Jump to content

jackymorel

Members
  • Content Count

    15
  • Joined

  • Last visited

About jackymorel

  • Rank
    Membre

Contact Methods

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Franck, mon souci lorsque j'étais à la tête du magazine, était de ne pas avoir un tarif prohibitif pour les participants. Notre but n'était pas de gagner de l'argent mais simplement de limiter les pertes. C'est pour cela qu'on demandait quand même une participation mais nous n'avons gagné de l'argent qu'une seule fois, au premier Thenay (et encore pas de millions !) grâce aux spectateurs qui payaient. A Rétromobile, j'ai rencontré Enzo Laplacette, l'un des organisateurs. Je connais Enzo depuis longtemps mais je ne savais pas que c'était lui qui organisait le VW Festival. Il a reconnu qu'il aurait dû m'en parler avant. Moi aussi je souhaite qu'il ne perde pas d'argent car ce n'est plus un éditeur qui se fait plaisir mais une société commerciale qui n'est pas là pour perdre de l'argent. Effectivement Le Mans n'est pas l'endroit idéal pour un tel meeting, à cause de sa position décentrée et surtout du coût de location des infrastructures. Il y a 20 ans, c'était déjà prohibitif, vous imaginez maintenant... Non je n'y serais pas car dixit Enzo, la rédaction de Super VW magazine a souhaitée que je ne sois pas invité ni présent...(ni Pascal Meslet d'ailleurs !). Vous comprendrez pourquoi je suis parfois un peu dur dans mes commentaires ! En revanche, je suis invité à Londres au Volksworld Show (29 et 30 mars), ainsi que Bruce Meyers, et j'y aménerai deux de mes Manx, le monocoque (numéro 4) et le 1967 jaune. Car les anglais ont eu la gentillesse de m'inviter (et tous frais payés, je n'en demandais pas tant !). Certains ont de la mémoire, d'autres un égo démesuré...
  2. Doucement les gars, je n'ai pas écrit ça pour polémiquer mais simplement parce qu'en lisant l'annonce, j'avais l'impression que tout ça était présenté comme nouveau ! J'ai juste préciser que si je n'avais pas retrouvé Bruce Meyers, il ne viendrait pas cette année. D'ailleurs je l'ai eu au téléphone il y a deux jours pour prendre de ses nouvelles, car il s'est blessé et il m'a encore remercié pour ça. Maintenant si vous êtes d'accord pour payer 85 euros sans broncher, je n'ai rien à dire...juste que personnellement, je vivais assez mal qu'on nous soupçonne de se remplir les poches à l'époque, alors qu'on perdait de l'argent à chaque fois. Mais "j'arrivais" (désolé, c'est moi et personne d'autre !) à convaincre mon associé et le comptable qu'il fallait continuer quand même pour faire plaisir aux passionnés...C'est tout.
  3. Bonjour à tous. Par curiosité, je suis allé voir ce post. Tout d'abord, je vois que les organisateurs de ce nouveau VW Festival, ont choisi le circuit du Mans, que j'avais moi-même choisi en 1993 puis en 1994 pour y fêter le trentième anniversaire du Meyers Manx. Nous l'avions abandonné pour des raisons de coût, et par le manque de nature. Pour fêter l'anniversaire du Buggy, j'avais cherché longuement puis enfin retrouvé Bruce Meyers, qui s'était retiré près de San Diego et je l'avais invité. Je dis, "je" parce que c'était une démarche personnelle, même si officiellement, c'était Super VW magazine qui l'avait fait. Nous avions eu 1 350 VW et 150 Buggies pour cette édition et nous en avions mis 1 100 je crois, sur la piste le dimanche après midi. Je sais que Bruce Meyers a été invité, c'est une bonne idée mais heureusement que je l'ai sorti de sa retraite ! En 1994, le prix d'entrée était, pour trois jours pleins, de 15 euros (11 pour les Buggies) qui permettait de repartir avec un T-Shirt et une affiche de la manifestation. Aujourd'hui, c'est 45 euros plus 40 pour deux passagers soit 85 euros pour deux jours...presque 6 fois plus cher ! Ce qui me sidère, c'est qu'à l'époque, il y avait des participants pour me dire que 15 euros c'était de l'arnaque...! Alors aujourd'hui, sur un circuit où il n'y a même plus un m2 d'herbe, payer 85 euros, c'est quoi ?
