Jump to content
Sign in to follow this  
Pleviez

La Cox 1969 1835cc Bi-Turbo de Tony DUVALLET

Recommended Posts

"Built to go, not to show" ... le décor est planté. L'objectif est de faire exploser les chronos, pas de faire un concours de beauté. La '69 de Tony Duvallet est dans la pure lignée californienne des seventies, où toutes sortes de modifications étaient expérimentées pour gonfler le moteur VW. Tony et ses copains auraient pu se contenter de monter de grosses gamelles et de gros carbus, à l'image des préparations les plus répandues. Mais il a préféré explorer d'autres voies, nettement moins conventionnelles: celles du moteur turbo, ou plutôt double turbo dans la dernière évolution de la bête [...]

En fait, l'histoire de cette Cox n'est qu'un longue et fusionnelle évolution entre Tony DUVALLET et sa voiture. Au départ, une idée simple: "Me faire plaisir, sans bousiller une belle base, tout en pouvant rouler avec au quotidien".</font></p> <p align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/Dcp_0561.jpg" width="450" height="300"></p> <p><font face="Arial" size="2">Le début de l'histoire remonte à près de 10 ans. La base retenue est une 1200 de '69 en état "très" moyen. La coque était croustillante, le train AV coupé, etc ... Qu'importe, Tony est travailleur et compétent... Il joue de la lampe à souder, répare la coque et vieilli un peu sa nouvelle protégée, pour coller à l'esprit "Lac Salé". </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Elle sort en 1993 dans sa première version en noir flammé avec un énorme 68 sur les flancs, avec un moteur de base 1200. Le moteur sera ensuite remplacé par 1600 / Engle 110 / carbu 36 IDF avec lequel Tony va goûter à ses premiers runs. Ce sera la révélation !</font></p> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="1" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/DCP_0606c.jpg" width="298" height="196"></td> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/DCP_0606.jpg" width="298" height="196"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2"> Quant à la déco actuelle dans le style "Parodic Inch Pincher", elle date d'octobre 1997 (Drag Strip de La Pallice) et se révêle très typée du "ON/OFF Racing Team" Rochelais, le port d'attache de Tony, même si ce dernier a rejoint depuis quelques mois Coutras pour s'associer à Eric AGUADO et officier dans l'antre girondine des croqueurs de chronos, à savoir Bugs Are Us. Assez logiquement, la voiture de Tony s'est mise à ses nouvelles couleurs !</font></p> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="1" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/DCP_0607.jpg" width="298" height="196"></td> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/Dcp_0590.jpg" width="298" height="199"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Membre du ON/OFF Team Rochelais, Tony va avoir le déclic en voyant la 1300 Turbo de Francis SEUTRE. "Il me faut un moteur turbo !" L'expérience de Francis avec les moteurs Turbo sera largement mise à contribution puisqu'il sera le principal maître d'oeuvre de la motorisation de la voiture de Tony.</font></p> <p><font face="Arial" size="2">La base "croustillante" sera alors reprise de A à Z, Tony redonnant à sa base toute la rigidité nécessaire pour encaisser la "purée". L'intérieur est allégé et reçoit deux bacquets bien typés Racing. Un line-lock est installé, histoire de pouvoir chauffer la gomme au départ des runs.</font></p> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="1" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/linelock.jpg" width="298" height="193"></td> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/DCP_0602.jpg" width="298" height="192"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">L'électricité et l'instrumentation de bord ne seront pas délaissés. Le tableau de bord en alu poli reçoit dorénavant un compte-tours, des manos de température d'huile, de pression turbo, de pression d'huile... et une jauge d'essence, daily driver oblige.</font></p> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="1" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/DCP_0610.jpg" width="298" height="197"></td> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/Dcp_0580.jpg" width="298" height="199"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2"><b>Venons en au coeur de la voiture, le moteur.</b></font></p> <p><font face="Arial" size="2">Le premier moteur construit sera un 1600 simple turbo, dérivé du 1300 de Francis. Inutile de préciser qu'il ne s'agit pas du simple montage d'un kit importé des Zuhessa. Non, nos deux fous furieux essayent, adaptent, fabriquent, peaufinent tout eux mêmes, à l'image de cette photo d'archives montrant une des premières pipes d'admission testée, en PVC de plomberie ... qui n'eut qu'une brève durée de vie !