Jump to content

Amo

Moderators
  • Content Count

    2,620
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    44

Amo last won the day on January 9

Amo had the most liked content!

3 Followers

About Amo

  • Rank
    Animateur F4E
  • Birthday 04/17/1973

Location information

  • Localisation
    Belgique

Contact Methods

Converted

  • My First Name
    Amaury
  • Mes centres d'intérêts ...
    La Cox
  • Professionnel de la VW ?
    NON
  • Newsletter F4E
    OUI

Recent Profile Visitors

3,930 profile views
  1. L'outil en question se nomme "dégoujonneuse" au catalogue Gedore Pour l'avoir utilisé, je confirme que son utilisation est bien plus agréable et commode que le traditionnel écrou/contre-écrou. De plus il permet l'extraction de goujons aux extrémités courtes.
  2. Sympa cette petite vidéo même si en la matière, ma préférée reste celle-ci avec une morale de fin juste inversée :-) Life begins at 40...
  3. Exact Wurd... Je m étais posé la question en remontant mon 1200 Mexico l'an dernier Lire ici
  4. D'accord avec lucas... Profitant d'une dépose moteur, j'ai changé le mien l'an dernier. Je n'avais pas fais les mesures mais j'avais pris une photo
  5. La technique décrite s’opère une fois la voiture posée en sécurité sur ses chandelles en utilisant évidemment les points de levage traditionnels... pas question de soulever celle-ci en prenant appui sur le moteur, c'est une évidence.
  6. Rien d'insurmontable, rassure toi... Mon cric d'atelier ne monte pas assez haut non plus mais j'ai confectionné un bloc de bois de l'épaisseur voulue que je pose sur la cloche de mon cric. J'ai taillé l'autre face de ce bloc de manière à ce qu'il épouse parfaitement l'empreinte du bloc moteur et de sa plaque de vidange. De cette manière, pas de déséquilibre possible. Une fois ton moteur désengagé il te reste à le poser sur 2 X 3 cales de bois que tu disposes de part et d'autre du moteur et sur lesquelles viennent poser tes boites de chauffage en relâchant gentiment le cric. Tu enlèves une cale à la fois d'un coté puis de l'autre jusqu'à ce que ton moteur soit sur un carton épais que tu auras posé préalablement au sol. Tu saisis ensuite fermement ton carton épais et tu fais glisser latéralement ton moteur dont la turbine passe "au poil" si tu as levé ta voiture suffisamment haut (chandelles sur cale épaisse au besoin)
  7. Vérifie néanmoins que le pro qui a effectué le travail ait bien orienté tes soufflets de trompettes avec leurs surfaces de jonction orientées vers l’arrière et parallèle au sol comme préconisé dans le manuel d'atelier....
  8. Je roule aussi quand il pleut... c'est la raison principale pour laquelle je préfère ne pas tenter l’expérience et rester sur du "premium"
  9. Salut, Mème si je reconnais que l'achalandage et la disponibilité est impressionnante dans toute la gamme de taille, qu'en est il de la qualité et du comportement de ces pneus sur la route? Les enquêtes et tests sur pneus chinois ne manquent pas et sont en général fort peu élogieux voire carrément flippant sur surface humide ou délicate... Pour ma part, je préférerai toujours une marque premium avec quelques €uros de plus ! Nous avons testé des pneus chinois, à fuir au plus vite...
  10. Je me posais la même question quand tu as proposé ton couvercle a herrbern... J ai un gros doute personnellement.
  11. RTA, page 98, en bas à droite. Roues droites, voiture au sol, le jeu peut atteindre 25mm au volant.
  12. Moteur dans son état d'origine également et son numéro correspond bien a l'année 1975...
  13. Salut et bienvenu a toi, Il y a certes un peu de travail mais l’état d'origine semble conservé, pas de bidouillages a l'horizon... c'est déjà appréciable !! Manque peut être quelques photos du compartiment moteur 😉
  14. Le ressort doit être posé préalablement sur le capot (et pas sur l'auto), ensuite tu le positionnes sur les charnières (position "capot ouvert") en mettant l'extrémité en tête d'épingle du ressort sur l'encoche solidaire de la voiture. Il te reste a le glisser sur les charnières et à fixer.
×
×
  • Create New...