  4. Une jolie casse en Floride qui doit être vidée avant samedi car le propriétaire a perdu son procés contre le comté... Quel dommage... http://fotohaus42.zenfolio.com/p903145941/h1c4e25d8#h2185e91d
  5. Bonjour à tous. J'ai lu tous vos post concernant le Nats depuis les premiers. Cette lecture me confirme deux choses. Il y a encore des vrais passionnés de Cox comme je l'étais il y a vingt ans et plus, prêt à rouler une journée complète à 90 km/h pour retrouver des copains au meeting de Tarbes où ailleurs, juste pour le plaisir de voir d'autres énergumènes avec la même voiture...Je suis content pour eux car ils vivent à chaque fois des moments magiques comme ceux que j'ai vécu à l'époque. A côté de ça, il y a une génération qui se prépare une vie super chiante ! Aucune ouverture d'esprit, et surtout aucun recul sur les faits. Ceux là voient du mal partout, rien ne va, tout est négatif. C'est trop cher, y'a plus de run, y'a rien à faire...A ceux là je veux dire combien c'est triste, à vingt ou vingt cinq ans, de ne pas être enthousiate alors que manifestement, ils roulent aussi en VW. N'achetez plus le mag si ce n'est pas déjà le cas, ne venez plus au VW Nats et de grâce, laissez tranquille ceux que ça amuse encore ! Pourquoi venir sur ce post si vous n'aimez pas le Nats ? Pourquoi continuer à critiquer alors que vous n'êtes même pas venus ! Je n'ai personnellement pu y rester que le samedi et je n'ai pas eu le temps de tout voir. J'ai retrouvé des copains que je ne vois qu'une fois par an, j'ai discuté avec des lecteurs qui m'ont gentiment abordé et qui semblaient contents d'être là. J'ai été content de voir les VW présentes, bref j'ai passé une bonne journée. Comme, je crois, une grande majorité de participants et notamment ceux qui ont vu le feu d'artifice ou ceux qui sont restés à la soirée de samedi, qui semble t-il, a été très réussie. Que cherchez-vous à travers un dénigrement systématique de tout ce qu'on organise dans ce pays ? Qu'il n'y ait plus de Nats ? Que le mag s'arrête ? Si un jour c'est le cas, j'espère que vous aurez mauvaise conscience...car vous aurez contribué à gâcher la passion de dizaines d'autres.
  6. Construits en 1964-1965, les douze monocoques sont les ancêtres de tous les Buggies de ce style. Ils sont caractérisés par l'absence de chassis VW dont seuls le train avant, (boulonné sur le plastique !), et la fourche arrière avec les barres de torsion,( polochonnée à la coque), sont d'origine VW. Le capot avant s'ouvre (d'ou les phares fixés dessus) et le réservoir est incorporé sous le siège arrière. Les trois premiers avaient un tour de pare brise en tube rond, les neufs autres ont un tour en fer plat chromé. Les supports de pédales, de frein à main et de pare brise (basculant) étaient moulés et polis par Bruce. Bruce Meyers a retrouvé Old Red, le premier de la série et il roule encore aujourd'hui. Le 2 a disparu, le 3 est en phase finale de restauration, le 4 (ancien de Bruce) est en France. Trois autres ont été retrouvés dont ce bleu superbement restauré mais je ne connais pas son numéro, Bruce lui-même ne se rappelant plus vraiment les couleurs et l'ordre dans lequel il les a vendus. Il en reste 5 à dénichercar on sait que le 2 est parti à la benne ! Bonne chasse...
  7. Une fois de plus, nos libertés vont être restreintes dans le seul but que l'état encaisse plus vite les PV. Pour cela, on va affubler nos engins d'un numéro anonyme, délivré nationalement à la chaîne, et à vie, pour le véhicule. Jusqu'à présent, on pouvait, avec de bonnes relations ou un beau sourire, réussir à obtenir un numéro fun, style l'année de sortie ou même les initiales de la marque en étant chanceux et patient. Ce sera fini en 2006 et même ceux qui ont la chance d'avoir une plaque perso la perdront au premier contrôle technique. Je lance donc un grand mouvement national afin que le gouvernement mette en place en parrallèle, un système style USA, où moyennant un peu de sous (normal, ça coutera de le faire tourner), on puisse aussi choisir son immatriculation. Si vous pensez que c'est une bonne idée, allez signer la pétition en ligne sur http://www.immatperso.com Merci d'avance. Et rendez-vous dans deux ans avec un numéro fun !
