Jump to content

Fredault77

Members
  • Content Count

    21
  • Joined

  • Last visited

About Fredault77

  • Rank
    Membre

Location information

  • Localisation
    Pontault-Combault (77)

Converted

  • My First Name
    Fred
  • Mes centres d'intérêts ...
    Animaux, moto, Nature
  • Professionnel de la VW ?
    NON
  • Newsletter F4E
    OUI
  1. J'ai eu des informations techniques par certaines personnes ( et je les remercie d'avoir eu une approche constructive dans leurs messages ) et les autres qui ont juste donner un avis qui vaut ce que ça vaut. Mais il me manque encore des éléments essentiels.Je vais donc continuer mon projet de mon côté.
  2. Ton jugement est hâtif et ton argumentation erronée. Quelques explications techniques ont été données mais sont loin être exhaustives ( puissance calorifique dégagée par le moteur, volume d'air et mécanisme nécessaires pour le refroidir, % de cette chaleur évacuée par le radiateur d'huile, efficacité d'échange calorifique des ailettes, localisation des points chauds du moteur, etc ). La charge moteur, l'empreinte au sol, la résistance aérodynamique, on s'en fout. Ce qui compte, c'est la dissipation thermique qu'il faut mettre en oeuvre pour que le moteur ne surchauffe pas, sachant que le moteur va générer un nombre de calories maximum. Quels sont les éléments incongrus que j'avance ? Je ne fais pas de prévisions à la louche mais des hypothèses. Je me renseigne pour essayer d'avoir des éléments me permettant d'avancer dans ma démarche. Il est certain qu'avec ton approche et tes "arguments", cela ne va pas faire avancer les choses .....
  3. On pourra toujours trouver des exemples pour lequel ça marche et pour lequel ça ne marche pas. Ce post est fait pour comprendre ce qui fait que ça ne marcherait pas ou que ça marcherait, en termes techniques ( puissance calorifique dégagée par le moteur, volume d'air et mécanisme nécessaires pour le refroidir, % de cette chaleur évacuée par le radiateur d'huile, efficacité d'échange calorifique des ailettes, localisation des points chauds du moteur, etc ).
  4. Oui, je regarde les ailettes sur mon Custom. Tu as vu comment c'est compact? Et les ailettes ne sont pas très profondes. Et tu ne roules pas toujours à 130 km/h! Quand tu fais de la ville, que tu es dans les bouchons, il n'y a pas de flux d'air ou très peu. Je sais que sur ce genre de configuration, le deuxième cylindre est un peu moins bien refroidi que celui qui est devant. Mais ça fonctionne quand même et en plein cagnard en plein été, le moteur est à 85°. 90° quand je roule fort. Le reste du temps, quand le climat est doux ( jusqu'à 25°), le moteur est entre 75 et 80°. Prends un moteur de 2CV. Et il y doit y avoir d'autres exemples.
  5. Oui, la cervoise tiède, faut aimer! Le système de refroidissement a été amélioré à partir de 1980 sur le combi T2: mécanique récente, refroidissement liquide. Je rappelle que ce système a été pensé, IL Y A 50 ANS. Donc Que l'on me dise aujourd'hui que l'on ne peut pas faire mieux, je n'y crois pas un instant.
  6. Merci pour ton retour, Zono. L'air va bien traverser les ailettes, s'il y a aspiration, non ? Après, même si la circulation d'air se fait moins bien entre les ailettes qu'autour du moteur et dans certaines zones des ailettes, cela va créer des points chauds. Du fait de la conductivité thermique des ailettes, ces points chauds ne devraient pas avoir une valeur très élevée, je pense. D'autre part, tu peux me dire comme est refroidi un moteur de custom à refroidissement à air qui n'a pas de tôles autour de ces cylindres, et qui refroidit bien, pourtant ? Et pourquoi ce principe ne pourrait pas être utilisé pour refroidir le moteur d'un combi ?
  7. C'est une bonne remarque: j'avais déjà commencé à regarder. Il faut savoir par exemple que, lorsque l'on installe un ventilo devant un radiateur, seul 1/3 de l'air traverse le radiateur, le reste étant perdu par le radiateur ( qui est un obstacle malgré tout ) et les turbulences associées. D'où l'intérêt de la canaliser avec un guide, un carter de ventilateur collé au radiateur. Maintenant, j'envisage de travailler en aspiration au dessus du moteur, aidé par la chaleur qui monte naturellement.
  8. Waouh , c'est ton T1 ??? Excellent, le moteur à l'avant ! Je pensais garder les ouïes comme prise d'air car, quand tu roules, tu as un flux naturel qui descend jusqu'au moteur.
  9. L'idée n'est pas de faire une révolution sur le moteur du combi mais de rendre visible et accessible le moteur, ce qui est loin d'être négligeable.
