Jump to content

Les boites de vitesse type 1


Recommended Posts

La boite de vitesse est un composant passif de nos VWs auquel on accorde en général bien moins d'importance qu'au moteur. Pourtant, de par sa technologie, son étagement ou son usure elle va conditionner en grande partie les performances de votre VW. A trompettes, à cardans, longues, courtes, moyennes, à embrayage guidé, à embrayage non guidé, avec autobloquant, sans autobloquants ... plus de 30 modèles de boites ont équipé de série nos berlines VWs depuis 1961 ! Petit voyage au monde de la boite de vitesse type 1 [...]

La boite de vitesse reste pour beaucoup de passionnés un organe mystérieux. Si beaucoup tripatouillent les moteurs, bien peu osent ouvrir (c'est pas le plus dur) et se lancer dans une intervention sur un boite (c'est autrement plus complexe). Même le secteur professionnel n'intervient que très rarement sur les boites, préférant proposer des échanges standards et réservant à quelques officines spécialisées qui se comptent sur les doigts d'une main dans l'hexagone le soin d'intervenir sur nos boites.
Nous nous contenterons ici d'une présentation externe mais détaillée des boites, laissant les opérations techniques internes aux spécialistes

A) Les caractéristiques d'une boite de vitesse Cox
La principale caractéristique d'une boite est liée au type de transmission à laquelle elle est destinée : cardans ou trompettes. C'est une caractéristique majeure d'une boite et qui n'est pas réversible, d'autant plus que les châssis accueillant une boite à trompettes ou à cardans sont radicalement différents. Pour faire simple, disons qu'une boite à cardan permettra d'obtenir une meilleure tenue de route, en évitant la modification du carrossage des roues AR alors que les trompettes permettront à priori de passer plus de puissance instantanée (runs). L'identification de cette caractéristique est visuelle
 

trans_a.gif trans_b.gif
tromp.jpg irs.jpg

La seconde caractéristique d'une boite est son rapport de pont : 8x35 (boite dite courte), 8x33 (boite dite intermédiaire) ou 8x31 (boite dite longue). Cette démultiplication finale est donnée par le nombre de dents du couple conique équipant la boite. Une boite 8x35 standard donne 122 km/h à 4.000 trs/mn avec des pneus 155x15 normaux, une 8x33 donne 130 km/h et une 8x31 standard donne 133 km/h toujours à 4.000 trs mn. Il est techniquement possible de modifier cette démultiplication finale, mais en pratique peu de monde pratique ce type d'opération. L'identification de cette caractéristique se fait par le biais du code de la boite.
La troisième caractéristique majeure d'une boite Cox réside dans la technologie de son différentiel : classique ou à glissement limité / autobloquant. Le différentiel classique a pour but d'autoriser les roues arrières à tourner à des vitesses différentes, le différentiel à glissement limité ou autobloquant tend pour sa part à limiter voire supprimer toute différence de vitesse entre les roues AR. C'est un plus en utilisation offroad ou piste. Il est possible de remplacer le différentiel, cela reste une opération de spécialiste. L'identification de cette caractéristique se fait par le biais du code de la boite.

La dernière caractéristique majeure consiste en l'étagement des rapports, qui peuvent légèrement varier selon les modèles de boite. La modification de l'étagement est réalisable par un spécialiste, afin par exemple de rallonger la 4ème sur une boite 8x35 ou 8x33 ou alors de typer l'étagement des 3 premiers rapports pour des runs sur 200 ou 400 m. L'identification de cette caractéristique se fait par le biais du code de la boite, avec une réserve car les sources d'information divergent parfois sur quelques codes, cette divergence pouvant être liée aux marché de destination des Cox, notamment marché US ou marché européen. Pour définir l'étagement qui vous convient, avec les vitesses sur tous les régimes intermédiaires, il vous suffit d'utiliser la Calculette Flat4ever "rapports de boite"