  8. Juste une précision concernant l'homologation. Du fait de la conception du Manxter (chassis d'origine), comme je l'avais dit dans ma première réponse, nous envisageons de tenter une homologation européenne. Où ? Certainement pas en France où tous ceux qui modifient quoique ce soit sont pris pour des martiens. Mais aujourd'hui, la France n'est qu'un petit morceau d'Europe et il y a d'autres morceaux où les responsables sont plus ouverts. Il y a donc de l'espoir quand on voit que notre pays a été obligé de se plier à l'homologation européenne des quads ultra dangereux sur route, en tant que "quadricycles à moteur" (je ris !). Pour tout vous dire, on envisage également de tenter le drop dans cette direction vu qu'un buggy et un gros quad, ce n'est pas très différent !
  9. Bon, sauf contre vérités futures, j'arrêterai là mes réponses à ce post car il n'y a pas grand chose à ajouter et rien à faire pour ce pauvre Caddy. Merci McFly et Telqualecran pour leur tentative d'explication de mes textes, merci aussi à Deano-max. Joska, comme vient de le dire Telqualecran, nous achetons EN DIRECT chez celui qui fabrique pour Bruce. Je ne pense pas que des pros européens de même niveau, du style Matter par exemple, pourrait nous sortir le même arceau pour moins cher, même avec le transport en plus, à moins d'en commander mille peut être ? A titre indicatif, l'arceau de la Super VW Cup, fait chez ROC (plusieurs fois champion de France de super Tourisme avec Audi) coutait 12 000 F ( 1 900 euros) il y a dix ans ! Bruce Meyers ne pleure pas. C'est moi qui suis aller le chercher en 1994 pour le trentième anniversaire. C'est moi qui ai décidé de l'aider en lui donnant les royalties qu'il mérite. D'autre part, ce n'est pas un demeuré. Quand il s'est aperçu, dès 1966, que certains sans scrupules copiaient le Manx, il a fait une action en justice. Malheureusement, le juge partait en retraite le lendemain et il n'a pas considéré que la forme du Manx constituait une oeuvre originale ! Il a donc débouté Bruce Meyers Company. Le lendemain, tous les pirates commençaient à mouler le Manx ! Le pire est que le patron d'une célèbre boutique californienne a même avoué il y a deux ans à Bruce qu'il avait fait le début de sa fortune en vendant des moules de Manx à des professionnels du plastique! Donc aujourd'hui en France, le Manx existe, il est vendu à un prix qui correspond à la réalité de son coût brut plus une petite marge. Le Manxter va arriver. Il aura un prix qui correspondra à la réalité de son coût plus une petite marge. Point. Comme tout objet. Personne ne soupçonne Porsche de gagner des millions sur le dos des acheteurs en vendant des 996 à 100 000 euros et pourtant ils dégagent une bonne marge par véhicule, largement supérieure en pourcentage à celle que Simili fera avec le Manxter ! Donc si la forme et le concept vous plaisent, soit vous vous donner les moyens d'en acheter un, soit vous le regarderez passer. C'est la vie !
  10. Et bien Caddy, pas de problème. Comme vous semblez avoir de meilleur connections que nous pour faire descendre les prix, trouvez-nous un fabricant qui accepte de faire les arceaux de Manxter pour une poignée d'euros, mais bien sûr de la même qualité et dans les délais (sans oublier la fabrication des gabarits). Croyez-moi, nous serons ravis de les faire fabriquer ici ! A noter que pour l'instant, nous en sommes à envisager sérieusement de faire venir ceux du Manx (pourtant un simple tube inox coudé) des USA car la qualité française ne nous plaît pas, sans parler des délais (et c'est le troisième fabricant...) et aussi que celui qui fabrique ceux de Bruce Meyers fait aussi les buggies de Jean Louis Schlesser (entre autre !) ce qui est un gage de qualité extrème. Dernière chose, ce n'est pas parceque vous n'avez pas l'argent disponible sur votre compte qu'il nous faut commercialiser le Manx (ou le Manxter) à perte ! Vos propos sont suréalistes ! Dernière, dernière chose, oui c'est le gagne pain de Bruce mais comme il nous vend l'arceau prix coutant et qu'on fabrique les coques ici, son gagne pain, ce sont justement simplement les royalties !
