Jump to content

Historique du Buggy Tow'd - Part.2 - "Le TOW'D aujourd'hui"


Recommended Posts

Bonjour Monsieur, je voudrais un TOW'D s'il vous plait (25 ans après). Aux USA, depuis deux ans, on note un fort regain d'attention pour le TOWD. Produit à 2000 exemplaires environ et peu copié, le TOWD pur jus est chassé de façon acharnée. Après avoir étudié la genèse et l'historique de ce Buggy, voyons ce qu'il représente dans le coeur des passionnés 25 ans plus tard [...] En cherchant bien, on peut encore trouver des Tow'ds à des prix raisonnables mais à restaurer. Les prix s'échelonnent d'environ 3000 $ départ US pour un Tow'd à restaurer à 10.000$ départ US pour les Tow'ds en état proche du neuf ou ayant un palmarès. Mais aux US, pour un Tow'd à restaurer, ce qui fait le prix, ce n'est pas spécialement l'état ni la cylindrée du moteur…, c'est la présence ou non de la célèbre plaque de série BF MEYERS !

im12.jpg

Voilà un exemple ce que l'on peut encore trouver :
im13.jpg im14.jpg

(bientôt sur les routes françaises !, à vous de le reconnaître)

En Europe, la donne est différente. L'offre de vrais Tow'd est inexistante, il y aurait aujourd'hui 3 vrais TOWDs en France. Les Apal Mexicains sont aussi très peu nombreux, car ont été produits à très peu d'exemplaires car ils étaient, tout comme le TOWD, destinés à être utilisés en compétition, ce qui ne représentait pas un marché énorme. Et puis il y a les copies. A l'inverse des US, il y a depuis quelques années, une offre croissante de kit + ou - copiés sur un croisement TOWD / Mexican vendus à prix d'or. De très beaux exemplaires fleurissent dans les meetings, et c'est plutôt agréable. Mais pour ma part, je trouve dommage que les kit copiés coûtent aussi chers qu'un vrai arrivé en France ! De plus, je trouve le charme de rénover un buggy original (resto très facile, une baignoire en plastique et trois bouts de tubes) beaucoup plus agréable que d'assembler une coque neuve produite à la va-vite. Et puis le charme de la fibre patinée, c'est sympa aussi.

im15.jpg

Une très belle copie surprise à Mérignac cette année ...

Au fait comment reconnaît on un vrai d'une copie ? C'est assez simple : la rouille est l'apanage des originaux ! ! ! ! ! Et puis, en dehors de la plaque constructeur, il y a trois détails qui ne sont pour ainsi dire jamais présents sur les copies. A vous de chercher quand sur un meeting vous croiserez un original et une copie... Et aujourd'hui, à quoi ça sert ? Un petit florilège de Tow'ds en action dans le désert Mojave :
im16.jpg im17.jpg
Les préparations aujourd'hui : Avec un Tow'd pour faire un truc de fou, il faut :Un Tow'd et ça.

im18.jpg

Et si on a des envies de grandeur et une violente envie de tordre du tube on peut faire ça :

im19.jpg

Des préparations trop luxueuses Toujours aux antipodes du concept d'origine, certains ont cherché à faire des show cars qui ne verront plus jamais la boue ou le sable…à moins de prévoir une bonne semaine de nettoyage après chaque sortie.

im20.jpg

La boue ? Connaît pas ...

Des préparations discutables Et puis il y a les autres préparations, pas toujours joyeuses. L'objectif est simple : alourdir le Tow'd, l'enlaidir ou essayer de le faire ressembler à autre chose, mais à quoi ? Je vous fais grâce des exemplaires cherchant à transformer le Tow'd en Lotus Seven …
im21.jpg im22.jpg
Une tentative d'arceau cage ... Comment utiliser 50 kg de tubes ...
Et puis heureusement, il y a ceux qui ont fait les petites modifs pour faciliter l'utilisation à outrance … tout en gardant l'esprit d'époque.
im23.jpg im24.jpg
Magnifique exemplaire "Old School avec capot racing, roues AV spindle mount et pneus AR à palettes Celui de Bob, à qui je dédicace ce dossier
im25.jpg im26.jpg
En avant pour le pique-nique... Lors du mémorial du record de BM avec le Manx N°1
Et pour ceux qui préfèrent jouer avec un TOW'D dans leur bac à sable, il y a la version avec moteur Corvair ….au 1/18ème

im27.jpg

La maquette AMT

Voilà pour le TOW'D, en espérant que cet article vous a plu et qu'il vous incitera à en faire de même. Par exemple sur LM, Marland, Apal et consors…. ? Dossier réalisé par Olivier VERGNAUD
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Rudy Olivenca Services

