Jump to content

Phiphi78

Members
  • Posts

    3,668
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Phiphi78

  1. Problème train arrière? => voir un proctologue.
  2. En plus, on est au chaud. Ca change des plans galère adolescent bas d'immeuble/squat d eparking à se les geler.
  3. Quand tu colles une réclamation Paypal à un vendeur, si el vendeur ne répond pas ou n'éxecute pas la demande de paypal, Paypal bloque tout son compte. Paypal rigole pas avec les fraudes, les objets non envoyés, non conformes à la description.
  4. Pour aider à comprendre : Tu as 4 types de profils d'acheteurs, plus un cinquième qui est un profil de "non-acheteur" et qui bascule ensuite dans un des 4 profils d'acheteurs. Je vais expliquer pourquoi et vous allez comprendre pourquoi. Mais auparavant le "théorème de Pythagore" du commerce, de la vente, du marketing, la pierre angulaire de la résolution de la quadrature du cercle qui fait que el client signe, paye, achète : "Vendre, c'est traiter l'objection." Et si vous y réfléchissez, chaque fois que vous avez acheté quoi que ce soit, vous n'aviez pas/plus d'objection à le faire. 1er profil : Le déléguant : Le déléguant est typiquement l'acheteur qui délègue la tâche, le travail, le choix à un professionnel. Exemple appliqué à la VW : il fait restaurer sa voiture, sa carrosserie/tolerie/peinture éventuellement remontage à un sous-traitant, une personne qui a la responsabilité de mener à bien le projet. Autre exemple : se faire construire un moteur. Sa première attente : ne pas être emmerdé. Deuxième attente : atteindre le résultat escompté et promis. Réflexe compulsif : il paye quelqu'un pour ça. 2ème profil : Le fidélisant : Le fidélisant est typiquement l'acheteur qui est attaché à une marque, une enseigne. Exemple : Mon père roule en Peugeot/Citroën/Renault depuis 1970. Les allemandes sont beaucoup plus chères, pas beaucoup mieux, et le SAV est merdique. Exemple appliqué à la VW : il fait confiance à une enseigne et y retourne. C'est un client quasiment imprenable pour une autre enseigne sauf en cas de vraie déception. Sa première attente (inconsciente) : S'identifier à la marque/enseigne. Recherche de validation sociale. "Prothèse d'identité". Deuxième attente : être rassuré par ce/ceux qu'il connait. Realtion commerciale et personnelle importante. Réflexe compulsif : la crainte. 3ème profil : J'ai oublié - je compléterai plus tard : 4ème profil : Le comparateur :(mon préféré) Le comparateur est un "rationnel". Souvent il va jusqu'à faire un tableau comparatif. Sa première attente : répondre à son besoin. Typiquement, il achète quand toutes les "cases" de son tableau son cochées. Deuxième attente : le prix n'est pas (vraiment) la question. Un geste commercial est apprécié. C'est un plus mais pas un déterminant d'achat. Réflexe compulsif : répondre à son besoin. C'est typiquement le profil de client qui peut revoir un budget à la hausse si lors de son étude de marché et d'adéquation du besoin s'il s'aperçoit que son projet ne rentre pas dans son budget initial. Il peut aussi choisir de le reporter en attendant d'voir le budget. Il achète quand "ça matche". Il se fout de la relation au vendeur/enseigne. Au mieux, c'est un crière d'appréciation du service et suivi après commande (SAV, garantie). 5ème profil : Le challenger : Le challenger n'est pas celui qui va vous challenger. Non, le challenger, c'est le casse-couille qui va vous parler 100 ans de son problème qu'il doit régler AVANT d'acheter. Il vous pompera votre énergie, votre temps, vos renseignements, votre savoir. Typiquement dans le BTP de second oeuvre, c'est le type qui va vous faire 50 devis de cuisine ou salle de bain mais qui ne sait toujours pas quelle est son enveloppe après le reste des travaux de rénovation de la maison. Dans la VW, c'est le casse-couille qui vous pose 50 questions (secondaires) sur la VW que vous vendez et qui finit par vous répondre que d'abord, avant de s'engager, il doit demander l'accord de son épouse. Son problème, c'est pas de vous acheter ce que vous vendez, c'est de résoudre son problème avec sa femme. Première attente : Parler de son problème Deuxième attente : trouver quelqu'un qui l'écoute Réflexe compulsif : résoudre son problème Le genre de client avec lequel passer très peu de temps. Une fois qu'il a résolu son problème, SON challenge, là il bascule dans un des quatres autres profils d'acheteurs. _____________________________________________________________ Les acheteurs de low-cost sont des challengers. Leur problème est le budget. Et pour X raisons qui ne regardent qu'eux-même, même quand ils ont des tunes à consacrer à leur voiture. Quand ils basculent dans une catégorie d'acheteurs, ils basculent dans une sous-catégorie du comparateur (y a des échelles dans les archétypes de profils) que l'on nomme terroriste du prix. Le terroriste du prix se fout de son besoin et il reconsidère la définition de son besoin en fonction de son budget. As usual, enjoy!