  10. Merci, Ibsen. Oui, je veux bien une photo de ton installation. La sonde que j'envisage d'utiliser est celle-ci: pas sûr qu'elle soit compatible avec ce que tu as. https://www.amazon.fr/Thermostat-contrôleur-commutateur-température-50-110-°C/dp/B0796RC6FJ/ref=pd_sbs_60_1/258-3265666-3614101?_encoding=UTF8&pd_rd_i=B0796RC6FJ&pd_rd_r=6d7ab8f5-06f9-47e9-89c9-beb30ac6121f&pd_rd_w=wAKOy&pd_rd_wg=9no91&pf_rd_p=0baa9522-93fe-4512-9471-0c8d24e13dac&pf_rd_r=DNE3T1TGKD5TRFD82HES&psc=1&refRID=DNE3T1TGKD5TRFD82HES
  11. Merci, Loïc, pour ton retour. Correction: quand j'ai écrit "filtre à huile", je pensais "radiateur d'huile". vu le rôle essentiel caloporteur de l'huile, c'est primordial de bien le refroidir. Joli moteur, sur cette photo ! Heureusement que la puissance de ce moteur n'est pas le même que les nôtres car nous aurions de gros soucis de refroidissement et de cabrage de nos voitures! Pour réguler la vitesse de rotation du ventilateur, il faudra donc mettre la sonde au dessus d'une des culasses, et pas dans l'habitacle. Le boitier électronique que je mets en exemple permet de réguler la température ( au dessus de 80°, il déclenche. Et à 70°, il arrête le ventilo. Ce sont des valeurs d'exemple. D'ailleurs quels seraient les bons seuils à programmer ? ), donc ça le ferait. Pour les ventilateurs radiaux et axiaux, selon le type, ils ne nécessitent pas le même type d'installation: le radial va nécessiter forcément un habillage similaire à celui d'origine pour canaliser l'air et avoir une pression suffisante. L'axial correspond mieux à ce que je souhaite faire et permet plus de souplesse et de simplicité pour l'installation, même si celui-ci est moins efficace. Au pire, j'en prends un plus puissant. Mais je pense partir sur 2 ventilateurs moyens plutôt qu'un seul puissant, en cas de panne. Je préfère tourner en mode dégradé que de ne plus avoir aucune ventilation. Précision: l'air chaud sera extrait de la baie moteur, vers l'arrière du véhicule: pour éviter une hausse de la température de la baie moteur mais peut-être aussi pour bénéficier d'un effet venturi, avec le déplacement du véhicule ( une personne qui connait la mécanique des fluides pourrait le préciser ).
  12. Les ingénieurs avaient choisi cette solution, il y a 50 ans, avec les contraintes et les possibilités de l'époque. Il y a eu des progrès de fait. Pourquoi cela empêcherait aujourd'hui de proposer quelque chose de différent permettant de déshabiller le moteur, le rendant plus beau et surtout plus accessible ? Je ne suis pas sûr de mon truc, c'est pour cela que je vous demande votre point de vue et vos expériences. Apparemment personne n'a osé se lancer dans l'aventure. Quand on voit un moteur de Custom ( moto ) refroidi par air, sans tôle, sans habillage, je me dis que revoir le refroidissement du moteur du Combi est envisageable. Je vais réfléchir car une fois le moteur remonté, ça va être très compliqué de remonter les tôles ..... Mais merci pour tes encouragements.
  13. Je te rejoins quand tu dis que le refroidissement de la baie moteur ne permettrait pas de refroidir de manière plus ciblée les points chauds du moteur, c'est à dire le filtre à huile ( pour lequel je souhaite conserve l'évacuation d'air d'origine ) et les cylindres. Donc, aspirer l'air globalement de la baie moteur n'est pas suffisant. D'accord. Maintenant imaginons un système de canalisation d'air, comme une hotte de cuisine, qui aspire l'air chaud du dessus du moteur ( sans que celle-ci soit collée au moteur mais à une distance minimale à déterminer😞 qu'est ce qui empêcherait un bon refroidissement du moteur ? Un ventilo classique de radiateur de voiture est capable de brasser 800 cfm ( 0,380m3 ) à la seconde ( c'est à dire le volume de la baie moteur ). Même avec les pertes liées au manque d'étanchéité du fait que la hotte n'est pas collée au moteur, cela permettrait de refroidir efficacement le moteur ? Je pense à ce type d'installation : La sonde avec le déclenchement du ventilo dès que la baie moteur atteint une certaine température et s'arrête une fois qu'elle est redescendue sous un seuil : https://www.amazon.fr/Contrôle-Température-Thermostat-Capteur-Commutateur/dp/B01DB7J6Z8?th=1 Un ventilo lambda : https://www.amazon.es/Mishimoto-MMFAN-12-Ventilador-eléctrico-fino/dp/B00368OVC6?ref_=s9_apbd_otopr_hd_bw_b5UMo63&pf_rd_r=80B7KPKM3DGPTCTCPV1V&pf_rd_p=9d922c70-f080-5330-9a7f-65bab25e85c6&pf_rd_s=merchandised-search-8&pf_rd_t=BROWSE&pf_rd_i=5029390031 Et une hotte à définir .... Non ?
×
×
  • Create New...