    Vintage Autohaus

    Microprix

    Bugs Are Us

    Eugene, Artisan tolier

    Initial Cox

    piecesauto24.com

    Mecatechnic

    Coxobus en Seine et Marne

    Car Concept

    Serial Kombi

    Mascotte Assurances

    Feller Service

    Slide Performance

    Bug Art

    auto-doc.fr

    Speed Shop
  • Posts

    • Merci pour les infos. Ça me donne une base pour partir et c'est ce que je cherche. 👍 J'ai déjà eu vent des problèmes de sous utilisation du moteur en e85. J'avais pris ce paramètre en compte dans l'équation.  Je suis un cycliste au quotidien et j'ai bien l'intention d'aller au taf au minimum une fois par semaine et sortir le week-end (après covid bien sûr 😉) 
    • Bonjour a tous, en voulant contrôler le niveau du boîtier,  je crois que le bouchon est tombé dedans! (Ne riez pas, mon 2ème pseudo c'est Lagaffe). Croyez-vous qu'il est possible de le récupérer sans démontage, en ôtant uniquement le couvercle? Si oui, il y a t il une méthode a suivre, ou alors dois-je le démonter et l'ouvrir complètement?  Merci
    • Curieux que tu ais pu remonter le clip, vu qu'il y a un chanfrein sur le pignon de distribution qui doit être côté coussinet #3 (du coup il est contre le "spacer") >> je pense que ce pignon doit de fait être légèrement moins enfoncé sur le palier, enfin ça ne change rien finalement car il faut de toute façon démonter pour inverser le pignon de distribution Utilise un extracteur dédié pour ne pas abimer les pignons en particulier celui en laiton qui est assez fragile. Une demi dent de décalage c'est beaucoup, un bon 5° en angle vilebrequin, voir un peu plus donc inutile de tenter le diable.
    • J'ai eu sur deux ans, et différents véhicules, 4 jeux de BP6HS ou BPR6HS qui ont eu chacun une ou deux bougies qui ont claquées toutes au même endroit.  Avec des couleurs un peu disparate, mais pas autant que toi quand même, même sur des moteurs avec des doubles carbus Toutes les bougies qui ont claquées ont eu toutes une fissure sur la céramique sous l'électrode, du coup l'étincelle ne faisait pas en bout d'électrode mais dans le "creux" de la bougie. Je n'en monte plus, je suis passé sur de l'iridium ou un autre marque. Bien sur je suppose que tu vas remonter d'autres bougies pour voir le résultat après avoir roulé un peu, mais, à part des prises d'air ou des réglages (culbus mais je suppose que c'est fait  ) Si elle sont classées par numéro de cylindre tu as une prise d'air côté droit.   J'ai un 1600 simple admission (comme le tiens donc) qui est dans ma 1303 avec un 31 pict 4 et le fonctionnement est vraiment très agréable, je regarderai ce week-end quel gicleurs j'ai dessus, par contre j'ai un allumeur pertronix a depression mais je ne pense pas que ça varie beaucoup sur ce genre de config. Par contre il consomme plus que le 1200 d'origine ça je te confirme 😄
    • Bonjour, sur mon 1700 avec vz14, 9,3 de RV et des 40 drla avant qu'on me détruise la voiture j'avais :   Pression d'essence 200gr avec pompe pierburg electrique/filter king Ralentit 65 Essence 165 Air 200 Reprise 55 Pointeau en 200 (hé oui sinon vu la taille des gicleurs principaux on devient pauvre en charge au bout d'un moment) niveau de cuve 7mm Avance réglée comme pour le SP avec allumeur alfa modifié à la sauce 009 (10/30° avec depression) Bougies iridium ngk (je dirait presque obligatoire pour les démarrages aisés à froid) Avec ça je tournais aux alentour de 0,88/0,96 de lambda sur toute la plage, je parle en lambda car l'AEM ne fait pas l'afr pour de l'E85. Pour info, au SP j'avais 52/130/190 pointeau 150 pression 250gr. Théoriquement tu ne devrais pas avoir besoin de toucher tes pompes de reprises (au niveau taille) mais je pense que tu devras peut être régler simplement le débit.   Attention, si tu ne roules pas souvent tu vas être bon pour des nettoyages régulier des drla car vu la mise à l'air conséquente, l'E85 en s'évaporant laisse une pâte collante/gluante dans la cuve mais surtout dans les gicleurs. J'avais fait un post là dessus.   Voilà, si ça peut te donner une idée de départ même si ton flat est plus gros que l'était le mien  
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...