</font></p> <p align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/pvc.jpg" width="394" height="217"></p> <p align="left"><font face="Arial" size="2">Vous l'avez compris, on est ici au royaume du système D et de la débrouille, pas dans un laboratoire de F1 ou même chez un préparateur à la "Germanique". Le maximum d'éléments d'origine du moteur ont été conservés, afin de limiter le budget.</font> <font face="Arial" size="2">Viendra ensuite une évolution naturelle de ce moteur, d'abord monté en simple carbu, puis en double carbus. Tony parcourera 15.000 km dans cette configuration, au milieu des années 90.</font></p> <p align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/moteur2.jpg" width="450" height="263"></p> <p><font face="Arial" size="2">Suivra ensuite un passage à 1679cc et culasses 044 pour enfin se fixer actuellement sur une cylindrée de 1835cc ... En évolution constante, cette motorisation aura vu se succéder plusieurs types de turbos (d'origine Renault ou Peugeot). Lors de sa prestation au dernier VW Racing Day, la pression de suralimentation était fixée à 0.8 bar, mais depuis elle a été montée à 1 bar, avec un net apport que Tony a testé notamment aux Sables d'Olonne.</font></p> <p align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/moteur3.jpg" width="450" height="243"></p> <p><b><font face="Arial" size="2">La Fiche Technique</font></b></p> <div align="center"> <center> <table border="1" cellpadding="3" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Cylindrée</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">1835 cc</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Bloc</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">Origine, usinage Bugs Are Us</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Vilebrequin</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">69 mm origine, non équilibré. Volant légèrement allégé</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Arbre à Came</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">Engle 110</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Graissage</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">Pompe à huile gros débit + filtre déporté + carter supplémentaire<br> Captage pour la lubrification des turbos à gauche du bloc, sur l'emplacement de la pression d'huile. Retour direct dans le carter sup.</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Culasses</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">Origine 1600 DA soupapes 32x35 + ressorts renforcés, usinage Bugs Are Us</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Distribution</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">Rampe de culbus "dure" à vis, tiges Chromoly</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Carburateurs</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">2 x Solex 32 d'origine Renault. Pipes d'admission type III modifiées<br> Pompes à essence électrique origine Renault<br> Tringlerie BAS</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Turbos</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">2 x KKK d'origine 205 TD<br> Equilibrage de pression entre les deux bancs de cylindres (Adm + Ech)</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Allumage</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">Origine ou 009 modifié</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Refroidissement</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">Origine, volets soudés en position ouverte</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Echappement</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">Silencieux TBird modifié. Tubulures et 4 en 1 d'origine moto. Platines maison</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Freins</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">4 tambours en montage 5 trous</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Train Av</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">A rotules, amortisseurs Koni rouges réglables + grosse barre stabilisatrice + renfort VW Cup</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Train AR</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">Camber Compensator + Grosse barre stabilisatrice + ceinture de boite + butées modifiées</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Boite de vitesses</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">8x31 à trompettes, origine 181. Différentiel autobloquant et renforcé. Flasques maison "like Berg"</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Embrayage</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">215 mm origine</font></td> </tr> <tr> <td width="200"><font face="Arial" size="2"><b>Roues</b></font></td> <td><font face="Arial" size="2">Jantes Centerline<br> AV 3.5 x 15 montées en 145x15 Firestone<br> AR 7 x 15 montées en 195/65x15 Michelin <br> ou<br> AR Jantes origines élargies en 6 x 15 montées en Firestone Slick Drag</font></td> </tr> </table>