  5. J'y serai. C'est à quelques coups de pédales de la maison en BMX. Il y a plusieurs restaurants dont un diners 50's avec de gros hamburgers.
  6. Passé quelques heures dimanche : ce meeting a toute l'infrastructure pour devenir un énorme meeting national. Bravo aux organisateurs pour l'initiative et le résultat.
  7. It's been a long time... Bien que j'ai disparu de la scène VW, il m'arrive de penser à vous. Qui n 'a jamais rêvé de partir à l'aventure sans soucis du quotidien, de la subsistance, de la pitance et des tracas de la routine? Qui n'a pas rêvé de le faire en combi? Par combi, il ne s'agit pas ici réellement d'un combi, mais un transporter combi 4x4. Deux énergumènes ont choisi de parcourir la planète à la recherche des plus belles plages et des plus belles vagues à surfer dans le confort minimaliste roots d'un hôtel 0 étoiles mu par un 4apla (à eau, certes), mais de 2,1l. Le popo a du rendre l'âme à un moment du parcours entre l'Afrique, l'Amérique du Sud et l'Amérique du Nord puisque je les vois maintenant dans un camping-car posé sur la benne d'un pick-up US, mais l'esprit est là. Depuis deux ans, je les suis sur tumblr et je les avais découverts parce qu'ils avaient reblogué quelques photos de VW qu'il m'arrive de poster. Photos de vieilles VW, BMX, surf, paysages, situations. La porte qu'on ouvre le matin au réveil sur une plage pour découvrir une belle déferlante à l'aube en faisant sécher son shorty sur les portes du camping-car ou un paysage de grand lac, de désert. Ils en parlaient depuis quelques temps et la production de leur livre, d'une première édition limitée à 2000 exemplaires, vient d'être offert à la vente. Le livre : http://store.arestlesstransplant.com/product/home-is-where-you-park-it-photo-book Le blog Out of reception : http://outofreception.com/ "Out of recepetion", comme "hors réseau"/loin de la civilisation, de ses contingences. As usual, enjoy "And forget about everything"!
  8. Haann! Porsche emboite ENCORE le pas à Mercedes qui a sorti le SLS en revival de la 300SL et après avoir pompé le concept des séries spéciales "black series" par AMG...
  9. Pour vous donner une idée du niveau du carbone sur cette voiture, il y a un excellent reportage des constructeurs de l'extrême (Direct 8) sur Aston Martin, la genèse et la réalisation des 77 exemplaires de la série des One 077 AM (à 1.5M€ pièce). ...Ou du raffinement et de la noblesse de laisser les traces de fraise CN sur un bloc usiné. Ca place le niveau... Félicitations : c'est sublime!
  10. Tu utilises quoi comme tiges de culbus?
  11. Les centerline ont boulons de roue plats : pas de cônes. La marque est gravée autour du trou du moyeu.
  12. 130cv et 320 Nm...C'est le couple qui compte. Il existe aussi une version de 177cv et 400 Nm. Ca donne des rapport couple/poids inférieurs à 10. C'est pas si mal. A comparer avec 127Nm C'est ridicule la distribution de ces combi "modernes".
  13. N'empêche que Ned, a très bien capté le coeur de cible.
  14. Le tarif n'est pas en rapport avec le produit. En plus, c'est même pas un aircooled. Aucune authenticité, rien. A ce prix, autant faire restaurer complètement un BW par un pro et avoir "presque un neuf" ou un mieux que le neuf d'époque. Comparativement, our ce prix là, on peut acheter allemand, fabriqué en Allemagne, avec un moteur assemblé à la main par des ouvriers allemands très qualifiés et des matériaux allemands. 55 000€... On a un V8, tout le confort et la sécurité pour ce prix là! Ou une Aston V8 Vantage anglaise et 55 000 km...(avec aussi, un V8 assemblé à la main) Pour info, une Corvette C5 se trouve entre 20 et 30 000 €. Oui, je sais : la passion et tout ça. Mais là, la "passion", c'est la vaseline ET l'objet contondant.