Une autre caractéristique d'une boite réside dans le type d'embrayage qu'elle va accueillir. Selon que l'embrayage est à butée guidée ou non guidée, la fonderie de la cloche d'embrayage sera différente. Il est facile de passer d'un embrayage guidé vers un non guidé, l'inverse est nettement plus difficile. L'identification de cette caractéristique est visuelle
 

guide_a.jpg guide_d.jpg
Butée guidée Butée non- guidée
guide_b.jpg
guide_c.jpg
Cloche butée guidée Cloche butée non- guidée
guide_e.jpg guide_f.jpg
Embrayage pour butée guidée Embrayage pour butée non- guidée

Le type de nez de boite constitue une autre caractéristique d'une boite de Cox. Selon qu'il est à deux ou trois trous, son adaptation sur le châssis sera plus ou moins facile. L'identification de cette caractéristique est évidemment visuelle et le remplacement d'un nez de boite par un autre ne nécessite pas de compétences particulières.
 

NezboiteT1a.jpg

Le nombre d'orifices de vidange permet également de distinguer deux générations de boite : les plus anciennes ont deux bouchons de vidange, les récentes ont un seul bouchon de vidange.
 

bouchons.jpg

Enfin, le type de la commande d'embrayage diffère selon les modèles, de même que le guide du câble d'embrayage. Rien d'insurmontable, mais autant anticiper pour éviter les problèmes de dernière minute...
 

commande.jpg


B) L'identification des boites Cox grâce à leur code.
Le code boite est frappé sur la boite (chiffres en relief négatif) , à ne pas confondre avec le code fonderie du carte de boite (chiffres en relief positif). Il est en général composé d'un code de deux lettres suivi d'un code numérique de séquence. Boite montée sur la voiture, vous le trouverez coté passager.
 

code.jpg
 
Codes boites
 
Rapport de pont
Transmission
1ere 2eme 3eme 4eme
Spécificités
AA
 
4.375 (8x35) Trompettes 3.80
2.06
1.26 0.89 Depuis le châssis N° 0 981 810
AB 4.375 (8x35) Trompettes 3.80 2.06 1.26 0.89 Jusqu'au 08/70
AC 4.125 (8x33) Trompettes 3.80 2.06 1.26 0.89 Sur quelques 1300 après 08/70
AD 4.375 (8x35) Trompettes 3.80 2.06 1.26 0.89 Avec différentiel à glissement limité
AE 4.375 (8x35) Trompettes 3.80 2.06 1.26 0.89 Avec différentiel à glissement limité
AF 4.125 (8x33) Trompettes 3.80 2.06 1.26 0.89 Avec différentiel à glissement limité jusque 8/70 et sur quelques 1300 après 08/70
AG 4.375 (8x35) Trompettes 3.80 2.06 1.26 0.93 Type 147 Fridolin
AH 4.125 (8x33) Cardans 3.80 2.06 1.26 0.89 Cox à cardans depuis 8/68
AK 3.875 (8x31) Trompettes 3.80 2.06 1.22 0.82 Type 181 avec réducteurs jusqu'au 8/70
AL 3.875 (8x31) Trompettes 3.80 2.06 1.22 0.82 Type 181 avec réducteurs et différentiel à glissement limité jusqu'au 8/70
AM 4.375 (8x35) Cardans 3.78 2.06 1.26 0.93 1302 et Cabrio depuis 8/70
AN 3.875 (8x31) Cardans 3.78 2.06 1.26 0.93 Karmann Ghia avec cardans depuis 8/70
AO 4.125 (8x33) Trompettes 3.78 2.06 1.26 0.93 Karmann Ghia depuis 8/70
AP 4.375 (8x35)   3.78 2.06 1.26 0.93 Avec différentiel à glissement limité à partir de 8/70
AQ 4.125 (8x33)   3.78 2.06 1.26 0.89 Avec différentiel à glissement limité 8/70 – 8/72
AR 3.875 (8x31)   3.78 2.06 1.26 0.93 Karmann Ghia avec différentiel à glissement limité depuis 8/70
AS 3.875 (8x31) Trompettes 3.78 2.06 1.26 0.93 Depuis 3/72
AT 3.875 (8x31) Cardans 3.78 2.06 1.26 0.93 1303s et Cabrio depuis 3/72
AU 3.875 (8x31) Cardans 3.78 2.06 1.26 0.93 1303s et Cabrio depuis 3/72 avec différentiel à glissement limité
AV 4.125 (8x33) Cardans 3.78 2.06 1.26 0.93 Type 181
AW 4.125 (8x33) Cardans 3.78 2.06 1.26 0.93 Type 181 avec différentiel à glissement limité
AX 4.375 (8x35)   3.78 2.06 1.26 0.93  
BA 4.375 (8x35) Cardans         Semi Automatic depuis 8/68 – 8/70
BC 4.375 (8x35) Cardans         Semi Automatic depuis 8/68 – 8/70 avec différentiel à glissement limité
BE 4.125 (8x33) Cardans         Semi Automatic depuis 8/70 – 8/71
BF 4.125 (8x33) Cardans         Semi Automatic depuis 8/70 – 8/71 avec différentiel à glissement limité
BG 4.125 (8x33) Cardans         Karmann Ghia Semi Automatic depuis 8/70
BH 4.125 (8x33) Cardans         Karmann Ghia Semi Automatic depuis 8/70 avec différentiel à glissement limité
BJ 4.375 (8x35) Cardans         Semi Automatic depuis 8/70
BK 4.375 (8x35) Cardans         Semi Automatic depuis 8/70 avec différentiel à glissement limité
DA 4.125 (8x33) Trompettes 3.78 2.06 1.26 0.89 Type 3 à trompettes jusqu'au 8/68
DB 4.125 (8x33) Trompettes 3.78 2.06 1.26 0.89 Type 3 à trompettes jusqu'au 8/68 avec différentiel à glissement limité
DC 4.125 (8x33) Cardans 3.78 2.06 1.26 0.89 Type 3 en cardans depuis 8/68 jusque 73
DD 4.125 (8x33) Cardans 3.78 2.06 1.26 0.89 Type 3 Cardans depuis 8/68 avec différentiel à glissement limité
GA 4.375 (8x35) Cardans 3.78 2.25 1.26 0.88 Type 181
GB 4.375 (8x35) Cardans 3.78 2.25 1.26 0.88 Type 181 avec différentiel à glissement limité


