Jump to content
Sign in to follow this  
ledoyen

La KDF 1943 des commémorations 2004

Recommended Posts

La vie réserve quelque fois d'heureux hasards aux journalistes amateurs que nous sommes. La preuve nous en est donnée par la découverte de cette KDF de 43 : un article dans la presse locale à l'occasion des fêtes du 60ième anniversaire du débarquement, appel au journaliste et deux coups de fil plus tard me voici avec le directeur du musée du débarquement au téléphone qui me propose de laisser le message sous l'essuie-glace de la KDF garée devant son musée. Une heure plus tard et le propriétaire m'appelle pour fixer un rendez-vous, pour vous permettre de la découvrir [...]

<font face="Arial" size="2"><br>Le 6 juin, date symbolique s'il en est en Normandie, rendez-vous est pris pour découvrir la belle, à Ste Mère-Eglise, lieu tout aussi symbolique du débarquement. C'est avec 2 heures de retard qu'elle est arrivée, tranquillement, en parfait ordre de marche, en "bonne" militaire. Pour l'anecdote, si la plupart des noms de VW militaires sont masculins (un Kübel, un Schwimm…) pour elle, on conservera le féminin.</font></p> <p align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF05.jpg" width="450" height="300"></p> <p><font face="Arial" size="2">Par la faute à ce fichu retard pris pour cause d'embouteillage, je n'ai que 20 minutes pour découvrir la belle, son histoire, ses n°, écouter son propriétaire, monter à son bord et faire deux ou trois pellicules et une mémoire de numérique, le propriétaire étant attendu au repas des vétérans.</font></p> <p align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF08.jpg" width="450" height="337"></p> <p><font face="Arial" size="2">Cette KDF a une histoire particulière. Produite au second semestre 1943, elle fut livrée à l'armée allemande avec le n° 5-021549 et aura pour immatriculation militaire le n° WH-147 288. Production typique du type 82E, elle a donc commencé sa vie sur les routes tourmentées de notre vieille Europe.<br> Réquisitionnée au lendemain du débarquement, elle a été soustraite aux différents inventaires alliés pour être cachée dans la grange d'un fermier au fin fond du Danemark. </font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF22.jpg" width="298" height="199"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF23.jpg" width="298" height="199"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Oui, vous avez bien lu…Mais son propriétaire a pour explication un geste de la main signifiant "chipée", en rajoutant la sacro-sainte formule "vous savez, c'était la guerre"….<br> Elle est donc restée là durant 40 ans et du fait de la façon dont elle était arrivée là, elle ne possédait évidemment pour document de circulation, que son n° de l'armée allemande.<br> Il a donc été nécessaire, pour lui permettre de circuler, de la mettre en règle. Elle s'est donc vue attribuer un n° de châssis de 1953 par l'administration des Pays Bas, en remplacement de son n° d'origine.</font></p> <p align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF20.jpg" width="450" height="300"></p> <p><font face="Arial" size="2">Cependant, ces 40 années d'attente au froid, n'avait pas épargné certains éléments et il a donc fallu lui faire une petite cure de jouvence : trains roulants, pneus, un peu de tôlerie, quelques retouches de peinture et la voici comme au premier jour ou presque car faisant de nombreux voyages à son volant, son propriétaire a remplacé l'antique système de freins à câbles par un système hydraulique plus sécuritaire, extirpé d'une 53, en changeant au passage l'ensemble du train avant.</font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF04.jpg" width="298" height="199"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF18.jpg" width="298" height="199"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Certains vont crier au sacrilège, mais n'oublions pas que c'était, il y a 20 ans ! Et combien de ses sœurs survivantes peuvent s'enorgueillir d'être strictement conformes à leur sortie des chaînes de Wolfsburg ? <br> Le moteur initialement un 1131cc de 25 ch a été remplacé par un modèle de Juillet 1956 avec 5 fougueux chevaux supplémentaires, portant le n° 1484086. Cependant, elle est toujours en 6V et dispose de ses flèches parfaitement fonctionnelles.</font></p> <p align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF19.jpg" width="298" height="218"></p> <p><font face="Arial" size="2">Elle arbore tous les attributs de la Police Militaire anglaise puisque au lendemain du débarquement, les alliés avaient coutume de prendre les véhicules allemands pour se déplacer, afin de parer à l'urgence de la situation. Cela permettait aussi de réduire les coûts en acheminant moins de véhicules.</font></p> <p align="center"><img border="0" src="images/topics/split/WWII.jpg" width="449" height="285"></p> <p><font face="Arial" size="2">Extérieurement, notre KDF 82E dispose entre autres accessoires : <br> - du feu allemand de signalisation rouge (car il s'agit de la couleur que l'on voit le moins loin dans le noir (bouton de droite incluant une ampoule témoin rouge, sur la plaque KDF interne)<br> - de la sirène aviation commandée de l'intérieur et permettant de signaler autour de soi l'approche d'avions ennemis (bouton de gauche sur la plaque KDF interne)<br> - du traditionnel feu de Black-Out (permettant de rouler la nuit sans être vu par les avions), …</font></p> <p align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF10.jpg" width="450" height="300"></p> <p><font face="Arial" size="2">Les plus perspicaces auront remarqué quelques anachronismes, comme :<br> - les pare-chocs d'ovale. En effet, les pare-chocs des "type 82e" sont normalement nervurés et plus fin que ceux des splits : ils sont introuvables aujourd'hui !<br> - l'absence de caches de Black-out sur les phares (justifié par le besoin de s'éclairer aujourd'hui, car n'oublions pas que cette KDF roule. Elle en est à près de 2000 km depuis le début des commémorations et avait encore 1200 km à faire pour rentrer !</font></p> <p align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF21.jpg" width="450" height="300"></p> <p><font face="Arial" size="2">A noter, que le filtre à air extérieur n'est là que pour le décor à l'occasion de fêtes du débarquement et que les étoiles aimantées sur les portes sont là pour cacher les palmiers allemands "mal venus" à l'occasion des fêtes.</font></p> <p align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF12.jpg" width="450" height="300"></p> <p><font face="Arial" size="2">Intérieurement, on retrouve notamment :<br> - la plaque de tableau de bord KDF<br> - le levier de vitesse siglé KDF<br> - la boite à pharmacie d'époque portant encore le n° d'immatriculation militaire de 1943<br> - le traditionnel compteur de vitesse à l'aiguille au fonctionnement inversé<br> - les planchers bois.<br> - et surtout l'odeur caractéristique et enivrante des vieilles huiles…</font></p> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="0" width="100%"> <tr> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF14.jpg" width="298" height="199"></td> <td width="50%" align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF15.jpg" width="298" height="199"></td> </tr> </table> <p><font face="Arial" size="2">Si un jour vous avez l'opportunité de monter à bord d'une de ces "vénérables" qui ont vu passer des joies, des larmes, de la sueur et mais aussi du sang, surtout n'hésitez pas. Elles sont un peu l'Histoire et notre Mémoire.</font></p> <p align="center"><img border="0" src="images/topics/split/KDF17.jpg" width="450" height="300"></p> <p>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, bel exemplaire de KdF que j'ai aussi déjà croisé en Normandie. Même si le véhicule, en lui-même, est exceptionnel, il est grandement à déplorer le caractère "sapin de Noël" typique des Hollandais ; c'est-à-dire que le véhicule est toujours de bonne qualité mais la décoration laisse grandement à désirer !

