Jump to content

La présentation du VW Country Buggy


Recommended Posts

Si vous pensiez tout connaître de la production aircooled de Volkswagen, jetez un coup d'œil sur cet article concernant le seul "buggy" dessiné et construit en série sous le sigle de la célèbre marque de Wolfsburg. Si VW do Brazil se présentait comme une entité un peu à part de VW Europe, les autres filiales disséminées à travers le monde étaient très inféodées Wolfsburg. Pourtant celà n'empêcha pas le département d'étude Australien de VW de laisser son imagination crayonner différentes esquisses plus ou moins surprenantes comme le Country buggy. Détail d'une éphémère production d'à peine 3 années …

cb01.jpg cb02.jpg

Présentation

Suite à la demande de l'armée australienne d'étudier un véhicule 4x4 adapté au relief du pays, un prototype fut développé au complexe de Clayton et assemblé à partir d'éléments de la production de l'époque. Récupérant un train avant de type 2 et un train arrière à réducteurs, le buggy reçu divers éléments de mousse dans sa carrosserie afin d'acquérir une meilleure flottaison au passage des gués. Malheureusement, le résultat ne fut pas celui prévu lors de l'étude...
1967, le "Country Buggy" est présenté aux médias ainsi qu'aux concessions et la production pu commencer en fin d'année. Wolfsburg qui avait reçu auparavant par avion 2 prototypes, fut consterné de voir le rapprochement flagrant avec leur étude du moment, le 181.
La production lancée, de nouveaux problèmes de conception virent le jour. Les chaînes de montage subirent rapidement les modifications suivant les nouvelles conditions dictées par le siège social.

cb15.JPG cb16.jpg

Il faut noter qu'au final aucune unité ne fut commandée par l'armée australienne car la VW ne répondait qu'à 85% du cahier des charges militaire.
Ceci entraîna un déficit de commande et les 1800 unités/an ne furent pas atteintes comme souhaitées.
8 mois seulement après la première voiture sortie, Wolfsburg annonçait la fin de la production sur le sol australien. Courant de l'année 1970, le dernier CB assemblé fut vendu sur le territoire.
Avec le reste des pièces détachées, un peu plus de 200 unités furent expédiées aux Philippines pour un assemblage artisanal, ces derniers modèles furent destinés aux marchés Philippins et Malaisiens, ce portant le nombre de CB à environ 2000.


1. Carrosserie

cb03.JPG cb04.JPG

D'un design digne d'une boite à chaussure mais néanmoins rigolo, ce CB fût construit localement, intelligemment conçu à partir de feuilles de tôles planes pliées sur gabarit créant ainsi de grandes pièces plus simples pour l'assemblage. Les fines nervures permettaient de rigidifier l'ensemble.
Un savant mélange de pièces de la production VW du moment vient compléter l'extérieur : essuie-glace de type 3, phares inclinés de cox…
Noter également le pied de porte (sans porte) placé très haut afin de franchir les guets en toute quiétude. Comme le 181, les sorties d'échappement se retrouvent situées au dessus du pare choc arrière, bien que le CB soit plus vieux que son cousin.

2. Habitacle

cb05.jpg cb06.JPG

Le strict minimum est le premier mot qui vient à la bouche quand on découvre l'intérieur :
· Deux sièges basiques (banquette en option à la fin de la production)
· Volant, tachymètre, 2 interrupteurs électriques
· Boite à gants non fermée
· Et c'est tout…
Noter également le pare brise rabattable et le ridicule petit coffre à l'avant comprenant le remplissage d'essence.

3. Moteur

cb07.jpg cb07b.jpg

Equipé du petit 1300 cc code "F", vous pouviez demander l'option moteur… 1200 cc (non, ce n'est pas une erreur de frappe). Seul le filtre à air emprunté aux combis et les sorties d'échappement spécifique placées à 60 cm de sol, diffèrent d'avec le moteur de la Cox.

4. Trains roulants

cb08.JPG

Suite à un curieux croisement entre une plate forme de cox, un train avant de combi avant 67, de réducteurs pour l'arrière vous obtenez un véhicule avec une garde eu sol de 23 cm capable de franchir les reliefs abîmés de l'Australie.
Grâce aux éléments de direction de type 3, vous pouviez vous diriger et vous présenter face à des pentes de 51 degrés. Lors de la présentation des prototypes ces derniers étaient équipés de jantes en 16 pouces.