C) L'entretien d'un boite de vitesse

L'huile :
L'entretien d'une boite de vitesse vieille de 35, 40 voire 50 ans passe d'abord par un contrôle régulier du niveau d'huile et des vidanges régulières voire fréquentes. En effet au cours des nombreuses années de service pendant lesquelles la boite n'a pas forcément été bien entretenue, des boues se sont accumulées dans la boite, dans les roulements, sur les axes, sur les synchros ... et ne facilitent pas son fonctionnement. On a souvent vu des boites dont le passage de vitesse était capricieux redevenir satisfaisant avec pour seule intervention 2-3 vidanges de boite espacées de quelques milliers de kilomètres. Ces vidanges avec de l'huile propre offrent en fait un rinçage général de la boite et de ses mécanismes délicats.
L'huile de boite utilisée sera une banale 80 W 90 minérale aux normes API GL5(*) qui coûte environ 10 euros les 2 litres. Encore une fois, dans nos boites de vitesses conçues à la fin des années 50, inutile de mettre de l'huile de navette spatiale à 30 euros le litre. Il est bien plus salutaire de vidanger une fois par an la boite, lors de l'entretien de printemps.

Si vous avez la chance de posséder une boite avec différentiel à glissement limité, il peut s'avérer nécessaire d'utiliser une huile 80W140.

Dans tous les cas, le remplissage se fait à l'aide d'une seringue spéciale, jusqu'à affleurement de l'huile au bord de l'orifice de remplissage.

Conseil : Avant de vidanger votre boite, vérifiez que le bouchon de remplissage n'est pas grippé ... ça vous évitera de rester immobilisé avec une boite vide ! La vidange se fait boite chaude.

(*) Sur différents sites, on peut lire que les additifs de l'huile indice GL5 attaquent le bronze des bagues et couronnes des boites.