  11. Cher Mac, moi aussi le misérabilisme latent et désormais incontournable me fatigue..d'autant que pour me fier à ma propre expérience (c'est la seule que j'ai), moi non plus au début je n'avais les moyens de rien. Et comme j'ai quand même 53 ans maintenant, à l'époque, il n'y avait pas de chômage et tout le toutim ! Quand j'ai découvert le Buggy, j'étais encore lycéen. J'ai fait chier mon père pendant deux ans pour qu'il m'aide. Finalement, j'ai bossé avec lui pendant les vacances et il m'a aidé à acheter une coque (au rabais car à défaut ! Elle était vrillée !) et une épave de Cox. Le reste, je me le suis payé en travaillant comme animateur les week ends. Et bien que n'ayant jamais fait de mécanique, je l'ai petit à petit monté moi-même. Et quand il fallait changer les gros Goodyear, je me démerdais pour trouver un petit job. Je n'ai jamais pensé un instant que c'était trop cher. C'était le prix. Point. La justification, je l'ai donné parce que ça m'énervait de voir qu'ici, il faut toujours expliquer qu'on va faire quelque chose mais pour rien. Surtout, ne pas essayer de gagner de l'argent, ce n'est pas politiquement correct dans ce pays ou tout le monde attend tout des autres mais ne donne rien en échange. Finalement, il vaut peut être mieux ne rien faire et rester un misérable pleurnicheur au RMI, qui fait un peu de black dès qu'il peut et vit au crochet de la société. Pour terminer, comme je l'ai expliqué dans mon premier post, la coque (gros volume) sera fabriqué en France car l'importation est beaucoup trop chère (transport et taxes sur le tout !). Et Bruce est déjà assez occupé sans qu'on lui rajoute des fabrications de caisse (ceux qui ont vu arriver le Manxter exposé au VW Nats comprendrons !) Mais le reste sera importé car trop difficile à fabriquer en France (et donc, ça coûtera quand même un peu de sous !). Nous avons en projet de monter plusieurs Manxter dont certains devraient plaire...Le but n'est pas d'en vendre des milliers mais de donner la possibilité à ceux qui aime ce nouveau buggy d'en faire un, et à nous de payer Jean Michel, le plus consciencieux que j'ai vu en fabrication polyester.
  12. Allez, ça y est, ça recommence ! Les escrocs de commerçants vont encore s’en mettre plein les poches sur le dos des passionnés. Bruce Meyers va s’installer à Beverly Hills, Bruno Bossut va rouler en Porsche 997… Pourquoi certains d’entre vous voient-ils toujours les choses d’une manière négative ? Avec un tel état d’esprit aigri et hargneux, vous vous préparez une vie chiante et triste… Bruce Meyers a dessiné le Manx qui a été copié 2 ou 300 000 fois sans que jamais personne ne lui verse même un dollar de royaltie par coque. Aux USA, depuis qu’il a relancé la mode fin 1994, tous les rats nettoient leur vieux moule qui pourrissait dehors depuis trente ans. En France, le gérant des Ateliers Composites a fait douze coques (32 à 43) avec des photocopies de la plaque authentique, pour ne plus payer les 1 000 F de royalties que j’avais fixé pour aider Bruce et le remercier de sa création qui m’a apporté personnellement beaucoup de bonheur. En Angletterre, il avait donné sa confiance à Mel Hubbard, qui s’est empressé de vendre des coque sans plaque ou de les exporter d’une façon détournée, ne respectant pas sa parole. Bruce lui a demandé d’arrêter. Il a alors revendu ses moules à une société qui prétend maintenant fabriquer le vrai Manx. En les faisant au pistolet, ça leur prend trois heures, donc 1 500 euros c’est bien payé pour un sous produit miteux. Lui, il se fait réellement des couilles en or ! Donc allez enrichir un sale type. Jean Michel Barth, qui a réalisé toutes les coques de Manx françaises et qui fabriqueaujourd’hui pour Simili, met 36 heures par coque, ce qui veut dire que l’anglais peut en produire dix fois plus pour le même salaire. La seule différence, c’est que le pistolet fait des coques à l’épaisseur aléatoire, que les dépots de résine liquide dans les angles peuvent amener certains endroits à être plus cassants, et que les bulles sous le gelcoat ne sont pas chassées au risque de ressortir plus tard. C’est donc un sous produit de merde. D’autre part, son kit ne comprend que le minimum alors que celui de Simili est vendu avec le pare brise pré-percé, l’arceau en inox poli, le hard