éprouver les coureurs du Dakar ! Il faudra peller pour dégager le sable, et même parfois se faire tirer par le 4x4. Enfin, nous arrivons à Tata, superbe piste reposante au milieu des palmeraies... Ça fait du bien... </font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_zo.jpg" width="298" height="223"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_o.jpg" width="298" height="222"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Jusqu'à Tzenakht, et c'est la fin des pistes, déjà... Nous allons décider de faire construire une tow-bar pour tracter définitivement le LM qui souffre méchamment. En plus d'avoir perdu à tour de rôle, les phares et les 2 rétroviseurs, nous nous apercevrons une fois rentré en France qu'en plus, le châssis est fendu sous le frein à main, jusqu'à mi haute de la poutre... </font></p> <p><font face="Arial" size="2">La tow-bar sera fabriqué sur le trottoir, à même le véhicule presque, avec des rallonges en piteux état côté électrode, et une lignée de barres de fer pour allonger la masse... Mais le résultat n'en est pas moins efficace ! </font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_zq.jpg" width="298" height="223"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/buggy/babmaroc_zr.jpg" width="298" height="223"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Ensuite, nous irons visiter Âit-ourir, banlieue de Marrakech, et Marrakech même ou il vaut mieux laisser la voiture à l'extérieur. Croiser dans des grandes avenues des mobylettes, des chars tirés par des ânes et des camionnettes d’où tout dépasse dans une anarchie la plus totale, est un exercice que seul les natifs peuvent se permettre d'affronter ! </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Voilà, ensuite tout devient plus facile. Visite de Essaouira, ville côtière magnifique, je dirais même magique ! Puis nous traçons le long de la côte, Kenitra, Tanger, le bateau… </font></p> <p><font face="Arial" size="2"> C'est déjà fini... Un dernier mot, "Si c'était à refaire, je repars demain !" <br> <br> Voilà pour ce périple, l'adresse de l'association qui l'organise :<br> <br> <u>ASSOCIATION LES TOUAREGS DU MIDI </u><br> LA FRAISSE <br> 11 320 MONTMAUR <br> tel : 06 98 44 68 50 <br> fax : 04 68 60 07 10 <br> <br> Récit et photo : Estevan Franc<br> Rédaction : Stéphane Diserens </font></p>

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Feller Service

    Bugs Are Us

    Eugene, Artisan tolier

    auto-doc.fr

    piecesauto24.com

    Rudy Olivenca Services

    Speed Shop

    Car Concept

    Microprix

    Initial Cox

    Serial Kombi

    Mecatechnic

    Slide Performance

    Coxobus en Seine et Marne

    Mascotte Assurances

    Bug Art

    Vintage Autohaus
  • Posts

    • Bonjour et merci pour toutes ces infos. Je mets dans ma besace.😉
    • salut, maintenant tout est clair, ce filtre à air est vraiment spécifique à un carbu. Merci Pod
    • Aucune cox ne peut tracter légalement une Eriba Pan, tout au plus une Eriba Puck...
    • Je change mon fusil d épaule, je vais upgrader mon 1800 , c est un 88x74 avec un web cam 218/119 lc 108, bielles il beam 5.4 ,je l ai monter avec des culasses simples admission et deux 34 ict , le moteur fonctionne bien mais je voudrais un peu plus de sportivité, mon souhait serait de l upgrader en changent les culasses pour des doubles admission et les préparées,  j ai ces fameuse 041 101 375 en 39x32  ou des 113 101 376 en 35x32. Quelle culasses choisir pour mon moteur et deux 40 drla pour obtenir le meilleur rendement ?
    • Salut, Il y a la même chose sur les Transporters T3 1600 CT avec solex 34 pic4. Une boite à air avec 2 capteurs de température donc. Il y a un capteur qui permet de réchauffer l'air dans la boite à air en utilisant une entrée d'air près de la culasse (1 et 2 sur le 1600 CT) quand le moteur est froid. Ensuite c'est l'entrée d'air frais qui prends le relais quand le moteur sera plus chaud pour avoir plus de puissance. L'autre capteur de température ( le n°1 sur le schéma) permet d'amener la dépression moteur (toujours quand le moteur est froid) sur la soupape de régulation du PICT4. Cette soupape lorsqu'elle est actionnée permet d'augmenter le débit de la pompe de reprise sur le carbu. C'est pour éviter le trou à l'accélération quand le moteur est froid. Ensuite quand le moteur est plus chaud la dépression est coupée par le "température Switch" et le débit de la pompe de reprise diminue.    Ce système permet donc  d'optimiser le réglage du débit de pompe de reprise au plus juste à condition d'avoir un carbu avec soupape de régulation qui fonctionne et elles sont souvent grippées .....  
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...