Dans le cas présent, jamais, même "réquisitionné", on aurait pu voir un véhicule militaire de la Seconde Guerre tristement affublé de telle manière, ce qui a pour effet de casser toute la réalité qu'aurait pu avoir cette KdF en temps de guerre. Je pointe du doigt : le phare rouge (que l'on plaçait plutôt sur les ailes), le gyro-phare bleu (ah là je me marre ! ), le drapeau anglais (la pratique du drapeau est une caractéristique plutôt allemande qu'alliée), la sirène (qui elle aussi est excessive pour l'époque et n'aurait jamais été placée sur le toit mais plutôt sur ou près des ailes), les marquages intérieurs rajoutés (autocollants, tôle), la plaque "military police" sur le toit (l'anachronisme de la présentation et de la typologie est flagrante), la hâche fixée sur le capot arrière (drôle de place), le drapeau rouge sur le pare-chocs avant (qui indique en fait le véhicule de tête ou de queue d'un convoi) et les petites babiolles pendus au tableau de bord ! Bref, en virant tout cela, la KdF se présentera alors proche de ce qu'elle aurait pu être réellement !! Mais bon, le but de l'un n'est pas le but de l'autre, je le concède ! Je comprends entièrement qu'il n'est pas facile de retrouver, d'époque, le phare de plaque arrière, la pédale de gaz ronde de petit diamètre, le sigle de capot avant, le rétroviseur central oval ; cependant, les pays de l'Est et l'Allemagne sont le berceau de belles copies qui permettraient d'élever encore plus le niveau d'originalité de cette vénérable Cox ! Mais bon, une fois de plus, le but de l'un n'est pas le but de l'autre !