 

L'huile GL-5 est additivé de dérivés de souffre et de phosphore afin de remplir le rôle d'additif EP (extrême pression) nécessaire pour remplir le cahier des charges d'une GL-5 (il y en a aussi dans la GL-4 mais en moins grande quantité) il est possible qu'il y est une réaction au dessus d'une certaine température avec le bronze et même l'acier. Avec les additifs EP actuels largement au dessus de 100°C... température que l'on atteint pas ...
 
Depuis les années 60 les huiliers ont travaillés pour rendre ces additifs de moins en moins agressifs, puis améliorer leur stabilité thermique depuis les années 1980 (mais çà fait déjà 30 ans!!) pour être utilisé sur toutes les boites avec ou sans alliage de cuivre.

Les premiers additifs EP étaient à base de chlore, efficaces mais TRES agressif envers le cuivre, même à basse température, mais c'était il y a 50+ans et à cette époque l'utilisation de ces huiles chargées d'EP à base de chlore était tout à fait déconseillé sur les transmissions ayant des éléments en alliage de cuivre: C'est de là qu'est parti cette habitude qui est restée jusqu'à aujourd'hui alors que les huiles GL-5 actuelles de tous les grandes marques sont devenues neutres quand à la réaction avec les alliages de cuivre aux conditions d'utilisation dans le domaine automobile.

Un test/norme de corrosion sur cuivre a été mis en place (je n'ai plus la désignation exacte mais çà doit être astm XXXX) ce test démontre que les huiles GL5 de grande marque actuelles sont MOINS agressives que la plupart des GL4 à haute température (et pas du tout à basse température) donc GL4 ou GL5 c'est ok pour les engrenages hypoïdes

 

Les additifs :

Il existe différents additifs censé améliorer le fonctionnement des boites (bruit, passage des rapports ...). Il existe trois grandes familles d'additifs: ceux aux Téflon, ceux à base de Bisulfure de molybdène (MoS2) et ceux ... dont on ne sait rien. Notre préférence va à ceux au MoS2, plusieurs marques d'huile l'intégrant d'office à leur formule. Le MoS2 est considéré comme un lubrifiant ultime et améliore notamment le glissement des pièces, particulièrement la relation synchro/pignon améliorant le passage des vitesses et des rétrogradages. Les additifs au téflon ne sont pas forcément mauvais mais le baragouinage pseudo-technique autour de beaucoup de ces produits ne plaide pas pour eux .

Attention: AUCUN additif dans une boite équipée d'un différentiel à glissement limité, hormis éventuellement un additif spécifique LSD (Limited Slip Differential)

Les joints :

Le pire mal dont peut souffrir une boite est de manquer d'huile. Il faut donc traquer les fuites et remplacer les joints d'étanchéité. Les joints papier de contact entre surfaces métalliques ne posent que rarement de problème. Par contre, les joints spi de tulipes de cardan, de sélecteur de vitesse (ou de queue de boite), d'arbre primaire (coté embrayage) ou les soufflets sur les boites à trompettes sont sujets à usure et nécessitent un remplacement cyclique pour éviter tout problème d'étanchéité. Faites le systématiquement lorsque vous déposez une boite, c'est trop bête de chopotter là dessus !

Vous voici imbattables sur les boites de vitesse type 1

Link to post
Share on other sites
  • 2 years later...

Bonjour,

on me met le doute sur le code "AO", en m'affirmant que dans la doc d'origine ce type de boîte est identifié en 8x31 contrairement au 8x33 affiché dans le tableau... Auriez-vous des précisions?

Merci.

Greg.

bonjour,le code AO c'est 8x31 AO Trompettes 8x31 3.80 2.06 1.26 0.89 Karman (extrait doc d'époque) cordialement mickael

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 2 months later...
  • 10 months later...
  • 2 weeks later...

salut, je crois que ce sont des boites refaites en allemagne, si tu a des traces de peinture noire dessus. elles sont refrappées en usine.

j'ai le meme probleme que toi, sauf que j'ai un H devant la serie de numero

je met une photo je ne sais pas si çà va appaaritre sur le forum.

9b2a8512923da7a779a3ee029bcf4575.jpg

si quelq'un a des infos.