5. Anecdotes et caractéristiques

cb09.jpg cb10.jpg

Avec équipement 6 volts, le CB est un véhicule basique, voir utilitaire mais les chanceux propriétaires pouvaient l'accessoiriser :
· Rétro coté passager
· Pare-soleil
· Pneu spécial hiver
· Banquette arrière
Au moment de la vente, l'acquéreur recevait le manuel de "boite à gants" avec la couverture qui avait été imprimée a l'envers, mettant le volant à gauche alors qu'en Australie, ils roulent comme les Anglais… Un autocollant fut apposé par-dessus l'image inversée.

Puissance à 4600 rpm : 50 CV (SAE)
Couple maxi 2600 rpm : 9.38kg/m (SAE)
Compression : 7.3:1
Capacité réservoir: 33 litres
Dimensions :
Longueur: 3718.56 mm
Largeur: 1643.38 mm
Hauteur: 1557.02 mm
Empattement: 2400.30 mm
Angle d'approche: 51°
Angle arriere: 32 °


Conclusion

cb11.JPG cb12.JPG

Le plus hilarant dans l'histoire de cette VW est l'absence de renseignements officiels concernant sa production, aucune donnée spécifique n'a pu être fournie à Bill Moore (THE AUSTRALIAN COUNTRY BUGGY REGISTER) car les documents ont été détruits au moment du démantèlement de VW Australie, seules quelques données ont pu être fournies par le musée de Wolfsburg.
Tout le reste des infos ont été pêchées et réunies, soit par découverte aléatoire de documents, soit par un ancien employé de l'usine…
Personne ne sait ce que sont devenus les deux prototypes livrés en Allemagne pour les essais militaires, ce n'est pas celui du musée puisqu'il porte le n°845…
Vous avez dis rare et orphelin ?

Special thank :
Bill Moore

Link to post
Share on other sites
  • 4 years later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Rudy Olivenca Services

    Speed Shop

    Feller Service

    Car Concept

    Mecatechnic

    Bug Art

    auto-doc.fr

    Mascotte Assurances

    Serial Kombi

    Initial Cox

    Bugs Are Us

    Microprix

    piecesauto24.com

    Vintage Autohaus

    Slide Performance

    Eugene, Artisan tolier

    Coxobus en Seine et Marne
  • Posts

    • Bonjour et merci pour toutes ces infos. Je mets dans ma besace.😉
    • salut, maintenant tout est clair, ce filtre à air est vraiment spécifique à un carbu. Merci Pod
    • Aucune cox ne peut tracter légalement une Eriba Pan, tout au plus une Eriba Puck...
    • Je change mon fusil d épaule, je vais upgrader mon 1800 , c est un 88x74 avec un web cam 218/119 lc 108, bielles il beam 5.4 ,je l ai monter avec des culasses simples admission et deux 34 ict , le moteur fonctionne bien mais je voudrais un peu plus de sportivité, mon souhait serait de l upgrader en changent les culasses pour des doubles admission et les préparées,  j ai ces fameuse 041 101 375 en 39x32  ou des 113 101 376 en 35x32. Quelle culasses choisir pour mon moteur et deux 40 drla pour obtenir le meilleur rendement ?
    • Salut, Il y a la même chose sur les Transporters T3 1600 CT avec solex 34 pic4. Une boite à air avec 2 capteurs de température donc. Il y a un capteur qui permet de réchauffer l'air dans la boite à air en utilisant une entrée d'air près de la culasse (1 et 2 sur le 1600 CT) quand le moteur est froid. Ensuite c'est l'entrée d'air frais qui prends le relais quand le moteur sera plus chaud pour avoir plus de puissance. L'autre capteur de température ( le n°1 sur le schéma) permet d'amener la dépression moteur (toujours quand le moteur est froid) sur la soupape de régulation du PICT4. Cette soupape lorsqu'elle est actionnée permet d'augmenter le débit de la pompe de reprise sur le carbu. C'est pour éviter le trou à l'accélération quand le moteur est froid. Ensuite quand le moteur est plus chaud la dépression est coupée par le "température Switch" et le débit de la pompe de reprise diminue.    Ce système permet donc  d'optimiser le réglage du débit de pompe de reprise au plus juste à condition d'avoir un carbu avec soupape de régulation qui fonctionne et elles sont souvent grippées .....  
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...