Jump to content

Reniflard... (mouches-toi)


Recommended Posts

Salut à tous,

Quelqu'un peut-il m'expliquer, le principe du reniflard, l'utilité, ses branchements, comment est-ce d'origine sur une cox, pourquoi est comment monter une boite de reniflard. J'envisage de monter 2 carbus de type 3 sur mon type 1 quel montage dois-je choisir ? Enfin comme d'habitude toutes les infos sont les bienvenues.

A+

Bertrand alias bob-cox

Link to comment
Share on other sites

Ca permet simplement à la pression du bloc de sortir de celui-ci. C'est pour cela d'ailleur que tu as du entendre que ça "empeche les fuites d'huile". Pour le principe et les branchements, si mes souvenirs sont bons, tu dois brancher la boite (qui est en fait une simple boite vide non étanche) aux caches culbuteurs, au filtre a air et au remplissage d'huile. De cette façon, la pression (ou les vapeurs d'huiles) sont libres de s'echapper et d'aller la ou elles veulent.

D'origine, je pense que c'est simplement un tuyau qui remonte du remplissage d'huile vers le filtre a air.

Voila, j'espere ne pas avoir dit trop de bétises et avoir été complet.

Link to comment
Share on other sites

En plus du tuyau il y a une partie qui sert de décanteur d'huile. Elle retient donc une grosse partie de l'huile pour éviter d'avoir de trop gros retour d'huile au carbu. la boîte où tu fait rejoindre tous tes tuyaux sert à ça. Prévois donc un retour d'huile possible au bloc, ou une mousse qui va absorber le surplus.

Ensuite il doit y avoir une relation entre volume de cette boîte et cylindrée, mais j'en sais pas plus.

D'origine sur type 1 le volume qui sert de décanteur est situé ds le pied de dynamo avec la grille en partie inf. Sur type 4, c'est une petite boîte fixée en haut du bloc.

Le second but du reniflard est la dépollution. aujourd'hui on n'a plus le droit de recracher toutes ces vapeurs sur la route, c'est le moteur qui recycle tout ça (plus de fameux bec de canard)

ToF

(reprenez moi si je dis des bétises...)

Link to comment
Share on other sites

En fait, le va et viens des pistons et de l'équipage mobile déplace beaucoup d'air dans le carter moteur. D'autant plus que la cylindrée est augmentée ou que régime est élevé. Cela crée une surpression dans le carter. C'est ce qui engendre des fuites d'huile. le remède est un reniflard. Mais il n'a pas que cette fonction : il sert aussi de piège à vapeurs d'huile. Plus le chemin est tortueux, plus il y a de vapeurs piègées. L'huile se condense sur les parois de ce "piège à vapeur" et redescend dans le bloc. C'est pour ça qu'avec des mécaniques préparées il faut un peu plus gros que le piège d'origine, ou plus compliqué dans le cheminement de ces vapeurs. Surtout si la boite à air, quelle que soit sa forme, n'est pas reliée à un filtre à air. Pourquoi? Parce qu'en reliant le système de reniflard à l'admission, on crée ainsi une dépression qui augmente avec le régime moteur dans le système de reniflard...compensant ou tentant de compenser la surpression (quand il y arrive c'est mieux!) à l'intérieur du bloc.

Une très mauvaise chose, c'est de monter un reniflard en "liaison directe" avec l'extérieur. Soit c'est un circuit fermé (avec une dépression), soit il faut impérativement au moins un filtre (petit filtre à air Diam 40mm). Sinon, les vapeurs se chargent de poussières et de tout ce qui est dans l'air. dans un reniflard, il y a des surpressions mais aussi des dépressions qui, elles, aspirent dans le bloc. Cela charge votre huile de dépots et la transforme en "pâte à roder" même si l'image est un peu forte.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...