Link to post
Share on other sites
  • 7 months later...

en tout cas presque toute les boites type H SONT DES 8 X 35 avec la 4 eme en 0.82 et couple conique inversé .

pour regardé les lettres ou numeros il y a un plan de joint ( une surface plane ) a 45 degres en dessous de la boite et pas confondre les codes de fonderie , a bientot , pascal

Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...
  • 6 months later...

Bonjour .

J'ai sorti mon moteur de la nouvelle Cox et du coup j'ai jeter un œuil sur la boite ! C'est une PE , quelqu'un a des infos sur cette boite ?

Ce que je sais , boite avec embrayage guidée (par 3vis) et cloche fraisée pour le volant 200mm il faut forcer pour le passer surement prévu pour un 180mm , type trompette (courtes) et patte d'embrayage droite , je ne sais plus pour le nombre de bouchons je regarde demain

(les trompettes et la patte d'embrayage sa peut se modifier donc ne pas trop s'y fier)

Y a t'il un moyen visuel de connaitre la démultiplication ? (genre en un tours vilo temps de mètre a la roues ou etc?)

Merci pour vos infos ...

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Initial Cox

    Microprix

    Bug Art

    Vintage Autohaus

    Speed Shop

    Eugene, Artisan tolier

    auto-doc.fr

    Mascotte Assurances

    Feller Service

    Mecatechnic

    Rudy Olivenca Services

    Bugs Are Us

    piecesauto24.com

    Slide Performance

    Serial Kombi

    Coxobus en Seine et Marne

    Car Concept
  • Posts

    • La sonde a un filetage conique ...  Et je ne sais pas le faire, donc, je taraude droit et je refilète la sonde ? Est ce que je jeux en profiter pour garnir l'ancien trou de sonde en glissant une pige dans le trou de construction (que je perce pour déplacer ma sonde) ? en vous remerciant  
    • Bonjour et merci à tous J'ai acheté le produit recommandé et j'ai désormais plusieurs solutions :  1 - Après avoir tout nettoyé je remets un boulon 10 x 100 pour obturer le trou et je réalise comme une coquille au-dessus pour terminer de colmater les fuites de la fissure.      Deux questions le trou est conique et le boulon droit .... quel serrage  ? Quid des dilatations différentes du produit et du bloc  ? Est ce que ça risque aussi de fissurer ? 2 - Je passe le bout d'un boulon au tour pour avoir une extrémité d'un diamètre plus faible et mettre de la pâte à l'intérieur un peu comme sur le dessin     Ensuite  .... Si je reperce le bloc par le trou de construction qui est sous l'allumeur, j'ai deux questions.  
    • Bonjour a vous,  Vous avez raison.  Lucas, il y a un facteur important également... La connaissance du modéle😁.... La Cox, je débutes. 😞 Amo, ça je sais bien, et cela est dingue🙄 quand t'on y pense... Avoir gardé la technique d'epoque alors qu'a sa sortie des solutions plus modernes étaient dispos.😁 Mais, c'est ce qui fait son charme n'esr ce pas ? 😉 Sinon, une Cox ne serait pas une Cox. 👌
    • Alors j'ai une grosse interrogation concernant le nouvel échappement Ernst que je viens d'acquérir.  Bon l'installation était pas simple mais ça s'est fait sans trop d'encombres.  Seulement au moment du réglage des flûtes, je mets en place la première avec la méthode de Lucas, côté droit (oui pour cette échappement le tuyau est côté droit), il y a, comme l'a dit Loïc, une tôle qui empêche de recouvrir, elle se trouve quasi à la même profondeur que le bout du tuyau.  MAIS quand j'allais mettre la flûte à la même longueur à gauche, j'ai constaté la présence d'une tôle très étrange, qui se situe à quelques mm plus profonde que le tube de récupération de l'air chaud de l'autre côté...  Donc en sortant la flûte d'à peine plus que 1,5cm, la flûte reste très proche de cette tôle qui a mon sens doit obstruer l'évacuation des gaz... Étrange non? Vous en pensez quoi ?  Pour illustrer : Photo 1 : sortie de droite  Photo 2 : sortie de gauche 
  • Upcoming Events

×
×
  • Create New...