Toutefois, je vais arrêter de pointer du doigt, avoue mon ignorance sur ce point et me poser la question : qui pourrait me confirmer l'ajout d'un filtre à air extérieur pour améliorer l'alimentation ? Sur l'exemplaire photographié, je doute de son rôle actif car à bien regarder (en comparant les photos capot ouvert et fermé) il ne semble pas du tout arriver jusqu'au carbu ?!

A part cela, je reconnais être impressionné par le moteur, le chassis, le tableau de bord, le choke droit devant le levier de vitesse, le volant et le bouton de klaxon, le klaxon et les feux rouges arrières. Je ferme les yeux sur le passage aux freins hydrolique ; security first !

Donc pour conclure, avec un peu de bonne volonté et surtout de la rationalité, le propriétaire pourrait encore augmenter le potentiel de sa KdF.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Speed Shop

    Slide Performance

    Mascotte Assurances

    Bug Art

    Eugene, Artisan tolier

    Rudy Olivenca Services

    Serial Kombi

    Car Concept

    Mecatechnic

    Initial Cox

    Vintage Autohaus

    Bugs Are Us

    Feller Service

    Microprix

    Highway Import

    Coxobus en Seine et Marne
  • Posts

    • Soit pression d'alimentation trop forte, soit pointeau à changer vu que tu as déjà vérifier la masse- étancheité du flotteur Monte des pointeaux viton en 150.  
    • Plutôt 8.5:1 avec le 105°LC Pour les culasses, compte un bon 60cc sortie de boite ensuite possible d'agrandir ou de faire un lamage 70x1.5mm sur les pistons Selon le carter de turbine vw utilisé le gain du radiateur T4 est plus ou moins important. Par exemple un radiateur T1 sur un carter de turbine avec "grande ecope d'air" refroidit mieux l'huile, qu'un radiateur d'huile T4 avec un carter de turbine vw récent avec une "fente" au lieu de l'écope canalisant l'air vers le radiateur, c'est pourquoi ce choix a son importance sachant que plus la course du vilebrequin est grande et plus l'huile chauffe à régime moteur équivalent.    
    • ok, pour les ressorts je vais voir . La pompe à huile j'ai déjà tout, donc ça fera Culasses AA500  en 40x35.5  + angles+coupelles chromoly Pour le rapport volumétrique tu conseilles quoi? 8.5 max plutôt.  Faudrait savoir le volume de chambre d'origine de la AA500 en 40x35.5  pour voir ce qu'il est faisable avec un DH  1.2 /1.3mm La turbine est une origine VW modifié pour loger le radiateur avec le venturi est déjà mis.   Et sur un buggy le refroidissent est "un peu plus simple" que dans un compartiment moteur fermé.
    • Hello, Depuis quelque temps mon combi (Moteur type 4 GE, 2l, pompe à essence électrique et Filtre King réglé à 0.2, E85) ne tient plus le ralenti à chaud. En roulant, pas de problème, pas de perte de puissance, sauf que en s'arrêtant, il cale et sent fort l'essence. C'est arrivé progressivement. J'ai démonté les 2 34 ICT, les ai nettoyés et soufflés, mais pas de changement. Par acquis de conscience, j'ai changé vis platinés et condensateur, pas de changement du tout. La bobine (Béru récente) est tout juste tiède même moteur chaud. Hier, j'ai refait les niveaux de cuve en me disant qu'en 100000km, ça avait peut-être bougé, mais pas vraiment, je les ai réglés à ~6,5mm et 13mm. On voit une marque sur les pointeaux mais elle n'est pas sensible au toucher. En mettant les flotteurs directement dans la cuve, ils flottent. Bref, je remonte les carbus et avant de redémarrer, je mets le contact pour voir si j'ai une fuite quelque part. Et effectivement, coté gauche (3 et 4) l'essence sort au dessus du carbu!   Il n'y a pas de fuites ailleurs, les pompes de reprise fonctionnent bien, est-ce que je dois juste changer le pointeau? Merci 😊  
    • Ah! C'est pour un T3! Mon pouvoir divinatoire est un peu faible, ces derniers temps. 😉
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...