</center> </div> <p><font face="Arial" size="2"><b>Sur la piste ...</b></font></p> <p><font face="Arial" size="2">Tony ne l'a jamais caché, sa voiture est batie pour la piste. Il est de tous les runs du grand Ouest et Sud-Ouest, il se mesure à tous... mais n'hésite pas non plus à céder le volant à Francis SEUTRE en Run FFSA.</font></p> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="1" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/sables.jpg" width="298" height="193"></td> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/DCP_0608.jpg" width="298" height="195"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Au dernier VW Racing Day, sur une distance de 200m. pas vraiment favorables aux moteurs turbo qui sont plus à leur avantage sur le 1/4 de mile, Tony a réalisé le 16ème temps au scratch avec 9"473. Un temps et une position qui au premier coup d'oeil ne semblent pas relever de l'exploit mais si l'on y regarde de plus près, on se rend compte que ceux qui sont devant sont soit des baignoires en poly ultra légères, soit des gros moteurs de 2L ou plus, à l'exception de l'Ovale </font><font face="Arial" size="2">Muppet Racer de <a href="http://www.flat4ever.com/user.php?op=userinfo&uname=nicodas">Nico GERMEAU</a> du DAS et du Karmann de <a href="http://www.flat4ever.com/user.php?op=userinfo&uname=sleeper">Salem DJAOU</a>... </font></p> <p><font face="Arial" size="2">Bref, si l'on compare ce qui est comparable la Bi-Turbo de Tony s'est classée 3ème des voitures "en métal" de moins de 2000cc. Pas si mal que ça avec seulement 0.8 bar de pression, un allumeur et des culasses stock !</font></p> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="1" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/Dcp_0583.jpg" width="298" height="199"></td> <td width="50%" align="center"><img border="1" src="images/topics/tony/piste.jpg" width="298" height="198"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">La Cox 1835cc Bi-Turbo de Tony DUVALLET est le meilleur exemple d'une bête de Runs "Low Budget" capable de déposer sur place de gros cubes soit-disant taillés pour la piste. Avec un budget total de 12.000 Euros dépensés en 8 ans sur cette voiture (incluant l'achat de la base, la restauration coque et châssis, et les diverses évolutions moteurs et châssis) il y a de quoi remettre pas mal d'idées reçues en place, surtout quand on sait que Tony utilise au quotidien sa Bi-Turbo pour aller tous les jours lever le rideau de chez Bugs Are Us ! De toute façon, pour ceux qui doutent encore, c'est écrit dessus : <i>"Built to go, not to show" ...</i></font></p> <p align="center"><font face="Arial" size="2"><img border="1" src="images/topics/tony/Dcp_0594.jpg" width="450" height="268"></font></p>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Rudy Olivenca Services