  15. Parce qu'ils ont la culture du passé de leur marque, de leurs racines, de "l'ADN" de la firme et qu'ils entretiennent une image intemporelle. Pour MB que je connais mieux que Volvo, il y a un garage classic officiel aggré par MB France où ils envoient les anciennes et les propriétaires d'anciennes en révision ou en restauration. Un peu comme l'atelier de restauration Ferrari classic à Maranello, les véhicules restaurés dans cette enseigne agréée sont estampillées "restauration officielle et conforme"(avec des pièces d'origine). Il n'y a rien de comparable chez VW. Quand au fait que les côtes des VW grimpent aussi haut...il y a des phénomènes d'engouements que je ne m'explique pas. Il n'y a ni la rareté, ni l'exceptionnel technique ou esthétique, ne parlons même pas de la puissance quand à la même époque, une GT avait déjà des performances supérieures ou égales à une petite sportive d'aujourd'hui. Au budget d'un Barn ou d'une split et à état équivalent, il y a autre chose dans quoi rouler. En marketing, on appelle ça la nidification. T'as l'habitude d'aller quelque part, dans une enseigne, alors tu y retournes. Alors que tu peux aussi aller explorer d'autres horizons. C'est comme sur les lieux touristiques de vacances : il y a les lieux avec tous les touristes entassés "où ils vont tous" et les restos à touristes dégueus et trois rues derrière, presque déserte, un cadre sympa et une vraie cuisine authentique avec des produits naturels et frais. La preuve sociale (les autres le font donc, moi aussi) et la nidification sont deux concepts de marketing, de pub très puissants associés l'un à l'autre. Si en plus le "client" obtient la validation sociale de son microcosme, alors il est fidélisé, voire aliéné. C'est peut-être pour ça que les gens achètent des VW à des prix où ils pourraient rouler dans une GT d'époque, un low flyer ou une berline cossue et puissante plutôt que de rouler dans ce qui serait, aujourd'hui, une citadine mal équipée et spartiate ou un utilitaire low-cost. Enfin, on disgresse...m'enfin la voiture de Daniel Auteuil dans le film MR73....
  16. +1 Alors là, c'est clair qu'ils n'ont pas la même politique concernant les anciennes et les classiques! Ça m'a vraiment étonné de découvrir que de très nombreuses pièces sont toujours disponibles et fabriquées. Ceci dit, on commence à voir des sites qui expliquent la différence entre OEM et "comme" OEM. Maintenant, quand tu restaures une SL190 ou un coupé 300SE de 66, le prix de revente n'est pas le même qu'une VW...alors à effort, budget et sueur équivalente...
  17. This post cannot be displayed because it is in a password protected forum. Enter Password
  18. Une Volkswagen ayant subie une modification de carrosserie LM reste de marque Volkswagen. Après 1972, c'est normalement une marque LM SOVRA ou une homologation du type marque SOVRA. Volkswagen modifiée : Marque : Volkswagen Type : [Type de l'origine]MOD ou TYPE ISOLE Nombre de places : de 2 à 5 selon les années. Plaques des Mines : - 1 Volkswagen (celle d'origine du véhicule avant modification) - 1 LM SOVRA pour la modification de carrosserie Marque : LM SOVRA Type : un type LM A1, B1, 11MOD, 15MOD (si la base était un cabriolet) Carrosserie : CI ou CABR Nombre de places : - identique cox jusqu'en 1990 (ceinture AR obligatoires - 2 après ceintures arrières obligatoires Plaque des Mines : 1 plaque de marque SOVRA Ce buggy n'est pas homologué. Point barre.
  19. This post cannot be displayed because it is in a password protected forum. Enter Password
  20. This post cannot be displayed because it is in a password protected forum. Enter Password
  21. Pour être à l'origine de ce tableau (d'abord sous Excel puis repris par un autre membre pour l'adapter à une page internet), il est basé sur les formules de calcul de base donnés par Weber et Dell Orto. Les résultats donnés par ce tableau sont des bases de départ qui doivent être afinnés ensuite pendant la mise au point. Pourquoi? Parce qu'il ne tiennent pas compte de la vitesse du front de flamme, du type d'allumage, etc, qui sont autant de parmètres qui différent d'un moteur à l'autre. C'est donc une base théorique, qu'il faut affiner ensuite dans la pratique.
×
×
  • Create New...