Jump to content

injection sur 914


Pleviez
 Share

Recommended Posts

Bienvenue dans le monde merveilleux de la 914 et de son injection D-Jetronic.

A vérifier en premier lieu la bonne etanchéité de toutes les durites d'air et du système d'admission raccord et pipes, joints d'injecteurs, capsule de distributeur, etc... Un changement des durites c'est souvent beaucoup de tour de gagné au ralenti.

Vérifier le jeu entre l'axe du papillon et son levier: un sertissage du levier trop lâche et fait monter le ralenti de 1000 trs en empechant une fermeture complete du volet. Un point de soudure et ça repart !

Enfin vérifier l'étanchéité du capteur de pression d'admission et son bon fonctionnement:

débrancher la durite d'air sur le corps d'admission et aspirer avec la bouche dedans. Si la depression se maintien c'est ok sinon la membrane est percée et le capteur est à changer car c'est devenu une prise d'air et le mélange est mal fait en charge.

Pour les capteurs celui de T° d'air qui est sur le corps fait monter la richesse de 15% quand on le débranche donc verifier sa valeur fonction de la T° et son cablage.

Celui de T° culasse est encore plus important dans la détermination du mélange, vérifier sa valeur également à l'ohmmetre.

Penser à verifier enfin l'absence de fuite sur l'injecteur de départ à froid.

Selon le modèle du calculateur, tu peux avoir un bouton de réglage de richesse au ralenti sur le calculateur, auquel cas le repositionner sur la marque de réglage usine (marque faite à chaud dans le cache plastique) et refaire le réglage avec la vis d'air.

Attention également au cablage électrique qui vieillit mal à la chaleur du moteur et devient plus résistif, faussant les valeurs transmises par les différents capteurs.

Un passage en carbus ne sera pas satisfaisant (en tous cas du point de vue richesse au ralenti) si tu conserves l'AAC d'origine qui n'est pas du tout optimisé pour fonctionner en aspiration de mélange.

Dans le contexte où tu conserves et rénove ton injection il va falloir analyser correctement son fonctionnement à l'aide d'une station diagnostic Bosch (ou Citroen, les DS avaient la même) ou au moins à l'aide d'un oscilloscope.

Dans ce domaine, le site de Paul B. "Brad" Anders est une référence mondiale pour tout ce qui concerne la mise au point et la détermination de pannes sur les D-Jetronic de 914 !

Link to comment
Share on other sites

et bien merci pour toutes ces pistes à explorer, j'essaierais donc de remettre cette injection en état. J'avais trouvé le site donc tu parles dans la rubrique "chercher des infos" mais l'anglais et moi...

et c'est vrai la 914 c'est un monde merveilleux. çà freine, çà vire à plat, çà accélère et ya une boite 5 bref tout ce qu'il faut.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Serial Kombi

    Bugs Are Us

    Feller Service

    Coxobus en Seine et Marne

    Slide Performance

    Bug Art

    Mascotte Assurances

    Initial Cox

    Car Concept

    Vintage Autohaus

    AG Syncro Boite Vitesse VW et Porsche

    Rudy Olivenca Services

    Microprix

    Mecatechnic

    Speed Shop
  • Posts

    • Bonjour, si entre les accélérations le moteur se comporte bien, la pompe à essence, qui débite beaucoup dans ce cas, n'est pas en cause. Mais bien la pompe de reprise. Elle débite? Ceci dit, je connais mal les 28 pict. Il doit y avoir un circuit de progression, lié à un gicleur. 
    • je conseille plutôt le 20w50 car le taux de zddp est plus large que sur la 15w50 Je n'utilise que de la 300V sur mes autos
    • Bonjour Ce matin après une accélération un peu poussée (enfin avec tout ce que permet un pied moulé…) la voiture se met à avoir des trous à l’accélération. Au ralentit, pas de soucis, la voiture tourne comme une horloge, coups d’accélérateur, idem pas de soucis tant que je suis au point mort. C’est vraiment en roulant, entre chaque rapport, que la voiture a des gros trous et je dois repartir sur un filet de gaz. Mon carburateur est un 28 PCI. Cox de 1959, pied moulé. Je viens de refaire un tour et l’auto se recomporte de nouveau mieux, avec cependant quelques hésitations parfois. A votre avis ? Pompe de reprise ? Pompe à essence ? Merci à tous.
    • Merci, je me suis commandé un bidon de 5l pour 36€, à rapporter aux 115€/7l de 300v, j'aurai juste une bouteille d'1l à garder dans le combi d'ici la vidange suivante.
    • Chouette caisse !
  • Upcoming Events

    No upcoming events found
×
×
  • Create New...