    Slide Performance

    Coxobus en Seine et Marne

    Initial Cox

    Bug Art

    Serial Kombi

    auto-doc.fr

    Car Concept

    Highway Import

    Eugene, Artisan tolier

    Vintage Autohaus

    Mascotte Assurances

    Feller Service

    Microprix

    Bugs Are Us

    Mecatechnic

    Speed Shop
  • Posts

    • Bonsoir à tous les deux et merci pour ces retours ! J'ai déjà commandé les ouvrages suivants : "Revue Technique Automobile 317.4 - VOLKSWAGEN COCCINELLE (Type1) et utilitaire (Type2) depuis 1968" par E.T.A.I. "Restaurez et réparez votre Coccinelle" de Jim Tyler "La Cox : une voiture en or" de Fabien Sabatès etJacky Morel Et je compte bien parcourir ce forum pour trouver les liens utiles, les trucs et astuces pour un achat réussi, mais aussi mieux appréhender cette auto que je ne connais pas encore. J'ai une belle expérience dans le monde de la Mustang, mais rien en carrosserie... (et je redoute un peu cette partie). Je suis très enthousiaste quant à ce projet mais pas pressé pour autant. Ce que je constate en tout cas, c'est que les prix des Cox vont de 5 - 6 000 euros aussi bien pour des Cox en mauvais état ou en état correct à 10 - 12 000 euros pour des Cox restaurées (reste à voir en détails en quoi a consisté la restauration). De mon expérience (je ne connais pas encore bien le coût des pièces Cox d'occasion), la raison voudrait plutôt attendre et s'orienter vers un modèle restauré ; Mais j'avoue être vraiment intéressé pour faire un maximum de choses par moi-même pour ce projet et ainsi connaître l'auto sur le bout des doigts. Je n'hésiterai pas à me déplacer pour aller voir les autos, comme tu le dis Coxi63. Si l'auto est saine, ça permet de confirmer un choix, si ce n'est pas le cas et qu'il n'y a pas de suite, c'est toujours une opportunité pour mieux connaître les Cox ! Et idéalement, un essai routier serait top avant l'achat, c'est certain. Je posterai sans doute de nouvelles photos, c'est toujours bon d'avoir un retour d'expérience avant de se lancer. Merci !! flat4.4fun : pour la partie absence de CT, ça confirme ce que je pensais en effet. Concernant la carrosserie, je la redoute mais sur une Cox non restaurée (ce que j'envisage), est-il possible d'éviter une telle partie ? Pour le moment, je ne sais pas faire la différence entre un plancher "sauvable" et un autre à remplacer.  
    • Bonjour et bienvenue , La meilleur façon de la connaitre c' est d' abord acheter la RTA qui correspond à ton modèle. C'est la base. J' ai complété ma littérature chez ETAI "Restaurez votre Coccinelle" de Jim Tyler ou justement c' est une resto complète d' un modelé après 67 comme tu vise qui es restauré en détail. Ce sont 2 ouvrages agréables , très illustrés et en Français. Si tu est bon en carrosserie et vu ton expérience avec ta Mustang une restauration de cox est un jeux d' enfants. Le principale problème dans l' achat d' une cox c' est la corrosion et les bidouillées en tout genre. Le livre de Jin Tyler et les divers articles de ce site vont bien t' aider pour bien choisir ta cox . NE PAS SE PRECIPITER et le PERE NOEL n' EXISTE PAS .... désolé de te décevoir 🙂. Elle doit avant tout avoir des papiers en règle et ne pas être modifiée car les ennuis commenceront déjà là. Il faut aller la voire sur place et l' inspecter de font en comble à la lumière du jour ;si le vendeur est honnaite, il ne se vexera pas. Si elle est roulante, un essais routier est toujours mieux tu tendras l' oreille pour détecter le bruits anormaux et odeurs suspectes d' huile brulé', embrayage ou encore essence,  tu vois son comportement routier et le freinage. En fin tu regarde si tout fonctionne . En ce qui concerne le pièces détachées, FUIS LES REPROS PROPOSEE PAR LES NOMBREUX CAMELOTS , une pièce de qualité ne se trouve pas en quelques clics chez un revendeur lowcost . Pou le reste sache qu' une cox c'est avant tout du plaisir si on est vigilent des son achat et vu sa cotation, elle est rarement bon marché. Pour les photos que tu as posté, elle est dans un sal état mais sauvable. Bonne soirée et à bientôt. N' hésite pas de nous envoyer d' autres photos de tes trouvailles  
    • Ta phrase « pas de carrosserie à faire » et tes photos sont déjà incompatibles... et les photos sont toujours plus belles que la réalité... Pas de CT...  Moi je dis passe ton chemin.
    • En voyant le nombre de réponse à ma question, je comprends mieux pourquoi le prix des combi split s’envolent... À croire que j’en suis le seul détenteur sur ce forum...🤔 Mais si quelqu’un se pose toujours la question, c’est bon j’ai trouvé mon bonheur ailleurs!👍🏻
    • Héhé, comme chacun sait, tout le monde a un compresseur dans son salon... 😄 Alorsss, je conseille ce que tous les garagistes (qui ont un compresseur) et les grands de ce monde (moi, je fais 1.64 m) déconseillent. j'utilise un brin en cuivre venant d'un fil électrique multi-brin pour passer dans les trous. Ou alors, pire, j'utilise une solution qui m'aurait valu le pilori, voire l'échafaud, en d'autre temps. Du fil d'acier de 0.35mm. Comme on dit dans la chanson: "Rien n'échappait à son fil glorieux," (cfr "le plaisir des dieux", chanson paillarde, deuxième couplet) Mais il faut y aller supermolo, quand manifestement il y a un bouchon. On débouche en force, puis on rince sous pression, avec du nettoyant pour freins.  
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...