top, les phares rechromés en France, les logos Manx, le cache plaque arrière en inox et toute la boulonnerie en Inox ! Sans parler des boîtes de rangement sous la banquette arrière ! Croyez-moi, Simili gagne moins sur un kit que l’anglais pirate, qui ne verse même pas un schilling de droit. Pour parler du Manxter, je crois rêver quand on dit que c’est comme un LM long ! Déjà, côté esthétique, le Manx a été modifié des dizaines de fois. Jamais personne n’a fait mieux. Bruce, trente cinq ans après, le rallonge, il refait un chef d’œuvre. Excusez du peu ! Avez-vous regardé la complexité du kit ? D’abord, il y a huit pièces distinctes en polyester. Et l’arceau a necessité plusieurs mois de mise au point avant d’arriver au résultat parfait. Il est aujourd’hui fabriqué dans une société qui fait des pièces pour les Buggies de course de désert. Le seul " singe " de la cage principale a couté plus de 15 000 dollars. C’est d’ailleurs en le voyant que j’ai décidé de ne pas le produire dans notre beau pays, où nous avons déjà du mal à faire fabriquer un vulgaire arceau de Manx avec une qualité constante et dans des délais acceptables. Il faudra donc l’importer mais malheureusement il ne se plie pas et prend presque la place d’un Buggy. Donc ça coûtera de l’argent, le transport se faisant dans ce cas, au volume. Comme l’a dit un des intervenants, il faut aussi que les pièces soient emballées, puis emmenées dans un dépôt d’où elle seront expédiées pour la France. Ca veut dire des frais de manutentions et de transport parce que le fabriquant des arceaux, il n’habite pas juste à côté de l’expéditeur ! L’arceau n’est pas la seul pièce métallique du kit. Il y a aussi les pare chocs (treize pièces), les supports de boîte, ceux du hard top, les charnières des capots et de la boîte à gants, ceux de la colonne de direction. Bruce vend le kit 7 500 dollars départ de chez lui. Il en a vendu environ une soixantaine. Il a tellement gagné d’argent avec cette première série qu’il vient de prendre un associé à 50% qui va lui permettre de finir de développer le kit off road et en attendant les premiers fonds, il tire la langue jusqu’à la fin de l’année. J’y étais début novembre, je sais comment les Meyers vivent et travaillent. Six jours sur sept, dix heures par jour, pour faire partir les kits et developper de nouveaux produits. Vous ne croyez pas qu’il mérite d’être un peu plus à l’aise ? Dans le prix annoncé sommairement pour l’Europe, personne non plus n’a compté les 800 euros de royalties que nous avons décidé de lui donner. Et croyez simplement que si c’était possible de faire tourner la boutique en vendant le Manxter pour 2 000 euros, personne ne se gênerait car effectivement, il y aurait du travail d’avance pour longtemps ! Donc comme ce Manxter est compliqué à fabriquer, il sera certainement cher, même très cher pour certains. Mais il y a quelques années, le Speedster Porsche était encore vendu en kit environ 10 000 euros et pourtant ce n’était qu’une coque fixée sur un châssis en tubes carrés, avec quatre ouvrants simples ! C’est toujours trop cher lorsqu’on a pas l’argent. Alors il y a deux solutions si on aime quelquechose qu’on ne peut pas se payer sur le moment : pleurnicher en rejetant la faute sur les escrocs qui vont s’en mettre plein les fouilles, et commencer à économiser pour se payer le kit dans deux ans. J’ai toujours choisi la seconde méthode et croyez-moi, quel bonheur de rouler ensuite avec une auto qu’on a bien mérité ! En attendant, ceux qui veulent rêver avant de, peut être, concrétiser peuvent commander le très beau catalogue de douze pages toutes en couleurs que Bruce a réalisé. Il suffit d’envoyer cinq euros chez Simili ( Les cinq euros comprennent la création, l’impression, l’expédition en France, l’enveloppe et le timbre). Dernière chose, depuis que j’ai été à l’origine du renouveau du Manx en France, j’y ai consacré beaucoup d’heures, j’ai dépensé personnellement environ 15 000 euros, et j’ai sacrifié mon Manx 2 pour faire le moule. Certains vont immédiatement dire, oui mais il a une idée derrière la tête pour gagner des millions…Et bien non, mon moteur à moi, ce n’est pas le gain, c’est juste la passion…J’ai l’impression que nombre d’entre vous on oublié ce que c’est voir n’en ont jamais eu ! Dommage pour eux.
  13. Ce buggy est un LM court deuxième génération. Pour ceux qui n'ont pas Super VW numéro 13, les premiers LM commercialisés sont ceux avec l'arrière "à facettes" qui ont été moulés sur un GP anglais, lui même moulé sur un Lolette Sud Africain, lui-même moulé sur un Meyers Manx ! Pour améliorer l'accès au moteur, Michel Landois, le patron de LM modifie ensuite l'arrière en le rendant complètement rond avec une petite bosse au milieu pour le filtre. En même temps apparaît la nervure sur le capot avant et le logo en relief, Minibug, Sunhill ou simplement LM. Beaucoup de possesseurs de ces modèles ont découpés un capot arrière lorsque la troisième génération de LM avec capot ouvrant est sortie. C'est aujourd'hui un modèle assez rare qui mérite d'être restauré (mais avec capot fixe !).
  14. Pour éclairer votre lanterne, voici quelques faits. 35 arceaux-cages ont été fabriqués et 31 VW terminées ont mis au moins une fois les roues sur un circuit. La VW Cup s'est arrêté fin 2001 faute de combattants. L'histoire est simple. Nous avons commencé à courir en 1993, avec 6 VW engagées en Groupe F. En 1997, nous avons réussi à nous faire admettre comme catégorie officielle pour participer au manches du Championnat de France des circuits. Nous avions alors environ 18 VW par course. Pour médiatiser la série, nous avons payé pour qu'Eurosport couvre nos courses ce qui a été fait en 1997 et 1998. Malheureusement en 1998, seules 12 VW étaient régulièrement engagées ce qui a amené la FFSA a nous demander de retourner courir en Groupe F !! Fin 1998, à la réunion des pilotes, une majorité a souhaité changer le réglement, réduire la série à deux classes, en limitant la cylindrée à deux litres. En 1999, bien que les classe 3 aient été tôlérées mais sans marquer de points, il n'y avait plus que onze VW. En 2000, alors que c'était la première année "tout 2 litres", il n'y avait plus que 8 VW ! De plus, Fabrice Lefebvre qui sait comment préparer un moteur, qu'il soit en 2 litres ou en 2.4 litres, s'est fait un 2 litres de folie et a atomisé tous les autres ! Résultat, en 2001, il n'y avait plus que 3 VW et nous avons arrêté les frais ! Cela m'amène aux conclusions suivantes : la première formule était la bonne, avec une petite classe, un moyenne et une grosse, ayant une base commune permettant d'évoluer. L'option 2 litres était une erreur. Le 2.4 litres coûtait un peu plus cher à faire mais il était incassable et ne nécessitait qu'une révision annuelle ! Et avec 760 kilos, ces VW étaient des balles, beaucoup de pilotes de Porsche 911 et autres BMW M3 s'en souviennent encore ! Pour terminer une bonne nouvelle ! Fabrice Lefebvre a obtenu l'autorisation de refaire courir les VW Cup dans la série Saloon Car et vous en verrez donc de nouveau sur les circuits, nous vous donnerons plus de détails dans Super VW quand on les aura.
  15. Bon, je ne vais pas en remettre une couche mais juste apporter quelques précisions. L'an dernier, nous n'avons pu, faute d'accord avec la mairie, continuer à faire le VW Nats dans la presqu'île du Cap Ferret. Nous avions de grands projets, qui ne se sont pas concrétisé malheureusement. Nous avons donc organisé le meeting sur le circuit de Mérignac. Même s'il est pratique, surtout pour l'accélération, ce n'est pas l'endroit idéal comme certains d'entre vous en font la remarque plus haut. Nous en étions conscients et c'est la raison pour laquelle nous avons décidé de trouver un meilleur COMPROMIS. Cette année, ceux qui feront l'effort de se déplacer ne seront pas déçu. L'endroit est magnifique, varié, il y a de l'herbe, du bitume, une pièce d'eau, un circuit TT, une ligne droite, des bâtiments modernes et en plus, c'est relativement central en France. Si il fait beau, ce sera une grande édition. Concernant l'accélération, le "VW racing Day, sera le quatrième (bien que VW Allemagne nous ait interdit d'utiliser ce nom). Seulement, la piste de cet endroit magnifique n'est pas assez large pour faire courir deux voitures côte-à-côte (à moins que vous ne signiez une décharge en cas d'accrochage !). C'est la raison pour laquelle nous ne pourrons pas faire partir les VW deux par deux. Quel crime ! C'est vrai qu'avec la professionalisation du drag VW aujourd'hui, il faut des pistes comme Pomona minimum ! Et revoilà la folie des grandeurs !!! Cher Michel (alias Mickael Stone), ce n'est pas le magazine, comme tu dis, qui a tué le drag dans les années 90, c'est toi et Pascal Guignard avec votre réglement stupide, calqué sur celui des américains ! Rappelle-toi nos discussions, notamment à propos d'autoriser ou non des sièges carbone dans une petite classe, ce qui était une hérésie car en drag le poids en moins c'est des chevaux en plus et donc tout le monde aurait été obligé d'acheter un tel siège ! Mais bon, tu n'en as fait qu'à ta tête car tu voulais courir avec ton pro stock à 200 000 balles. Moi j'ai fait le réglement de la VW Cup en prévoyant une base commune pouvant évoluer, avec une petite classe d'entrée pas chère mais qui allait vite quand même (légère), une répartition des prix identique par classe, et des points qui ont permis à une petite classe de terminer cinquième au général pour un budget de 40 000 F. Le résultat c'est que la VW Cup a marché mais pas le drag qui aurait pourtant pu aussi exister en parrallèle avec d'ailleurs notre soutien, je ne vois pas pourquoi on ne l'aurait pas fait ! Cela dit, les bonnes classe 3 de la VW Cup étaient largement en dessous de 13 secondes au 400m quand même ! Donc arrête de raconter n'importe quoi. Dernière précision, à cette époque, le drag n'avait pas une telle notoriété car lorsque nous avons fait un numéro spécial drag (le 14) nous avons vendu 4 000 exemplaires de moins que les autres ! Donc soyez un peu plus modestes aussi! Et puis sans retourner le couteau dans la plaie, les runs de Jablines, c'était un par un, sur une route bombée et gravillonnée, très courte et sans sécurité latérale ! Alors Michel, tu as la mémoire un peu courte ou la rancune tenace !! A Laurent : pourquoi tant de haine ? "Ils tirent vers le bas pour dégoûter les jeunes ..." Mais mon pauvre garçon, comment peux-tu imaginer qu'on fasse exprés de choisir une piste moins large pour dégouter les jeunes ! C'est du crétinisme de base que tu nous sors là. Réfléchis un peu avant d'écrire des âneries de ce genre ! On aime les VW autant que toi, pourquoi on ferait tout pour dégouter les jeunes ???? D'autre part, tu nous parles de l'origine des runs. Sais-tu seulement que c'est l'équipe qui organise le VW Nats qui est à l'origine du retour des runs en France ? Qu'elle organisait des runs à Montlhéry avec des départs côte-à-côte à l'occasion des premiers GTI Nationaux il y a dix ans, et que la FFSA est venu voir ce qu'on y faisait pour organiser les siens ? Et sans les runs FFSA, il n'y aurait pas eu de renaissance du VWDRA qui était en léthargie totale depuis des années. Je ne commenterais même pas les propos de Madman4 tellement c'est nul. Lassureur, pourquoi ne pas venir avec ta voiture ? Pouvoir accélérer à fond devient quand même un privilège ! Alors pourquoi manquer une des rares occasion de le faire ? Parceque personne ne sera à côté de toi ? C'est incroyable d'être aussi étroit d'esprit ! On t'attend avec ta VW ! Bravo Ned, il y en a au moins un qui ne fonce pas tête baissée dans les moutonnades des autres. Idem pour Thomas, merci d'avoir précisé que les 4 000 participants ne sont pas tous dingues de drag, ils viennent aussi pour le reste. Même si nous sommes d'accord, le drag à deux, c'est mieux que le drag tout seul. Je terminerais juste en disant que pour moi, le vrai drag, c'est sur 400 m et avec une auto qui descend sous les 10, le reste, on peut faire pareil au feu rouge !
×
×
  • Create New...